Les bienfaits de la capsaïcine et ses effets bénéfiques sur votre santé

  • Anti-cancer
  • Contre la calvitie
  • Anti-douleur
  • Contre l’arthrite
  • Anti-inflammatoires
  • Faciliter la digestion
  • Perte de poids, coupe faim
  • Action anti-oxydante
  • Anti diabète,cholestérol
  • Renforce l’immunité
  • Détoxifie l’organisme, aide à éliminer les déchets
  • Protège l’estomac des ulcères gastroduodénaux

La capsaïcine peut entre autres vous aider à prévenir le cancer, à lutter contre le diabète et même à soulager la douleur. La capsaïcine fait partie d’une famille de molécules dénommées vanilloïdes. Des molécules anti cancer, elles y parviennent en se collant littéralement aux protéines des mitochondries, organites indispensables aux cellules, entraînant ainsi la mort de celles-ci. Mais le plus remarquable est que les vanilloïdes tuent les cellules cancéreuses sans nuire aux cellules saines entourant la tumeur.

La capscaine permets d’éliminer la bactérie de l’helicobacter pylori dans l’estomac qui cause des inflammations d’estomac et qui prédispose au cancer du pancréas.

Connue comme la saveur piquante dans les piments, la capsaïcine est responsable de leur sensation de chaleur. À l’exception du poivron, la capsaïcine est généralement synonyme de piments. C’est aussi une des composantes du poivre de Cayenne, ce qui le rend si bénéfique.

Avec une recherche massive et en constante évolution, il ne fait aucun doute que la capsaïcine peut révolutionner plus d’une méthode traditionnelle de traitement dans le domaine médical.

Qu’est-ce que la capsaïcine ?
La capsaïcine (ou capsicine) et ses dérivés sont responsables de la sensation de chaleur piquante du piment, en plus de posséder une activité antioxydante. De plus, des études chez l’humain révèlent que la capsaïcine du piment entraîne une augmentation du métabolisme basal après la prise alimentaire. Il a aussi été démontré chez l’humain que la capsaïcine du piment peut augmenter la sensation de satiété et diminuer l’apport alimentaire. Combiné à de saines habitudes de vie, ces effets à court terme du piment peuvent être un atout supplémentaire pour les personnes qui surveillent leur poids corporel. Enfin, bien que la recherche ait parfois supposé le contraire, de plus en plus d’études s’accordent sur le fait que la capsaïcine révélerait in vitro et chez l’animal des propriétés pouvant contribuer à la prévention du cancer.

Une fois que la molécule de capsaïcine est liée au récepteur TRPV1, le cerveau est signalé qu’un événement chaud ou brûlant se produit et à son tour, provoque une réaction inflammatoire légère destinée à réparer les cellules affectées. C’est probablement par cette réaction que de nombreux avantages de la capsaïcine se produisent.

Le top des bienfaits de la capsaïcine
1. Pour traiter le cancer
C’est un outil important dans la lutte contre le cancer, ayant des effets anticancéreux et protecteurs contre les différents types de cancers notamment le cancer du poumon, cancer de l’estomac, le lymphome d’effusion primaire, le cancer du sein…
Parmi les nombreux avantages de la capsaïcine, des études ont montré qu’elle pourrait permettre de lutter contre le cancer.

Par exemple, diverses études montrent que la capsaïcine peut lutter efficacement contre le cancer de la prostate, notamment une étude de 2006 de l’UCLA School of Medicine, déclarant qu’elle a un « effet antiprolifératif profond» sur ce type de cancer. Les chercheurs ont constaté que la prise de capsaïcine par voie orale empêchait significativement la propagation des cellules cancéreuses de la prostate et provoquait une apoptose (mort cellulaire) chez plus d’un type de cancer de la prostate.
Parallèlement, selon une étude menée par le chercheur Sanjay Srivastava de l’Université de l’Ecole de Médecine de Pittsburgh, en l’administrant à « des souris atteintes du pancréas, la capsaïcine bio a pour effet de tuer les cellules cancéreuses par apoptose, ce qui réduit significativement la taille des tumeurs », fait-il savoir.

Dans une étude sur les gerbilles , les scientifiques ont également découvert que la capsaïcine était efficace contre la gastrite induite par la bactérie H. pylori, une infection de l’estomac causée par une bactérie pénétrant dans la couche muqueuse interne. Ce problème est particulièrement préoccupant dans les pays en développement où les conditions de vie ne sont pas très bonnes et où la bactérie H. pylori est la plus répandue. La capsaïcine, avec la pipérine, dans cette étude a diminué l’inflammation causée par le virus, et il a donc été considéré que c’était un moyen utile d’empêcher potentiellement la prochaine étape de cette infection bactérienne: le cancer gastrique.

La capsaïcine peut également agir contre le cancer du sein, le deuxième cancer le plus grave chez les femmes. Il était clair, depuis un certain temps déjà que la capsaïcine pouvait entraîner l’apoptose dans des cellules spécifiques du cancer du sein, mais une autre étude révolutionnaire publiée en Corée du Sud fin 2015 a révélé que la capsaïcine pourrait également aider à tuer un autre type de cellule: les cellules souches du cancer du sein.

Cette découverte est particulièrement importante car les cellules souches qui restent après la mort des autres cellules cancéreuses sont les responsables des récidives de la maladie.

La capsaïcine a été longuement étudiée en conjonction avec son impact sur le lymphome d’effusion primaire (PEL). Cette forme de lymphome non-Hodgkinien est rare et est liée au VIH.

Il y a aussi des recherches qui suggèrent que la capsaïcine peut aider à diminuer la taille et la fréquence de certaines tumeurs pulmonaires.

Pour la recherche, les traitements avec de la capsaïcine, en association avec d’autres aliments utiles , est un traitement potentiel pour les différents types de cancers. On a constaté qu’ils avaient des effets positifs sur les tumeurs rétrécissantes, en empêchant les métastases, et en provoquant une apoptose dans les différents types de cancer. Ils peuvent aussi, en premier lieu, potentiellement empêcher l’apparition du cancer.

La capsaïcine est également bénéfique pour le traitement du cancer en dehors des cellules cancéreuses. Elle est également disponible sous forme de gélules, utilisée pour une variété de maladies, qui sont des effets secondaires fréquents de la chimiothérapie et de la radiothérapie.

2. Diminue l’impact de l’algie vasculaire de la face, maux de tête
L’utilisation de la capsaïcine est une technique commune de soulagement de la douleur. Cet analgésique naturel peut-être utilisé comme un remède spécifique contre la douleur, généralement sous forme de gélules contre l’algie vasculaire de la face. Contrairement aux maux de tête ou aux migraines, ces maux de tête récurrents et spécifiques sont décrits par la plupart comme la pire douleur jamais vécue, certaines femmes comparant la douleur à l’accouchement.

Bien qu’elles soient rares, les algies vasculaire de la face sont débilitantes et peuvent durer six à douze semaines. Il existe de nombreuses options de mode de vie et d’alimentation utiles pour les traiter, notamment la prise de gélules de capsaïcine. Une étude menée par l’Institut de médecine interne et de pharmacologie clinique de l’Université de Florence, en Italie a révélé qu’a la prise de gélules de capsaïcine bio, les sujets ont constaté que la fréquence de leur maux de tête a diminué jusqu’à 60 jours après la fin de l’application.

3. Soulage la douleur
La capsaïcine permet de soulager la douleur. Il semble que la capsaïcine fournit un soulagement analgésique en activant le récepteur TRPV1, ainsi le cerveau libère un neurotransmetteur appelé «substance P.»

Sous forme de gélules, elle a été utilisé depuis de nombreuses années pour traiter la douleur liée à l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie, ainsi que certains types de douleurs articulaires.

Plus récemment, les chercheurs ont étudié une méthode d’injection de capsaïcine hautement purifiée dans le cartilage et les tendons endommagés. Bien que cela n’ait pas accéléré le processus de guérison comme initialement prévu, cela a considérablement modifié les réponses à la douleur, ce qui en fait un bon traitement de la douleur pour cette pathologie.

4. Traite le psoriasis
En plus de traiter la douleur, la capsaïcine est depuis longtemps connue pour sa capacité à traiter diverses affections cutanées notamment le psoriasis. La substance P semble être un traitement efficace pour cette pathologie, car les recherches montrent que la prise de gélules de capsaïcine bio entraîne une diminution spectaculaire des symptômes du psoriasis sur la peau.

5. Aide à la gestion du diabète
Comme beaucoup d’aliments sains, la capsaïcine est très utile pour prévenir et traiter le diabète. Il a été prouvé que consommer des aliments riches en nutriments améliore les réactions glycémiques et d’insuline chez les hommes et les femmes, et aussi chez les femmes atteintes de diabète gestationnel.

Une affection douloureuse associée au diabète, la neuropathie diabétique, peut également être traitée avec des gélules de capsaïcine pour diminuer la douleur.

6. Favorise la perte de poids
Si vous essayez de perdre du poids, vous devriez probablement envisager de manger des aliments riches en capsaïcine, comme les piments du chili. Il a été révélé que manger des aliments épicés est associé à un poids corporel plus faible, cela accélère également le métabolisme, aide à brûler les graisses et à diminuer l’appétit.
Ce piment bio se révèle donc être idéal pour la lutte contre les fringales et les kilos en trop. On évoque depuis des années déjà ses vertus qui peuvent servir à vaincre l’obésité. En passant à la vitesse supérieure, le métabolisme augmente la dépense énergétique de l’organisme et empêche que les graisses soient stockées au niveau des hanches et du ventre.

Des chercheurs taïwanais ont pu mettre en évidence les propriétés amincissantes de ce piment bio. En effet, la capsaïcine bio contenue dans ce dernier mène les cellules progénitrices des cellules graisseuses tout droit au suicide. Pour se faire, la capsaïcine bio endommage les mitochondries des cellules progénitrices, les privant de leur propre matériel énergétique. Elle agit également sur une molécule qui provoque la mort cellulaire.

Cela peut également bénéficier à ceux qui combinent le sport et régime alimentaire spécifique pour perdre du poids car la consommation de capsaïcine améliore la performance athlétique et l’endurance physique globale.

7. La capsaïcine contre la calvitie
La capsaïcine renforce les cheveux trop fins et accélère la croissance des cheveux. La capsaïcine active les nerfs et augmente le flux sanguin au niveau du cuir chevelu. Ceci provoque une augmentation de l’absorption des éléments nutritifs et l’amélioration de la croissance des cheveux.
Une étude faite au Japon par le Department of Translational Medical Science Research, à l’université de Nagoya, a démontré que la combinaison de capsaïcine, principal composant du piment capsicum fruitescens bio stimule la croissance des cheveux chez les souris et les humains souffrant d’alopécie (perte de cheveux laissant la peau partiellement ou totalement nue).

En fait, l’augmentation de l’apport sanguin due à la vasodilatation apporterait des nutriments et de l’oxygène aux follicules pileux, lesquels disposeraient de toutes les substances nécessaires à leur activité métabolique. L’approvisionnement en sang local est également stimulé par un massage régulier du cuir chevelu, pratique généralement recommandée pour lutter contre la chute des cheveux.

 

8. Anti-âge grâce aux antioxydants
La capsaïcine est une molécule de la famille des flavonoïdes capable de lutter contre les radicaux libres, ces substances nocives produites par l’oxygène que nous respirons mais aussi le vieillissement, la pollution, le soleil… Autant d’agressions regroupées sous le nom de “stress oxydatif” contre lequel agissent les antioxydants de l’alimentation.

9. Neuropathie diabétique
Dans une étude, les chercheurs ont assignés au hasard soit des gélules de capsaïcine soit un placebo pour traiter 250 personnes souffrant de Neuropathie diabétique douloureuse, une complication fréquente du diabète dans laquelle les nerfs sont endommagés, souvent dans les jambes et les pieds. Les patients utilisant les gélules de capsaïcine ont rapporté presque 70 pour cent de réduction des symptômes.
« À l’exception de la sensation de brulure transitoire initiale, la capsaïcine offre plusieurs avantages par rapport aux analgésiques oraux « . C’est ce qui a été rapporté dans les archives de médecine interne.

10. Protection du côlon
Les chercheurs de l’Université de Californie, San Diego School of Medicine ont découvert que ce composé du piment, en activant un récepteur sur les cellules qui tapissent l’intestin, déclenche une réaction protectrice contre le risque de tumeurs colorectales.

11. coupe faim, régulateur d’appétit
Une étude menée en 2009 et mentionnée dans le Journal of Clinical Nutrition, suggère que la capsaïcine bio diminue l’appétit, résultat : les sujets mangeaient moins de calories et s’en est suivie une perte de graisse. Cette même année, une étude publiée dans le European Journal of Nutrition, a démontré que la capsaïcine bio réduit une hormone appelée la ghréline, connue pour stimuler la faim.

Comment utiliser la capsaïcine ?
Le moyen le plus simple d’introduire la capsaïcine dans votre système consiste à manger des aliments qui la contiennent, à savoir, toutes les variétés de piment, à l’exception du poivron, qui ne contient aucune capsaïcine à cause d’un gène récessif qu’il contient. Si vous n’êtes pas habitué à manger des aliments épicés, le mieux est d’acheter de la capsaïcine sous forme de complément alimentaire en gélules, car nous n’avez pas cette sensation de brûlure dans la bouche.

11 avis / commentaires / témoignages sur “Les bienfaits de la capsaïcine et ses effets bénéfiques sur votre santé

  1. Catherine de Toulouse :

    j’ai soulagé mes douleurs neuropathique aux jambes avec la Capsaïcine, le curcuma et le ginseng rouge, je REVIS
    merci
    Catherine de Toulouse

  2. Madou de Côte d'Ivoire :

    Certainement un des meilleurs anticancer naturel à associer à la feuille de Graviola. Dans mon pays d’origine la Côte d’Ivoire on mange beaucoup de plats épicés et j’ai toujours vu ma famille utiliser les feuilles de Graviola pour soigner beaucoup de maladies. En Afrique en dehors des pathologies liées à l’hygiène, grâce à ces produits nous sommes protégés de beaucoup de maladies je pense qu’en Europe il devrait les consommer un peu plus régulièrement.
    C’est un bonheur de trouver ce produit sur votre site merci

  3. Ananta :

    Bonjour Catherine de Toulouse. Aviez vous des sensations de raideurs au niveau des jambes. Du mal à monter les escaliers et les montées ? Votre témoignage m’a interpellé et me redonne un peu d’espoir. Bien cordialement.

  4. Magali :

    Bonjour,
    Ma mere a de l arthrose dans la colonne vertebrale ce qui lui cause le retrecissement du canal lombaire . penser vous que capsaicine va etre efficace ? existe t il egalement un autre produit pour l arthrose ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      On imagine souvent que l’arthrose est causée par l’usure du cartilage, au point de jonction entre les os. A force de frotter l’une contre l’autre, les deux surfaces de cartilage finiraient par s’éroder.
      Voici comment les choses se passent réellement :
      Le cartilage est une couche mince (quelques millimètres au plus dans les plus grosses articulations) qui recouvre le bout des os et qui joue le rôle de « pneu » de l’articulation. Sa surface ferme et élastique est très lisse. Le cartilage est de plus imbibé de synovie, le liquide articulaire, présent normalement en très petite quantité, et de consistance filante (comme du blanc d’oeuf). Cette synovie est si efficace comme lubrifiant, que le cartilage glisse plus facilement sur le cartilage adjacent qu’un patin sur la glace !
      Lorsque vous avez de l’arthrose, votre cartilage s’amincit puis disparaît. Mais ce n’est pas à cause de l’usure. Au contraire : le cartilage n’étant pas irrigué par des vaisseaux sanguins, sa seule façon de se procurer des nutriments pour se renouveler est que la synovie y pénètre et y circule, car c’est dans la synovie que se trouve la « nourriture » des cellules productrices de cartilage. Or, cela ne se produit que sous l’effet des pressions provoquées par les mouvements : compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d’une éponge, s’imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu’elle contient.
      Ainsi, plus vous bougez, plus vous utilisez vos articulations, mieux votre cartilage est irrigué et peut se renouveler ! C’est le miracle du cartilage, qui ne s’use que quand on ne l’utilise pas.
      Tout d’abord il est essentiel de réformer son alimentation. Les produits carnés en priorité devront sévèrement être réduits ou mieux, éliminés de votre alimentation. Cette alimentation devra en priorité être végétarienne. Elle doit être riche en antioxydants. A l’honneur sur votre table les fruits et les légumes. Évidemment toutes les grandes thérapeutiques naturelles seront bénéfiques, comme le jeûne (en priorité hydrique), les monodiètes de fruits juteux, jus de fruits, légumes non farineux, seront les bienvenues et permettront un certain retour en arrière. D’autre part, nous avons vu que les produits animaux n’étaient pas les bienvenus mais je voudrais ajouter que le lait de vache en particulier est un facteur non négligeable de tous ces phénomènes douloureux. Donc restriction impérative de laitages. Et ne vous tracassez pas pour le calcium, car c’est la première question que vous allez entendre, nous en avons par ailleurs et le calcium des laitages est particulièrement difficile à assimiler et au contraire il se retourne contre vous. Les orientaux n’en prenne pas et que je sache ils ne se cassent pas plus que nous et ils ont moins de rhumatismes.
      Une activité physique sera également la bienvenue. N’oublions pas que notre peau est certainement l’organe d’élimination le plus important, que les glandes sébacées fonctionnent comme de petits reins et sont à même d’éliminer les déchets cristalloïdes, ceux précisément qui nous embarrassent dans ces troubles. Donc allez suer sur les chemins.
      Voici la liste des produits naturels qui vont vous aider à combattre cette pathologie.
      Les effets positifs du curcuma dans les maladies inflammatoires ont tout d’abord été mis en évidence chez l’animal ou en laboratoire. Les études préliminaires menées sur l’homme n’ont pas permis de conclure. Ces disparités s’expliquerait par la biodisponibilité du curcuma qui est faible : une fois absorbé celui-ci est rapidement éliminé de l’organisme. Pour répondre à cette problématique il existe des compléments alimentaires qui tentent d’améliorer la biodisponibilité du curcuma avec des extraits de poivre noir ou des phospholipides. Dans ce cas le curcuma semble plus efficace que les médicaments.
      – Le curcuma est probablement efficace pour diminuer les douleurs et ralentir la progression de l’arthrose mais il convient de prendre un complément alimentaire avec une fréquence bien répartie au long de la journée (par exemple une gélule matin, midi et soir).
      – La capsaïcine en gélules permet d’apaiser la douleur causée par l’arthrose. La capsaïcine agit en tant qu’analgésique léger et active la production de la substance P qui déclenche la sensation de douleur lors d’une blessure. Comme les réserves de substance P sont épuisées, la personne ne ressent plus de douleur.
      – la racine de Pissenlit en gélules Soulage des douleurs musculaires: le pissenlit permet de traiter les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, ou encore la polyarthrite .
      – Le Ginkgo Biloba protège contre la « mort » des cellules dans les cas d’arthrose. Contrairement aux idées reçues, cette maladie ne détruit pas les cartilages mais les tissus. Ces derniers ne reçoivent pas une bonne irrigation sanguine au niveau des plus petits vaisseaux sanguins qui existent, les capillaires.
      – Enfin, la poudre de fruit de baobab Baomix est le produit idéal pour le traitement naturel de l’arthrose. Le fruit du baobab est riche en calcium qui contrairement au calcium du lait reconstruit l’os. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut le calcium d’origine animale est très mal assimilé et tu peux agir comme un coup de soleil sur l’os, et le détruire. L’ostéoporose et une maladie réserver au pays qui consomme des produits laitiers, elle existe nulle part ailleurs, Asie, Afrique.
      Le fruit du baobab Baomix agira aussi comme un anti-inflammatoire pour réduire les douleurs, en même temps il va participer à l’entretien reconstruction de toutes les parties molles qui entoure et qui irrigue l’offre l’os.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  5. Raymond :

    Bonjour,
    Combien doit-on prendre de gelules de capsaicine par jour en cas de rémission
    et de gouttes d’artémisia par jour merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Raymond, pour une rémission rapide, et éviter la rechute, vous pouvez faire des cure de 3 mois, espacée et de pause thérapeutique de 10 jours ( c’est-à-dire que vous arrêter complètement tous les produits, pour recréer le manque), et si vous prenez ce traitement dans le temps, vous pouvez consommer le minimum conseillé sur l’emballage.Vous devriez aussi pour renforcer votre système immunitaire, car c’est lui qui combat le plus efficacement la maladie, prendre de la poudre de fruit de baobab Baomix, et de la feuille de Moringa. cordialement l’équipe du laboratoire biologiquement

  6. claudia :

    buon giorno, ho problemi nel camminare , nel salire le scale in quanto i muscoli si irrigidiscono e le gambe diventano di dure e pesanti tanto che mi devo fermare,,,,nessuno è stato in grado di fare una diagnosi ,,,,la capsaicina può aiutarmi? e ha controindicazioni un quanto assumo antiaggreganti e antiipertensivi ,,,,grazie claudia

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, nous vous conseillons pour vos douleurs articulaires de consommer quotidiennement de la poudre de fruit de baobab Baomix, des gélules de ginkgo biloba, et des gélules de curcuma.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, si vous respectez les conseils d’utilisation indiqué sur le sachet il n’y a pas de contre-indication médicale connu avec ce médicament.
      Au plaisir de vous servir
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *