Bienfaits de la poudre de graines de Moringa 100% naturelle (moringa oleifera)

Bienfaits de la graines de Moringa

• Pour renforcer le système immunitaire
• Contre le diabète et le cholestérol
• Anti-inflammatoires
• Aide à la perte de poids
• Contre l’hypertension
• Améliore les performance sexuelle
• Riche en vitamine C, A, potassium, protéines, comble les carences en vitamines ou minéraux
• Système digestif en bonne santé
• Aide à la perdre du poids
• Santé des cheveux, ongles et dents
• Aide à lutter contre le vieillissement
• Contre l’asthme

Chaque parti de la plante de Moringa possède ses propres bienfaits. Que vous usiez les feuilles, les fleurs, les racines ou les graines, chacune aidera votre corps d’une manière différente.
Voici quelques un des bienfaits des graines de Moringa :

Chaque parti de la plante de Moringa possède ses propres bienfaits. Que vous usiez les feuilles, les fleurs, les racines ou les graines, chacune aidera votre corps d’une manière différente.
Voici quelques un des bienfaits des graines de Moringa :

Puissant aphrodisiaque

Pour la médecine traditionnelle la graines de Moringa représente un véritable aphrodisiaque, dont peuvent bénéficier les hommes et les femmes. La graines de moringa guérit l’impuissance, améliore le tonus, l’endurance et les performances sexuelles.

La feuille et la graine de moringa

Pression artérielle

Les graines de Moringa permettent d’abaisser la tension artérielle. L’hypertension artérielle est un problème auquel le monde occidental doit faire de plus en plus face de par la montée du niveau d’obésité. L’hypertension peut causer de sérieux problèmes cardiovasculaires comment des attaques cardiaques ou des AVC. Moringa seeds .
Afin de réduire naturellement la tension artérielle, il est conseillé de faire de l’exercice régulièrement et de mener un mode de vie sain. Toutefois, pour les personnes ayant déjà atteint un stade critique, l’exercice peut être prohibé, et les médicaments seront la seule solution.
Des études préliminaires montrent que le Moringa et ses graines peuvent réduire la tension artérielle; toutefois d’autres recherches sont toujours en cours afin de totalement confirmer ces thèses. Les résultats actuels prouvent que les graines de Moringa éliminent les lipides oxydés et protège les tissus cardiaques des dommages. N’hésitez pas à consulter votre médecin avant de commencer la prise de Moringa afin d’équilibrer la tension artérielle.

Cancer

D’après les scientifiques, les qualités anti-cancérigènes que possède le Moringa peut accélérer la mort des cellules cancéreuses et empêcher leur développement et leur prolifération. Des chercheurs pense que consommer des graines de Moringa pendant trois semaines consécutifs peut effectivement entraver et prévenir le cancer du côlon.

Taux de sucre dans le sang

En plus de réduire la pression artérielle, les graines de Moringa permettent également de réduire le taux de sucre dans le sang.
Les graines, riches en zinc, aident le corps à réguler la sécrétion d’insuline. Quand celle-ci se stabilise, le taux de sucre dans le sens se trouve également régulé.
Malgré le fait que les études n’aient été jusque ici uniquement effectuées sur des rats de laboratoire, cette découverte pourrait encourager la prévention et la prise en charge thérapeutique de personnes touchées par des troubles tels que le diabète.

Les graines de Moringa sont riches en fibres

Comme écrit plus haut, les graines de Moringa sont riches en fibres. Les fibres travaillent « main dans la main » avec le corps pour maintenir un système digestif en bonne santé. Elle sont également importante pour le système cardiovasculaire. Les fibres présentes dans les graines de Moringa permettent de déplacer la nourriture dans le système digestif et de distribuer les nutriments dans tout le corps.
Cholestérol
Sans aucune présence de cholestérol dans les graines, le Moringa est connu pour inverser les effets d’un fort taux de cholestérol. Le fort taux de cholestérol dans le sang est lié au développement de maladies cardiaques. Dans la médecine antique Thaïlandaise, le Moringa est classé en tant que cardiotonique qui contrôle et améliore la façon dont le cœur se contracte.
Le Moringa produit des acides gras mono-saturés appelés acides oléiques. L’acide oléique (également présent dans l’huile d’olive) possède de nombreux bienfaits pour notre santé et prévient les caillots dans le sang ou les maladies cardiovasculaires. Si vous cherchez à améliorer votre régime alimentaire, remplacez les graisses animales saturées par du Moringa pour maintenir un bas niveau de cholestérol.

Une peau plus belle

Les huiles sont extraites à partir des graines afin de créer de nombreux produits cosmétiques. Les huiles contiennent jusqu’à trente antioxydants et un surplus de vitamine A qui en fait le choix idéal en ce qui concerne les produits pour la peau.
La vitamine A raffermit la peau, lui donnant un aspect rajeunit, et combat contre les signes de vieillissement et de stress. Cela est rendu possible en favorisant la formation de collagène entre les cellules de la peau.

Les graines de Moringa et la perte de poids

« L’huile de Ben » extraite des graines de Moringa décompose les graisses animales saturées dans le corps et travaille avec le système digestif pour éliminer les graisses dont le corps n’a pas besoin. Ainsi, l’huile réduit les graisses du ventre.
La poudre de graines de moringa bio a aussi dans sa composition des vitamines du groupe B, ces dernières améliorent la digestion et aident la conversion de la nourriture en énergie sans stocker la graisse, ce complément alimentaire peut donc vous aider à perdre du poids avec ses vertus puissantes.
En outre, selon une étude scientifique néo-zélandaise, la consommation de graines de moringa accélère le métabolisme, réduit la faim (effet coupe-faim) et améliore le sentiment de bien-être.
De plus, cet aliment est riche en nutriments essentiels, il aide le corps à réduire les effets négatifs des régimes stricts (non recommandé) et des autres régimes amincissants.

Propriétés médicale de la poudre de graines de moringa contre le VIH

Dans beaucoup de pays africains et asiatiques (Burkina Faso, Kenya, Mali, Sénégal, Niger, Madagascar, Cambodge) le « Kpatima ou yovokpatin » autres noms du moringa oleifera est souvent conseillé chez les personnes atteintes par le VIH.
D’après plusieurs études, l’extrait de plantes de moringa serait particulièrement intéressant chez les personnes dénutries.
En effet, le moringa est une plante polyvalente très nutritive qui pousse dans une grande variété de climats et peut survivre à la sécheresse.
De plus, les graines de cette plante contiennent de hautes valeurs nutritives et peuvent fournir pour les parties les plus pauvres de l’Afrique, un soutien supplémentaire souvent utile chez les patients atteints du VIH, dans le but d’éviter un effondrement du système immunitaire dû à la malnutrition.

Moringa, en traitement du diabète

L’extrait de poudre de graines de moringa serait extrêmement efficace dans la réduction des niveaux de sucre dans le sang et ce dans les trois heures suivant l’ingestion, d’après de nombreuses études scientifiques, il serait aussi efficace que certains médicaments hypoglycémiques avec la particularité de n’avoir que très peu d’effets secondaires négatifs.
D’après une étude américaine, l’extrait ou la poudre de moringa serait encore plus efficace en synergie avec la stévia. En effet, les deux plantes combinées seraient une formule des plus puissantes dans la lutte quotidienne pour abaisser la glycémie.

Le diabète est une maladie métabolique provoquée par une déficience ou une mauvaise utilisation de l’insuline par le corps, ce qui entraîne trop de glucose dans le sang.
Aujourd’hui, bon nombre de chercheurs pensent que les facteurs les plus importants dans l’apparition du diabète de type 2 sont une éventuelle résistance à l’insuline et l’intolérance au glucose, l’excès de poids et le manque d’exercice.
Par contre, le diabète de type 1 est principalement dû à l’héritage génétique, ou toutes pathologies qui influent sur le fonctionnement du pancréas (diabète fulminant type 1).

Anti-Inflammatoire

La plante de Moringa est bien connu pour être un anti-inflammatoire naturel; et les graines le sont également. Les graines de Moringa peuvent réduire la douleur et stimuler la santé de nos articulations. Les articulations sont fortifiées grâce aux acides aminés et aux protéines présents dans la graine, et ceci permet de redonner aux personnes souffrant d’arthrite un peu d’indépendance.
Les graines de Moringa améliorent la vue
La vitamine A renforce le système immunitaire et répare la membrane muqueuse. Grâce à cela, les graines de Moringa permettent de maintenir un bonne vue.

Système Immunitaire

Nous sommes tous au courant des qualités impressionnantes de la vitamine C. Les graines de Moringa ont un fort taux de vitamine C, ce en fait une solution idéale pour stimuler le système immunitaire. Ces vitamines servent à combattre les radicaux libres et les agents infectieux.
L’énorme apport en nutriments que prodigue la consommation de la plante de Moringa stimule le système immunitaire et aide à soigner les ecchymoses, les coupures, les brûlures et les blessures mineures plus rapidement.

Dents et Os

Riche en zinc, en calcium et en d’autres minéraux. , les graines de Moringa assurent un bien-être général. D’autres minéraux se trouvent dans les graines, comme par exemple le fer qui réduit et prévient les symptômes d’anémie. Le calcium maintient des dents et des os forts. Le zinc est également connu pour faciliter la spermatogenèse (le processus de production du sperme chez l’homme).
Les graines de Moringa encouragent la poussée des cheveux

Tout en veillant sur notre corps en interne, les graines de Moringa peuvent également prodiguer des bienfaits aux cheveux. La vitamine C présente dans les graine peut encourager et améliorer la circulation du sang dans le cuir chevelu pour aider les follicules pileux à se développer et à se fortifier. Cela résulte en une chevelure plus saine.
Le zinc et la vitamine A favorisent également la pousse du cheveu. Tout en nourrissant le tissu capillaire et en réparant les cellules, les zinc maintient les glandes sébacées (glandes présentes dans la peau, annexées au poils, sécrétant le sébum qui limite le dessèchement de la peau, joue un rôle bactéricide et lubrifie le poil) écartées afin que les follicules puissent absorber autant de nutriments que possible.

