Gélules d’Artemisia annua artemisinine

Noté 4.57 sur 5 basé sur 7 notations client
(19 avis client)

9,70 8,80

Artemisia annua (Armoise annuelle) 100% naturelle en gélules végétales dosées à 250mg
• Lutte contre les cellules cancéreuses grâce à l’artemisinine
• Soulage les troubles digestifs : coliques, diarrhées chroniques, douleurs abdominales, flatulences.
• Stimule la sécrétion du suc gastrique , favorisant ainsi l'appétit.
• Puissant vermifuge : élimine les vers intestinaux.
• Lutte et prévient le paludisme
• Agit contre la maladie de Lyme
• En cas d'un cycle menstruel inconfortable
L'artémisinine entre en réaction avec le fer, dans le corps, et forme un radical libre qui attaque les cellules cancéreuses.
Les cellules cancéreuses ayant un fort taux de réplication, contiennent une plus forte concentration en fer, et sont donc l'objet d'une attaque cytotoxique plus forte. Ceci explique la toxicité de cette molécule pour les cellules cancéreuses.
L'artémisinine est utilisée depuis des siècles pour tuer les parasites, en particulier les vers et les douves. Ces parasites, qui sont présents en chacun de nous, créent un fardeau pour le corps, affaiblissent les ressources énergétiques et  créent des sous-produits qui doivent être excrétés.
L’artemisia annua (Armoise annuelle) est très complémentaire de la baie de goji, de la mûre blanche bio et la poudre de fruit de baobab bio Baomix, tous très riches en fer.

Présentation : Sachet de 60 gélules végétales (dosées à 250mg) d'Artemisia annua, 100% de la plante, partie aérienne (tiges, feuilles, culture française sans pesticides)
Conseils d'utilisation : prendre 1 à 3 gélules par jour, le matin l'estomac vide avec un verre d'eau.

L’artemisia annua est très complémentaire au graviola corrosol, aux amandes amères d'abricot, à la racine de pissenlit, et au lapacho contre le cancer. Ces produits sont compatibles et peuvent être consommés en même temps.
La poudre de fruit de baobab bio Baomix est une excellente source naturel de fer pour facilité l'action de l'artemisinine.

Plus d'informations sur l'Artemisia annua en visitant notre blog  : Artemisia