Contact the laboratory Biologically

TO READ,
- Get your tracking number from your account, and copy and paste it here:COLISSIMO FOLLOW-UP
- We do not answer health questions by email, you have to contact a naturopath in your area, introduce him or her Biologically, and he will guide you.

    Logo Biologiquement

    The Biologiquement.com laboratory specializes in the promotion and distribution of natural health products.A range of products rich in powerful natural anti-cancer antioxidants to regain or maintain vitality, recommended for children in the growth phase, students, athletes. and seniors. All these products are fair trade.

    La phytothérapie : Traitement ou prévention des maladies par l’usage des plantes.La phytothérapie fait partie des médecines parallèles, ou médecines douces. Dans la plupart des pays, notamment en Occident, seuls les laboratoires ont le droit de pratiquer la phytothérapie sous forme de consultation, et seuls les pharmaciens et les herboristes sont habilités à donner des conseils au moment de l’achat.L’herboristerie correspond à la méthode de phytothérapie la plus classique et la plus ancienne. Après être tombée en désuétude, elle est de nos jours reprise en considération. L’herboristerie se sert de la plante fraîche ou séchée ; elle utilise soit la plante entière, soit une partie de celle-ci (écorce, fleur, fruit, racine). La préparation repose sur des méthodes simples, le plus souvent à base d’eau : décoction, infusion, macération. Ces préparations sont bues ou inhalées, appliquées sur la peau ou ajoutées à l’eau d’un bain. Elles existent aussi sous forme plus moderne de gélules de poudre de plantes sèches, que le sujet avale. Cette présentation a l’avantage de préserver les principes actifs, qui sont fragiles. Pour que le traitement soit efficace en profondeur, les prises doivent s’étaler sur une période allant de 3 semaines à 3 mois.La phytothérapie se donne un champ d’action sur de nombreux troubles, à titre préventif et curatif, dans des cas aigus ou pour modifier des terrains (tendances générales à être victime d’un type de maladie). Elle s’attache à traiter la cause du mal et non pas seulement ses symptômes. Son emploi s’appuie sur les connaissances traditionnelles, sur l’analyse des principes actifs des plantes et la compréhension de leur mode d’action, ainsi que sur les résultats constatés par les malades.

    9 avis / commentaires / témoignages sur “Contact"

    1. Mathilde :

      Bonjour, suite à une amie qui a traité son cancer du sein grâce aux feuilles de corossol commandées sur votre site, je souhaite passer commande pour essayer de lutter contre un cancer des poumons mais je ne sais pas si je dois acheter uniquement du corossol ? Ou dois-je l’associer à d’autres produits ? Cordialement.

    2. Sylvie H. :

      Bonjour,
      Je vous remercie pour l’assistance précieuse que vous nous offrez. J’ai complété la commande concernant mon mari, selon vos conseils avec Graviola et Curcuma.
      Aujourd’hui je reviens vers vous pour faire une commande pour moi. J’ai 56 ans, la ménopause en cours me fatigue à cause des bouffées de chaleur pour lesquelles je n’ai pas trouvé de solution. J’ai également les yeux très secs, et des corps flottants qui commencent à apparaître. La vision diminue et devient floue et je perds en acuité auditive. Si l’on ajoute à cela des taches de vieillesse qui apparaissent sur les bras, le visage, et même les jambes, on peut conclure que c’est normal…c’est le vieillissement.
      J’ai suivi un traitement pour une candidose l’année dernière, en lien avec une naturopathe. Aujourd’hui, bien que je fasse très peu d’excès alimentaires la candidose est de retour. J’envisageais de retourner voir cette personne, mais la qualité de vos réponses me donne l’envie de tenter d’abord quelque chose avec vos produits.

      Je peux encore préciser que depuis le mois de mars j’ai des douleurs musculaires persistantes le matin au niveau de la région lombaire. Je ne suis pas en surpoids, je n’ai pas de stress excessif, et je suis professeur de Qi Gong et de théâtre.J’ai donc l’habitude de porter une certaine attention à mon corps et à mon état énergétique et émotionnel.

      Je vous remercie par avance de votre réponse. Je vous autorise, bien sur, à publier ce billet sur votre blog, si vous pensez que cela peut être utile pour d’autres personnes.
      Bien Cordialement,
      Sylvie H.

      • Biologiquement.com :

        Bonjour,
        Merci pour votre message, une candidose est une infection fongique causée par des levures du genre Candida. Le terme peut désigner tout une gamme de manifestations pathologiques ayant pour facteurs ces champignons levuriformes.Se débarrasser du candida est difficile, les produits chimiques utilisés pour conserver les aliments transformés, avec des arômes alimentaires artificiels tuent les bonnes bactéries dans l’intestin. En outre, l’aspirine, l’acétaminophène (aspirine) et l’ibuprofène provoquent une inflammation de la muqueuse intestinale provoquant des maladies de l’intestin qui peuvent déclencher le syndrome de l’intestin qui fuit. Afin d’éliminer le candida, il faut inhiber sa capacité à se multiplier en coupant son approvisionnement alimentaire et en ajoutant des bactéries amicales.Les aliments transformés et raffinés créent l’environnement acide que le candida et d’autres maladies ont besoin pour survivre (telles les cellules cancéreuses). Éliminer les aliments riches en gluten, sucre et le sirop de maïs à haute teneur en fructose. Bien que le traitement de la candidose, limite votre consommation d’alcool, vinaigre, pain, aliments riches en sucre, les arachides, les champignons, lait et fromage. Les noix, les graines, les poissons sauvages et d’autres aliments frais de la mer (Naturel) sont tous utiles pour lutter contre le candida, avec l’ail. La cannelle, le gingembre, le poivre long intensifient la sécrétion d’enzymes digestives et peuvent être ajoutés quotidiennement à vos plats. Le passage à un mode de vie sain, si oui ou non vous avez le candida, ne peut que conduire à un corps sain avec l’avantage supplémentaire de la lutte contre toute future infection à levures.L’ail est un antibiotique naturel, anti-fongique puissant tandis que le curcuma, est un traitement efficace contre le candida, selon le Journal of Antimicrobial Chemotherapy. Les tests effectués au Département de Microbiologie au Centro de Engenharias au Brésil ont montré que le curcuma était un anti-fongique plus puissant que la fluconazole, un médicament couramment prescrit, vous pouvez prendre 4 gélules de curcuma par jours pour traiter une candidose.Le lapacho en gélules a de nombreuses propriétés, contre la candidose, certains parasites intestinaux, pour soutenir le système immunitaire, et bien d’autres choses. L’écorce interne de lapacho est utilisée traditionnellement avec succès pour traiter les infections gastro-intestinales et les infections à levure tels que que la candidose.Le Lapacho ou Pau d’Arco (bois d’arc) est un arbre que l’on retrouve dans les immenses forêt d’Amérique du Sud. C’est le seul arbre connu de cette région qui est complètement immunisé contre les infections provenant des champignons, c’est cette particularité qui a sans doute amené les populations locales à l’utiliser avec succès pour toutes les infections fongiques, ce qui convient particulièrement au traitement du Candida Albicans, mais aussi à ceux d’origine parasitaires, bactériennes et virales.Dans les années 1960, le National Cancer Institute des États-Unis a lancé un vaste projet d’identification et d’isolation de composés anticancer dans les plantes. C’est dans le cadre de ces travaux que des chercheurs ont isolé le lapachol, un des ingrédients actifs du pau d’arco.C’est lors d’essais in vitro, que les chercheurs ont observé que cet  extrait fluide tiré de l’écorce interne du pau d’arco, qu’est  le Lapachol présentait des propriétés antifongiques, antibactériennes et antiparasitaires.Le pau d’arco est aussi connu sous le nom de taheebo, il contient des combinaisons et des concentrations particulièrement intéressantes  de certains sels minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le fer, le magnésium, le phosphore, le zinc, le chrome, le silicium, le manganèse, le molybdène, le cuivre, le potassium, le sodium, le cobalt, le bore, l’argent, l’or, le strontium, le baryum, le nickel et d’autres.  Au vu des carences dont nous souffrons aujourd’hui, il est aussi une réponse complémentaire à ces problèmes.Il est aussi possible de prendre le lapacho sous forme de capsules, la dose conseillée est d’une à six  gélules  de 325 mg par jour avec beaucoup d’eau.Enfin les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.La poudre de baobab Baomix est une source de vitalité qui participe à la remise en forme de l’organisme et au tonus, mais elle rééquilibre aussi la flore intestinale grâce à ces probiotiques, c’est une autre arme formidable dans l’arsenal anti-Candida (prendre une cuillère à café par jour).La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique (prendre deux gélules par jour).Il est conseillé de faire une cure 2 mois avec ses produits naturels, de faire une pause thérapeutique pendant 10 jours et de reprendre si besoin.
        Pour vos yeux :
        Les produits naturels qui vont vous aider combattre cette pathologie, sont la poudre de fruit de baobab Baomix, pour sa forte teneur comment tu es aussi dans ta que la vitamine C, et sa capacité aider les tissus à se régénérer plus rapidement et plus efficacement, la poudre de feuilles de Moringa pour sa teneur en vitamine A, Ces deux vitamines sont fondamentales pour les tissus et les fonctions oculaires, et en plus, elles aident à freiner la détérioration du cristallin. 
        Les gélules de ginkgo biloba et la myrtille en gélules pour favoriser la microcirculation indispensable pour apporter à l’oeil tous les micronutriments, et enfin du Desmodium en gélules car le foie est très lié problème de vision, parce que les yeux sont nourris et humidifiés par le sang du foie. Si celui-ci est déséquilibré, cela se répercutera sur les yeux :- Un vide de sang du foie se manifestera par des yeux secs, une perte de la vision nocturne ou une vision floue- L’humidité – Chaleur du Foie et de la Vésicule Biliaire se manifestera par des yeux jaunes (jaunisse)- Un feu du foie engendre quant à lui des yeux rouges, irrités, gonflés- Une montée du Yang du foie par des vertiges visuels- Le vent interne du Foie peut engendrer un strabisme divergent, convergent ou vertical.Il faut aussi supprimer de notre alimentation les boissons sucrées et les sucres en général, car ils affaiblissent et abîment le système nerveux. Pour la même raison, nous devons aussi éviter la caféine et l’alcool.Il faut ajouter à votre régime alimentaires tous les aliments qui sont des sources naturelles d’antioxydants, fruits et légumes cru, les antioxydants combattent les radicaux libres (les molécules d’oxygène instables). Ces derniers peuvent s’accumuler dans les yeux et créer des cataractes ou l’aggraver.Il faut éviter les plat trop salé ou trop pimenté.Il est indispensable de faire une gymnastique des yeux, vous pouvez par exemple faire tourner les yeux vers la droite 50 fois (un cercle complet), puis vers la gauche 50 fois, puis loucher 50 fois, et ce que tous les jours.Avec l’âge, la microcirculation a tendance à fonctionner au ralenti. Les yeux sont moins bien oxygénée, nourrie et les déchets s’accumulent Conséquences ? Les maladies s’installent. Ce processus est naturel de faire une gymnastique des yeux, va  booster la microcirculation, permettant ainsi aux principes actifs d’être transportés efficacement aux cellules des yeux et de les réparer.Pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après votre entrainement ! Une bonne hydratation permet une meilleure élimination des toxines et facilite aussi le flux sanguin et l’hydratation des yeux.
        Pour la ménopause :
        La maca originaire du Pérou est riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés. Connue comme étant « la plante de la ménopause », la maca a des propriétés tonifiantes et lutte contre la fatigue et la baisse d’énergie.Dans le cas de syndrome prémenstruel, cette plante permet de réguler les troubles menstruels et de lutter contre la sécheresse vaginale. En tant qu’alternative naturelle à l’hormonothérapie, la racine de Maca biologique joue un rôle de stimulant hormonal et prévient l’apparition des bouffées de chaleur et autres symptômes de la ménopause.Ce qui est surprenant à propos de la racine de Maca biologique, c’est qu’elle contient des substances naturelles qui stimulent l’hypothalamus et la pituitaire; stimulant alors les ovaires, et la thyroïde pour les rajeunir.Préménopause : la racine de Maca biologique est utilisée avant la ménopause pour combattre les symptômes liés à la préménopause. Les femmes qui ont un cycle menstruel irrégulier l’utilisent pour corriger le cycle normal ; ainsi, la racine de Maca biologique combat efficacement les sautes d’humeur, la sécheresse du vagin, et la baisse du désir sexuel. Les femmes qui sont dans la préménopause, ont besoin en général d’une dose moindre (environ 1500 MG, 1 petite cuillère de poudre de maca bio ou 4 gélules) pour pouvoir diminuer les syndromes prémenstruels liés au déséquilibre hormonal. Les femmes, qui commencent déjà à prendre la racine de Maca biologique pendant leur pré ménopause, se plaignent moins au début et pendant la ménopause.Ménopause: la racine de Maca biologique peut être une alternative sûre et naturelle pour l’hormonothérapie substitutive (HTS). En premier lieu, les femmes ont besoin d’une dose élevée pour combattre les effets désagréables de la ménopause (comme la sécheresse vaginale, la peau sèche, les bouffées de chaleur et transpirations, etc). La femme à ce stade doit prendre environ 2500-5000 MG (une cuillère de poudre de maca bio par jour ou 6 gélules). Aucun produit n’est la panacée universelle, mais les résultats de la racine de Maca biologique sont étonnants. Beaucoup de femmes éprouvent déjà un soulagement après la première semaine et ensuite, les symptômes liés à la ménopause ne font que diminuer. Les médecins qui conseillent la prise de maca pendant cette étape sont de plus en plus nombreux.Post-Ménopause : les femmes qui sont dans la post-ménopause devraient prendre une dose mineure de racine de Maca biologique aussi. L’usage de racine de Maca biologique peut être bénéfique, parce que la racine de Maca biologique ralentit le processus de vieillissement, garde la peau jeune, et a un effet préventif contre la sécheresse du vagin et l’atrophie. La racine de Maca biologique renforce aussi les os, étant riche en minéraux comme par exemple le calcium et le fer. Pour cette raison, la Maca est utilisée pour combattre l’ostéoporose, pas seulement au Pérou mais également partout dans le monde de nos jours.La racine de yam, en latin Dioscorea villosa, induit un meilleur équilibre de la balance hormonale chez la femme. Cette plante favorise la production de progestérone. Ainsi le Yam permet de faire face aux troubles associés à cette période, tels que les suées et l’irritabilité.La médiatisation du yam remonte aux années 1940 lorsque le chercheur Russell Marker avait réussi à isoler de la diosgénine et de la dioscine dans la plante. Ces éléments servaient alors à fabriquer la DHEA, la progestérone et l’œstrogène, des hormones difficiles à produire à l’époque. C’est cette découverte qui a fait émerger la fabrication industrielle de la pilule contraceptive. Aujourd’hui, l’igname sauvage ou Yam est largement utilisée par les fabricants de compléments alimentaires qui laissent entendre que la plante est source de progestatif et de DHEA (ou déhydroépiandrostétone, une hormone stéroïdienne) et qu’elle est donc efficace pour soulager les symptômes de la ménopause. Le yam est souvent présenté comme un phytomodulateur hormonal car il est capable d’induire des modifications hormonales. Tout d’abord, cette plante peut stimuler la production d’hormones stéroïdiennes comme la progestérone et l’œstrogène. Ensuite, il semblerait qu’elle stimule certains récepteurs de la progestérone. De cette façon, le yam pourrait lutter contre certains déséquilibres et troubles hormonaux.Bouffées de chaleur, sautes d’humeur, prise de poids, baisse de la libido… les troubles de la ménopause sont liés à la diminution de la sécrétion d’hormones sexuelles. Or, le yam contient de la diosgénine, un précurseur végétal d’hormones stéroïdiennes. Cette plante peut ainsi contribuer à soulager les effets de la ménopause.En Amérique Centrale, le yam est traditionnellement employé pour soulager différents types de douleurs. On lui attribue notamment une activité anti-inflammatoire et une efficacité pour lutter contre les sciatiques et les douleurs rhumatismales comme l’arthrite.Dans les médecines traditionnelles, le yam est présenté comme un anti-douleur naturel et un décontractant musculaire. Il est ainsi préconisé pour soulager les crampes, notamment celles survenant au niveau de la sphère digestive.
        Au plaisir de vous servir
        Cordialement
        L’équipe de Biologiquement

