Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé

Les effets thérapeutique de l’Armoise annuelle, Artemisia annua :

• Antiviral puissant
• Lutte contre les cellules cancéreuses grâce à l’artemisinine
• Soulage les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs abdominales, flatulences.
• Stimule la sécrétion du suc gastrique , favorisant ainsi l’appétit.
• Puissant vermifuge : élimine les vers intestinaux.
• Lutte et prévient le paludisme et la dengue
• Contre la maladie de Crohn
• Agit contre la maladie de Lyme
• En cas d’un cycle menstruel inconfortable


L’Artemisia annua L. est un type commun d’absinthe qui appartient à la famille des Asteraceae. elle est originaire de l’Asie tempérée mais cultivée dans le monde entier.
L’artémisinine est un des principes actifs de Artemisia annua bio. L’artémisine et ses dérivés semi-synthétiques de l’artémisinine (dont la dihydroartémisinine, l’artésunate, l’artéméther et l’artéméther) sont aussi utilisés pour la production de thérapies combinées pour le traitement du paludisme (ACT = Therapy Combination à base d’artémisinine).
Des études sur des animaux ont depuis longtemps révélés que l’artémisinine et les composés apparentés inhibent la croissance tumorale et les métastases.
Il y a beaucoup de preuves d’essais cliniques qui démontrent les effets anticancéreux pour les patients atteints de cancer.
Les expériences de traitement du paludisme indiquent une bonne tolérance des médicaments à base d’artémisinine.
Qu’Est-ce que c’est?
L’Artemisia annua bio, aussi connu comme l’armoise annuelle et l’absinthe annuelle (chinois: qīnghāo), est un type commun d’absinthe artemisia annua bio armoise annuelle originaire d’Asie tempérée mais cultivée dans le monde entier. Elle appartient à la famille des Asteraceae et a des feuilles ressemblant à des fougères, des fleurs jaune vif et un parfum de camphre. Des structures glandulaires (trichomes) produisant une large gamme de composés bioactifs (principalement des terpénoïdes) peuvent être trouvées à la surface des feuilles, des tiges et des fleurs.
L’Artemisia annua bio est une plante de plus en plus employée pour traiter le paludisme, qui est, comme Lyme, une maladie à spirochètes. Dans le traitement de la maladie de Lyme, on fait beaucoup appel à elle pour traiter les co-infections, notamment la Babésiose, contre laquelle elle est plus efficace que les antibiotiques. Dans la clinique d’Augsbourg l’artemisia annua s’emploie souvent en même temps que le lapacho pour en soutenir l’action.

Armoise annuelle Artemisia annua anti cancer anti paludique naturel puissant
Armoise annuelle Artemisia annua anti cancer anti paludique naturel puissant

L’Artemisia annua bio (Armoise annuelle) est une plante de la pharmacopée chinoise riche en composés biologiquement actifs.

Henry Lai et Narendra Singh, de l’université de Washington, ont mis en évidence l’efficacité du médicament contre des cellules cancéreuses. Les résultats sont incroyablement optimistes. Dans la revue Life Sciences, les chercheurs décrivent comment l’artémisine tue toutes les cellules d’un cancer du sein en seize heures. « Non seulement le médicament est efficace mais il est très sélectif, déclare Henry Lai. Il est hautement toxique pour les cellules cancéreuses mais a un impact minimal sur les cellules normales. »
Utilisée depuis 30 ans contre le Plasmodium de la malaria, l’artémisine réagit avec les ions métalliques présents en forte concentration dans le parasite. Très actives, les cellules cancéreuses possèdent également beaucoup de récepteurs membranaires permettant d’augmenter la concentration en ions métalliques à l’intérieur de la cellule.
Les chercheurs ont donc eu l’idée d’utiliser l’artémisine pour tuer ces cellules malades.

Les résultats déjà impressionnant contre le cancer du sein semblent encore plus positifs contre la leucémie puisque, dans ce cas, toutes les cellules anormales meurent en huit heures. « Ce sont des cellules cancéreuses parmi les plus concentrées en ions métalliques », explique Henry Lai qui poursuit, “Il est fascinant de penser que cette plante est utilisée par la médecine traditionnelle chinoise depuis deux mille ans, nous lui avons simplement trouvé une nouvelle application.
Nous avons trop souvent tendance à sous-estimer l’extraordinaire potentiel thérapeutique des plantes dans la lutte contre le cancer mais il ne faut pas oublier que la nature a eu le temps, depuis des millions d’années de développer des mécanismes d’actions très sophistiqués contre les tumeurs.”

L’artemisia annua est une plante médicinale contre le paludisme.
Cette plante, connue en Chine depuis plus de 2000 ans, est entrée dans l’histoire du siècle dernier lorsque, pendant la guerre du Vietnam (1959-1975), les Vietcong ont réussi à se soigner avec cette plante contre le Paludisme.

  • Pour prévenir le paludisme, la prise des gélules commence idéalement 15 jours avant le voyage. Continuez la prise pendant le voyage et 15 jours après votre retour. Au retour, si aucune fièvre n’est apparue après 15 jours, vous pouvez arrêter le traitement. Si vous avez de la fièvre ou d’autres signes de paludisme, allez voir votre médecin mais n’arrêtez pas le traitement.
    Posologie : 2 x 2 gélules par jour, matin et midi.
  • Prévention du paludisme avec la teinture mère d’Artemisia annua : 15 goutte par jour (matin, midi, ou soir) 20 mn avant le repas, 15 jours avant votre départ, pendant le voyage, et 15 jours après votre retour. Plus ou moins une bouteille par mois. Cette cure a pour effet de renforcer les défenses de l’organisme en prévention des agressions microbiennes ou parasitaires.

Description botanique de l’armoise annuelle

Nom latin : Artemisia annua L.
Famille : Astéracées
Noms communs : Armoise annuelle, herbe de Saint-Jean, couronne de Saint-Jean, artémise, Tabac de Saint-Pierre, herbe aux cent goûts
Parties utilisées : Feuilles, tiges et sommités fleuries
Origine : Répandue dans toute l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord, en particulier sur les terres en jachère, les décharges publiques, les haies, les talus, les remblais des voies de chemin de fer et les rives des fleuves. Elle est très commune en France, mais rare dans le Sud-Ouest.

– Plante vivace
– Racine ligneuse, rampante et fibreuse
– Tige pouvant atteindre 1,5 mètre : herbacée, cylindrique, striée, rougeâtre, un peu velue, dressée et rameuse
– Feuille alterne, profondément lancéolée, découpée en segments, vert foncé dessus, blanche et cotonneuse dessous
– Fleurs jaunes groupées en petits capitules et disposées en petits épis axillaires dont la réunion constitue une longue panicule
– Fruit ovale et lisse : akène

Récolte : Sommités fleuries récoltées dès l’apparition des fleurs en Juin, Juillet
Ce produit ne peut pas être trouvé à la vente en pharmacie.

118 avis / commentaires / témoignages sur “Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé

  1. André Rennes :

    Merci Biologiquement. Je vous informes que cette plante ma sauvé la vie aussi, car un cancer de vessie il y a 8 mois. Immédiatement pris des gélules de cette plante avec complément de gélule graviola, lapacho et amandes abricot et surtout prendre du fer avec le moringa. Apres 2 mois plus aucune cellule cancéreuse. Je vais transmettre des graine au Sénégal dont j ai de la famille. Merci a vous

    • Mischa Mersson :

      Bonjour André Rennes,
      Vous aviez un cancer en 2016 et en prenant ces différentes plantes ou gélule graviola, lapacho et amandes abricot et surtout prendre du fer avec le moringa. Après 2 mois plus aucune cellule cancéreuse. !
      J’ai moi même une tumeur nasale qui a récidivé, après avoir fait la chimio et 33 radiothérapies,
      elle est encore au stade préliminaire. Les médecins disent qu’il n’y a pas d’alternative! il faut opérer par l’extérieur du nez et enlever un bout de la narine! Ma question est : Peut-on avec ces produits naturels supprimer cette tumeur nasale qui a récédivé et dans combien de temps disparaitra.? Merci pour votre réponse urgente! Recevez mes salutations les meilleures. Tel : +41 79 332 06 75 mon adresse e-mail : mmerssondoronmusic@hotmail.com

  2. Tatiana Grenoble :

    merci pour tout vos conseils, la vie de ma famille a changé depuis que nous connaissons le laboratoire biologiquement, vous avez déjà sauvé de membre de ma famille du cancer grâce à vos produits, bonne continuation

  3. Kalina de Dijon :

    atteinte d’un cancer du côlon depuis 2 ans, j’ai eu le temps de subir 2 chimiothérapies, avant de me rendre compte malgré les efforts du médecin, et la chirurgie qu’il avait l’intention de me faire accepter, je n’ai pas m’en sortir. J’ai décidé de me tourner vers des traitements naturels de la maladie, j’ai adopté un régime alimentaire très strict à base de produits crues, j’ai aussi pris au quotidien de la feuille de Graviola de l’armoise du curcuma et du Baomix, et après simplement 3 mois de traitement, j’ai tous les marqueurs de la maladie qui disparaissent, je revis

  4. miss-lili84 :

    Bjr,
    Pour une personne ayant une leucémie qu elle serait la bonne posologie svp? Sachant qu elle prend aussi des infusions faites avec vos feuilles de corossol
    Merci

  5. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    Une leucémie est due à une augmentation anormale du nombre de globules blancs (leucocytes) dans le sang. Ils proviennent soit de la moelle osseuse et on parle de leucémie aiguë ; soit des ganglions et de la rate et il s’agit alors d’un lymphome, dont les cellules cancéreuses peuvent être à évolution lente ou rapide. La leucémie lymphoïde chronique, ou LLC, est le plus fréquent des lymphomes indolents.
    De nombreux remèdes naturels ont une action efficace contre le cancer comme la leucémie. Ces traitements sont des aides remarquables pour les malades.
    Voici la liste des produits naturels à consommer comme remède naturel à la leucémie.
    L’ail, l’extrait de feuille d’olivier, la racine de réglisse, l’aloe vera, la framboise, l’hedyotis diffusa, le cannabis.
    Dans les produits disponibles sur la boutique Biologiquement, vous avez les mûres bio, le curcuma bio, le thé vert bio, le ginseng bio, et l’artemisia.
    Bien à vous

  6. Sonia de Marseille :

    Ma grand mère avait testé les gélules d’artemisia, avec de bon résultats. Je me lance donc dans la culture pour continuer le traitement, merci pour tout vos conseils au téléphone mr. David

  7. fremdel :

    Bonsoir, je pense acheter de l’artemisia et graviola-corossol…pour traiter le cancer du sein que j’ai depuis avril 2016,j’ai refusé l’hormonotherapie..je suis contre la médecine mercantile..que puis-je prendre d’autres? je prends du germanium,curcumax et bromelaine..zinc et magnesium.merci d’avance pour votre aide,cordialement.

  8. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    il ne faut pas négliger la capacité naturelle de notre corps à se protéger contre les tumeurs, que ce soit pour prévenir la maladie ou accompagner les traitements. » Cette aptitude à lutter contre le cancer est alimentée par notre mode de vie.
    Voici quelques conseil pour lutter efficacement contre le cancer :
    – Limiter la consommation des nourritures et boissons qui n’existaient pas il y a mille ans : sodas, céréales raffinées, acides gras trans, bonbons, biscuits salés et sucrés en tout genre, plats préparés. Manger des légumes achetés sous forme non transformée, de saison, et si possible locaux, en évitant les cuissons à haute température (surtout le barbecue et les fritures) ; choux, cresson, radis et légumes-feuilles sont à privilégier.

    – Optimiser votre taux de vitamine D par une exposition régulière au soleil.

    – Faire régulièrement de l’exercice physique ; une très large étude qui vient de sortir (42 000 athlètes de haut niveau suivis) conclut que les athlètes meurent moins de maladies cardiaques et de cancers que la population générale. La diminution du cancer est de 40 % par rapport à la population générale et de 27 % pour les maladies cardiaques.

    – Choisir des viandes et des poissons de haute qualité, si possible sauvages, ou au minimum élevés dans leurs conditions de vie normale (poules laissées libres de picorer, bétail en pâturage, poissons sauvages).

    – Se passer de viande si possible.

    – Réduire votre consommation d’huiles riches en oméga-6 (maïs, tournesol) au profit de l’huile d’olive, l’huile de colza, en première pression à froid.

    – Reprendre l’habitude de manger des petits poissons gras fréquemment : anchois, sardines, harengs et maquereaux sont les poissons les moins chers car ils ne sont plus à la mode ; mais ce sont les meilleurs pour la santé, grâce à leur haute teneur en EPA et DHA, des sortes d’oméga-3.

    – Manger un carré de chocolat noir (70 % de cacao) et boire un ou deux verres de bon vin rouge par jour.

    – Prendre du thé vert japonais (disponible sur la boutique Biologiquement).

    – Eviter au maximum les contacts avec les produits chimiques, que ce soit dans l’environnement (épandages d’herbicides et pesticides, pollution atmosphérique), dans la nourriture et les vêtements, dans vos intérieurs (vernis, détergents, parfums chimiques, peintures…).

    – Optimiser vos apports magnésium, potassium, vitamines, anti-oxydants (baie de goji, fruit du baobab bio Baomix…), oligo-éléments.

    – Veiller à la qualité de votre digestion et à avoir un tube digestif sain en consommant des fibres prébiotiques et des probiotiques (poudre de baobab bio Baomix).

    – Apprendre à respirer profondément, réduire votre niveau de stress, adopter une bonne posture, vivre au calme et pratiquer une activité physique régulière en plein air et au soleil (marche en montagne, bains de mer si vous pouvez).

    – Cultiver un jardin ou des fleurs sur son balcon, bien s’occuper de son animal domestique si vous en avez un, acheter par exemple des livres pour mieux le connaître.

    – Soigner votre moral : faire des choix de vie conjugaux, familiaux, éducatifs, professionnels qui vous apportent un réel équilibre sur le long terme. Avoir des activités sociales, artistiques, spirituelles qui vous épanouissent intérieurement.

    – Entretenir un fort réseau d’amis, soigner ses relations avec les membres de sa famille, ses voisins ; la qualité du réseau social est un des principaux facteurs de longévité et de chances de survie en cas de cancer.

    Au plaisir de vous servir
    David responsable de http://www.biologiquement.com

  9. Maielsa :

    Bonjour
    Je prends de la cardère de la salcepareille de l’artichaut des feuilles d’Olivier et du millepertuis pour un lyme et on vient de me trouver une babésiose puis je préndre l’armoise avec tout cela?
    Merci

  10. Biologiquement.com :

    Bonjour Marie,
    effectivement l’artemisia est un traitements naturels de la babésiose surtout associé à la feuille de graviola corossol.
    La babésiose est une infection causée par un parasite qui ressemble à celui de la malaria (Babesia microti et B. duncani par exemple) et qui infecte les globules rouges. Si les tiques sont porteuses de la bactérie de la maladie de Lyme Borrelia burgdorferi et de Babesia, il s’agit alors d’une co-infection.
    Bien que cela soit rare, il est possible de contracter la babésiose lors d’une transfusion de sang contaminé.
    La feuille de graviola est un anti parasitaire très efficace, elle peut comme l’artemisia annua être prise avec la cardère, la salcepareille, l’artichaut les feuilles d’Olivier et le millepertuis.
    Pour associer l’artemisia à des produits riche en fer, vous pouvez prendre des mûres blanches ou de la poudre de baobab bio.
    Bien à vous
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com

  11. Au :

    Bonjour,
    Ma maman a un cancer du colon avec métastases. J’ai lu une étude qui montre les bienfaits de cette plante (entre 500 mg et 1 000 mg par jour) associé à du fer. Me conseiller vous d’autre plantes en association?
    Merci

  12. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    Le cancer du colon est favorisée par la consommation de viande. La viande n’est en effet pas totalement absorbée dans l’intestin grêle (première partie des intestins, après l’estomac), elle passe dans le côlon où elle va fermenter sous l’effet des bactéries de la flore intestinale. Cette fermentation produit des dérivés toxiques qui attaquent la muqueuse de l’intestin. Si vous souffrez du cancer du colon, voici un produit pour vous aider à guérir, c’est la poudre de pulpe de fruit de baobab bio de la marque Baomix, excellent pour les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, vous pouvez aussi l’associer au graviola et aux autres produits naturels.
    Vous devez consommer de l’artemisia annua et du Baomix pour renforcer votre système immunitaires. Baomix est très riche en probiotiques naturel, il va rééquilibrer et renforcer votre flore intestinal (un des organes les plus important du corps).
    Nous avons eux beaucoup de retours très positif de clients qui ont associé ces deux produits et qui se sont débarrassé de cette maladie.
    Enfin pour une guérisson plus rapide, je vous conseil de l’associer aussi à la feuille de graviola corossol en poudre ou en gélules.
    Au plaisir de vous servir
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  13. Biologiquement.com :

    Bojour,
    La leishmaniose est une maladie causée par un parasite. Elle se présente sous deux formes différentes, une forme bénigne cutanée et une forme viscérale qui s’attaque aux organes du corps humain et qui est mortelle dans 90% des cas si elle n’est pas traitée.
    La tisane d’artemisia annua administrée par voie orale à une dose de 100 mg par kg de poids corporel pendant 20 jours conduit à une guérison de 100% telle que mise en évidence par une cicatrisation totale des ulcères chez les animaux infectés.
    L’artémisine contenu dans l’arteminisia annua, une substance connue pour ses effets anti-malariens était aussi efficace contre le parasite de la leishmaniose. Plus intéressant encore, la substance serait plus spécifiquement efficace contre la forme viscérale de la maladie. Elle aurait en fait un double effet, d’abord celui de tuer le parasite dans les deux étapes de sa croissance puis celui d’activer les macrophages ce qui permettrait au corps de se débarrasser totalement du parasite.
    Enfin, l’artémisine est moins dangereuse que la pentamidine ou la miltefosine. Il existe d’ailleurs déjà des études de toxicologie puisque la substance est déjà utilisée contre la malaria.
    Au plaisir
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

    • juliette claude :

      bonjour ,
      Peut-on utiliser les gélules ou la teinture mère pour la prévention et le traitement de la leishmaniose viscérale chez le chien ? Si oui à quelles doses pour les 2 formes et dans les 2 situations svp ?
      Est ce à prendre en une fois ou plusieurs et pendant ou en dehors des repas ?
      Merci d’avance .

      • Biologiquement.com :

        Bonjour,
        La leishmaniose est une maladie parasitaire chronique grave et peu connue ; transmise par le phlébotome, un insecte piqueur qui fait penser au moustique, elle reste rare chez le chat mais affecte de plus en plus d’espèces dont le chien, l’homme et les animaux sauvages : renard, lapin…
        Les leishmanioses sont des maladies parasitaires dues à un protozoaire flagellé du genre Leishmania, transmis de mammifère à mammifère par piqûre d’un diptère vecteur, le phlébotome femelle. Elles sont répandues sur tous les continents à l’exception de l’Océanie, sous la forme de foyers plus ou moins étendus. On recense dans le monde environ 2 millions de nouveaux cas humains par an, d’expressions cliniques variées, depuis la leishmaniose cutanée localisée bénigne jusqu’à la leishmaniose viscérale avec dissémination du protozoaire dans tout l’organisme, qui peut, en l’absence de traitement, entraîner la mort.
        La médecine traditionnelle Chinoise utilise l’armoise annuelle artemisia annua pour soigner, entre autres, les fièvres et les infections parasitaires.
        Grâce à ses actions antifongiques, antiparasitaires et antibactériennes, cette médication naturelle présente la faculté de traiter les différentes infestations de parasites.
        Les dernières études cliniques effectuées sur l’armoise ont permis de prouver ses réelles efficacités dans le traitement du leishmaniose et des formes les plus résistantes. Cette plante médicinale est capable de bloquer la reproduction du parasite responsable de ces maladies, grâce à la présence d’artémisinine dans sa composition.
        Il peut être important de l’accompagner avec des plantes alcalinisantes (riches en minéraux) comme le pissenlit et le desmodium pour leur côté drainant, qui apporte une aide si réaction herx. Une réaction de herx qui est une réaction inflammatoire liée à la destruction de certaines bactéries, en fait les bactéries et levures qui sont détruites produisent des toxines qui peuvent augmenter l’intensité des symptômes (articulaires, musculaires, concentrations etc.) Vous pouvez complimenter le traitement à l’Artemisia annua avec la poudre de feuille de Graviola corossol et le lapacho, qui sont aussi d’excellents antiparasitaire.
        En même temps il faut renforcer le système immunitaire de votre animal, pour cela nous conseillons la poudre de fruit de baobab, et les feuilles de Moringa.
        Le traitement peut-être pris en une à deux fois par jour, cela n’a pas beaucoup d’importance, il faut que ça reste agréable pour l’animal. Idéalement il faudrait lui donner entre les repas, ou juste avant sa pâtée, pour éviter que les produits stagne trop longtemps dans son estomac.
        Cordialement
        L’équipe du laboratoire biologiquement.com

        • juliette claude :

          merci beaucoup pour votre réponse et pour m’avoir indiqué “un protocole ” complet ..Pouvez-vous me donner les doses svp pour un animal et la durée tant en prévention et en traitement pour l’artemisia en TM et en gelules ainsi qu ‘eventuellement pour le le lapacho et le corrossol que vous avez cités ?Je vous remercie

          • Biologiquement.com :

            Bonjour, le minimum indiqué sur les sachets est conseillé pour la prévention, le maximum quand on est face à la maladie, il ne sert à rien de prendre plus que les doses indiquées. Les conseils d’utilisation sont donnés à une personne de 60 kg, vous pouvez donc faire le calcul pour votre animal. En général il faut faire une cure de 3 mois, puis une pause thérapeutique d’une semaine, c’est-à-dire que vous arrêter complètement les produits pendant une semaine pour recréer le manque, et vous reprenez par la suite si besoin.
            Au plaisir de vous servir
            L’équipe du laboratoire Biologiquement

  14. Tania :

    Bonjour,
    L’artemisia combiné avec Le graviola corossol sont-ils compatible avec un traitement au levothyrox? Merci bcp pour votre réponse. Cdlt

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, vous pouvez associer la feuille de graviola et l’artemisia à un traitement classique, il n’y a pas de contre indication, aucun soucis avec le lévothyrox.
      On ne peut vivre sans hormones thyroïdienne et lorsque la thryroïde devient non fonctionelle (hypothyroïdie) ou qu’il devient nécessaire de la retirer en cas d’hyperthyroïdie ou de cancer, une supplémentation à vie par des hormones thyroïdiennes est nécessaire : les médecins prescrivent alors de La lévothyroxine.
      Une étude Canadienne, menée par le Pr Marcu Turner, et publiée dans la revue anglaise The British Medical Journal témoigne aujourd’hui d’un risque de fractures accru chez les patients prenant cette supplémentation en hormones thyroïdiennes. Par ailleurs, plus la dose quotidienne absorbée de levothyroxine est élevée, plus le risque de fracture est grand.
      Ce risque touche bien-sûr en priorité les sujets âgés, plus particulièrement à risque de fracture du fait de l’altération de leur état osseux et potentiellement de l’apparition d’une ostéoporose.
      Pour parré à cet effets secondaire de la lévothyroxine, je vous conseil de consommer régulièrement de la poudre de baobab Baomix, c’est le produit naturel le plus efficasse contre l’apparition de l’ostéoporose.
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/
      Bien à vous

  15. fremdel :

    merci pour votre réponse.je vais commander chez vous de l’artemisia annua et du graviola corossol..mais n’est ce pas trop car je prends aussi de la bromelaine et de la quercetine et du curcumactif2..j’ai été opérée l’an passé d’une tumeur cancereuse au sein..j’ai toujours refusé le traitement degradant de l’hormonotherapie.merci d’avance.

  16. Katie Frimon de Paris 19 ème :

    Bonjour, pourriez vous me donner plus de détails consenant la culture par semis de l’armoise annuelle sur mon balcon.
    Merci
    Katie de Paris 19 ème

    • David Hervy :

      Bonjour Katie,
      les graines d’Artemisia annua sont très petites (plus de 10 000 graines par gramme) et il est conseillé de les mélanger avec du sable fin ou de la cendre (une cuillerée de graines pour 5 à 6 cuillerées de sable ou de cendre) avant de semer. Il faut semer dans une boite remplie de terre meuble et bien arrosée. Pour conserver l’humidité, on peut recouvrir le semis avec un plastique transparent. Un repiquage est nécessaire ; on le réalise lorsque le semis devient trop dense, habituellement 3 à 4 semaines après le semis, ou lorsque les plants atteignent 4 cm de haut, en repiquant chaque plant dans de petits pots (type pots de yaourt). Puis quand les plants ont atteint une hauteur de 15 cm, ou que 5 à 6 feuilles ont poussé, on peut repiquer en pleine terre ou des pots de 9 cm x 9 cm minimum.
      Bonne culture
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

    • David Hervy :

      Bonjour,
      effectivement l’artemisia annua est une plante médicinale contre le paludisme.
      Cette plante, connue en Chine depuis plus de 2000 ans, est entrée dans l’histoire du siècle dernier lorsque, pendant la guerre du Vietnam (1959-1975), les Vietcong ont réussi à se soigner avec cette plante contre le Paludisme.
      Pour prévenir le paludisme, la prise des gélules commence une semaine avant le voyage. Continuez la prise pendant le voyage. Au retour, si aucune fièvre n’est apparue après 15 jours, vous pouvez arrêter le traitement. Si vous avez de la fièvre ou d’autres signes de paludisme, allez voir votre médecin mais n’arrêtez pas le traitement.
      Posologie : 2 x 2 gélules par jour, matin et midi.
      Au plaisir de vous servir
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  17. Lili :

    Bonjour. J’ai commandé récemment des gélules d’artemisia et des amandes amères d’abricot pour lutter contre mon cancer du cerveau. Je comptes également les associer avec les feuilles de corossol mais j’hésite sur la forme. N’y a t il pas de contres indications sachant je suis sous radiothérapie et chimiothérapie orale ? Qu’elle est la posologie adaptée pour ces produits et y en a t il d’autres que vous me conseillez pour mon cancer ? Merci de bien vouloir m’éclairer car je suis perdue

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction avec des traitements chimiques.
      Je vous conseil de suivre les conseils de consommations indiqués sur chaque sachets.
      Avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
      En complément je vous conseil la racine de pissenlit, les feuilles de graviola en gélules et tisanes, la racine de lapacho, et la poudre de baobab Baomix.
      Au plaisir de vous servir
      David responsable de https://www.biologiquement.com/

  18. geraldine.firmin :

    Bonjour j’ aimerais savoir pour une enfant de 4 ans qui prend de l’ thyroxine s il y’a pas une méthode naturel en fait ça fait 3 ans qu elle prend ça car sa glande thyroïdienne ne produit pas suffisamment de t3 t4 Merci pour d’ avance

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Les utilisations médicinales et nutritives de la moringa concernent: l’anémie et la dénutrition, les douleurs inflammatoires et arthritiques, l’asthme, les problèmes cardiaques et la haute pression, digestifs et intestinaux, les maux de tête, les calculs aux reins, la rétention de liquides, les infections bactériennes, virales, parasitaires et fongiques, mais aussi les troubles de la thyroïde.
      La feuille exerce une action régulatrice sur la glande thyroïde. Et des études in vivo on démontré qu’un extrait au méthanol de la feuille aurait des effets protecteurs contre les radiations.
      Les feuilles de Moringa contiennent des acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être synthétisés par l’organisme. Par conséquent, il faut les trouver au travers de l’alimentation ou des compléments alimentaires.
      Phénylalanine contenu dans la feuille de moringa bio joue un rôle dans le système nerveux, notamment en stimulant la glande thyroïde, en atténuant la douleur, en participant à la synthèse de certains neurotransmetteurs. Elle est également considérée comme un stimulant intellectuel.
      Nous vous conseilllons de l’associer aux tisanes de feuilles de graviola corossol.
      Cordialement
      David responsable de https://www.biologiquement.com/

  19. Mathilde B :

    Bonjour,

    J’ai bien lu vos préconisation pour la prévention du paludisme, j’ai juste une petite question si le voyage dure plusieurs mois (entre 3 et 6 mois) il est possible d’en prendre pendant toute la durée a raison de 2×2 gélules par jour ?
    Une herboriste me parlait de commencer le traitement 1 mois avant de partir ce n’est pas nécessaire ?

    Merci et bonne journée a vous

    Mathilde

    • David Hervy :

      Bonjour,
      effectivement l’armoise est une plante médicinale contenant de l’artémisinine, une molécule antipaludique, utilisée principalement en Afrique sous forme de gélule pour soigner le paludisme (malaria).
      Vous pouvez consommer l’armoise en gélules quelques semaines avant votre départ pour un pays à risque.
      Une fois sur place vous pouvez en prendre tout au long de votre séjour pour une protection maximum.
      Bien à vous
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

    • Helin Michel :

      Bonjour. Je vous est commandé il y a quelques temps de l’artemisia associé à plusieurs autres compléments, suivants votre prescription. Pour un cancer du poumon de mon épouse.
      Malheureusement mon épouse a du mal à prendre les compléments en poudre. Je vous est recommandė les mêmes mais en gélules. Le bienfait est-il identique ?. Nous suivons les recommandations indiquées sur les sachets mais mon épouse les prends en deux fois cela est-il une bonne façon ? Actuellement elle est sous chimiothérapie et radiothérapie. Vous confirmer qu’il n’a pas de contre indication.
      En vous remerciant pour votre réponse je vous tiendrai au courant de l’évolution de son cancer.

      • Biologiquement.com :

        Bonjour, si votre mari a du mal à consommer la poudre délayer dans un verre d’eau, effectivement vous pouvez prendre ses produits en gélules cela aura les mêmes effets thérapeutiques, les gélules sont simplement remplir avec la poudre de nos produits (donc 100% de la plante dans les gélules). Pour la prise d’Artemisia Annua face à un cancer pour se protéger du coronavirus (c’est d’actualité) nous vous conseillons de la prendre un teinture mère, c’est un produit qui est plus concentré et qui est très facile à consommer, il suffit de prendre quelques gouttes dans un verre d’eau, la solution est alcoolisé mais une fois diluer dans un verre d’eau ce n’est pas plus alcoolisé que certains fruits.
        La prise de nos produits naturels peut-être fait en deux ou trois fois dans la journée, l’important c’est que cela reste agréable, pour que les prises reste régulière, c’est la régularité qui est très importante avec les produits naturels.
        Il n’y a pas de contre-indication médicale connu à la prise de nos produits naturels pendant une chimiothérapie.
        CEPENDANT…
        La chimiothérapie fonctionne en endommageant l’ADN des cellules cancéreuses et en les divisant très rapidement. Le problème avec ce traitement est qu’il affecte également les cellules saines. Le risque du cancer secondaire dépend de la dose, ainsi que de la durée du traitement. L’AML (lymphoïde leucémie aiguë) et le MDS (syndrome myélodysplasique) sont les deux cancers les plus courants associés au traitement par la chimiothérapie.
        Le taux de survie à long terme des patients de chimiothérapie sont grandement exagérés parce que la plupart de ces patients finissent par mourir de maladies sans relation avec le cancer d’origine, mais liés au traitement.
        Les produits de chimiothérapie (surtout les agents d’alkylation) sont réputés pour occasionner d’autres cancers dont la leucémie, et nombre de ces médicaments tombent dans cette catégorie. Les agents d’alkylation endommagent directement l’ADN de toutes les cellules. Ces agents ne sont pas spécifiques à une phase ; en d’autres mots, ils sont actifs dans toutes les phases du cycle cellulaire. Comme ces drogues endommagent l’ADN, ils peuvent nuire à long terme à la moelle osseuse et par conséquent affecter l’immunité future. Avec ces produits existe le risque de développer un cancer secondaire à bas bruit mais son diagnostic est inévitable. Des études ont indiqué que le risque commence à augmenter environ deux ans après le traitement, qu’il est le plus élevé entre 5 et 10 ans. C’est la raison des décès de patients par chimiothérapie entre 10 et 15 ans après le traitement.

        La radiothérapie peut accroître le risque de développement d’un cancer chez la plupart des gens. Les variétés de cancers secondaires à une radiothérapie sont vastes, mais consistent principalement en leucémies et sarcomes. Ces cas se révèlent habituellement après exposition aux rayons avec un pic de risque cinq à dix ans environ après. De nouveau, la plupart des patients qui suivent une radiothérapie développent des cancers secondaires en lien avec le traitement et non comme la conséquence du cancer d’origine. Les cancers radio-induits ont explosé ces vingt dernières années car il y a eu une recrudescence de traitements de ce genre, souvent suite à une chimiothérapie.

        D’autres cancers sont liés aussi à une radiothérapie. Des tumeurs peuvent se développer à l’endroit de la zone exposée aux rayons ou tout près, même dix ans ou plus après le traitement. Ces risques semblent être plus élevés dans certaines zones du corps, comme les seins et la thyroïde. Dans certains cas, l’âge au moment de la radiothérapie va jouer un rôle. Par exemple des patientes jeunes atteintes de cancer du sein sont plus susceptibles de développer un cancer secondaire par une thérapie par les rayons que des patientes âgées.

        Pour éviter la récidive, l’important est de renforcer le métabolisme pour l’aider à faire face à la maladie, la phytothérapie, faire de l’exercice et une alimentation équilibrée sont les clés d’une guérison rapide et durable.
        C’est votre corps qui combat le plus efficacement la maladie.
        Vous pouvez prendre des anti tumoral (anti cancer) comme la feuille de graviola corossol, l’artemisia annua, le lapacho, la capsaïcine, la bromelaine, le thé vert, la café vert et la racine de pissenlit…
        Dans le même temps pour renforcer votre système immunitaire ( du sang et aussi très important la flore intestinale ), vous pouvez prendre de la baie de goji, de la poudre de baobab Baomix, du moringa, de la spiruline, de la maca…
        Enfin pour remédier aux effets secondaires de la chimiothérapie vous avez le desmodium (excellent pour le foie, quand le foie va bien tout va bien), du Ginseng rouge, du ginkgo biloba, de la myrtille…
        L’homme depuis des millions d’année trouve dans la nature les produits pour faire face à la maladie, qu’elles soient tumorales ou infectieuses.
        Cordialement
        L’équipe du laboratoire Biologiquement

          • Biologiquement.com :

            Bonjour, en prévention du coronavirus covid-19 vous pouvez prendre 15 gouttes de teinture-mère par jour, cela va suffire, vous devez faire une cure d’un mois. Dans le même temps il faut renforcer votre système immunitaire, pour cela ne vous conseillons la poudre de fruit de baobab, les feuilles de Moringa, et les gélules de lapacho.
            Si vous étiez infecté par le virus, il suffirait de doubler les doses, donc de prendre 30 gouttes par jour.
            Cordialement
            L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • David Hervy :

      Bonjour,
      effectivement nous distribuons la fameuse armoise annuelle, la seule efficace contre le paludisme et le cancer.
      Pour la petite histoire :
      Le 5 octobre 2015, le prix Nobel de médecine a été attribué à 3 chercheurs, l’un de ces lauréats était la Chinoise Tu Youyou qui a notamment travaillé pendant plusieurs années pour le compte du gouvernement chinois à la fin des années 1960 dans la lutte contre le paludisme. Ses travaux de recherche ont abouti à l’extraction de l’artémisinine, principe actif de l’armoise annuelle (Artemisia annua bio).
      Actuellement l’artémisinine est le seul traitement disponible dans des cas graves de paludisme. Mme Youyou a réussi à intégrer dans son travail des éléments de la médecine traditionnelle et de la recherche scientifique moderne.
      Mme Youyou et son équipe ont analysé plus de 2000 remèdes de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) présentant un potentiel dans la lutte contre le paludisme. De tous ces remèdes, ils sont arrivés à 380 extraits de plantes qu’ils ont ensuite testé sur des souris. L’un de ces extraits s’est avéré un fébrifuge efficace lors des excès de fièvre provoqués par le paludisme. Cet extrait provenait de l’armoise annuelle (Artemisia annua bio). Mme Youyou et son équipe ont modifié le processus d’extraction et ont isolé, au début des années 1970, l’ingrédient actif de l’armoise annuelle à savoir l’artémisinine. Son travail a seulement été rendu public en 1977, après la fin des restrictions du gouvernement chinois.
      Bien à vous
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  20. Mad de Lille :

    Moi je la prend contre le paludisme, je suis souvent dans les pays tropicaux, produit difficil à trouver en France, service rapide et prix corrects
    merci pour votre travail

  21. Benchaabane fateh :

    Bonjour,
    Comment devrais je prendre les gélules d’Artémisia Annua ? l’éstomac vide ou bien entre les repas ?

    • David Hervy :

      Bonjour,
      idéalement il faut prendre les gélules d’armoise annuelle le matin, en une seule fois, 20mn avant le petit déjeuner.
      Mais si votre planning ne vous le permet pas, vous pouvez aussi prendre les gélules entre les repas, 20mn avant de manger, midi ou soir, car ce ne sont pas des excitants.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  22. Paul V. du Mans :

    Bonsoir, il y a quelques temps ma soeur était atteinte d’un cancer du poumon bronchitique cellulaire, j’avais commandé sur vos soins, de l’artemisia annua, graviola feuilles (en gélules), des amandes amères, de la capsaicine, pissenlit et Baobab Baomix, hors il s’avère quelle ne présente plus aucune masse cancéreuse à se jour, Dieu soit loué et merci à vous

  23. Claver :

    Bonjour l’anti palu que je prends est en rupture définitive. Le dernier comprimé que je prendrai sera 2 jours avant la fin de mon séjour en côte d’Ivoire. Il s’agit du mephaquin. Pensez-vous possible de prendre l’artemisia annua dès mon retour en Europe pour prendre le relais ? Sous quelle forme gellule ou infusion ? Merci de bien vouloir me répondre.

    • David Hervy :

      Bonjour,
      L’armoise annuelle peut tout à fait remplacer votre traitement chimique pour la prévention du paludisme, et c’est plutôt préférable, car les effets secondaires de la chimie sur votre corps peuvent-être plus grâve que la maladie elle-même.
      Vous pouvez effectivement prendre des gélules d’armoise ou de la tisane d’armoise, mais les gélules vont être beaucoup plus simple pour le dosage.
      Nous vous conseillons de prendre 2 gélules le matin et 2 gélules le midi pendant 15 jours dès le retour de votre voyage.
      L’armoise annuelle prévient le paludisme, et aussi aide à supporter les crises en cas d’affection, et tout ça sans contre-indication où effet secondaire connu.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  24. Cathy de Lyon :

    Bonjour
    Je viens de faire une dernière analyse de sang, le docteur est très étonné, mon analyse est excellente, mon taux de gamma GT c’est amélioré mon taux de plaquettes a augmenté, le docteur ne comprends pas, mais moi je sais pourquoi je vais beaucoup mieux, c’est parce que je consomme depuis 2 mois de la tisane d’armoise annuelle.
    En complément de l’armoise annuelle je prends aussi les amandes amères d’abricot et les feuilles de Graviola, je pense que je vais bientôt arrêter cette chimio qui me fatigue et me détruit le corps. Je n’en peux plus de ces effets secondaires, aphte dans la bouche, système immunitaire dans les chaussettes, je traîne ce cancer depuis trop d’années, depuis que je prends tes produits naturels tu vas mieux, merci.

    • Kallisto :

      Bonjour Cathy,
      De quel cancer souffriez-vous? Mon ami a un début de cancer du foie et je me demande si l’ artemisia annua (en association avec lepacho par exemple) serait efficace dans son cas?
      Merci

  25. energiebba42 :

    Bonjour, j’ai utilisé cette plante sur cancer des poumons métastasé d’un proche avec le corossol et d’autres plantes, effets époustouflant au bout de 2 mois puisqu’elle est guérit. Malheureusement, le cancérologue s’est approprié sa guérison et continue le protocole désastreux avec leur chimio abusive en prévention, mais la plante est anti cancéreuse elle n’a pas eu besoin d’attendre l’ère de la chimio pour guérir sainement, sans effet rebond.

  26. Florence :

    Bonjour, je souhaite utiliser l’Artemisia annua en prévention contre le paludisme. Nous partons avec des enfants âgés de 5, 8 et 11 ans, la posologie pour les adultes (4 géllules par jour) est-elle la même pour les enfants?
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      la posologie pour un enfant est de deux gélules par jour d’armoise annuelle pour se protéger du paludisme, comme pour un adulte il est préférable de commencer le traitement 2 semaines avant le départ et 2 semaines après le retour.
      Pour protéger un enfant du paludisme il y a aussi des précautions à prendre sur place, comme par exemple le soir toujours lui mettre des chaussettes et des chemises longues, et bien sur la nuit dormir avec une moustiquaire.
      au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  27. Sophie de Nice :

    je tenais à faire ce témoignage pour d’éventuelles personne qui seraient touché depuis plusieurs années comme moi par la maladie de Lyme.
    Après un traitement de plus 3 ans pour combattre la maladie de Lyme sans succès, j’ai connu l’Artemisia annua en tisane et ma vie a changé du tout au tout.
    Depuis 5 mois je bois un litre de tisane par jour que j’associe à des gélules de lapacho.
    Les symptômes de la maladie qui commençait à m’handicaper physiquement s’estompe peu à peu, j’ai enfin pu arrêter cette chimie qui me détruisait le métabolisme, je suis enfin en rémission grâce à ses produits naturels.
    Sophie de Nice

  28. Sara :

    Bonjour,j’ai commandé les gélules d’armoise et graviola et spiruline pour mon papa qui a des métastases osseuses cancer primitif inconnu mais la cancérologue est presque sûr que c mes poumon,il ne bouge plus depuis un mois il est couché il arrive plus a bougé de lui même. Il prend les gélules depuis 4 jours ils ont un peu atténué la douleur vu que il a diminué les doses de severdol mais il a tjrs envie de dormir comme si il prenais des calmants est ce que c normal ? C un bon signe?il na pas encore fait ni de radiothérapie ni chimio. Que me conseillez vous pour l’aider à améliorer son état au moins qu’il puisse bougé.merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Nous vous conseillons d’ajouter à son traitement un véritable «cocktail de vitalité et d’énergie», c’est la poudre de fruit de baobab bio grâce à son apport en vitamine C.
      La pulpe de Baobab contient 6 fois plus de vitamine C que l’orange bio.
      Elle est exceptionnellement riche en vitamines (C, B1, B6), fibres, protéines et minéraux (calcium, potassium, manganèse).
      Baobab Pulp est un complément alimentaire à base de pulpe de fruit de baobab, source de vitamine C*, riche en fibres.
      Les bienfaits de la pulpe du fruit du baobab bio, source de vitamine C !
      • La vitamine C contribue à maintenir le fonctionnement normal du système immunitaire pendant et après un exercice physique intense.
      • La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins.
      • La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale des os, des cartilages, des gencives, de la peau, des dents.
      • La vitamine C contribue à un métabolisme énergétique normal.
      • La vitamine C contribue au fonctionnement normal du système nerveux.
      • La vitamine C contribue à des fonctions psychologiques normales.
      • La vitamine C contribue au fonctionnement normal du système immunitaire.
      • La vitamine C contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif.
      • La vitamine C contribue à réduire la fatigue.
      • La vitamine C contribue à la régénération de la forme réduite de la vitamine E.
      • La vitamine C accroît l’absorption de fer.
      Le matin au petit déjeuner, au goûter, quelques cuillères à café dans un verre d’eau, de jus de fruits, ou une compote, un smoothie, etc…sucrez si vous le désirez…
      La pulpe de baobab bio est un super-aliment puissant, riche en antioxydants d’une subtile saveur vanillée et fruitée rappelant les agrumes.
      Peut être consommé sans modération, puisqu’il s’agit d’une poudre de fruits.
      Au bout de 3 à 4 jours votre père va retrouver de la force.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, il n’y a aucun problème à consommer la poudre de feuille de Graviola dans de l’eau chaude, vous pouvez même la faire cuire si besoin, sans pour autant perdre l’efficacité thérapeutique des principes actifs.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  29. bos.laeti :

    Bonjour, Ma mère est atteinte d’un cancer du sein avec metastases osseuses. Si l’on associe les géllueles d’artemisia et de graviola, est ce qu’elle doit les prendre en même ou est ce qu’elle peut prendre graviola le matin et Artemisia le soir (ou vice et versa) ?
    Merci pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      vous pouvez consommer les gélules d’armoise ou de Graviola le matin le midi ou le soir, cela n’a pas d’importance car ce ne sont pas des excitant.
      Vous pouvez à votre guise les consommer séparément ou en même temps, l’important c’est de les prendre avant le repas d’estomac vide avec un verre d’eau.
      au plaisir de vous servir
      l’équipe du laboratoire biologiquement.com

  30. Dane :

    Bonjour
    Es t il possible de prendre de l artemisia annua tout les jours pendant toute sa vie en prevention du cancer?
    Merci de votre reponse

  31. jacques-lavigne :

    bonsoir
    je suis ravi d’avoir trouve chez vous de l’artemisia annua pour faire de la tisane dans l’espoir de me guerrir de la maladie de Lyme ..j’y crois énormément car cette tisane guerri de façon spectaculaire tout individu atteint de Paludisme (source : reportage télé a la mi février sur la 19 émission investigation )

  32. Vincent :

    Mon fils de 16 ans doit bientôt faire une chimiothérapie des glandes cervicales. J’ai acheté des gélules de artemisia et de corrosol. Quel serait la posologie svp. Merci. Vincent.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, pour les animaux domestiques, tel que le chat le chien ou même les chevaux, le plus efficace pour éviter la prolifération, ou pour la guérison naturel du cancer, des tumeurs, c’est prise quotidienne de poudre de feuilles de Graviola corossol.
      C’est avec cet anti cancer naturel que nous avons le plus de retour positif sur les animaux, les résultats ne tardent souvent pas à réjouir son maître, les animaux sont aussi réceptif à ce genre de traitements naturels que les êtres humains.
      Si vous acheter des gélules, ouvrez-la et saupoudrez la nourriture de votre chien avec, ou adopter la même méthode que décrite ci-dessus.
      Vous pouvez lui donner des décoctions de feuilles et l’idéal est aussi de lui administré dans le fond de la gorge ou dans la pâtée de la poudre de feuille (en gélules si vous voulez), pour une rémission plus rapide.
      Pour les dosages fiez vous à ce qui est inscrit sur les sachets et divisez par le poids de votre animal, à savoir que les quantités conseillées sont pour des personnes de 60kg.
      Enfin nous vous conseillons d’associer la feuille de Graviola à la poudre de fruit de baobab bio, c’est un produit qui va renforcer le métabolisme dans son ensemble rééquilibrer tous ses organes redonner de la vitalité à l’animal et améliorer grandement les fonctions de son système immunitaire.
      au plaisir de vous servir
      l’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Vincent, vous avez la posologie sur les sachets qui est conseillé pour une personne de 60 kg, vous pouvez donc diviser au multiplier selon le poids, le minimum indiqué sur le sachet et pour la prévention, et le maximum est conseillé quand on est face à la maladie.
      Pour cette pathologie nous pouvons vous conseiller aussi de consommer des amandes amères d’abricot, des racines de pissenlit, pour le système immunitaire de la poudre de fruit de baobab et des gélules de feuilles de Moringa, enfin pour éliminer les toxines accumulées avec la chimiothérapie nous vous conseillons des gélules de Desmodium pour soulager le foie.
      au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  33. parigot :

    Bonjour, l’artemisia est surement bonne contre l’intestin irritable, mais à quelle dose et au quotidien ? serait-il bon d’y associé autre chose, j’ai fait un régime FODMAP pendant presque 1 an avec mycelliums, arrêt gluten et lactose, du mieux, mais pas totalement. Je ne prends plus rien actuellement, mais je pense commencer la glutamine. Je suis ménopausée, problème de santé dues aux implants ESSURE. Merci pour votre retour.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci pour votre message, pour guérir naturellement cette pathologie non conseillons de prendre 3 gélules d’armoise par jour associé à de la poudre de fruit de baobab et à de la feuille de graviola corossol.
      La colopathie fonctionnelle est un trouble digestif qui se caractérise principalement par des sensations douloureuses au ventre, fréquentes et chroniques (persistant depuis au moins 3 mois).
      On parle aussi de syndrome de l’intestin irritable ou de syndrome du côlon irritable.
      L’intestin est en première ligne en cas d’agression due aux pollutions alimentaires invisibles. Le problème est que lorsque l’intestin est atteint, il introduit des tas de problèmes en cascade, y compris sur le plan psychologique.
      Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.
      La poudre de baobab bio Baomix est une source de vitalité qui participe à la remise en forme de l’organisme et au tonus, mais elle rééquilibre aussi la flore intestinale grâce à ces probiotiques.
      La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique.
      Enfin pour la colopathie-fonctionnelle, le système immunitaire est bien souvent remis en cause. Et la feuille de graviola corossol Annona muricata contribue à renforcer votre système immunitaire.
      Tous ces produits sont tout à fait compatibles et peuvent être consommé en même temps, ils très complémentaires et vous aideront à guérir rapidement.
      Pour les problème de santé dues aux implants ESSURE, nous vous conseillons de consommer de la poudre de racine de maca, et du Yam sauvage.
      Bien à vous
      au plaisir de vous servir
      l’équipe du laboratoire biologiquement.com

  34. marieilc :

    Bonjour, j’ai éliminé une tumeur cancéreuse grâce à de l’armoise, du graviola beaucoup de vitamines CBDK coq 10 kava kava , sélénium vitamine E et je serai guérie à présent j’ai également fait 9 séances de radiothérapie ciblée puisque cette tumeur du foie avait migré sur le pancréas. Quel traitement d’entretien serait-il bon que je fasse pour éviter toute réapparition d’une tumeur

    Bien à vous JOCELYNE ILC

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, pour une rémission naturelle, nous vous conseillons d’associer la feuille de graviola et ou artemisia annua, la racine de pissenlit, les noyaux d’abricot amères, du desmodium pour prévenir la destruction du foie par la chimio (mais pas en sirop, il faut consommer le produit naturel, en poudre ou en gélules), de curcuma, de la capsaïcine et la poudre de baobab bio ou de la poudre de moringa pour le fer, la vitalité et le système immunitaire.
      Tous ces produits sont compatibles avec une chimio.
      Pour la guérison complète il faut du temps, la maladie a mit du temps à s’installer, il faut du temps pour qu’elle parte.
      En générale un cure doit durer 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause thérapeutique d’une semaine et reprendre.
      Mais cela dépend de votre état général.
      Nous vous conseillons de respecter les dosages indiqués sur les sachets (dose minimum pour la prévention, dose maximum conseillée pour la guérison).
      Avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction et travaillent en synergie avec des traitements chimiques.
      Ces produits naturels s’attaquent aussi aux cellules tumorales résistantes à la radiothérapie ou à la chimiothérapie, et protègent de toutes rechutes futur.
      Dans le même temps il faut arrêter tout ce qui donne le cancer, le sucre (tout ce qui est sucré à part le miel bio et les fruits), la viande, qui est chargée en hormones, produits chimiques ingéré par l’animal, antibiotiques… et les produits laitiers, qui sont des matières grasses, qui concentrent encore plus tous ces agents cancérigènes.
      Mangez un maximum de fruits et légumes crus.
      Il faut aussi vous forcer à faire des exercices tous les jours.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement.com

      • daudé :

        Bonjour,
        Ma soeur à été opéré d’un deuxième cancer au sein avec mastectomie des 2 seins et reconstruction mammaire des 2 seins dans le même temps opératoire.Nous sommes un an après sa dernière chimio du 11 juillet 2018.Il faut savoir qu’elle à une mutation…Aujourd’hui,on me parle des bienfaits de l’art l’armoise ..pourriez vous m’indiquer : 1)qu’elle serait la posologie idéale et les heures de prises et si il faut plutôt prendre l’armoise en gellule ou en poudre 2) si il faut associer une ou d’autres plantes et leurs posologie et heure de prise…Nous sommes perdus.Merci d’avance.

  35. Catherine de Nîmes :

    cela fait maintenant 1 ans que j’ai arrêté les chimiothérapie et que le docteur m’avait donné 3 mois de survie, grâce à vos produits naturels la feuille de Graviola la poudre de fruit de baobab les feuilles de Moringa et la teinture mère d’armoise, j’ai de nouveaux espoirs de retrouver une vie normale, je ne repasserai certainement pas par la case chimiothérapie qui a fait qu’envenimer les choses.
    merci pour vos produits
    Catherine de Nîmes

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Les lésions de psoriasis ne sont pas contagieuses, mais douloureuses et invalidantes. Les remèdes naturels sont une excellente solution pour calmer les démangeaisons et cicatriser la peau.
      Pour le traitement naturel du psoriasis nous vous conseillons de prendre ces produits naturels :
      L’aloe vera : son effet hydratant et nourrissant calme la peau et contribue au retour de l’équilibre cellulaire, 3 gélules par jour
      L’huile végétale de nigelle : antihistaminique et riche en acides gras essentiels, elle redonne en plus de la souplesse à la peau, 2 gélules par jour
      Baomix la poudre de fruit de baobab bio : Le fruit du Baobab est un fruit exotique qui resserre et tonifie les pores, il hydrate et favorise la régénération cellulaire de la peau. Une cuillère à café par jour
      Baoil l’huile de baobab bio : L’huile de baobab bio est excellente pour prendre soin de sa peau, en application locale elle permet de soulager les affections de l’épiderme telles que l’eczéma et le psoriasis. Deux applications par jours.
      Les polysaccharides solubles dans l’eau provenant d’artémisia annua suppriment l’apoptose des thymocytes (J Hwang et al., Biol Pharm. Bull., 208, 2005, 921-924). L’Artemisia annua inhibent l’adhésion de Helicobacter pylori aux cellules hôtes (Woo Jeung et al., J Microbiol Biotechnol, 132003, 853-858), les principes actifs de l’armoise annuelle s’attaquent donc directement à la maladie.
      Les gélules d’Aloe vera réduisent l’inflammation et la douleur associées au psoriasis.
      En cas d’application locale (en ouvrant les gélules) le curcuma peut aider à soigner le psoriasis.
      Vous pouvez associer tous ces produits naturels pour accélérer le processus de guérison.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de biologiquement.com

      • Marie :

        Merci beaucoup. Concernant l’Artemisia annua, sous quelle forme la recommanderiez-vous, pour un psoriasis donc, et à quel dosage ?
        Bien à vous.

        • Biologiquement.com :

          Bonjour, pour une pathologie aussi grave nous vous conseillons de prendre l’Artemisia annua en teinture mère.
          l’armoise annuel en teinture mère et un produit très concentré et très pratique à consommer puisque il suffit de mettre quelques gouttes dans un verre d’eau par jour, vous pouvez simplement respecter la posologie indiquée sur la bouteille.
          au plaisir de vous servir
          L’équipe de Biologiquement

        • fleurance :

          je ne suis pas medecin ni rien mais j’avais du psoriasis aussi avant et bien il est totalement parti à l’arrêt des produits laitiers ,je n ‘en fait plus dutout !! et il c’est avérée que je suis intolérante à tout les produits laitiers animaux . pour info !!!

          • Biologiquement.com :

            Bonjour, merci beaucoup pour votre témoignage, effectivement les produits laitiers sont destinés aux nouveau-né, que ce soit les animaux ou les êtres humains, Ils peuvent t’être consommés par la suite de temps en temps c’est-à-dire maximum une fois par semaine, pour se faire plaisir simplement, pour le goût. Par contre ce n’est pas du tout un sous-produit animal qui entretient une bonne santé.
            Si vous avez des besoins en calcium nous vous conseillons un calcium végétal concentré dans la poudre de fruit de baobab.
            Au plaisir de vous servir
            Toute l’équipe du laboratoire biologiquement

  36. isabelle amestoy :

    Bonjour
    je souhaite utiliser l’artemisia annuaire pour vermifuge toute la famille mais je ne sais pas qu’elle présentation et posologie utiliser….
    pouvez vous me conseiller?
    mes enfants sont hyper sensibles a tout médicaments je ne souhaite donc pas donner de chimie.
    par avance merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre message, pour vermifuger toute la famille et pour la prévention, vous pouvez utiliser l’armoise annuelle en teinture mère, c’est un produit qui une fois dis-lui ne contient pas plus d’alcool que certains fruits.
      Vous devriez aussi pour toute la famille prendre de la poudre de fruit de baobab pour renforcer le système immunitaire du côlon, et à long terme le protéger contre toute attaque de parasite.
      Au plaisir de vous servir
      Toute l’équipe du laboratoire biologiquement

  37. fleurance :

    bonjour
    je dois débuter un traitement de poudre artemisia annua pour l’intestin (parasites etc…)suite a des symptomes types fybromyalgie anxiété généralisée etc… suite a des intolerances alimentaire détecter en suisse.
    lait animaux , maïs, orange.poire et miel .
    que me conseiller vous comme traitement avec cette poudre et la tisane que j ‘ai commander pour me rétablir au mieux ? quel durée ?
    peut on l’utilser lorsqu’on jeûne ?
    merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre message, pour combattre efficacement et naturellement des parasites intestinaux, nous vous conseillons de continuer à consommer l’armoise annuelle en poudre en gélules ou en teinture mère, pendant une durée de moins 3 mois.
      En complément de ce produit naturel vous pouvez prendre les feuilles de Graviola corossol, il est aussi recommandé de renforcer le système immunitaire du colon grâce à la poudre de fruit de baobab, vous pouvez la prendre en poudre car c’est un produit qui sera donc plus économique que les gélules, et qui n’est pas désagréable à consommer au quotidien.
      Enfin vous pourriez aussi prendre des gélules de curcuma.
      Au plaisir de vous servir
      Toute l’équipe du laboratoire biologiquement

  38. Cadnel TOUNDOH :

    Bonjour à toute l’équipe du laboratoire
    j’ai connu le site aujourd’hui et je suis venu acheté de l’artémisia pour mon fils de 3 ans et moi car nous allons en vacance en Afrique au Sud du Sahara.
    Mon objectif est de consommé de l’artémisia en prévention contre le paludisme.
    Quelle est la posologie (gellule ou teinture mère) pour mon fils de 3ans et pour moi?
    Merci
    Cordialement

  39. Gourand :

    Pour le traitement de la maladie de lyme (borreliose+babesiose)combien de gélules par jour sachant que je pèse 42 k, Et présente une insuffisance rénale.Merci pour votre réponse. Cordialement Mlle Gourand

  40. Zouina :

    Bonjour,
    Ma fille a lyme et co infection.
    Jai un doute concernant mon fils (début de symptomes ) de 8ans et les tests sont très chers impossibilité au jour d aujourd’hui de lui faire. En attendant pour la prévention, puis-je lui donner de l artemisia annua 1 gélule et 1 gélule de graviola corrosol pour booster son système immunitaire et au cas où détruire les parasites. Que me conseillez vous? Sur quelle période et pendant combien de temps ?
    Merci d’avance

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, Pour renforcer efficacement le système immunitaire de votre enfant vous conseillons de lui administrer quotidiennement en cure de 2 mois espacée d’une pause thérapeutique d’un mois, de la poudre de fruit de baobab et de la poudre de feuilles de Moringa.
      Ces 2 produits naturels sont tout à fait compatible et complémentaire avec ce que vous lui donnez déjà pour renforcer son système immunitaire, ils peuvent donc être administrés en même temps.
      au plaisir de vous servir
      l’équipe du laboratoire Biologiquement

  41. DELHOMELLE :

    Bonjour,
    Après des traitements lourds d’antibiotiques contre la maladie de lyme, je dois prendre “en entretien” des tisanes d’artémisia sèchée. Pouvez vous me dire comment doser ces tisanes (en nombre de cuillères et en fonction du liquide)et à quel “rythme”il faut les prendre? Pendant combien de temps? Faut il des interruptions?
    Et pourquoi ne doit on pas prendre de Vitamine C parallèlement?
    Avec mes remerciements.

    • DELHOMELLE :

      Bonjour,
      Ce serait gentil de répondre à mon message du 19 aout.
      En effet, je compte sur la clarté des conseils que donne en général votre site, en réponse aux mails qu’il reçoit dans le blog.
      Avec mes remerciements à l’équipe du laboratoire Biologiquement.

  42. Pascaline Suisse :

    ce produit est exceptionnel, après avoir fait deux chimiothérapie qui m’ont complètement lessivé, j’ai arrêté le traitement chimique et je me suis tournée vers la phytothérapie, donc teinture mère d’armoise, lapacho, Graviola, racine de pissenlit. Mon médecin n’en reviens pas mon cancer régresse, j’ai enfin de nouveau une vie normale, active, et plein de projets pour le futur

  43. bonafous :

    en novembre 2019 ,atteint d’un ulcère de l’estomac et d’un lymphome B à grandes cellules,non hodgikonien,agréssif et de haut stade et apres un début de chimio arreté au bout de 5 jours car désastreux physiquement j’ai été guéri en 6 semaines aprés avoir pris de l’artemisine + fer ,du corrosol ,du lapacho ,de la vic C liposomale et du lipoate de sodium

  44. Anna :

    Bonjour,
    Je constate un vieillissement prématuré et une fatigue chronique avec asthénie nerveuse également. Je suis fumeuse depuis 35 ans. Je suis très attirée par l’Artemisia mais le fait qu’elle soit pro-oxydant me met le doute.
    Merci pour vos conseils personnalisés

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’artémisinine, le principe actif de l’armoise annuelle produit son effet en s’associant au fer et en créant un fort stress oxydatif (pro-oxydant) qui va simplement détruire soit la cellule cancéreuse soit le plasmodium (Plasmodium est un genre de protozoaires parasites de la famille des Plasmodiidae, dont cinq espèces causent le paludisme chez l’être humain.), mais ne pas toucher au cellules saines.
      Pour renforcer efficacement votre métabolisme et faire disparaître se fatigue chronique, nous vous conseillons de consommer quotidiennement, en cure de 3 mois, espacé de pauses thérapeutique de 10 jours, de la poudre de fruit de baobab Baomix, et de la feuille de Moringa.
      Vous pourriez aussi pour avoir un sommeil plus réparateur consommer de la feuille de Graviola corossol.
      Si vous consommez de l’Artemisia annua en prévention de pathologie grave tel que le cancer, elle sera tout aussi efficace teinture mère en poudre en gélule ou en tisane.
      Nous produisons tous des cellules cancéreuses à partir de notre naissance, et tout au long de notre vie, c’est aussi pour ça que beaucoup d’examens médicaux conclut facilement à la déclaration d’un cancer, débouchent toujours rapidement sur un traitement chimique.
      Donc la consommation en prévention du cancer par l’armoise annuelle et tout à fait recommandé.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Voilà nos conseils pour réactiver ou rééquilibrer le transit intestinal, chez l’adulte ou chez l’enfant.
      Grâce à ses fibres (44%), la poudre de baobab Baomix est efficace pour les problèmes de transit et reconstitue la flore intestinale par son activité pré-biotique. Elle est donc particulièrement recommandée pour traiter les diarrhées et les gastro entérites.
      Baomix la poudre de la pulpe du baobab possède à la fois des vertus pro-biotiques et prébiotiques, il favorise la digestion en rééquilibrant la flore intestinale.
      Les prébiotiques sont des substances qui bonifient l’environnement interne de l’intestin. Ce faisant, ils aident à nourrir et à conserver les bonnes bactéries déjà présentes dans l’organisme, et permettent aux probiotiques d’agir dans des conditions optimales.
      Les pro et prébiotiques sont des micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique sur l’individu en stimulant la croissance et l’activité d’une bonne flore microbienne afin d’améliorer son équilibre intestinal et stimuler le système immunitaire.
      La santé digestive est un sujet de préoccupation pour de nombreuses personnes, en particulier chez les personnes âgés et les enfants chez qui l’appétit peut diminuer . Probiotiques et prébiotiques peuvent puissamment booster le système immunitaire et ainsi vous préparer à affronter votre dysbiose et vous aider à se sentir mieux.
      La flore intestinale représente à peu près 1,5 kilogramme de votre masse corporelle, c’est presque le poids de votre tête, vous comprenez donc que c’est qu’un organe très très important qu’il faut choyer.
      Il est important de consommer régulièrement des prébiotique et probiotique naturel pour maintenir son système immunitaire en forme , améliorer sa santé générale et aider à prévenir les maladies graves.
      La baie de goji, ou baie du lyciet commun, fait partie de la pharmacopée asiatique depuis plusieurs millénaires. Elle est notamment utilisée pour ses vertus toniques et stimulantes au sein des médecines traditionnelles chinoise et tibétaine. La baie du lyciet commun est également utilisée à des fins thérapeutiques dans la médecine ayurvédique indienne.
      Le goji favorise le transit intestinal en stimulant les muscles responsables du péristaltisme
      Le goji a des effets positifs sur la digestion, l’estomac et le côlon. Le goji alcalinise l’organisme. C’est la solution dans les problèmes de digestion comme les maux de ventre, les ballonnements, les brûlures d’estomac, les flatulences, les colique et l’haleine fétide. Les baies de goji permettent de résorber la constipation. Il est conseillé d’associer les prises de goji (une poignée par jour) avec des prises de baobab Baomix (une cuillère à café par jour).
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  45. Nadia :

    Bonjour
    Je suis atteinte depuis 2 ans d une tumeur neuroendocrine du pancreas avec métastases osseuses au niveau de mon bassin cervical et vertèbres. Ma tumeur était stable jusqu il y a quelques semaines et à commencé à grossir et les métastases ont augmentées. Je refuse la chimio et l opération beaucoup trop dangereuse et suis naturellement une adepte des produits de Dame Nature. Pourriez vous me conseiller un protocole à suivre ? Tous vos produits ont l’air merveilleux mais je n arrive pas savoir ce qui me conviendrait le mieux. Merci milles fois pour votre aide. Nadia

  46. Julie Guilbaud :

    Bonjour, ma maman a un lymphome. Sa plaie à la jambe commençait à guérir avec la chimiothérapie et la radiothérapie. Elle est passée à l’immunotherapie mais malheureusement le lymphome gagne tout son corps, même son œil. Elle va sûrement repasser par la chimiothérapie mais nous attendons les résultats de la biopsie de son œil. Les décisions des médecins traînent énormément. Est ce que l’artemisia pourrait guérir son lymphome?
    Merci

  47. sylvia lebegue :

    Bonjour,
    pouvez vous me donnez votre avis sur mon choix de plantes svp pour une personne avec un mélanome généralisé, avec métastases cérébrales. Immunothérapie en cours, et bientôt radiothérapie sur les tumeurs cérébrales.

    1)Teinture mère d’artémisia : quelle posologie? Peut-on commencer directement à 2X10gttes/jour ou doit on augmenter progressivement? Quelle quantité max? J’ai lu jusqu’à 15gttesx3/J?
    2) gélules de feuilles de graviola : 3ou4 gélules /j, en dehors des repas
    3) amandes d’abricot, environ 10/J
    4) lapacho gélules : Combien en prendre (je vois entre 2 et 6)? pendant les repas je crois

    Il prend déjà un complément avec du desmodium.
    Ayant reçu des cures de fer en IV, sa ferritine est très bonne et son taux d’hémoglobine aussi. Dans ce cas, y a -t-il besoin de supplémenter quand même en fer? Et la spiruline peut-elle convenir?

    J’ai lu beaucoup d’articles et les conseils sur l’artémisia varient beaucoup.
    Certains disent de le prendre en continu, d’autres conseillent 2jours à forte dose puis 2jours 1mois plus tard. D’autres disent de le prendre 4ou 5jours et d’arrêter 2 ou 3jours…. Ou encore de le prendre en continu 3 semaines puis 1 semaine de pause….
    Difficile de s’y retrouver et de savoir vraiment quelle quantité il absorbera avec la teinture mère (en comparaison avec des gélules par exemple).

    Enfin tout cela est-il ok en cours de traitement par immunothérapie et radiothérapie?

    Merci d’avance pour toutes vos précisions!

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, vous avez une sélection de produit qui est très bonne pour cette pathologie. Vous pourriez aussi y ajouter de la poudre de fruit de baobab pour renforcer le système immunitaire, celui du sang et aussi celui du côlon, très important quand on est face à la maladie, et aussi quand on est obligé de prendre des médicaments, ajouter aussi de la poudre de feuilles de Moringa pour faciliter le travail des principes actifs de la teinture-mère d’armoise.
      Pour la teinture mère justement vous pouvez en prendre jusqu’à 30 gouttes par jour, quant au mode de consommation, nous privilégions plutôt une prise régulière du produit plutôt que de le prendre à forte dose sur quelques jours, car le corps prend ce qu’il a besoin, ce qu’il peut assimiler, et le reste il élimine, il vaut mieux donc d’après nous limiter les quantités mais les prendre dans le temps. Vous pouvez prendre la teinture mère sur 2 mois et faire une pause thérapeutique de 10 jours pour recréer le manque.
      Le dosage de la teinture mère est assez puissant en principe actif car il correspond 6 fois celui de la gélule.
      Pour le lapacho les conseils indiqué sur le sachet, sont de 2 à 6 gélules par jour, 2 gélules c’est pour la prévention, et 6 quand on est face à la maladie.
      Enfin il n’y a pas de contre-indication médicale connu à la prise de ces produits naturels anti cancer lorsque vous êtes sous traitement d’immunothérapie ou de radiothérapie.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  48. Sofiane de Paris :

    Enfin un site évolutif avec des explications claires et même scientifiques sur les bienfaits de tout leur fantastique produit bio.
    Je recommande vivement ce site.

  49. Hélin Michel :

    Bonjour mon épouse a un cancer du poumon détecté en novembre 2018, avec métastases dans le cerveau et sur la colonne vertébrale. Le 21 janvier elle a commencé un nouveau traitement avec la prise d’un cachet par jour. Pas de chimiothérapie pas d’opération. En quelques mois tout a diminué métastases du cerveau pratiquement invisibles et sur la colonne calcifiées.
    Malheureusement, c’est reparti, suite à un contrôle du mois dernier. Elle doit démarrer de la radiothérapie début janvier.
    Après avoir lu tous les messages de votre site. Pensez vous qu’elle pourrai faire une cure d’Artemisia associée avec du fer ou une autre plante après, ou pendant, la radiothérapie.
    Merci pour votre réponse. Amicalement Michel Helin
    Ps: mon beau-frère atteint d’une forme de maladie de lyme prends régulièrement de l’Artemisia avec de très bon résultats.

  50. Amandine :

    Bonjours, je pars pour un mois au Bénin et aimerais savoir quelle quantité de gélules ou de sachets de tisane il me faudrait, et si l’on peut combiner les deux pour faciliter le côté pratique (tisane pas toujours pratique si l’on est en déplacement). Merci d’avance.
    PS: Je suis tellement contente d’être tombée sur ces solutions naturelles! MERCI!

  51. Nathalie Osée :

    Bonjour,
    Je pars dans un mois à Madagascar rejoindre une ONG qui sauve les enfants de la malnutrition et pour certains de la mort grâce à la spiruline.
    Afin de me prémunir du paludisme, je m’oriente vers la prise d’artemisia annua. Que me conseillez vous: la teinture mère ou les infusions ? Et quelle quantité journalière?
    Je vous remercie de votre réponse
    Belle journée
    Nathalie

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre message, vraiment très fier et très heureux de pouvoir répondre à votre demande. Effectivement pour partir à l’étranger et se protéger efficacement du paludisme la tisane d’Artemisia annua fonctionne très bien, mais cette un peu contraignante, car il faut la transporter et aussi la préparer, il faut aussi en consommer une assez grosse quantité pour recevoir la dose suffisante de principe actif de la plante. Pour le voyage nous vous conseillons donc plutôt la poudre ou les gélules, le fait de consommer la plante et non pas simplement de boire une tisane préparée avec, permet au système digestif d’extraire plus efficacement tous les principes actifs tels que l’artémisinine.
      Enfin pour voyager la solution la plus efficace et la plus pratique c’est d’en porter de la teinture mère (comme une huile essentielle) d’Artemisia annua. La teinture mère est un produit plus concentré encore la poudre ou les gélules, facile à transporter et à consommer, ou à administrer à d’autres, car il suffit de mettre quelques gouttes dans un verre d’eau.
      Quelques gouttes par jour vont suffire à vous protéger de cette maladie, et de bien d’autres encore.
      Voici la posologie des gélules ou de la teinture mère, comme traitement contre le paludisme, a commencé quelques jours avant votre départ, pendant votre voyage, et à votre retour.Pour prévenir le paludisme, la prise des gélules commence idéalement 15 jours avant le voyage. Continuez la prise pendant le voyage et 15 jours après votre retour. Au retour, si aucune fièvre n’est apparue après 15 jours, vous pouvez arrêter le traitement. Si vous avez de la fièvre ou d’autres signes de paludisme, allez voir votre médecin mais n’arrêtez pas le traitement.
      Posologie : 2 x 2 gélules par jour, matin et midi.Prévention du paludisme avec la teinture mère d’Artemisia annua : 15 goutte par jour (matin, midi, ou soir) 20 mn avant le repas, 15 jours avant votre départ, pendant le voyage, et 15 jours après votre retour. Plus ou moins une bouteille par mois. Cette cure a pour effet de renforcer les défenses de l’organisme en prévention des agressions microbiennes ou parasitaires.Vous devez aussi dans le même temps forcer votre système immunitaire, c’est lui combat le plus efficacement la maladie en cas d’exposition, piqûre de moustique. Nous vous conseillons donc de prendre de la poudre de fruit de baobab, associé à la feuille de Moringa en gélules en poudre pour renforcer vos défenses immunitaires. Ces deux produits vont aussi renforcer efficacement votre flore intestinale et ainsi vous protéger d’éventuelles troubles digestifs, diarrhée, mal de ventre, indisposition, pendant votre voyage.Contre la malnutrition c’est deux produits sont aussi les plus conseillés pour les enfants, ils comblent à eux deux toutes les carences nutritionnelles. La croissance des enfants redevient normal, les enfants sont plein de vitalité, cela les aides beaucoup aussi à l’apprentissage et aux études, et les protège efficacement de nombreuses maladies.Merci beaucoup pour l’aide que vous apportez aux enfants malnutris, bonne continuation à vous et à vos projets.
      Cordialement
      Toute l’équipe de laboratoire biologiquement.com

  52. MARTIN de LOURDES :

    Bonjour, merci à toute l’équipe biologiquement vous êtes au top ;).
    Depuis octobre 2019 j’ai commencé la tisane d’Artemisia associé au moringa ( comme recommandé) en décembre j’y ai rajouté le graviola en poudre et le baomix en poudre: ma posologie est d’une cuillère à café pas trop pleine et une fois par jour ( pour mon organisme ça suffit amplement) pour l’artemesia dans un litre d’eau une cuillère à soupe , je porte le tout à ébullition au moins 35mn minimum et ensuite je laisse le tout posé jusqu’au lendemain et une fois filtré j’y incorpore les ingrédients cité ci dessus : j’en bois un grand verre le matin et le reste de tisane je l’a consomme comme de l’eau sans rien.
    Il s’avère que ma peau c’est grandement embellit . Ensuite un kyste place en plein millieu du front s’amenuise, il va bientôt disparaitre. Il faut savoir que il y à 2015 on ma enlevé sur le décolté un carcinome, la dermato n’a pas enlevé toutes les cellules cancéreuses ( cela n’a pas évolué pour autant) et au vu de son acte n’a pas désiré enlever le kiste au front et voulait m’envoyer chez un endocrino ( car à l’époque j’étais partie pour me faire enlever la thyroide car j’ai un groitre assez important) de ce fait j’aurais dû me retrouver avec des cicatrice : front gorge décolté et vu l’assurance de la dermato j’ai tout laissé tomber, et lorsque le gényco m’a fait pression pour valider le conseil de l’endocrino pour enlever la tyroide. Je lui ai dit que non que c’est moi qui décidé personne d’autre et là il m’a répondu “mais on ne sait pas ce qu’il y à dans ce gros kyste) et je lui ai dit ” on à pas besoin de le savoir et on ne le saura jamais) ….
    J’ai décider d’associer la bromelaine, je vais passer commande début de semaine. Et continuer avec la recette ci dessus.
    Conclusion, au vu du kyste qui fond sur mon front 🙂 j’imagine que les nombreux kystes, notamment aux seins ( là aussi la médecin mamo voulait me mettre en ACR4 en 2012, je suis allée aillieurs faire la mamo de contrôle là le radiologue m’a passé en ACR3..!!!!) du n’importe quoi, toujours est il que à ce jour je ne passe plus de mamo et ne vais plus voir de gényco c’est plus stressant que autre chose. J’ai décidé de faire de la prévention avec les produits biologiq et les conseils du personnel compétent. Je bouge je marche avec mon chien, je pratique la peinture, bricole, tres tres peu de viande et encore de la ferme sinon fruit et légumes crus cuits….
    Je vous prie de m’excuser pour ce long témoignage, je fais de la pub pour ces produits et la qualité de l’écoute/ conseil. c’est parti pour une longue histoire entre nous…:) 🙂 :)..Merci à vous tous. Gratitude

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Martin,
      Merci beaucoup pour votre témoignage et vos encouragements, c’est ce genre d’avis positifs qui nous aide à avancer.
      Vous êtes un exemple à suivre pour tous, nous entendons trop de patients subir la pression des soi-disant spécialistes (de maladie dont ils ne savent rien!!) ou docteurs qui jouent avec la peur de la maladie et de la mort pour imposer leur traitement pétrochimique qui détruisent plutôt que n’améliore le métabolisme ou la santé du patient.
      Chacun ne devrait oublier que la libre disposition de soi renvoie aux libertés fondamentales s’attachant à la sauvegarde de la personne : le droit de disposer de son corps et le droit à l’intégrité physique.  
      Avant de donner son consentement aux soins, le patient doit bénéficier d’informations loyales, claires et adaptées à son degré de compréhension de la part des équipes soignantes et médicales tout en étant libre de toute pression ou contrainte. Donner son consentement éclairé implique de connaître les alternatives thérapeutiques envisageables, c’est-à-dire les autres moyens de traiter le(s) problème(s) de santé rencontré(s) avec leurs avantages et leurs inconvénients… C’est sur la base de cet échange que le patient pourra accepter ou refuser ce que préconisent les professionnels de santé. Ces derniers devront obligatoirement respecter la volonté du patient.  
      Le traitement du cancer en Europe est devenu une grande industrie. En fait, cette industrie du cancer est trop prospère pour permettre une guérison. Elle prend les gens comme des clients plutôt que des malades. Croyez-le ou non, la chimiothérapie et la radiothérapie, qui sont les deux traitements anticancéreux les plus couramment utilisés pour favoriser le cancer.
      La chimiothérapie fonctionne en endommageant l’ADN des cellules cancéreuses et en les divisant très rapidement. Le problème avec ce traitement est qu’il affecte également les cellules saines. Le risque du cancer secondaire dépend de la dose, ainsi que de la durée du traitement.
      En Europe une population malade rapporte plus d’argent au système dit de “santé publique” qu’une population en bonne santé. La finance et les laboratoires véhicule donc des idée et impose des lois au gouvernement qui vont à l’encontre de votre bonne santé.  Depuis le 1er janvier 2020, l’industrie du cancer a tué 20 millions de personnes dans le monde depuis l’an 2000.  
      Il s’avère que les cocktails chimiques fabriqués par Big Pharma tuent dans un ordre de grandeur davantage de personnes que les guerres mondiales et les actes de terrorisme réunis, ce qui fait de l’industrie pharmaceutique le tueur numéro un de notre monde moderne aujourd’hui.
      Merci de m’avoir donné l’occasion de répondre personnellement n’hésitez pas à revenir vers nous pour nous donner des détails sur votre expérience et sur les résultats de nos produits naturels sur votre santé.
      De la part de toute l’équipe de Biologiquement, veuillez recevoir l’assurance de nos considération distinguée. 
      Au plaisir de vous servir
      David responsable du laboratoire Biologiquement
       

  53. Patou de Belgique :

    Je voudrais laisser un témoignage sur l’efficacité de la teinture mère d’Artemisia annua  , après un excès de fatigue le paludisme de ma mère a réapparu, je lui ai administré de la teinture mère d’Artemisia annua, et tous les effets négatifs de la maladie se sont estompées au bout de quelques heures, nous l’espérons pour toujours
    Merci au laboratoire biologiquement pour votre travail et votre sérieux
    Patou de Anvers

  54. Emy de Paris :

    Bonsoir que préconisez vous concernant ce coronavirus svp ? Mon fils travaille a paris et il est adepte de produits naturels. Je suis aussi les conseils de Michel dogna bien connu mais je sais que l artemisia annua et sa cousine africaine peuvent soigner voire guérir ce virus. Merci de m éclairer ..cordlt.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement les conseils de Michel Dogna sont précieux, pour combattre le coronavirus, nous vous conseillons de prendre de l’Artemisia annua, en teinture mère car c’est un produit plus concentré, et pour renforcer le système immunitaire il faut de la poudre de fruit de baobab et de la poudre de feuilles de Moringa.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  55. Catherine Lille :

    Enfin un site qui donne des vrais conseils avec des références scientifiques, merci pour votre aide, depuis que je connais votre boutique la vie de ma famille a radicalement changé, avant quand mes enfants étaient malades je passais par la chimie, et tous les ans c’était la même histoire, maintenant je leur donne vos produits naturels style poudre de baobab curcuma Moringa maintenant ils ont tous une pêche incroyable, et s’il y a un petit rhume ça dure que 2 jours
    Bravo Biologiquement pour vos conseils et votre service rapide
    Catherine

  56. DELPH :

    Bonjour, avant de vous commander Artemisia Annua je souhaiterai avoir votre avis. j’espère que vous pourrez m’aider car on n’est pas chez l’humain mais chez le cheval !! voilà j’ai mon cheval (400 Kg) qui est porteur de la piroplasmose chronique dont le responsable est Theileria Equi c’est un protozoaire spirochète et j’ai vu que artemisia annua pouvait éradiquer les spirochètes . en revanche je n’ai trouvé aucune étude en France sur Theileria donc est ce que vous pensez que je peux utiliser cette plante, sous quelle forme, quel serait le protocole et enfin est ce que je dois l’associer avec d’autres ?
    merci d’avance pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Les spirochètes de Lyme se divisent toutes les 12 à 24 heures (in vitro) et toutes les 72 heures (in vivo), contrairement à la majorité des bactéries (comme les staphylocoques ou les streptocoques) dont la division se produit toutes les 20 minutes. Elles sont par ailleurs uniquement vulnérables au moment où elles se divisent. Si l’environnement interne (changement de température, antibiotiques, péroxyde d’hydrogène) ne leur convient pas, elles peuvent prendre des formes dormantes et persister sans se diviser durant des années. Leur cycle de reproduction est aussi très long. Généralement elles se reproduisent une fois tous les 28 jours. Or les antibiotiques attaquent les parois des cellules bactériennes nouvelles, en formation lors de la division et phase reproductive. Si les bactéries qui se divisent toutes les 20 minutes peuvent être détruites avec des antibiotiques en l’espace d’une ou deux semaines, il faudrait en théorie prendre quotidiennement des antibiotiques (un pour chaque forme de la bactérie, soit au minimum trois antibiotiques) durant au moins UN AN ET DEMI pour atteindre le même résultat chez les borrélies. Mais la prise d’antibiotiques pendant une si longue période n’est-elle pas tout aussi nocive pour la santé (atteinte hépatique, destruction de la flore intestinale, surdéveloppement fongique, carences nutritionnelles, résistance bactérienne, atteinte des mitochondries, inflammation etc) ? C’est pourquoi de nombreux malades et médecins préfèrent désormais opter pour des traitement naturels.
      Les parasites Babesia et Theileria, qui ciblent aussi les globules rouges des animaux domestiques, ont des stades de développement similaires à ceux de Plasmodium. Dans les années 1980, pour trouver un traitement efficace contre Theileria annulata, la Northwest A&F University a utilisé Artemisia annua L. fraîche pour traiter avec succès 18 vaches. Les jeunes feuilles et rameaux d’Artemisia Annua ont été tranchés finement et trempés dans de l’eau froide pendant 30 –60 min. Chaque vache a reçu 2 à 3 kg de cette préparation par jour, jusqu’à ce que la parasitémie érythrocytaire tombe à 1% et moins. Avant la médication, la température corporelle des vaches était de 40 ° C et plus, certaines atteignant 42 ° C. Ils sont revenus à la normale après 12 jours de traitement. Après 2 à 6 jours de médication, la parasitémie érythrocytaire est tombée à 1% et moins. Des changements dans la morphologie et la couleur des gamétocytes ont été observés après 2 à 4 jours de traitement, et ils sont devenus plus petits. Jusqu’en 1986, ce traitement était utilisé sur 66 vaches infectées par T. annulata et 12 vaches infectées par Babesia bigemina. Six vaches infectées par T. annulata ont été traitées avec Artemisia annua séchée à l’ombre. Le taux de guérison total était de 97,6%.
      L’huile CBD (cannabis thérapeutique, sans molécule psychoactive) est un remède efficace pour lutter contre les douleurs neurologiques, mais aussi pour lutter contre les bactéries spirochètes. C’est le cannabidiol (“CBD”) qui agit. “Des experts conseillent également aux malades de consommer des médications au cannabis (CBD) principalement pour soulager les symptômes de la maladie de Lyme associé à l’Artemisia annua.
      D’autres études montrent que le cannabis est connu pour éradiquer les traces de spirochètes, une des principales causes de la maladie de Lyme. Cette recherche a été menée par l’expert médical de Colombie Britannique le Dr Ernie Murakami, qui défend l’utilisation de l’huile CBD comme forme de traitement.
      Dans le même temps il faudrait renforcer le système immunitaire de votre cheval pour cela vous pourriez lui donner de la poudre de fruit de baobab, les animaux sont très réactif à ce superfruit, les résultats positifs ne tardent jamais plus de 2 à 3 jours à être visible.
      Nous espérons que toutes ces informations pour vous aider pour le traitement naturel de votre cheval. Pour lui administrer du CBD ça risque d’être assez compliqué et assez onéreux vu le poids de l’animal, par contre pour la à l’ Artemisia annua vous pourriez commencer le traitement avec de la poudre de la plante, la posologie indiqué sur le sachet est pour une personne d’à peu près 60 kg. Et vous pourriez en même temps acheter des graines de Artemisia annua pour faire votre propre culture et traiter plus efficacement votre cheval.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  57. Sofia de Dijon :

    Bonjour. Certaines publications, bien cachées par nos gouvernements et les laboratoires pharmaceutiques, semblent indiquer que la chloroquine serait un très bon traitement contre le coronavirus. J’ai fait des recherches, mais je ne trouve pas de plante contenant de la chloroquine. Artémisia annua contient de l’artémisine, mais est-ce aussi efficace que la chloroquine contre ce virus ? Sinon, que pouvez-vous conseiller en préventif et éventuellement en curatif, contre ce virus. Merci de votre réponse.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement il s’avère que les traitements contre le paludisme sont efficaces pour prévenir pour guérir du coronavirus. Plutôt que d’utiliser de la chloroquine contre le coronavirus, il est préférable d’utiliser un produit naturel tel que l’armoise annuelle (Artemisia annua) pour combattre ce virus. Donc en préventif ou curatif vous pouvez utiliser de l’armoise annuelle qui est un antiparasitaire est un antiviral très puissant, pour avoir des résultats plus rapide il est conseillé de prendre de la teinture mère qui est un concentré des principes actifs de la plante. Dans le même temps il faut penser à renforcer le système immunitaire, pour cela nous vous conseillons de prendre quotidiennement en même temps que l’armoise de la poudre de fruit de baobab et de la feuille de Moringa en poudre ou en gélules.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement

  58. Gallon :

    Bonjour, Que conseilleriez-vous pour un chien qui a un cancer des os ? Avez-vous eu des retours de l’artémisia annua sur les chiens ? Si oui, sous quelle forme et quelle dose ? Faudrait-il complémenter en fer sachant qu’il mange de la viande crue tous les jours (avec carottes et verdures) ? ou avec une autre plante ? Merci de votre réponse.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, pour traiter le cancer de votre chien, nous vous conseillons de lui administrer de l’Artemisia annua, en poudre ou en gélules ça sera le plus facile à lui donner, de la feuille de Graviola corossol, idem en poudre ou en gélules, de la poudre de fruit de baobab, cette poudre n’est pas désagréable à manger, et de la poudre de feuilles de Moringa, qui servira de complément en fer, et qui est aussi excellent pour le système immunitaire comme le baobab. Vous allez donc lui donner deux anticancer et deux produits pour le système immunitaire. Les animaux sont très réactif à ce genre de produits naturels et les résultats positifs sur sa santé ne tarde pas à se manifester.
      Il faudrait dans le même temps arrêter de lui donner de la nourriture industrielle, c’est des aliments qui sont souvent composé de centaines d’ingrédients, et le métabolisme va dépenser une énergie incroyable à digérer tout ça. Quand on est face à la maladie, il faut soit éviter de manger, naturellement on a moins faim, où manger des aliments de base, et pour le chien du riz très cuit avec un os à moelle dedans pour le goût est de loin la meilleure nourriture que vous pouvez lui donner.
      On pouvait continuer à lui donner de la viande crue mais en très petite quantité, car votre animal va dépenser beaucoup d’énergie pour digérer la viande, et avec les produits naturels que nous vous conseillons il va avoir toutes les vitamines et tous les nutriments nécessaires à son rétablissement.
      En souhaitant bon rétablissement à votre compagnon
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  59. Gallon :

    Merci beaucoup de votre réponse rapide. Faut il donner les plantes en dehors des repas ou mélangées à sa nourriture ? Et quelle quantité ? C’est un chien de berger de 40 kg. Il mange deux fois par jour, matin et soir.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, idéalement il faudrait pouvoir donner à votre chien le traitement naturel entre les repas, pour éviter que les produits naturels ne stagnent trop longtemps dans l’estomac et soit exposée aux acides de la digestion.
      C’est bien sûr un conseil que l’on donne à nos patients, mais qui est beaucoup plus difficile à faire respecter pour un animal, quoi qu’il en soit les animaux sont beaucoup plus réactif que nous à c’est traitement naturel, et les résultats positifs sont très rapide, donc même si vous lui donnez pendant le repas cela ne pose pas de problème.
      Vous pouvez lui administrer son traitement matin midi ou soir ça n’a pas d’importance car ce ne sont pas des excitant, tous ces produits régulent le métabolisme, ils n’empêchent pas de dormir par exemple, bien au contraire, les hommes comme les animaux ont un sommeil beaucoup plus réparateur quand ils sont sous cette médication.
      Au plaisir
      L’équipe de laboratoire biologiquement.com

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *