Les derniers avis commentaires et témoignages de clients sur le laboratoire Biologiquement

“Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire varié et équilibré. Nous souhaitons que vous trouviez notre site Biologiquement informatif et utile.Nous nous permettons ici de respectueusement rappeler aux utilisateurs que le recours à ce site et à internet en général est de leur propre responsabilité, et qu’aucune information sur ce site ne constitue un conseil ou avis médical ou autre et que les informations sur nos produits ne sont jamais destinées à remplacer un professionnel de santé qualifié.”

Page   
  • Marie LEBEC dit CONDILLAC - 22 septembre 2021 | 15:23 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour Litza
    Pouvez-vous me dire les doses que vous avez pris de chaque produit et à quelle fréquence, et surtout sous quel format l'argent colloïdal, car dans tout ce que j'ai vu, cela ne s'ingère pas
    Merci de votre réponse
  • Biologiquement.com - 21 septembre 2021 | 09:11 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour, voici les résultats d’une analyse dans laboratoire pharmaceutique coréen de l’Artemisia annua (Korean J Physiol Pharmacol. 2015 Jan; 19(1): 21–27.), ce résultat est juste un exemple, il reprend tous les résultats obtenus dans le monde entier d’analyses profondes de la plante naturelle.
    Résultats:
    Les propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et antimicrobiennes de l’artémisinine dérivée d’extraits d’eau, de méthanol, d’éthanol ou d’acétone d’Artemisia annua L. ont été évaluées. Les 4 extraits contenant de l’artémisinine avaient des effets anti-inflammatoires. Parmi ceux-ci, l’extrait d’acétone avait le plus grand effet inhibiteur sur la production d’oxyde nitrique (NO), de prostaglandine E2 (PGE2) et de cytokine pro-inflammatoire (IL-1β, IL-6 et IL-10) induite par les lipopolysaccharides. Les évaluations de l’activité antioxydante ont révélé que l’extrait d’éthanol avait l’activité de piégeage des radicaux libres la plus élevée (91,0 ± 3,2%), similaire à l’α-tocophérol (99,9%). Les extraits avaient une activité antimicrobienne contre les microorganismes parodontopathiques Aggregatibacter actinomycetemcomitans, Fusobacterium nucleatum subsp. animalis, Fusobacterium nucleatum subsp. polymorphum et Prevotella intermedia. Cette étude montre que les extraits d’Artemisia annua L. contiennent des substances anti-inflammatoires, antioxydantes et antimicrobiennes et devraient être envisagés pour une utilisation dans les produits pharmaceutiques pour le traitement des maladies dentaires.
    Tout ça pour vous dire que l’Artemisia annua est aussi un antioxydant.
    Effectivement la littérature scientifique relève une interaction entre les antioxydants et les principes actifs de l’armoise au niveau de la cellule cancéreuse. Par contre les études ne précise pas que c’est une interaction si négative, et quoi qu’il arrive il ne faut pas se focaliser sur ce qui se passe au niveau cellulaire (quoique les spécialistes en disent, ils n’y comprennent pas grand-chose), il faut prendre le métabolisme dans son ensemble, et quand vous êtes face à la maladie il est indispensable d’avoir un apport constant en antioxydants comme la vitamine C par exemple.
    Vous pouvez donc tout à fait prendre de la vitamine C avec de l'Artemisia annua.
    Si vous avez besoin d'augmenter les doses, la teinture mère est plus pratique que les gélules.
    Pour la feuille de Moringa vous pouvez prendre une petite cuillère à café ou 4 gélules par jour.
    Il n'y a pas de contre-indication à la prise d'armoise combiné à un protocole métabolique, elle est aussi compatible avec la bromélaïne et le lapacho.
    Le produit le plus puissant que nous ayons sur la boutique est la teinture mère d'Artemisia annua.
    Cordialement
    L'équipe du laboratoire Biologiquement
  • Biologiquement.com - 21 septembre 2021 | 09:09 - Les bienfaits de la racine de Maca bio sur la santé
    « Miraculeuse », l'huile de baobab a des vertues anti fongiques, et laisse un voile protecteur sur la peau. Elle peut être utilisée aussi bien comme un lubrifiant, ou pour venir à bout d'un inconfort vulvaire ponctuel, ou d'une mycose.
    L'huile de baobab a des vertus apaisantes contre les démangeaisons et les irritations, et elle est aussi assouplissante grâce à la vitamine E qu’elle contient. Elle est aussi cicatrisante, ce qui est idéal pour les sécheresses vulvaires, car les patientes se plaignent souvent de microfissures.
    L’huile de baobab bio agit en application locale. Une fois la zone à traiter délicatement lavée à l’eau et séchée, on applique une petite dose directement dessus (avec ses mains préalablement nettoyées). Une désinfection respectueuse de la flore s’effectuera alors, et l’application peut être renouvelée deux à trois fois par jour jusqu’à guérison.
    Les spécialistes conseillent une application interne et externe sur toutes les muqueuses génitales, sur votre vulve et votre vagin deux fois par jour.
    Cordialement
    L'équipe du laboratoire Biologiquement
  • Biologiquement.com - 21 septembre 2021 | 09:08 - Feuille de graviola corossol mode d’emploi
    Bonjour,
    Les kystes ovariens ou utérins sont des sacs remplis de liquide qui se développe sur ou dans l'ovaire. Ils sont constitués de substances liquides, semi-liquides ou même gazeuses.
    L'apparition de kystes ovariens ne prend pas en compte l'âge, car ils peuvent apparaître à 20 ans, mais aussi à 50 ans. Ils sont de forme et de taille différentes et peuvent être découverts par un médecin spécialiste avec un appareil spécial. Les kystes ovariens, souvent indolores, sont très fréquents et rarement graves.
    Les gélules ou la poudre de maca bio en vrac ont des propriétés thérapeutiques très surprenantes pour les femmes atteintes du SPM, du SOPK (ovaires polykystiques) ou en ménopause.
    La racine de maca bio contribue à l’équilibre du taux hormonal par l’atténuation de troubles fréquents dus au SPM ou à la ménopause. Cette plante aide les femmes atteintes d’ovaires polykystiques, car elle garde le taux d’œstrogènes sous contrôle.
    Le syndrome des ovaires ou l'utérus polykystiques (SOPK) est l'une des plus courantes anomalies endocriniennes du système reproducteur, touchant 5 % à 10 % des femmes en âge de procréer. Les médicaments occidentaux, tels que les contraceptifs oraux et les insulino sensibilisants, sont couramment utilisés pour améliorer les symptômes et les signes du SOPK. Récemment, de nombreuses études portant sur les plantes médicinales tels que la maca (PMC) comme traitement alternatif pour les femmes atteintes du SOPK ont été publiées.
    Un taux d’œstrogènes trop bas ou trop élevé rend l’ovulation difficile et empêche la grossesse. C’est pour cette raison qu’il est important de maintenir un équilibre dans la quantité d’œstrogènes produite ainsi que dans celle de la progestérone (hormone du corps jaune). La santé reproductive et la fertilité de la femme peuvent ainsi être renforcées. Les symptômes liés au SOPK – cycles menstruels irréguliers, poussée de cheveux exagérée - sont diminués.
    Pour votre santé, la poudre de racine de maca bio contient environ 18 % de protéines, 76,5% de glucides, 5 % de lipides et 8 % de fibres (glucides non digestes). La racine de maca est une source riche de nutriments, avec :
    plus de 20 acides aminés (y compris 8 acides aminés essentiels)
    20 acides gras libres (par exemple les acides lauriques, α-linoléniques, palmitiques, oléiques et stéariques)
    les vitamines B1, B2, de la vitamine C et de la vitamine E, du calcium, du magnésium, du potassium, du cuivre, du zinc, du manganèse, du phosphore, du sélénium, du soufre, du sodium, du fer.
    Nous vous conseillons la poudre de maca en association au yam saunage ou Igname sauvage mexicain, ou dioscorea villosa, est une herbe utilisée pour de nombreuses conditions impliquant des déséquilibres hormonaux.
    Il peut être utilisé par les hommes et les femmes pour favoriser l'équilibre hormonal.
    Le yam sauvage, Igname a un effet régulateur sur les hormones, il fournit les matières premières nécessaires à la production de l'hormone.
    Elle peut aider dans les deux cas des hormones insuffisantes et excessives, en raison de son effet régulateur.
    Il contient des phytostérols comme la diosgénine, qui ont de nombreuses propriétés bénéfiques en dehors de la régulation hormonale, comme aider à contrôler le cholestérol, qui est utile dans le SOPK.
    Igname a aussi un effet tonique sur l'utérus, renforçant et tonifiant la structure musculaire et réduisant le spasme des muscles utérins, qui peut être utile en cas de saignement lourd ou de règles douloureuses.
    Il peut également être utilisé sous surveillance pour aider à préparer l'utérus du travail pendant la grossesse.
    Les gélules de Yam sauvage sont aussi disponibles sur la boutique du laboratoire Biologiquement.
    La feuille de moringa contient plus de 46 antioxydants naturels, dont le puissant bêta-carotène. Avec 157 600 unités, il mesure un ORAC (Oxygen radical absorbance capacity factor) plus élevé que tout autre super aliment sur le marché. L’açaï, par exemple, compte 102 700 unités, les baies de sureau crues 14 697 unités et les noix 13 541 unités. Les antioxydants sont les molécules qui aident à neutraliser l’impact dévastateur des radicaux libres, vous protégeant ainsi du cancer et des maladies dégénératives telles que la dégénérescence maculaire et la mucoviscidose, un autre élément remarquable des bienfaits de la poudre de Moringa.
    Le curcuma a de fortes propriétés qui aident à dissoudre certaines tumeurs et kystes. De nombreuses études montrent que le curcuma est très efficace dans le traitement des kystes ovariens. En outre, il aide également le corps à se désintoxiquer et ses propriétés anti-inflammatoires réduisent la possibilité que des kystes bénins se transforment en cancer.
    Dans une étude publiée en 2004 dans la revue Science, il a été montré que la curcumine corrige aussi l’expression du gène responsable de la fibrose kystique, une maladie mortelle qui affecte des milliers d’Américains.

    Enfin le mécanisme de l'action cytotoxique des acétogénines contenu dans la feuille de graviola est l'inhibition du complexe mitochondrial I (Lannuzel et Al., 2003) et l'inhibition de l’ubiquinone oxydase dans les membranes plasmiques des cellules cancéreuses causant l'apoptose (Alali et Al., 1999). Torres et Al. (2012) ont démontrés que les extraits de A. muricata suppriment la phosphorylation des molécules clés impliquées dans le signal extracellulaire régulé kinase (ERK) et la phosphatidylinositol 3'kinase (PI3 K / Akt) qui jouent un rôle crucial dans la prolifération et la survie des cellules cancéreuses. En outre, l’extrait végétal empêche le transport du glucose et des enzymes glycolyses, ce qui déclenche la réduction de l'absorption du glucose et de la production d'ATP par les cellules PC (Torres et Al., 2012).
    Bien à vous
    L'équipe de Biologiquement
  • Biologiquement.com - 21 septembre 2021 | 08:57 - Contact
    Bonjour,
    Les maladies auto-immunes sont caractérisées par la situation dans laquelle le mécanisme de défense immunitaire du corps fonctionne contre lui-même par erreur et tend à détruire ses propres cellules et les tissus sains. Fondamentalement ces maladies surgissent à la suite d’une réponse inapte de l’organisme contre les composants habituellement présents à l’intérieur du corps. Plus de 80 types différents de maladies immunitaires telles que le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Grave, le diabète, la sclérose en plaques… ont été reconnues pour leur gravité allant d’un léger inconfort à des handicaps mortels en fonction de la partie du corps qui est touchée et selon son importance. Les maladies auto-immunes peuvent conduire à une croissance anormale ou à un fonctionnement inapproprié d’organes ou elles peuvent endommager plusieurs tissus et organes, comprenant la peau, les muscles, les globules rouges, la thyroïde et des tissus conjonctifs…
    Un dysfonctionnement du système immunitaire : chez un individu sain, les lymphocytes T à savoir les cellules du système immunitaire protègent le corps contre les composants nuisibles aussi connus comme antigènes. Le mécanisme de défense déclenche la production d’anticorps pour lutter contre une gamme d’antigènes comprenant bactéries, virus, cellules cancéreuses et d’autres toxines de l’environnement.Le système immunitaire des personnes souffrant de maladies auto-immunes perd la capacité de déterminer la différence entre les cellules de l’organisme nuisibles et celles en bonne santé.
    Consommez de la Maca bio.
    Les plantes telles que la maca, une racine médicinale d’Amérique du Sud, est utile dans le traitement des maladies auto-immunes. La maca semble avoir une réaction adaptative sur le système immunitaire, ce qui encourage le renforcement des défenses immunitaires sans stimulant. Contrairement à d’autres herbes, les stérols végétaux que contient la maca déclenchent la production d’hormones appropriées qui jouent un rôle important dans la prévention de nombreuses maladies auto-immunes comme des conditions thyroïdiennes hypothyroïdies de Hashimoto. Elle contribue à améliorer le fonctionnement du système endocrinien et favorise la stimulation de l’hypothalamus et l’hypophyse.
    Il faut éliminer les toxines.
    Les toxines accumulées dans les différents organes de notre corps comme le foie, les reins et le système nerveux central contribuent à l’aggravation des indications auto-immunes. En fait, le degré de toxicité dans le corps détermine généralement le niveau de maladie chez un individu. Ces toxines accumulées cèdent la place aux radicaux libres et perturbent le fonctionnement des enzymes et des activités de la membrane cellulaire. Ils collent aux membranes cellulaires et interfèrent avec l’absorption des minéraux essentiels dans le corps et sont les résultats des déséquilibres hormonaux, les carences, les troubles neurologiques pour aboutir finalement à des maladies auto-immunes. Si vous présentez les symptômes de maladies auto-immunes, alors vous devriez être à l’affût des toxines nocives de l’environnement auxquelles vous pourriez être exposées comme dans les détergents et autres produits nettoyants domestiques, les pesticides, les cigarettes, l’alcool et la caféine. Choisir les produits naturels aident à réduire ou à éliminer l’exposition à ces déclencheurs.
    Soulager votre tube digestif.
    Opérer des changements alimentaires et adopter de saines habitudes alimentaires peuvent aider à prévenir et traiter les maladies auto-immunes dans une grande mesure. Revenons aussi à l’essentiel, comme la mastication des aliments jusqu’à ce qu’il soient presque liquides, éviter les aliments riches en matières grasses, manger des aliments frais et de saison, comme les fruits, les légumes-feuilles.
    La poudre de la pulpe du baobab possède à la fois des vertus pro-biotiques et prébiotiques, il favorise la digestion en rééquilibrant la flore intestinale.
    Les prébiotiques sont des substances qui bonifient l’environnement interne de l’intestin. Ce faisant, ils aident à nourrir et à conserver les bonnes bactéries déjà présentes dans l’organisme, et permettent aux probiotiques d’agir dans des conditions optimales.
    Les pro et prébiotiques sont des micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique sur l’individu en stimulant la croissance et l’activité d’une bonne flore microbienne afin d’améliorer son équilibre intestinal et stimuler le système immunitaire.
    La santé digestive est un sujet de préoccupation pour de nombreuses personnes, en particulier chez les personnes âgées et les enfants chez qui l’appétit peut diminuer . Probiotiques et prébiotiques peuvent puissamment booster le système immunitaire et ainsi vous préparer à affronter votre dysbiose et vous aider à vous sentir mieux.
    La flore intestinale représente à peu près 1,5 kilogramme de masse corporelle, c'est presque le poids de votre tête, vous comprenez donc que c'est qu'un organe très très important qu'il faut choyer.
    Il est important de consommer régulièrement des prébiotiques et probiotiques naturels pour maintenir son système immunitaire en forme, améliorer sa santé générale et aider à prévenir les maladies graves.
    Consommez de la vitamine C.
    La vitamine C acide L-ascorbique en poudre peut être l'antioxydant soluble dans l'eau le plus important, ayant la capacité de piéger à la fois les radicaux d'oxygène réactif et d'azote. Dans des études contrôlées, la vitamine C a démontré des effets anti-athérogènes, anticarcinogènes, antihistaminiques et immunomodulateurs.
    Enfin le thé vert en gélules appartient à la famille des flavonoïdes. Les catéchines du thé vert sont des piégeurs de radicaux libres puissants qui ont démontré une activité anticarcinogène, anti-inflammatoire, anti-athérogène et antimicrobienne.
    Bien à vous
    L’équipe du laboratoire Biologiquement
  • marie - 21 septembre 2021 | 08:45 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour,
    Un peu perdu avec ce que l'on a le droit de prendre ou pas , avec l'artemisia annua.
    Ne peut on prendre aucun anti - oxydant ?
    peut on la combiner avec le protocole métabolique ?
    avec de la bromelaine + lappacho ?
    quelle est la forme la plus active de votre artémisia ; tm ou tisane, gélule.

    merci de votre réponse
  • Dominique - 20 septembre 2021 | 18:35 - Les bienfaits de la racine de Maca bio sur la santé
    Bonsoir,

    Je vous remercie pour votre réponse.
    Comment dois-je utiliser l'huile de baobab, sur la vulve ? à l'intérieur du vagin ?
  • Carpanin - 20 septembre 2021 | 18:16 - Feuille de graviola corossol mode d’emploi
    Bjr j.aimerai savoir si les feuilles de corossol ont un effet bénéfique sur les ovaires polykystiques svp merci ?
  • Laetitia - 20 septembre 2021 | 13:54 - Contact
    Bonjour,

    Quelles plantes conseillerez-vous pour la maladie auto-immune "sclérodermie systémique" dont le syndrome de Raynaud est très présent ?
    Je vous remercie...
  • Biologiquement.com - 18 septembre 2021 | 08:34 - Les bienfaits de la racine de Pissenlit sur votre santé
    Bonjour,
    Si la plupart des calculs biliaires, petites concrétions fabriquées par notre organisme, s'évacuent naturellement en toute discrétion, d'autres se manifestent douloureusement ! Il est possible, en adoptant des méthodes naturelles, de prévenir leur apparition ou de limiter les risques de récidive.
    La vésicule biliaire sert de lieu de stockage à la bile, ce liquide visqueux destiné à faciliter la digestion des graisses et produit par le foie.
    Au moment de la digestion, une partie de la bile quitte la vésicule biliaire pour atteindre la première partie de l'intestin grêle. Elle emprunte pour cela un conduit, le canal cholédoque.
    Les calculs de taille importante qui s'engagent dans le canal cholédoque risquent de l'obstruer, rendant impossible le passage de la bile. La taille de la vésicule biliaire augmente alors, et de vives douleurs apparaissent : c'est la crise de colique biliaire.
    Les calculs biliaires peuvent également entraîner une pancréatite, inflammation du pancréas, en empêchant la libération des sucs pancréatiques.
    La phytothérapie s'avère utile pour limiter les risques de formation de ces concrétions, et les éliminer en stimulant certaines fonctions digestives. Elle fait appel à : des plantes cholérétiques, qui stimulent la production de bile par le foie ; des plantes cholagogues, qui facilitent son évacuation vers l'intestin.
    Nous vous conseillons de prendre en cure de 3 mois, du desmodium, des racines de pissenlit (Taraxacum officinale) ; des racines de curcuma (Curcuma longa).
    Cordialement
    L'équipe du laboratoire Biologiquement
  • Claude - 17 septembre 2021 | 16:43 - Les bienfaits de la racine de Pissenlit sur votre santé
    Bonjour,
    J'ai des calculs de petites tailles dans la vésicule biliaire. Est-ce que la racine de pissenlit peut agir ? Faut-il prendre d'autres produits ? Merci
  • Biologiquement.com - 16 septembre 2021 | 06:01 - Les bienfaits du fruit de Baobab bio sur la santé
    Bonjour Fabienne,
    L'otospongiose (également appelée otosclérose) est une cause assez fréquente de surdité acquise. L'otospongiose est une maladie de l'os de l'oreille (ostéodystrophie de la capsule otique), ne se rencontrant que dans l'espèce humaine. Il existe au niveau de l'os de l'oreille uniquement un trouble du métabolisme osseux. Elle se traduit par un développement osseux de mauvaise qualité de la chaîne des osselets, notamment de l’étrier. Cette malformation va perturber la transmission du son à l’oreille interne et entraîne une surdité de transmission ou mixte quand elle atteint l’oreille interne dans les cas les plus avancés.
    Les acouphènes sont des bruits qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. Ils peuvent survenir dans une seule oreille ou dans les deux, apparaître de façon intermittente ou continue, être temporaires ou s’installer dans le temps. Les personnes qui en souffrent décrivent souvent un bourdonnement, un sifflement ou même des « bruits » plus forts. Selon le site France Acouphènes, 4 millions de personnes sont concernées par les acouphènes en France et 150 000 ressentent un impact fort sur leur qualité de vie (anxiété, dépression...). Les acouphènes apparaissent suite à un endommagement des cellules de l’oreille interne lié au vieillissement et à une perte d’audition ou à une exposition excessive au bruit.
    Parmi les traitements les plus utilisés contre l’otospongiose et les acouphènes, on trouve le Ginkgo Biloba bio dont l’efficacité est soutenue par plusieurs études scientifiques.
    Le Ginkgo biloba eait surtout utilisé en France, en compléments alimentaires ou en médicament, contre le déclin cognitif, et de plus en plus pour des problèmes auditifs.

    Dans un essai contrôlé randomisé, des chercheurs ont comparé l’efficacité du Ginkgo Biloba et de la pentoxifylline chez 197 patients souffrant d’acouphènes chroniques. Après 12 semaines d’intervention, ils ont évalué grâce à des questionnaires, l’évolution de différents paramètres tels que l’intensité des acouphènes et la gêne qu’ils occasionnent, l’anxiété, les symptômes dépressifs.
    Les résultats montrent que les deux traitements ont permis d’obtenir des améliorations significatives dans les groupes sur tous les paramètres mesurés. Autrement dit, la gélule de Ginkgo Biloba est aussi efficace que le médicament pour soulager les acouphènes, mais avec moins d’effets secondaires que le médicament.
    Le ginkgo bio agit en améliorant la circulation sanguine au niveau du cerveau : il dilate les vaisseaux et fluidifie le sang, ce qui permettrait de diminuer les symptômes liés aux acouphènes.
    Pour le traitement naturel des acouphènes et de l’otospongiose, les produits les plus acheés sont, les gélules de ginkgo, la spiruline, les gélules de myrtille qui améliorent aussi l’apport sanguin à l’oreille, réduisent le stress et aident à maintenir les structures auditives.
    Enfin pour améliorer la qualité de vos tissus et de vos os, il est conseillé de prendre une cuillère à café de poudre de fruit de baobab, cela fait à peu près 250 g par mois.
    Au plaisir de vous servir
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • Biologiquement.com - 16 septembre 2021 | 05:54 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour Marie-Chantal,
    Le cancer de la vessie est une tumeur maligne mortelle qui se développe à partir des tissus de la vessie. Des cellules y mutent et se multiplient de façon incontrôlée. Celles-ci peuvent ensuite s'étendre (se métastaser) en migrant de la vessie jusqu'à d'autres parties du corps (vessie, os et ganglions lymphatiques). Le cancer de la vessie survient indépendamment de la prostatite d’origine infectieuse et de l'hypertrophie bénigne de la vessie. Il s’agit de trois maladies différentes de la vessie mais de symptômes semblables. La plus dangereuse des trois, est le cancer de la vessie d’évolution diffuse et lente au départ puis accélérée par la suite.
    Le cancer de la vessie est le plus fréquent chez l'homme et dans certains pays comme en France, il s'agit du 2ème cancer le plus fréquent dans la population.
    La complexité chimique des extraits de plantes offre des bénéfices pour la santé, aussi bien en thérapie chimique qu'en prévention chimique. Le fait d'isoler les constituants les plus actifs de l'extrait complet peut, non seulement compromettre l'efficacité mais aussi provoquer de la toxicité, renforçant ainsi l'importance de préserver la composition naturelle de l'extrait complet, et de consommer les feuilles séchées naturelles et pas d'extrait de plante. Les feuilles de l'Annona muricata, connu sous le nom de Graviola (ou corossol en français) sont connues pour être riches en flavonoïdes, en alcaloïdes et en acétogénines. Des études ont démontré la synergie chimique entre les constituants de l'extrait de feuilles de corossol comparé aux flavonoïdes seuls ou aux acétogénines seuls. Les flavonoïdes seuls ont été mieux absorbés. Mais ils ont été moins efficaces que la feuille naturelle en tisane ou en poudre pour la destruction des cellules atteintes du cancer de la vessie.
    Le corossol est connu pour ses propriétés contre les tumeurs et contre les cancers. Des recherches ont été faites pour son effet sur l'hypertrophie de la vessie (ou tumeur de la vessie ou BPH-1). Cette étude détermine l'effet du Corossol sur la vessie. L'essai fut exécuté sur des cellules de type BPH-1 en utilisant des feuilles séchées de graviola corossol.
    Des cellules atteintes furent traitées avec des dosages différents pendant 24, 48 ou 72 heures.
    On a traité 20 rats atteints de tumeur de la vessie et on en a laissé 10 pour contrôle. Les vessies, vésicules séminales et testicules ont été récoltés et examinés.
    Le résultat est que le corossol a montré des effets contre la propagation de la tumeur. Le test en direct sur les cellules a montré d'excellents résultats en 48 heures et des résultats visibles en 72 heures. Concernant les rats, la vésicule séminale a considérablement réduit, La vessie a réduit de volume.
    Le corossol a des effets sur la prolifération de la tumeur de la vessie, et réduit la taille de celle-ci, peut être en détruisant les cellules cancéreuses.

    Les polyphénols présents dans l'alimentation sont des antioxydants qui peuvent reprendre les radicaux libres et donc prévenir chimiquement des maladies causées par l'oxydation biologique.
    La maca bio en poudre possède un autre rétrécisseur de vessie bien connu, appelées glucosinolates, qui protège contre le cancer de la vessie.
    Des études sur des souris ont démontré que la maca bio a de réels effets dans la réduction de la taille de la vessie dans l’hyperplasie bénigne de la vessie.
    Enfin, une alimentation à base végétarienne, avec quelques poissons riches en Oméga 3 tels que le maquereau, la sardine, le thon et le saumon, divise par deux les risques de cancer de la vessie et des autres troubles prostatiques.
    Vous devez associer ce traitement à la poudre de fruit de baobab pour renforcer votre métabolisme, votre système immunitaire, et pour renforcer les tissus de votre vessie.
    La Revue des Sciences de la Vie (USA) a présenté une vaste étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai sur l’artémisine bio Artemisia annua. Elle a découvert au départ que l’artémisine bio pouvait détruire rapidement près de 30% des cellules cancéreuses du poumon. Mais en la combinant avec du fer, elle éradique jusqu’à 98% des cellules cancéreuses, en seulement 16 heures !
    En plus, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines en raison du fer qui se joint sélectivement au tissu cancérisé, ceci favorisant l’attaque ciblée de l’artémisine bio.
    Le rapport précise que selon les résultats, « l’artémisine bio arrête le facteur de transcription « E2F1 » et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses du poumon, ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’artémisine bio contrôle la croissance des cellules cancéreuses ».
    Une autre étude a été menée sur des échantillons de tumeurs mammaires cancéreuses in vitro. Vu que ces cellules ont aussi une forte propension à accumuler le fer, il a aussi été associé du fer à l’artémisine bio. Il a ainsi obtenu un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% en seulement 24 heures.
    Depuis, de nombreuses expériences ont été menées sur différents cancers comme celui de la vessie et de l’intestin, et jusqu’à présent elles ont toutes prouvé que l’artémisine bio combinée au fer détruisent sélectivement les tumeurs cancéreuses, ce qui a fait définir l’artémisine – par le Dr Len Saput -, comme « une bombe intelligente pour le cancer »
    Les cellules leucémiques peuvent avoir plus de 1,000 fois la concentration de fer que les cellules normales ont d’où la capacité encore de cette plante a être fixé au niveau des tissus malades et les guéris.
    Il n'y a pas de contre-indications, d'effets secondaires ou indésirables avec les produits naturels du laboratoire Biologiquement.
    En général, une cure doit durer 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause thérapeutique d'une semaine et reprendre.
    Mais cela dépend de votre état général.
    Nous vous conseillons de rester les dosages indiqués sur les sachets.
    Avec les produits naturels, c'est la régularité qui importe et moins la quantité.
    Cordialement
    L’équipe du laboratoire Biologiquement
  • Biologiquement.com - 16 septembre 2021 | 05:43 - Prévenir et traiter le cancer et autres maladies avec le graviola corossol
    Bonjour,
    Il existe plusieurs formes, notamment la leucémie myéloïde et la leucémie lymphoïde. La différence entre ces deux cancers du sang réside dans le type de cellule souche touchée. Les cellules souches sont les cellules mères qui donnent naissance aux autres cellules de l'organisme.
    La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang. Les cellules souches sont des cellules de base qui se transforment en différents types de cellules qui ont des fonctions distinctes. En se développant, les cellules souches du sang deviennent des cellules blastiques (blastes), qui sont des cellules sanguines immatures. Dans le cas de la leucémie, il y a une surproduction de cellules blastiques. Ces cellules blastiques se développent anormalement et ne deviennent pas des cellules sanguines matures. Avec le temps, les cellules blastiques prennent la place des cellules sanguines normales, les empêchant ainsi d’accomplir leurs tâches. Quand on diagnostique une leucémie, ces cellules blastiques peuvent être appelées cellules leucémiques.
    La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est une maladie touchant des cellules du sang appelées les lymphocytes B. Ces cellules sont produites par la moelle osseuse. Elles jouent un rôle important au niveau du système immunitaire, c’est-à-dire de l’ensemble des mécanismes assurant la défense contre les agents extérieurs (bactéries, virus, champignons…).
    Comme toutes les cellules, les lymphocytes B ont normalement une durée de vie limitée, de l’ordre de quelques jours à quelques mois. Passé ce délai, ils meurent et sont remplacés par de nouvelles cellules, la production des lymphocytes étant continue.

    Au cours de la LLC, une partie des lymphocytes B ne meurt plus. Leur cycle de vie est en quelque sorte bloqué lorsqu’ils parviennent à maturité. Comme leur production se poursuit, ces lymphocytes B finissent par s’accumuler dans le sang, dans les ganglions*, la rate et la moelle osseuse, ce qui explique l’augmentation de volume des ganglions et de la rate.
    Une alimentation saine est essentielle pour une personne subissant un traitement contre la leucémie lymphoïde chronique.

    Le régime alimentaire peut être une arme puissante dans la lutte contre la leucémie.

    Il est important pour les patients de manger des aliments pleins d’antioxydants qui aident à combattre le cancer et donnent de la force au corps pour continuer le combat.
    Armez-vous des bons aliments lorsque vous souffrez d’une leucémie :

    Sachez qu’une alimentation saine pour quelqu’un atteint de leucémie lymphoïde chronique, est assez similaire à une alimentation saine pour n’importe quelle personne en général, néanmoins avec la leucémie il est encore plus important de suivre les directives alimentaires saines et riche en antioxydants naturels puissants, car le traitement de la leucémie peut affaiblir les patients en les rendant nauséeux et en réduisant leur appétit…etc.

    Les vitamines, minéraux, antioxydant…etc, qu’on trouve dans la spiruline, le fruit de baobab Baomix, le moringa en poudre et la baie de goji sont connus pour combattre les cellules cancéreuses, et les personnes atteintes de leucémie ont besoin de les consommer en plus grande quantité.

    Il existe a ce jour 655 études publiées sur les effets anticancéreux du curcuma et de la feuille de graviola corossol dont 78 uniquement au sujet de la leucémie. Sur ces 655 études 584 ont été réalisées il y a moins de 10 ans. Et il en sort au moins 2 ou 3 par semaine aujourd'hui. Pourquoi un tel intérêt? La curcumine et les acétogénines sont des molécules non toxiques les plus efficaces contre le cancer connues à ce jour.
    Les 3 effets principaux connu de la curcumine et des acétogénines
    Anti Angiogénique: il réduit la vascularisation tumorale. Ce n'est pas l'effet le plus décisif contre les leucémies mais il pourrait s'avérer utile pour des cancers très vascularisés comme le cancer du côlon par exemple.
    Pro Apoptotique: il peut provoquer le suicide des cellules cancéreuses... et seulement des cellules cancéreuses. De nombreuses études confirment cet effet sur les différentes leucémies.
    Anti MDR: (excusez le néologisme, on dit aussi chimiosensibilisant) le phénomène MDR (pour Multi Drug Resistance) est l'une des difficultés les plus sérieuses des chimiothérapies. Certaines cellules cancéreuses développent une protéine qui leur donne la capacité d'expulser les éléments toxiques et donc d'être protégées contre les molécules de chimiothérapie. C'est le facteur qui assombrit le pronostic en cas de récidive. La curcumine et les acétogénines contenu dans la feuille de graviola corossol abaissent la production de cette protéine et peuvent donc permettre une amélioration des effets des chimiothérapies conventionnelles.
    Il est conseillé d’associer le curcuma à la bromélaïne d’ananas en gélules pour favoriser l'absorption et la biodisponibilité de la curcumine.
    Le biochimiste de l'Université de Windsor, Siyaram Pandey, a en effet reçu l'autorisation de Santé Canada pour tester de la racine de pissenlit pour soigner des patients atteints de cancer en phase terminale.
    La possibilité de lutter contre le cancer grâce à des gélules de pissenlit a déjà fait ses preuves en laboratoire.
    M. Padney et son équipe ont montré que l'extrait de pissenlit déclenche chez les cellules cancéreuses le processus d'apoptose, ou mort cellulaire programmée, sans atteindre les cellules saines.
    Il a ainsi été démontré que les gélules de pissenlit pouvaient tuer les cellules cancéreuses causant la leucémie, le mélanome, et le cancer du pancréas chez les souris.
    Enfin ce traitement naturel doit être complété avec du thé vert et de l’armoise annuelle (artemisia annua).
    L'armoise. L'armoise annuelle (artemisia annua), est une plante traditionnelle de la médecine chinoise ayant un effet prouvé pour lutter contre les maladies parasitaires du sang, en particulier le paludisme. Les études in vitro démontrent une efficacité dans les cas de leucémie.
    Après avoir démontré son efficacité sur le paludisme, depuis 30 ans la plante est aussi utilisée contre la malaria et s’avère intéressante sur certains patients atteints de leucémie ou de Bilharziose.
    D'autres études, menées par l'Université de Washington, mettent en évidence l'action puissante de l'armoise annuelle contre un grand nombre de cancers, notamment celui du sein, de la prostate ou des cellules de la moelle osseuse, leucémie.
    Est-ce un hasard si, à la charnière entre le 2° et le 3° Millénaire, on découvre que l’Armoise annuelle, et possiblement d’autres Armoises, possèdent des propriétés anticancéreuses.
    Ainsi, la Dihydroartémisinine a, in vitro, une cytotoxicité sur les cellules d’un cancer du sein radio-résistant, qui est exacerbée en présence d’ion ferreux. Ces cellules cancéreuses préalablement incubées en présence d’Holotransferrine deviennent beaucoup plus sensibles à l’action des dérivés d’Artémisinine (SINGH, 2001).
    Cette Dihydroartémisinine entrave aussi la prolifération de cellules leucémiques lymphoblastoïdes humaines (Molt 4), chez qui elle induisent l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire. Celle-ci est encore accentuée, si les cellules ont été enrichies en Holotransferrine (SINGH, 2004).
    En fait, il a été découvert que l’Artémisinine et ses dérivés comportent un « pont endoperoxyde » qui est activé par le fer de l’hème du Plasmodium falciparum. D’une façon similaire, l’Artémisinine et ses dérivés vont cibler davantage les cellules cancéreuses dont beaucoup possèdent en surnombre des récepteurs à la transferrine à leur surface et une charge en ion ferreux plus importante (NAKASE, 2008).
    Les Polyphénols de l’Artemisia annua inhibent aussi, in vitro, les cellules d’un cancer du sein hautement métastatique ; en empêchant leur adhésion à l’endothélium et la transition épithélio-mésenchymateuse (effraction tissulaire). Par ses polyphénols, l’Armoise annuelle entraverait le processus métastatique (KO, 2016).
    La Dihydroartémisinine et l’Artésunate, in vitro, et in vivo en clinique humaine, exercent une synergie avec la Cytarabine, qui est un antinéoplasique utilisé dans la Leucémie myéloïde aiguë. Cependant l’administration pluriquotidienne d’Artésunate associée à la Cytarabine n’est pas bien tolérée. Il y a une amélioration initiale, mais la survie reste la même (DRENBERG, 2016).
    Bien à vous
    L'équipe du laboratoire Biologiquement
  • Marie-Chantal - 14 septembre 2021 | 16:51 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour André pourriez vous me dire, sil vous plait, ce qu vous avez pris exactement pour cette pathologie, les quantités et les doses, car ma mère a aussi un cancer de la vessie. Merci beaucoup.
  • Gaillard - 10 septembre 2021 | 17:00 - Prévenir et traiter le cancer et autres maladies avec le graviola corossol
    Bonjour, J'ai 75 ans, et je souffre d'une Leucémie Lymphoïde Chronique. suis suivie par un medecin qui pratique l'Endobiogénie. (potions à base de plantes)
    Par contre j'aimerais que vous me disiez quoi prendre en plus faire descendre le taux mes globules blancs. (pour éviter de prendre pas souvent, +/- 1 à 2 x par an du Leukeran = chimio orale, médicament ancien) D'Avance Merci.
    Bien à vous, C. Gaillard
  • Fabienne - 9 septembre 2021 | 20:12 - Les bienfaits du fruit de Baobab bio sur la santé
    Bonjour,
    Je découvre votre site, un véritable trésor, merci!
    Pouvez - vous m'aider, me conseiller, pour soigner une otospongiose (ostéodystrophie de la capsule otique) avec acouphènes et perte de l'audition?
    Un grand merci,
    Fabienne
  • Biologiquement.com - 8 septembre 2021 | 07:01 - Les bienfaits de la capsaïcine et ses effets bénéfiques sur votre santé
    Bonjour Cendrine,
    Les plaquettes sont de petites cellules qui sont fabriquées dans la moelle osseuse et qui circulent dans le sang. Elles sont également connues sous le nom de “thrombocytes”. À l’intérieur, elles possèdent de petits sacs, appelés “granules”, qui libèrent des produits chimiques qui attirent d’autres plaquettes sur le site de la blessure pour former ce qu’on appelle un “bouchon plaquettaire”.
    Lorsque la production de plaquettes diminue ou augmente de façon spectaculaire, ou que les plaquettes n’agissent pas comme elles le devraient, c’est là que les problèmes de santé surviennent. Cela conduit à ce que l’on appelle des troubles plaquettaires.
    Les plaquettes sont donc considérées comme des cellules qui jouent un rôle clé dans le contrôle des saignements et dont l’existence est donc vitale pour tous. La fonction principale des plaquettes sanguines est de stopper le saignement en facilitant le processus de coagulation et de régénérer les vaisseaux sanguins endommagés. Une thrombopénie (manque de plaquettes) se produit lorsque le corps ne fabrique pas suffisamment de plaquettes, les perd ou les détruit. Le taux normal de plaquettes oscille de 150.000 à 450.000, mais de nombreux mécanismes peuvent le faire diminuer et provoquer des hémorragies internes.
    Pour régénérer les plaquettes sanguines, nous pouvons utiliser divers produits naturels.
    Dans le cas d'une thrombopénie sévère ou d'un traitement chimique, dans un premier temps nous conseillons la consommation quotidienne de feuilles de Graviola corossol en gélules ou en poudre, de poudre de fruits de baobab (deux cuillères à café par jour), et des feuilles de Moringa bio en gélule ou en poudre.
    Aussi le Ginkgo biloba en gélules est un antibiotique naturel particulièrement puissant. "Une cure de Ginkgo biloba la semaine qui précède la chimiothérapie permettra de limiter les baisses de globules rouges, globules blancs et plaquettes, explique le Dr Ménat. Par ailleurs, les qualités du Ginkgo biloba sont très variables."
    L’Aloe vera est une plante qui contient du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium, du zinc, du sodium, du cuivre, de la vitamine C et E et des vitamines du groupe B, entre autres.
    Dans la sphère populaire, on considère que l’aloe vera en gélules peut être un allié dans le soin de la santé cardiovasculaire et dans la promotion de la production de plaquettes.

    Enfin, accélérez votre capacité de guérison avec de la vitamine C acide L-ascorbique. Bien que la vitamine C n'augmente pas directement le nombre de plaquettes, elle favorise la capacité de guérison de votre corps, ce qui est important dans le cas d'un trouble hémorragique comme la thrombopénie. Consommez quotidiennement 1 cuillère à café de vitamine C acide L-ascorbique pour vous assurer que vos blessures guériront rapidement.
    Ces produits naturels vont vous aider à régénérer et à promouvoir la production de plaquettes dans le sang.
    Au plaisir de vous servir
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • Cendrine - 7 septembre 2021 | 17:37 - Les bienfaits de la capsaïcine et ses effets bénéfiques sur votre santé
    Bonjour
    Pouvez-vous m’aider s’il vous plaît ?
    Quelles plantes peut on prendre pour remonter les plaquettes, les globules rouges et blancs après une chimio ?
    Merci d’avance pour votre réponse
  • Biologiquement.com - 7 septembre 2021 | 08:47 - Les bienfaits du Graviola Corossol sur la santé
    Bonjour Olivia,
    Les toxines accumulées dans les différents organes de notre corps comme le foie, les reins et le système nerveux central contribuent à l’aggravation des indications auto-immunes. En fait, le degré de toxicité dans le corps détermine généralement le niveau de maladie chez un individu. Ces toxines accumulées cèdent la place aux radicaux libres et perturbent le fonctionnement des enzymes et des activités de la membrane cellulaire. Ils collent aux membranes cellulaires et interfèrent avec l’absorption des minéraux essentiels dans le corps et sont les résultats des déséquilibres hormonaux, les carences, les troubles neurologiques pour aboutir finalement à des maladies auto-immunes. Si vous présentez les symptômes de maladies auto-immunes, alors vous devriez être à l’affût des toxines nocives de l’environnement auxquelles vous pourriez être exposées comme dans les détergents et autres produits nettoyants domestiques, les pesticides, les cigarettes, l’alcool, la caféine, traitements chimiques et vaccins. Choisir les produits naturels aident à réduire ou à éliminer l’exposition à ces déclencheurs.
    Les produits que vous avez sélectionné sont tout à fait indiqué dans votre cas, ils sont compatibles et complémentaires, vous pourriez aussi et ajoutez le Desmodium en gélules et le pissenlit.
    Bien à vous
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • Marie - 6 septembre 2021 | 14:39 - Les bienfaits de la Bromélaïne sur la santé
    Bonjour, peut on associer de la bromelaine avec de l'artemesia pour un cancer du sein. Merci Je ne souhaite pas entrer dans leur protocole chimique, je suis absolument certaine que cela est plus nocif que le cancer lui même.
  • Olivia - 6 septembre 2021 | 09:25 - Les bienfaits du Graviola Corossol sur la santé
    Bonjour,
    J'ai lu que bons nombres de maladies dites auto-immunes pouvaient être là résultante du virus Epstein-barr.
    J'ai rééquilibrer mon alimentation (qui était déjà plutôt bonne du reste) en ajoutant des myrtilles sauvages chaque jour. Néanmoins, j'ai fait une crise façon meniere, avec accouphenes et surtout des migraines persistantes depuis 5 jours. Évidemment j'ai rdv avec un ORL mais dans l'attente, j'aimerai miser sur le naturel.
    Puis je associer ginkgo biloba, au feuilles de corrossol, voire à artemisia en plus ?
    Oui y a t il des précautions à prendre?
    D'avance merci. Vous repondez à tant de questions ! Merci infiniment.
  • Biologiquement.com - 5 septembre 2021 | 08:03 - Les bienfaits de la feuille de Baobab bio sur la santé
    Bonjour Christine, voici la réponse que nous avions donné à un commentaire similaire.
    https://www.biologiquement.com/lapacho-bio/#comment-728131
    Au plaisir de vous servir
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • christine.perrin27 - 4 septembre 2021 | 20:40 - Les bienfaits de la feuille de Baobab bio sur la santé
    Bonjour,
    Une de mes amies a des nodules thyroïdiens, dont deux assez gros (3 cm) quelle plante pourrait les réduire ?
    D'avance merci
    Christine
  • Biologiquement.com - 4 septembre 2021 | 13:09 - Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santé
    Bonjour Marie,
    Il existe plusieurs formes, notamment la leucémie myéloïde et la leucémie lymphoïde. La différence entre ces deux cancers du sang réside dans le type de cellule souche touchée. Les cellules souches sont les cellules mères qui donnent naissance aux autres cellules de l'organisme.
    La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang. Les cellules souches sont des cellules de base qui se transforment en différents types de cellules qui ont des fonctions distinctes. En se développant, les cellules souches du sang deviennent des cellules blastiques (blastes), qui sont des cellules sanguines immatures. Dans le cas de la leucémie, il y a une surproduction de cellules blastiques. Ces cellules blastiques se développent anormalement et ne deviennent pas des cellules sanguines matures. Avec le temps, les cellules blastiques prennent la place des cellules sanguines normales, les empêchant ainsi d’accomplir leurs tâches. Quand on diagnostique une leucémie, ces cellules blastiques peuvent être appelées cellules leucémiques.
    La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est une maladie touchant des cellules du sang appelées les lymphocytes B. Ces cellules sont produites par la moelle osseuse. Elles jouent un rôle important au niveau du système immunitaire, c’est-à-dire de l’ensemble des mécanismes assurant la défense contre les agents extérieurs (bactéries, virus, champignons…).
    Comme toutes les cellules, les lymphocytes B ont normalement une durée de vie limitée, de l’ordre de quelques jours à quelques mois. Passé ce délai, ils meurent et sont remplacés par de nouvelles cellules, la production des lymphocytes étant continue.

    Au cours de la LLC, une partie des lymphocytes B ne meurt plus. Leur cycle de vie est en quelque sorte bloqué lorsqu’ils parviennent à maturité. Comme leur production se poursuit, ces lymphocytes B finissent par s’accumuler dans le sang, dans les ganglions*, la rate et la moelle osseuse, ce qui explique l’augmentation de volume des ganglions et de la rate.
    Une alimentation saine est essentielle pour une personne subissant un traitement contre la leucémie lymphoïde chronique.

    Le régime alimentaire peut être une arme puissante dans la lutte contre la leucémie.

    Il est important pour les patients de manger des aliments pleins d’antioxydants qui aident à combattre le cancer et donnent de la force au corps pour continuer le combat.
    Armez-vous des bons aliments lorsque vous souffrez d’une leucémie :

    Sachez qu’une alimentation saine pour quelqu’un atteint de leucémie lymphoïde chronique, est assez similaire à une alimentation saine pour n’importe quelle personne en général, néanmoins avec la leucémie il est encore plus important de suivre les directives alimentaires saines et riche en antioxydants naturels puissants, car le traitement de la leucémie peut affaiblir les patients en les rendant nauséeux et en réduisant leur appétit…etc.

    Les vitamines, minéraux, antioxydant…etc, qu’on trouve dans la spiruline, le fruit de baobab Baomix, le moringa en poudre et la baie de goji sont connus pour combattre les cellules cancéreuses, et les personnes atteintes de leucémie ont besoin de les consommer en plus grande quantité.

    Il existe a ce jour 655 études publiées sur les effets anticancéreux du curcuma et de la feuille de graviola corossol dont 78 uniquement au sujet de la leucémie. Sur ces 655 études 584 ont été réalisées il y a moins de 10 ans. Et il en sort au moins 2 ou 3 par semaine aujourd'hui. Pourquoi un tel intérêt? La curcumine et les acétogénines sont des molécules non toxiques les plus efficaces contre le cancer connues à ce jour.
    Les 3 effets principaux connu de la curcumine et des acétogénines
    Anti Angiogénique: il réduit la vascularisation tumorale. Ce n'est pas l'effet le plus décisif contre les leucémies mais il pourrait s'avérer utile pour des cancers très vascularisés comme le cancer du côlon par exemple.
    Pro Apoptotique: il peut provoquer le suicide des cellules cancéreuses... et seulement des cellules cancéreuses. De nombreuses études confirment cet effet sur les différentes leucémies.
    Anti MDR: (excusez le néologisme, on dit aussi chimiosensibilisant) le phénomène MDR (pour Multi Drug Resistance) est l'une des difficultés les plus sérieuses des chimiothérapies. Certaines cellules cancéreuses développent une protéine qui leur donne la capacité d'expulser les éléments toxiques et donc d'être protégées contre les molécules de chimiothérapie. C'est le facteur qui assombrit le pronostic en cas de récidive. La curcumine et les acétogénines contenu dans la feuille de graviola corossol abaissent la production de cette protéine et peuvent donc permettre une amélioration des effets des chimiothérapies conventionnelles.
    Il est conseillé d’associer le curcuma à la bromélaïne d’ananas en gélules pour favoriser l'absorption et la biodisponibilité de la curcumine.
    Le biochimiste de l'Université de Windsor, Siyaram Pandey, a en effet reçu l'autorisation de Santé Canada pour tester de la racine de pissenlit pour soigner des patients atteints de cancer en phase terminale.
    La possibilité de lutter contre le cancer grâce à des gélules de pissenlit a déjà fait ses preuves en laboratoire.
    M. Padney et son équipe ont montré que l'extrait de pissenlit déclenche chez les cellules cancéreuses le processus d'apoptose, ou mort cellulaire programmée, sans atteindre les cellules saines.
    Il a ainsi été démontré que les gélules de pissenlit pouvaient tuer les cellules cancéreuses causant la leucémie, le mélanome, et le cancer du pancréas chez les souris.
    Enfin ce traitement naturel doit être complété avec du thé vert et de l’armoise annuelle (artemisia annua).
    L'armoise. L'armoise annuelle (artemisia annua), est une plante traditionnelle de la médecine chinoise ayant un effet prouvé pour lutter contre les maladies parasitaires du sang, en particulier le paludisme. Les études in vitro démontrent une efficacité dans les cas de leucémie.
    Après avoir démontré son efficacité sur le paludisme, depuis 30 ans la plante est aussi utilisée contre la malaria et s’avère intéressante sur certains patients atteints de leucémie ou de Bilharziose.
    D'autres études, menées par l'Université de Washington, mettent en évidence l'action puissante de l'armoise annuelle contre un grand nombre de cancers, notamment celui du sein, de la prostate ou des cellules de la moelle osseuse, leucémie.
    Est-ce un hasard si, à la charnière entre le 2° et le 3° Millénaire, on découvre que l’Armoise annuelle, et possiblement d’autres Armoises, possèdent des propriétés anticancéreuses.
    Ainsi, la Dihydroartémisinine a, in vitro, une cytotoxicité sur les cellules d’un cancer du sein radio-résistant, qui est exacerbée en présence d’ion ferreux. Ces cellules cancéreuses préalablement incubées en présence d’Holotransferrine deviennent beaucoup plus sensibles à l’action des dérivés d’Artémisinine (SINGH, 2001).
    Cette Dihydroartémisinine entrave aussi la prolifération de cellules leucémiques lymphoblastoïdes humaines (Molt 4), chez qui elle induisent l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire. Celle-ci est encore accentuée, si les cellules ont été enrichies en Holotransferrine (SINGH, 2004).
    En fait, il a été découvert que l’Artémisinine et ses dérivés comportent un « pont endoperoxyde » qui est activé par le fer de l’hème du Plasmodium falciparum. D’une façon similaire, l’Artémisinine et ses dérivés vont cibler davantage les cellules cancéreuses dont beaucoup possèdent en surnombre des récepteurs à la transferrine à leur surface et une charge en ion ferreux plus importante (NAKASE, 2008).
    Les Polyphénols de l’Artemisia annua inhibent aussi, in vitro, les cellules d’un cancer du sein hautement métastatique ; en empêchant leur adhésion à l’endothélium et la transition épithélio-mésenchymateuse (effraction tissulaire). Par ses polyphénols, l’Armoise annuelle entraverait le processus métastatique (KO, 2016).
    La Dihydroartémisinine et l’Artésunate, in vitro, et in vivo en clinique humaine, exercent une synergie avec la Cytarabine, qui est un antinéoplasique utilisé dans la Leucémie myéloïde aiguë. Cependant l’administration pluriquotidienne d’Artésunate associée à la Cytarabine n’est pas bien tolérée. Il y a une amélioration initiale, mais la survie reste la même (DRENBERG, 2016).
    Bien à vous
    L'équipe du laboratoire Biologiquement
Page   

Logo facture Biologiquement

Le laboratoire Biologiquement.com est spécialisé dans la promotion et la distribution de produits naturels de santé.Une gamme de produits riches en antioxydants anti cancer naturels puissants pour retrouver ou garder la vitalité, recommandés aux enfants en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs et aux seniors.Tous ces produits sont issu du commerce équitable.