      • Biologiquement.com :

        Bonjour,
        Les calculs rénaux, aussi appelés lithiases urinaires ou pierres aux reins, sont en fait des cristaux solides qui se développent dans le système urinaire. Ce désordre rénal survient généralement durant la trentaine et affecte plus d’hommes que de femmes. Les éléments suivants peuvent être en cause :
        – Un faible volume urinaire
        – Une concentration élevée de substances associées aux calculs rénaux (calcium, oxalate, phosphate, sodium et acide urique)
        – Une faible concentration urinaire de substances permettant de limiter la formation de calculs rénaux (citrate, magnésium)
        Le fait d’être atteint d’obésité, d’hypertension artérielle, de diabète ou le fait d’être sédentaire
        augmentent les risques de souffrir de lithiases urinaires. Le manque d’activité physique qui, à long terme, peut entraîner la perte de masse osseuse et ainsi libérer du calcium peut entraîner un plus grand risque de lithiases urinaires. L’alimentation, l’exercice et l’hydratation font donc partie du traitement des lithiases mais aussi de la prévention à long terme des récidives.
        Le rein est principalement responsable de la filtration des toxines entières produites pendant le métabolisme. Nous utilisons tous de grandes variétés de toxines indésirables, ce qui entraîne leur dépôt et provoque ainsi une infection des voies urinaires, des calculs rénaux et une réduction de la capacité de filtration. Pour cela, il peut aider à réparer ou prévenir les dommages aux reins.
        La graine de papaye séchée doit être prise par voie orale le matin, environ 15-20 graines (pour une personne de 70kg) doivent être mâchés sur une routine quotidienne pendant 3 semaines.
        Après avoir mâché les graines, prendre 200-500 ml d’eau après une demi-heure.
        Les graines de papaye bio sont utilisées pour guérir les dommages au rein pendant le processus de filtrage. En mâchant des graines ou en les prenant en gélules, les produits chimiques médicinaux importants présents dans la graine atteignent directement la circulation sanguine et augmentent l’efficacité du traitement 50 fois.
        Il éradique facilement les toxines produites pendant le métabolisme dans tout le corps et excrète les toxines par l’urine. La carpaine est un alcaloïde présent dans les graines de papaye qui détoxifie les toxines en fabriquant un chélate facilement excrété.
        Enfin les gélules de thé vert bio sont aussi excellentes contre l’insuffisance rénale. Un groupe de médecins de Nagoya City University Graduate School of Medical Sciences a mené une étude en 2005 sur les effets préventifs de thé vert à la formation de calculs rénaux. L’étude a montré que les propriétés antioxydantes du thé vert font baisser la formation de dépôts d’oxalate de calcium, empêchant ainsi l’oxalate de calcium lithiase urinaire. Optez pour le thé vert en gélules, et prenez au moins 2-4 gélules par jour.
        C’est deux produits naturels qui sont disponibles à la vente sur la boutique en ligne du laboratoire Biologiquement.
        Bien à vous
        L’équipe de Biologiquement.com

    3. Bongiorno Carmelina :

      Bonjour, 1. je n’ai pas fait de vaccin mais je suis professeur comment me proteger contre le covid.
      2. Je souffre de 2 hernies discales + arthrite paralysante. Quel remède preconisez-vous?
      3. J’ai 56 et souffre de surpoids quelle Plante peut m’aider surtout de très gros bras et cuisses et je supçonne unprobleme lymphatique? Merci pour Vos conseils

      • Biologiquement.com :

        Bonjour, si vous êtes face à la maladie, pour limiter la surcharge virale (covid, coronavirus…), il faudra prendre la tisane d’armoise en complément, une à deux tasses par jour, mais le traitement de fond doit être fait avec de la teinture mère d’armoise annuelle, 15 à 20 gouttes par jour, la moitié quand c’est pour de la prévention par la suite, ou le reste de la famille. Le potentiel antiviral de cette plante est dù aussi à certains de ses composés : phytosterols, quercetine, lutéoline, βsitosterol, stigmasterol et tanins ; et on assiste à une synergie de ces composés lorsque est administré l’extrait du totum des parties foliaires de la plante ; la plante a aussi un potentiel immunostimulateur; l’efficacité de l’administration de décoctions médicinales incluant de l’Artemisia annua en complément de traitements conventionnels pour atténuer les symptômes ; rajoutant à cela l’absence de toxicité de l’infusion, de la teinture mere ou de la poudre de la plante.
        Il faut aussi complimenter pour renforcer le système immunitaire avec de la poudre de fruit de baobab, une bonne cuillère à café par jour (poudre très agréable à boire et plus économique, 250g par mois), et de la feuille de Moringa, 3 gélules par jour, ou une petite cuillère à café pour les gens pour qui le goût amer de la poudre ne dérange pas (100g de poudre par mois).

        Effectivement il est possible de réduire les symptômes de l’arthrite psoriasique avec des remèdes naturels tels que le curcuma bio.
        L’arthrite psoriasique est une forme d’arthrite qui entraîne l’inflammation et le gonflement des articulations. Il n’est pas possible de la guérir mais certains remèdes naturels permettent d’améliorer le confort en réduisant les symptômes.
        Plusieurs années après avoir développé un psoriasis, certaines personnes souffrent d’une forme invalidante de rhumatismes : l’arthrite psoriasique. Parfois (dans un cas sur dix), les rhumatismes précèdent les problèmes de peau.
        Les symptômes se caractérisent par des douleurs articulaires inflammatoires, survenant la nuit et le matin. Elles peuvent parfois toucher également la colonne vertébrale.
        Les traitements actuels ne peuvent pas encore guérir cette maladie qui touche aussi bien les hommes que les femmes, souvent entre 20 et 50 ans, mais ils permettent de ralentir son évolution. En outre, certains remèdes naturels peuvent aider à apporter un peu de confort en réduisant l’inflammation.
        Le curcuma bio a un effet sur la réduction de certaines protéines inflammatoires. Des recherches ont montré que la curcumine (l’un des principes actifs de l’épice) a la même efficacité pour soulager la douleur qu’une dose de diclofénac.
        La prise standard est de 4 gélules par jour soit la moitié d’une cuillère à thé.

        Le curcuma bio a un effet sur la réduction de certaines protéines inflammatoires. Une recherche sur un petit groupe de patients aurait montré que la curcumine (l’un des principes actifs de l’épice) avait la même efficacité pour soulager la douleur qu’une faible dose de diclofénac.
        La prise standard est de 4 gélules par jour soit la moitié d’une cuillère à thé (avec une pincée de poivre).

        Le curcuma bio possède des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires, et antioxydantes qui en font un remède de premier ordre pour traiter le psoriasis.
        En application locale, il peut accélérer la guérison de certaines lésions cutanées, à commencer par les plaques rouges, épaisses et squameuses du psoriasis.

        Voici pour vous un remède maison naturel à appliquer de façon quotidienne
        – Mélangez de l’eau avec du curcuma bio, ouvrez 5 gélules, de façon à faire une pâte épaisse.
        – Appliquez cette pâte sur les parties touchées par le psoriasis
        – Recouvrez avec un pansement, un bandage ou une gaze et laissez agir plusieurs heures
        – Vous pouvez appliquer la pâte par exemple le soir et laisser la nuit.
        – Puis rincez et renouvelez l’opération.

        Le Ginkgo biloba est un arbre extrêmement ancien. Il existait déjà plus de 40 millions d’années avant l’apparition sur Terre des dinosaures et est resté identique depuis des millénaires, s’adaptant à l’évolution de son environnement et à la pollution. Le Ginkgo Biloba peut vivre plusieurs milliers d’années. Tonique veineux, il exerce une action favorable sur la circulation et la microcirculation, il facilite donc la régénération des cellules, et particulièrement celle des os.
        Les antioxydants que peut vous apporter le ginkgo biloba vous aident à combattre la formation de radicaux libres, responsables du vieillissement prématuré de la peau et de certaines maladies comme le cancer. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et circulatoires, il est recommandé pour les patients souffrant de diabète, de rhumatismes comme l’arthrite et de gênes musculaires.

        Pour éviter les corticoïdes et autres médicaments pouvant provoquer des effets secondaires, des études ont été menées sur l’usage de l’huile de chanvre sur l’arthrite et l’arthrose.
        Le professeur Feldman, du Kennedy Institute of Theumatology de Londres, réalise des tests avec son équipe durant l’année 2000.
        Il arrive à la conclusion que la prise de CBD aide à réduire les symptômes d’une polyarthrite rhumatoïde. C’est après des tests chez des animaux, auxquels il administrait des doses allant de 2 à 25mg/kg/jour (soit deux capsules molles de CBD), qu’il fait ses déductions.
        Cette étude rejoint une autre faite en 2016 sur l’arthrite chronique. Cette recherche a mis en avant les propriétés anti-inflammatoires du CBD.
        Elle a ainsi prouvé que le cannabidiol a un effet sur la douleur articulaire, mais qu’elle n’est pas aussi active lorsqu’elle est ingérée.
        Contre l’arthrose, le CBD a été injecté à des rats malades. Les scientifiques ont alors remarqué une diminution du gonflement, mais aussi de la douleur liée à cette maladie chez les sujets.
        Toutes ces recherches mettent en avant les capacités anti-inflammatoires de l’huile de chanvre sur les maladies articulaires.

        Enfin après plusieurs années de recherches les scientifiques recommandent la bromélaïne dans le traitement de l’arthrite, les suppléments de bromélaïne sont utiles pour soulager la douleur arthrosique. L’action anti-inflammatoire de la bromélaïne diminue l’œdème, résorbe la chaleur et la rougeur locale et calme la douleur” explique le Dr Luc Bodin, médecin spécialiste en médecine naturelle.

        Ce lien vous dirige vers un commentaire qui réponde à vos interrogations sur la perte de poids auquel nous avons déjà répondu, si vous avez besoin de plus de détails n’hésitez pas à revenir vers nous.
        Conseil pour maigrir naturellement et durablement :
        https://www.biologiquement.com/baie-acai-bio/#comment-960953

        Au plaisir de vous servir
        L’équipe du laboratoire Biologiquement

    4. Laetitia :

      Bonjour,

      Quelles plantes conseillerez-vous pour la maladie auto-immune “sclérodermie systémique” dont le syndrome de Raynaud est très présent ?
      Je vous remercie…

      • Biologiquement.com :

        Bonjour,
        Les maladies auto-immunes sont caractérisées par la situation dans laquelle le mécanisme de défense immunitaire du corps fonctionne contre lui-même par erreur et tend à détruire ses propres cellules et les tissus sains. Fondamentalement ces maladies surgissent à la suite d’une réponse inapte de l’organisme contre les composants habituellement présents à l’intérieur du corps. Plus de 80 types différents de maladies immunitaires telles que le psoriasis, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Grave, le diabète, la sclérose en plaques… ont été reconnues pour leur gravité allant d’un léger inconfort à des handicaps mortels en fonction de la partie du corps qui est touchée et selon son importance. Les maladies auto-immunes peuvent conduire à une croissance anormale ou à un fonctionnement inapproprié d’organes ou elles peuvent endommager plusieurs tissus et organes, comprenant la peau, les muscles, les globules rouges, la thyroïde et des tissus conjonctifs…
        Un dysfonctionnement du système immunitaire : chez un individu sain, les lymphocytes T à savoir les cellules du système immunitaire protègent le corps contre les composants nuisibles aussi connus comme antigènes. Le mécanisme de défense déclenche la production d’anticorps pour lutter contre une gamme d’antigènes comprenant bactéries, virus, cellules cancéreuses et d’autres toxines de l’environnement.Le système immunitaire des personnes souffrant de maladies auto-immunes perd la capacité de déterminer la différence entre les cellules de l’organisme nuisibles et celles en bonne santé.
        Consommez de la Maca bio.
        Les plantes telles que la maca, une racine médicinale d’Amérique du Sud, est utile dans le traitement des maladies auto-immunes. La maca semble avoir une réaction adaptative sur le système immunitaire, ce qui encourage le renforcement des défenses immunitaires sans stimulant. Contrairement à d’autres herbes, les stérols végétaux que contient la maca déclenchent la production d’hormones appropriées qui jouent un rôle important dans la prévention de nombreuses maladies auto-immunes comme des conditions thyroïdiennes hypothyroïdies de Hashimoto. Elle contribue à améliorer le fonctionnement du système endocrinien et favorise la stimulation de l’hypothalamus et l’hypophyse.
        Il faut éliminer les toxines.
        Les toxines accumulées dans les différents organes de notre corps comme le foie, les reins et le système nerveux central contribuent à l’aggravation des indications auto-immunes. En fait, le degré de toxicité dans le corps détermine généralement le niveau de maladie chez un individu. Ces toxines accumulées cèdent la place aux radicaux libres et perturbent le fonctionnement des enzymes et des activités de la membrane cellulaire. Ils collent aux membranes cellulaires et interfèrent avec l’absorption des minéraux essentiels dans le corps et sont les résultats des déséquilibres hormonaux, les carences, les troubles neurologiques pour aboutir finalement à des maladies auto-immunes. Si vous présentez les symptômes de maladies auto-immunes, alors vous devriez être à l’affût des toxines nocives de l’environnement auxquelles vous pourriez être exposées comme dans les détergents et autres produits nettoyants domestiques, les pesticides, les cigarettes, l’alcool et la caféine. Choisir les produits naturels aident à réduire ou à éliminer l’exposition à ces déclencheurs.
        Soulager votre tube digestif.
        Opérer des changements alimentaires et adopter de saines habitudes alimentaires peuvent aider à prévenir et traiter les maladies auto-immunes dans une grande mesure. Revenons aussi à l’essentiel, comme la mastication des aliments jusqu’à ce qu’il soient presque liquides, éviter les aliments riches en matières grasses, manger des aliments frais et de saison, comme les fruits, les légumes-feuilles.
        La poudre de la pulpe du baobab possède à la fois des vertus pro-biotiques et prébiotiques, il favorise la digestion en rééquilibrant la flore intestinale.
        Les prébiotiques sont des substances qui bonifient l’environnement interne de l’intestin. Ce faisant, ils aident à nourrir et à conserver les bonnes bactéries déjà présentes dans l’organisme, et permettent aux probiotiques d’agir dans des conditions optimales.
        Les pro et prébiotiques sont des micro-organismes vivants qui ont un effet bénéfique sur l’individu en stimulant la croissance et l’activité d’une bonne flore microbienne afin d’améliorer son équilibre intestinal et stimuler le système immunitaire.
        La santé digestive est un sujet de préoccupation pour de nombreuses personnes, en particulier chez les personnes âgées et les enfants chez qui l’appétit peut diminuer . Probiotiques et prébiotiques peuvent puissamment booster le système immunitaire et ainsi vous préparer à affronter votre dysbiose et vous aider à vous sentir mieux.
        La flore intestinale représente à peu près 1,5 kilogramme de masse corporelle, c’est presque le poids de votre tête, vous comprenez donc que c’est qu’un organe très très important qu’il faut choyer.
        Il est important de consommer régulièrement des prébiotiques et probiotiques naturels pour maintenir son système immunitaire en forme, améliorer sa santé générale et aider à prévenir les maladies graves.
        Consommez de la vitamine C.
        La vitamine C acide L-ascorbique en poudre peut être l’antioxydant soluble dans l’eau le plus important, ayant la capacité de piéger à la fois les radicaux d’oxygène réactif et d’azote. Dans des études contrôlées, la vitamine C a démontré des effets anti-athérogènes, anticarcinogènes, antihistaminiques et immunomodulateurs.
        Enfin le thé vert en gélules appartient à la famille des flavonoïdes. Les catéchines du thé vert sont des piégeurs de radicaux libres puissants qui ont démontré une activité anticarcinogène, anti-inflammatoire, anti-athérogène et antimicrobienne.
        Bien à vous
        L’équipe du laboratoire Biologiquement

    Leave a comment / comment / testimony

    Your email address will not be published. Required fields are marked *