Les effets vérifiés des graines de Moringa oleifera sur l’asthme

Au cours d’une étude publiée dans le « Indian Jounal of Pharmacology » en 2008, une recherche a été menée sur les effets des graines de Moringa oleifera sur l’asthme. Vingt patients des deux sexes souffrant d’asthme léger à modéré ont été traités avec trois grammes de graines de moringa séchées en poudre pendant trois semaines. Les résultats ont montré une amélioration significative du taux d’hémoglobine, ainsi qu’une diminution de la sévérité des symptômes de l’asthme (essoufflement, respiration sifflante, oppression thoracique et toux), des fonctions respiratoires et d’autres paramètres liés aux fonctions pulmonaires. Aucun effet négatif n’a été observé, ce qui permet de conclure que le moringa est utile dans le traitement de l’asthme. Le même groupe de chercheurs a mené une autre étude sur les effets de l’extrait alcoolique de graines de moringa sur différents modèles expérimentaux de l’asthme. Les résultats montrent que le moringa est à l’origine de bienfaits antiasthmatiques significatifs :

Effet bronchodilatateur : Le moringa aide à dilater les bronches et bronchioles, et ainsi à maintenir un flux d’air normal jusqu’aux poumons et réduire la résistance dans les voies respiratoires.

Effet stabilisateur des mastocytes : Le moringa bloque la libération d’histamine (composé allergène) produit par les mastocytes, et contribue ainsi à contrôler les troubles allergiques.

Effet anti-inflammatoire : Le moringa possède une activité anti-inflammatoire similaire à celle des médicaments « anti-inflammatoires non stéroïdiens » (AINS), mais contrairement à ces derniers, ils sont sûrs et peuvent être utilisés sans potentiels effets négatifs.

Effet anti-microbien : Il a été démontré que les graines de moringa présentent une activité antimicrobienne quand elles sont testées contre différents agents pathogènes des voies respiratoires. C’est pourquoi il protège des différents microbes qui causent des infections broncho-pulmonaires pouvant empirer la gravité de l’asthme.

La science a ainsi confirmé les propriétés antiasthmatiques des graines de moringa. Le moringa est tout spécialement efficace dans le traitement de l’asthme bronchique grâce à sa grande concentration en bêta-sitostérols, qui exercent un effet anti-inflammatoire sur une inflammation des bronches causée par un allergène. Une étude publiée en 1995 a par ailleurs démontré que les feuilles de moringa présentent des propriétés antimicrobiennes puissantes. Elles peuvent ainsi être utilisées pour contrôler et améliorer des complications respiratoires telles que l’asthme. D’autres chercheurs ont conclu que les résultats de leur étude « suggèrent que les extraits et le jus de moringa oleifera peuvent être utilisés pour découvrir un agent antibactérien afin d’élaborer de nouveaux médicaments visant à contrôler des bactéries pathogènes responsables de maladies humaines graves ».

Les graines , en les consommant deux à trois graines deux fois par jour , soignent aussi les maladies suivantes : Tumeurs de l’estomac, douleurs de dos, prostatite, trouble de la vessie, douleurs dues aux inflammations, fièvre typhoïde, hernies diverses, constipation, faiblesse sexuelle, troubles digestifs, les infections des yeux, le diabète, l’hypertension et l’hypotension, décalcification dentaire, fatigue générale , protection préventive de la prostate.

28 avis / commentaires / témoignages sur “Bienfaits de la poudre de graines de Moringa 100% naturelle (moringa oleifera)

  1. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    il n’y a pas de contre-indications pour la consommation de la feuille de Moringa sur la femme enceinte ou allaitante.
    Le Moringa favorise l’allaitement et est un excellent complément alimentaire pour la femme enceinte.
    Les gélules de feuilles de Moringa Moringa stimule la production du lait maternel.
    Pendant l’allaitement, vous avez besoin d’obtenir suffisamment de vitamines et de minéraux particulièrement importants sont le calcium, la vitamine D, acide folique et de fer. les gélules de feuilles de moringa améliorent la teneur en éléments nutritifs du lait maternel et augmentent la quantité de lait. De plus, elles contiennent de puissants antioxydants tels que la chlorophylle, les acides gras oméga 3 et les acides aminés et plus de 90 éléments nutritifs essentiels. Enfin le moringa n’a pas d’effets secondaires.
    Au plaisir de vous servir
    David Hervy

  2. JEAN :

    Bonjour,
    A partir de quel âge peut-on commencer à consommer le Moringa ?
    Et peut -on l’allier à une cure de spiruline svp ?

  3. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    Le moringa et la spiruline sont deux produits excellent et très complémentaire, il peuvent être consommé à tous âges pour rééquilibrer son alimentation.
    Le Moringa Oleifera s’avère être l’élément botanique le plus riches en éléments nutritifs et à activité enzymatique connue de l’homme à ce jour sur la planète, exceptionnellement riche en vitamines A, C et B, minéraux, bons acides gras et acides aminés le Moringa oleifera, aussi appelé arbre de vie.
    La Spiruline est une algue séchée qui figure parmi les meilleurs compléments alimentaires. Ses vertus sont multiples, en particulier pour la remise en forme. Elle est également très riche en vitamines, et notamment en vitamine A et caroténoïdes. Il y a 30 fois plus de béta-carotène (antioxydant) dans la spiruline que dans la carotte!! Elle possède une très forte concentration de vitamine B (B1, B2, B5, B6, B12).
    Consommer ces deux produits régulièrement c’est assurer à vous et à vos enfants d’avoir aucune carence alimentaire.
    Au plaisir de vous servir
    David Hervy responsable de http://www.biologiquement.com

  4. Sophie de Belgique :

    Bonjour
    Je vous ai acheté des gélules et de la poudre de moringa. Je suis enceinte et voulais savoir si la prise de moringa est compatible avec la grossesse ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement

  5. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    Merci pour votre message, pour les femmes enceintes ou qui allaitent les feuilles du Moringa peuvent jouer un rôle important dans la bonne santé de la mère et du fœtus ainsi que du nourrisson.
    Le Moringa favorise l’allaitement et est un excellent complément alimentaire pour la femme enceinte.
    Le moringa est recommandée comme supplément nutritif, car il aide à digérer la nourriture en fournissant les minéraux. Il aidera votre corps à absorber plus facilement tous les nutriments des aliments.
    Pour les enfants de 1 à 3 ans, une consommation de 5 gélules de feuilles (il suffit d’ouvrir les gélules dans un yaourt) de monringa procure à peu près 50% des besoins journaliers en calcium, fer, protéines et un tiers des besoins en potassium et des acides aminés essentiels. Elles ont aussi une haute teneur en complexe B et en cuivre. Elles suffisent à elles seules à couvrir les besoins journaliers de l’enfant en vitamines A et C.
    Le Moringa constitue une rare et riche combinaison de zéatine, la quercitrine, β-sitostérol, l’acide caféylquinique et le kaempférol.
    Le Moringa oleifera est aussi une plante médicinale médicinale. Les feuilles de monringa sont un stimulants cardiaques et circulatoires, sont anti tumorale , antipyrétiques, antiépileptiques, anti-inflammatoires, antiulcéreux, antispasmodiques, diurétiques, antihypertenseurs, hypocholestérolémiant , antioxydant, antidiabétiques, hépatiques, antibactériens et antifongiques.
    Bien à vous
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com

  6. Biologiquement.com :

    Bonjour jennifer,
    Les utilisations médicinales et nutritives de la moringa concernent: l’anémie et la dénutrition, les douleurs inflammatoires et arthritiques, l’asthme, les problèmes cardiaques et la haute pression, digestifs et intestinaux, les maux de tête, les pierres aux reins, la rétention de liquides, les infections bactériennes, virales, parasitaires et fongiques et les troubles de la thyroïde. Et bien plus …
    La feuille de monringa bio exerce une action régulatrice sur la glande thyroïde. Et des études in vivo on démontré qu’un extrait au méthanol de la feuille aurait des effets protecteurs contre les radiations.
    Les feuilles de Moringa contiennent des acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être synthétisés par l’organisme. Par conséquent, il faut les trouver au travers de l’alimentation ou des compléments alimentaires.
    Comme la phénylalanine contenu dans la feuille de moringa bio, elle joue un rôle dans le système nerveux, notamment en stimulant la glande thyroïde, en atténuant la douleur, en participant à la synthèse de certains neurotransmetteurs. Elle est également considérée comme un stimulant intellectuel.
    Le produit naturel qui peut aussi beaucoup vous aider , c’est la maca bio (Lepidium meyenii).
    Il s’agit d’une plante qui pousse dans les Andes péruviennes et dont les propriétés médicinales sont connues depuis plus de 5 000 ans.
    Des recherches récentes démontrent que la maca a une action stimulante sur l’hypophyse et l’hypothalamus, ce qui explique son rôle considérable dans le bon fonctionnement des autres glandes endocrines telles que les ovaires, les testicules, les glandes surrénales, le pancréas ainsi que la glande thyroïde.
    Les effets anti-fatigue de la maca se manifestent rapidement (dans les 72 heures) et cette augmentation de l’énergie serait due à l’action régulatrice que la maca exerce sur la glande thyroïde.
    Nous proposons sur la boutique de la poudre de maca bio en sachet de 100g ou en gélules.
    Au plaisir de vous servir
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com

  7. yohann :

    Bonjour
    Je suis interessé par le moringa oleifera.
    Je voulais savoir si c’est a prendre sous forme de cure ou au quotidien ?
    Combien doit ton prendre de gellule et quand ?

    Merci beaucoup

  8. noumou Sidibé :

    Bonjour
    Quand on utilise le moringa dans un regime quelle est la dose journalière ou le nombre de comprimés.
    Merci.

  9. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    La carence en fer ou anémie est très fréquente, en particulier sur les femmes. L’anémie ferriprive est l’un des problèmes nutritionnels les plus répandus et évitables dans le monde. Les niveaux d’hémoglobine dans les femmes en âge de procréer peuvent être considérablement améliorées avec des feuilles de Moringa oleifera.
    Le Moringa contient des quantités élevées de vitamine C, il représente une excellente source de fer facielemnt absorbable par le méthabolisme.
    Les recherches médicales montrent une réelle efficacité de la poudre de feuilles pour réduire les carences alimentaires, en particulier carence en vitamine A, en protéines et en fer.
    De 2 à 4 gélules par jours vont suffire, avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
    20mn avant le repas, matin midi ou soir avec un verre d’eau, faites une cure de 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause d’une semaines et reprendre, celon votre état de santé.
    Bien à vous
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  10. Biologiquement.com :

    Bonjour,
    c’est la combinaison de protéines, d’acides aminés et de bêta-carotène qui stimule le métabolisme et qui aide votre corps à brûler plus de calories. Dans le cadre de la perte de poids, ça nous intéresse ! Un métabolisme plus puissant, augmente la consommation calorique de base, c’est-à-dire, que vous avez besoin de plus de calories au repos. Si vous n’augmentez pas votre consommation de calories provenant de votre alimentation, alors votre déficit sera plus conséquent et vous brûlerez plus de calories !
    De surcroît, le Moringa est un excellent diurétique et il réduit l’appétit. Encore un point de plus pour la perte de poids !
    Je vous conseil 6 gélules par jours l’estomac vide, la matin avec un verre d’eau.
    Au plaisir
    David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  11. virginie lassaux :

    Bonjour, je souhaiterais savoir combien de gélules faut il prendre pour favoriser la lactation et à quel moment? Peut on prendre en même temps de la spiruline et quelle dose ?

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Moringa agit comme galactagogues et augmente la production de lait, et prévient l’anémie chez les femmes.
      Il a été prouvé cliniquement que le moringa préserve la santé des femmes enceintes et allaitantes. Le taux d’hémoglobine peut être amélioré par simple consommation régulière de la feuille. Nous vous conseillons de le consommer en petite quantité, une petite cuillère à café par jour, ou 4 gélules, mais régulièrement.
      Nous savons que l’anémie est un des problèmes nutritionnels les plus répandus chez la femme enceinte. Quant aux nourrissons, ils gagnent en poids et la lactation de la nourrice augmente.
      Au plaisir de vous servir
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  12. virginie :

    bonjour, je reviens vers vous suite à votre précedente réponse. Qu’entendez vous par regulièrement?
    autre question, pensez vous qu’il est interessant de combiner avec la spiruline et si oui à quel posologie? Merci

  13. Sylvie de Bordeaux :

    Merci infiniment pour vos conseil David, ma mère qui a commencé à prendre le moringa depuis près de 3 semaines voit déjà beaucoup de résultat (elle a 92 ans), moins de fatique, plus de force et une meilleure digestion. Parallèlement je vous fais de la publicité.

    Cordialement et à bientôt

  14. bernadette :

    Bonjour,
    avec toutes les vitamines qu’il y a dans le moringa ,peut on manger normalement les fruits et légumes qui en contiennent aussi sans risque ?

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Même dans les aliments réputés sains, vitamines A et C, protéines, phosphore, calcium, fer et autres minéraux ou oligo-éléments ont été divisés par deux, par 25, voire par 100, en un demi-siècle.
      Un exemple, la Vitamine C : une pomme hier (1950) = 100 pommes aujourd’hui.
      Hier, quand nos grand-parents croquaient dans une transparente de Croncels, ils avalaient 400 mg de vitamine C, indispensable à la fabrication et à la réparation de la peau et des os. Aujourd’hui, les supermarchés nous proposent des bacs de Golden standardisées, qui ne nous apportent que 4 mg de vitamine C chacune. Soit cent fois moins.
      Manger toujours plus, pour se nourrir de moins en moins, voilà comment les industriels conçoivent la nutrition.
      Dans ces conditions les compléments alimentaires comme la spiruline, le moringa ou la poudre de baobab deviennent indispensable, pour garder un équilibre alimentaire et ne pas avoir de carences qui favorises l’apparition des maladies.
      Cordialement
      David Hervy responsable de https://www.biologiquement.com/

  15. Luzy lamia :

    Bonjours mon papa atteint d’un cancer à déjà fais des avc un coeur fragile donc un traitement a anticoagulant peut il consommer des feuille de moringa,pissenlit ,curcuma,et lapacho en parallèle de son traitement.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,

      Merci pour votre message, les feuilles et les graines de Moringa sont excellentes pour la prévention et la guérison du cancer, par contre la feuille agit sur un éventail plus large de pathologie, alors que la graine si nous parlons du cancer et spécialement conseillé en cas de cancer du côlon du tube digestif, voici plus d’explication.

      Le moringa, un arbre tropical dont les feuilles sont utilisées dans les pharmacopées indienne et chinoise depuis des millénaires, mérite également d’être intégré à notre régime alimentaire dans le cadre de la prévention des cancers. La recherche a montré que le moringa est efficace contre les cellules des cancers suivants (Frank 2013) : Mélanome, Cancer du col de l’utérus, Cancer des ovaires, Cancer du pancréas, Cancer du côlon, Cancer du poumon, Cancer du foie. Le Moringa regroupe bon nombre d’ingrédients anti-cancer puissants tels que le kaempférol, la rhamnétine et l’isoquercétine, des flavonoïdes qui inhibent le développement des cellules cancéreuses dans le corps. Les recherches scientifiques ont prouvé que le Moringa apportait des résultats positifs dans le traitement du cancer.

      Enfin d’après les scientifiques, les qualités anti-cancérigènes que possède le Moringa peut accélérer la mort des cellules cancéreuses et empêcher leur développement et leur prolifération. Des chercheurs pense que consommer des graines de Moringa pendant trois semaines consécutifs peut effectivement entraver et prévenir le cancer du côlon.
      Cordialement
      Toute l’équipe du laboratoire biologiquement.com

  16. Denise :

    Bonjour. Ma mère (84 ans), post AVC (2017) et insuffisante rénale (stade 3) est atteinte d’Alzheïmer mixte démence sénile et est aussi anémiée en fer. Que lui donner en moringa (feuilles ou graines ?) pour améliorer toutes ces pathologies mortifères ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’Autorité européenne de sécurité des aliments rapelle dans un récent rapport que certains produits, notamment des pesticides sont dangereux pour le cerveaux car à l’origine de maladie de Parkinson. L’Efsa a identifié 16 produits chimiques associés très probablement à la survenue de la maladie. Les plus souvent cités sont : le MPTP, le 6-OHDA, le rotenone, le paraquat, le manganese et la méthamphétamine. Le premier évoqué est une toxine dont la neurotoxicité entraîne l’inhibition d’une enzyme essentielle au cerveau et la formation de radicaux libres. Le deuxième est une neurotoxine utilisée par les chercheurs pour modéliser la maladie de Parkinson. Les deux suivants sont des pesticides et insecticides qui ont déjà fait polémique car capables de traverser les membranes biologiques.
      L’exposition au TCE multiplie le risque de développer la maladie de Parkinson par 6. L’exposition au TCE, au PERC ou au CCl4 est fréquente car ces produits sont utilisés pour le nettoyage à sec des vêtements, les adhésifs, la peinture ou les nettoyants pour moquette. Le TCE s’accumule dans l’environnement et est également un polluant des nappes phréatiques et par la même peut se retrouver dans l’eau potable.
      Parkinson = origine chimique, voir le nombre de cas en France depuis quelques années.

      Voici la liste des produits naturels que nous pouvons vous conseiller pour le traitement naturel de la maladie de parkinson et Alzheimer, dans le même temps nous devons vous conseiller de manger le maximum de produits 100 % naturel comme les produits bio, et d’utiliser le minimum de produits chimiques pour l’entretien de votre maison et pour votre hygiène corporelle, toutes ces expositions à des produits chimiques sont un facteur aggravant ou déclenchant de la maladie. Il a été reconnu que certains facteurs environnementaux tels que l’exposition importante et prolongée (de plusieurs années) à des produits chimiques de type pesticides ou à certains solvants peuvent entraîner le déclenchement d’une maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer.
      Le ginkgo biloba en gélules améliore de façon spectaculaire à la fois circulation et mémoire. Plusieurs études montrent l’implication du ginkgo dans l’amélioration des capacités cognitives chez l’homme grâce aux antioxydants qu’il renferme. La plante renforce ainsi l’activité cérébrale pour pouvoir stimuler la mémoire, la concentration et même les facultés à apprendre. Ceci est dû en partie par une meilleure fluidification de la micro-criculation sanguine cérébrale qui aura aussi pour effet de booster la production des neuroprotecteurs dans le cerveau. Le ginkgo biloba en gélules est à ce jour l’une des plus usitées dans les traitements des différentes maladies dégénératrices du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

      Une substance présente dans le thé vert exerce des effets bénéfiques contre la maladie de Parkinson.
      Le thé vert en gélules protége les neurones dopaminergiques. Les polyphénols du thé vert bio inhibent une chaîne de réactions cellulaires qui conduisent à la mort de la cellule. Les neurones dopaminergiques seraient alors capables de se multiplier à nouveau. Des chercheurs du Max-Delbruck-Centrum ftîr Molekulare Medizin Berlin-Buch (MDC) ont pu démontrer in vitro sur des modèles de neurones que l’EGCG, une substance présente dans le thé vert bio, était susceptible d’inverser la formation fatale de plaques dans le cerveau des malades de Parkinson et d’Alzheimer. Les chercheurs ont même évoqué la possibilité de transformer les dépôts de protéines neurotoxiques en protéines de forme sphérique non toxiques grâce à l’EGCG. Apparemment, l’EGCG, dans une phase précoce, se fixe sur les protéines encore dépliées et empêche leur mauvais pliage, responsable d’agrégats toxiques et insolubles.

      Nous pouvons aussi vous conseiller le lapacho en gélules qui possède une capacité d’oxygénation cellulaire unique et c’est cela qui permettrait de « régénérer » les cellules.

      La feuille de papaye associée à la feuille de graviola sont des antioxydants d’exception qui neutralise les radicaux libres, inhibent l’oxydation des lipides et retardent certaines pathologies liées aux radicaux libres. Ainsi : ils ralentissent l’évolution des maladies dégénératives : Alzheimer, Parkinson (son utilité chez les patients résistant au traitement L-Dopa a été démontrée)

      La curcumine, un composé de l’épice asiatique contenu dans nos gélules de curcuma, est un remède pour la maladie de Parkinson . Il a été découvert par des chercheurs du Michigan State University , cette substance peut notamment prévenir l’agglutination d’une protéine impliquée dans la pathologie de cette maladie. La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative du système nerveux central caractérisé par la formation insuffisante et l’activité de la dopamine, et également par la présence de corps de Lewy.
      Les corps de Lewy sont des inclusions trouvées dans les neurones, qui sont formées par l’accumulation et l’agglutination d’une protéine appelée alpha-synucléine, comme l’a montré plus tôt dans cette année une étude menée par des chercheurs dirigés par Basir Ahmad, un chercheur postdoctoral du MSU.

      Cette nouvelle étude menée par Ahmal montre que la curcumine se lie à l’alpha-synucléine et l’empêche de s’agréger dans les neurones. Lisa Lapidus, professeur du MSU et agrégé de physique a déclaré: «Notre recherche montre que la curcumine peut sauver des protéines de l’agrégation, qui représente les premiers pas de nombreuses maladies débilitantes. Plus précisément, la curcumine se lie fortement à l’alpha-synucléine et empêche l’agrégation à la température du corps. »

      Les protéines sont constituées par des acides aminés, qui se lient dans une chaîne. Cette chaîne peut prendre une forme tridimensionnelle notamment par un processus connu sous le nom de pliage. Bien que l’on croyait auparavant que l’alpha-synucléine était déplié nativement, c’est maintenant un fait connu que cette protéine forme un tétramère de manière stable repliée qui résiste à l’agrégation. Des mutations dans les gènes codant l’alpha-synucléine sont plier à une vitesse inférieure, ce qui augmente la tendance à s’agréger en fibrilles insolubles.

      Ce processus pathologique de la formation d’inclusions neuronales peut être arrêté par la curcumine. Ce composé se lie à l’alpha-synucléine, non seulement en inhibant cette l’agrégation, mais aussi en augmentant la vitesse de pliage de la protéine ce qui bloque sa tendance à s’agglutiner avec d’autres protéines.

      Ce résultat est une étape très importante dans le développement d’un nouveau traitement pour la maladie de Parkinson et Alzheimer, comme d’autres états pathologiques caractérisés par les corps de Lewy, mais il y a aussi d’autres facteurs qui doivent être pris en compte jusqu’à ce que les patients puissent bénéficier de ces résultats. Tout d’abord, la curcumine ne peut pas passer à travers la barrière hémato-encéphalique et ne peut donc pas se lier à l’alpha-synucléine. « L’utilité de la curcumine comme un médicament réelle peut être assez limité car il ne va pas dans le cerveau facilement où ce se déroule le mal», a déclaré Doc. Lapidus.

      Enfin selon des scientifiques américains, le jeûne peut avoir des effets bénéfiques contre certaines maladies du cerveau, telles que Alzheimer et Parkinson. Le jeûne favoriser la fabrication de neurones, excellente prévention des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.
      Nous savons que la suralimentation, la nourriture malsaine (excès de gras, de sucres, les produits chimiques et de synthèse, les produits non bio…), le déséquilibre alimentaire, le grignotage, intoxinent le corps, épuisent l’organisme qui va consommer à outrance notre énergie pour la digestion et le nettoyage via les émonctoires (foie, reins, intestins, peau, poumon). Cette « fuite » de vitalité et la faiblesse du système immunitaire vont fragiliser peu à peu l’organisme et favoriser l’apparition de maladies comme a maladie d’Alzheimer et de Parkinson et les dépressions.
      Le chercheur Mark Mattson, professeur de neurosciences à l’université de John Hopkins, actuel chef du laboratoire de neurosciences au « National Institute Aging » est l’un des plus éminents chercheurs dans le domaine des mécanismes cellulaires et moléculaires. Il a démontré les bénéfices du jeûne qui pouvait protéger le cerveau contre les effets de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et autres affections neurodégénératives.
      Se priver de nourriture un ou deux jours par semaine pourrait contrecarrer les effets de l’Alzheimer ou du Parkinson. Ainsi des chercheurs de l’Institut national sur le vieillissement de Baltimore ont aussi affirmé qu’ils avaient trouvé des preuves qui montrent que les périodes d’arrêt quasi-total de prise de nourriture pendant un ou deux jours par semaine pouvait protéger le cerveau contre certains des pires effets de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et d’autres affections.
      Autre principe : ne rien manger pendant certaines périodes de la journée. Chacun peut l’adapter à sa façon. Techniquement, le moment du sommeil est déjà une période de jeûne intermittent. On essaye donc de prolonger ce jeûne, soit en prenant le petit déjeuner très tard, soit en arrêtant de manger après 18h, soit de faire un repas par jour, midi ou soir, et boire des tisane au miel le reste du temps.
      Des études soulignent également la présence d’autres avantages liés au jeûne : une meilleure santé cardiaque, une augmentation de la longévité et une réduction de risques d’asthme et de maladies cardiaques variées.
      Le rein est principalement responsable de la filtration des toxines entières produites pendant le métabolisme. Nous utilisons tous de grandes variétés de toxines indésirables, ce qui entraîne leur dépôt et provoque ainsi une infection des voies urinaires, des calculs rénaux et une réduction de la capacité de filtration. Pour cela, il peut aider à réparer ou prévenir les dommages aux reins.
      La graine de papaye séchée doit être prise par voie orale le matin, environ 15-20 graines (pour une personne de 70kg) doivent être mâchées sur une routine quotidienne pendant 3 semaines.
      Après avoir mâché les graines, prendre 200-500 ml d’eau après une demi-heure.
      Les graines de papaye bio sont utilisées pour guérir les dommages au rein pendant le processus de filtrage. En mâchant des graines, les produits chimiques médicinaux importants présents dans la graine atteignent directement la circulation sanguine et augmentent l’efficacité du traitement 50 fois.
      Il éradique facilement les toxines produites pendant le métabolisme dans tout le corps et excrète les toxines par l’urine. La carpaine est un alcaloïde présent dans les graines de papaye qui détoxifie les toxines en fabriquant un chélate facilement excrété.
      Enfin les gélules de thé vert bio sont aussi excellente contre l’insuffisance rénale. Un groupe de médecins de Nagoya City University Graduate School of Medical Sciences a mené une étude en 2005 sur les effets préventifs de thé vert à la formation de calculs rénaux. L’étude a montré que les propriétés antioxydantes du thé vert fait baisser la formation de dépôts d’oxalate de calcium, empêchant ainsi l’oxalate de calcium lithiase urinaire. Optez pour le thé vert en gélules, et de prendre au moins 2-4 gélules par jour.
      Le moringa est l’un des arbres tropicaux les plus riches et les plus polyvalents sur terre. Les vertus du moringa sont multiples. En effet, il est riche en calcium, en protéines, en vitamine A, en fer, en vitamine C, ainsi qu’en potassium. D’après des études réalisées, il est noté que cette plante peut être utilisée comme complément nutritionnel pour traiter un certain nombre de pathologies telles que la carence en fer, la carence en vitamine A, la malnutrition, la carence en micronutriments et l’anémie. Les feuilles du moringa peuvent servir aussi à reconstruire et à renforcer les os fragiles, à combattre les anémies et la malnutrition, à guérir les pertes de sang, la dysenterie, les infections cutanées et les coliques. Elle aide ainsi dans la prévention et la guérison de nombreuses maladies.
      Pour un manque de fer, une anémie ferriprive ou anémie par carence martiale ou anémie sidéropénique. Diminution du taux d’hémoglobine dans le sang due au manque de fer dans l’organisme. L’anémie ferriprive est la plus fréquente des anémies. Nous vous conseillons la feuille de moringa plutôt que la graines de moringa.
      Le fait de cuire la feuille de Moringa, améliore l’assimilation du fer. Voilà pourquoi, il est préférable d’alterner les différents modes de consommation, entre les gélules et la poudre ajoutée à des plats cuisinés.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  17. Jeannette :

    Bonjour et merci pour toutes ces explications
    j’ai mon frère qui souffre du cancer de l’oesophage, il a perdu complètement la voix ensuite ne parvient plus à avaler la nourriture.
    la quelle des partie de cette plante magique vous me conseillez?
    Recevez mes considérations distinguées

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *