Os benefícios de Moringa orgânica deixa para a saúde

Os efeitos terapêuticos da folha de Moringa:

• Aumenta a energia
• Regula o estresse e a insônia
• Preenche as deficiências de vitaminas e minerais
• Promove a digestão e o trânsito
• Fortalece o sistema imunológico
• Ajuda a lutar contra o envelhecimento
• Regula o açúcar no sangue e reduz o colesterol
• Rico em antioxidantes, anti envelhecimento
• Eliminação de toxinas do fígado
• Para problemas de tireóide
• Preparação para o jejum
• Para o tratamento da dengue
• Contra a doença de Parkinson

As folhas da Moringa contêm 3 vezes mais ferro por grama do que o espinafre e tanta proteína quanto os ovos. Ele contém 7 vezes mais vitamina A do que cenouras, 3 vezes mais potássio do que bananas e 4 vezes mais cálcio do que leite. Da mesma forma, o pó de folhas de moringa contém 25 vezes mais ferro do que espinafre 4 vezes mais proteína do que ovos, mais 0,75% de vitamina C do que laranjas, 10 vezes mais vitamina A do que cenouras, 15 vezes mais potássio do que bananas, 17 vezes mais cálcio do que leite.

Observe também que a moringa contém selênio, zinco e todos os 10 aminoácidos. Além disso, a moringa pode ser usada para purificar a água, destruindo 90 a 99% das bactérias. O extrato de moringa oleifera é rico em minerais, vitaminas e proteínas que ajudam a melhorar o sistema imunológico e otimizar o metabolismo. . Esta planta dá energia e dá uma sensação de rejuvenescimento a quem a consome. Graças aos nutrientes naturais que contém, a Moringa oleifera contribui para o bom funcionamento das células, a regeneração da pele e a melhoria da visão. Também é bom para o coração e a circulação sanguínea. Atua de forma eficaz no corpo em geral, pois são mais de 46 antioxidantes.

Folhas, pó e cápsulas de moringa orgânica

O consumo de alguns gramas de pó de Moringa folha, cobrir suas necessidades diárias de vitaminas e minerais. Então, mais procura em outros alimentos que você já tem em Moringa. O pouco que você comer o suficiente para você.

Para mais informações: Moringa, Moringa ou olifeira para botânicos, é uma das árvores tropicais mais ricos e versátil na terra. Em Benin, este recurso natural é conhecido sob o nome de "kpatiman". Também chamado de acácia branca, árvore Moringa orgânica é nativo da Índia, nos vales ao sul do Himalaia. Pode ser encontrada em toda a zona tropical e subtropical. Vagens e folhas são de um período sem uso. Moringa orgânico é de poder rara e tem um enorme potencial.

MORINGA E PRESSÃO SANGUÍNEA ALTA: Os nutrientes importantes que uma pessoa com pressão alta precisa são cálcio, magnésio, potássio, zinco e vitamina e Moringa contém todos eles. Moringa contém vitamina C, que ajuda a apoiar a produção de óxido nítrico, que é essencial para o funcionamento normal dos vasos sanguíneos. O cálcio é necessário para o relaxamento da musculatura lisa e sua contração, o consumo de Moringa tem efeito direto nos vasos sanguíneos

PROBLEMAS DA TIREOIDE Ao contrário, o hipertireoidismo acelera o metabolismo: perda de peso, tremores, aceleração do trânsito intestinal. Remédios e tratamentos naturais para ajudar a combater problemas de tireoide à venda no Biologicamente ajudam a estimular a glândula tireoide e regular a secreção de hormônios.

Os usos medicinais e nutricionais da moringa incluem: anemia e desnutrição, dores inflamatórias e de artrite, asma, problemas cardíacos e hipertensão, digestiva e intestinal, dores de cabeça, pedras nos rins, retenção de líquidos, infecções bacterianas, virais, parasitárias e fúngicas e distúrbios da tireóide. E muito mais ... A folha exerce uma ação reguladora sobre a glândula tireóide. E estudos in vivo mostraram que a folha tem efeitos protetores contra a radiação, como as cápsulas de ginkgo biloba.

As folhas de Moringa contêm aminoácidos, incluindo 8 aminoácidos essenciais que não podem ser sintetizados pelo corpo. Portanto, eles devem ser encontrados por meio de alimentos ou suplementos alimentares. A fenilalanina contida na folha da moringa orgânica desempenha um papel no sistema nervoso, em particular ao estimular a glândula tiróide, ao reduzir a dor, ao participar na síntese de certos neurotransmissores. Também é considerado um estimulante intelectual. O produto natural que também pode ajudar muito no caso de problemas na glândula tireóide é a maca orgânica (Lepidium meyenii). É uma planta que cresce nos Andes peruanos. e cujas propriedades medicinais são conhecidas há mais de 5.000 anos.

Pesquisas recentes mostram que a maca tem uma ação estimulante sobre a pituitária e o hipotálamo, o que explica seu papel considerável no bom funcionamento de outras glândulas endócrinas, como ovários, testículos, glândulas adrenais, pâncreas e A glândula tireóide Os efeitos antifadiga da maca se manifestam rapidamente (dentro de 72 horas) e acredita-se que esse aumento de energia seja devido à ação reguladora que a maca exerce sobre a glândula tireóide.

Moringa promove o aleitamento materno (aumenta a lactação) e é um excelente complemento alimentar para gestantes. Os constituintes naturais das folhas da Moringa são a resposta da natureza para ajudar as mães a produzir grandes quantidades de leite altamente nutritivo para seus filhos. O termo dado a uma erva ou alimento que aumenta o fluxo ou a produção de leite materno é galactogogo.

ORAC feuille de moringa du laboratoire Biologiquement
Folha de moringa ORAC do laboratório Biologicamente

Foi comprovado clinicamente que a Moringa aumenta a produção de leite materno, quer seja consumido antes ou depois do nascimento de um bebê. As mães que tomaram Moringa produziram mais de 2x a quantidade de leite materno do que aquelas que não tomaram. Todos nós sabemos instintivamente que o leite materno é o alimento final prescrito pela natureza para crianças pequenas e a Moringa pode ajudar a ajudar as mães a produzir mais desse produto precioso.

Os benefícios da Moringa para a saúde são lendários e não seria difícil entender que este poderia ser um passo importante para qualquer mãe que pudesse considerar tomar Moringa para suplementar suas necessidades nutricionais, bem como transmitir nutrientes essenciais para o feto em crescimento. essencial para uma boa saúde do bebê durante o parto.

Moringa é um reservatório de nutrientes, ele contém:

vitamina A que atua como escudo contra doenças oftalmológicas e cardiovasculares, vitamina C que combate uma infinidade de doenças como resfriados e gripes, potássio, muito importante para o funcionamento do cérebro e dos nervos, cálcio , este nutriente que é usado para construir ossos e dentes fortes e prevenir contra a osteoporose e as proteínas que mantêm todas as células do nosso corpo.
Além de todas as riquezas acima mencionadas, as folhas frescas de moringa contêm por grama:

3 vezes mais ferro do que o espinafre
tanta proteína como ovos.
7 vezes mais vitamina A do que cenouras,
3 vezes mais potássio do que as bananas
e 4 vezes mais cálcio do que o leite.

Da mesma forma, as folhas de Moringa secas contêm

25 vezes mais ferro do que o espinafre
4 vezes mais proteína do que ovos,
mais 0,75% de vitamina C do que laranjas,
10 vezes mais vitamina A do que cenouras,
15 vezes mais potássio do que bananas,
17 vezes mais cálcio do que leite.
contém selênio, zinco e todos os 10 aminoácidos.

Recomendações

Este suplemento alimentar é 100% de origem natural É indicado para pessoas que comem plantas e pessoas com alergias Sem outros aditivos Não contém açúcar nem glúten. Tomar pó de preferência meia hora antes das refeições diariamente.

A moringa é muito complementar quando tratada com folha de graviola ou artemísia anual.

12 VANTAGENS AQUI consumir a Moringa oleifera

Moringa oleifera oferece dezenas de nutrientes que fortalecem o sistema imunológico.

Pesquisar os Moringa oleifera indicam que ele iria ajudar o funcionamento do circulatório, sangue e cardiovascular.

Moringa oleifera fornece uma ampla variedade de nutrientes que ajudam a estabilizar os níveis de açúcar no sangue.

A investigação científica mostra que Moringa oleifera é muito rica em enzimas.

investigação em curso, feita por instituições médicas e científicas altamente conceituadas, bem como associações de saúde reconhecidos em todo o mundo, indicam que a Moringa oleifera tem uma infinidade de elementos terapêuticos.

Uma gama de nutrientes antioxidantes em Moringa protege as células do corpo e retarda o processo de envelhecimento.

Vários compostos encontrados no acto de Moringa como um anti-inflamatório.

A memória e a concentração podem melhorar com vitaminas B e os aminoácidos encontrados em Moringa.

Os nutrientes benéficos encontrados na Moringa melhorar, ao longo do tempo, os processos metabólicos do corpo por causa de nutrientes essenciais.

Um passado ayurvédica longa. Muitos livros de medicina e históricos mostram que os curandeiros Ayurvedic orientais usar Moringa durante milhares de anos.

Fornece nutrientes em falta nas dietas modernas. A planta Moringa fornece os benefícios nutricionais ausente em um grande número de dietas.

Esta é a planta mais rica em nutrientes já descoberto. Muitos especialistas acreditam que a Moringa oleifera contém a maior variedade de nutrientes essenciais ao longo do botânico conhecido no planeta.

Tome algumas cápsulas de folhas de moringa e beba com um copo de água, ou tome o pó uma colherada duas vezes ao dia, frio ou quente na refeição ou em outras bebidas, atuam de forma muito eficaz contra as seguintes doenças e distúrbios:

Transtornos associados à anemia falciforme.
Hipertensão, hipotensão, diabetes.
Transtornos relacionados ao HIV / AIDS.
Infecções oculares e auditivas.
Diarréia, disenteria, vermes intestinais.
Resfriados, bronquite, tonturas, desmaios, fadiga.
Degeneração nervosa e celular.
Vários tumores e cânceres.
Feridas internas e externas.
Sistema imunológico fraco e anemia.
Palpitações e doenças cardíacas.
Inflamação glandular.
O AV C.
Sífilis, herpes.
Obesidade, desnutrição.
Cãibras, estresse.
Reumatismo, gota.
Hepatite A, B, C.
Cisto, fibroma mioma.
Anemia.
Feridas internas Problemas de fígado e rins.
Ataques fúngicos.
Osteoporose.
Dor de cabeça e dor de garganta.

Preparar-se para o jejum
Preparação, a chave para um jejum de sucesso.
Você pode contar com a sinergia de plantas para otimizar seu preparo para o jejum.

  1. Desmodium para tonificar o fígado
  2. A sinergia chá-Curcuma Hibiscus-Ginkgo biloba para facilitar a remoção e drenagem de toxinas
  3. A fruta em pó Moringa folha Baobab que trazem minerais e oligoelementos sais para suportar a função celular. Eles re-mineralizar o corpo, as células trabalhar melhor e de vida aumenta.
Valores nutricionais, valor nutricional do pó de folhas (ou cápsulas)
Calorias 205
Proteína (g) 27,1
Gordura (g) 2,3
Carboidratos (g) 38,2
Fibra (g) 19,2
Ca cálcio (mg) 2,8
Cu Cobre (mg) 0,57
Ferro Fe (mg) 32,30
Potássio K (mg) 1,324
Mg Magnésio (mg) 825
Enxofre S (mg) 870
Selênio Se (mg) 0,09
Zn Zinco (mg) 3,29
Ácido oxálico (mg) 1.600
Vitamina A (mg) 18,9
Vitamina B (mg) 423
Vitamina B1 (mg) 2,64
Vitamina B2 (mg) 20,5
Vitamina B3 (mg) 8,2
Vitamina C (mg) 17,3
Vitamina E (mg 113
Ácidos animados
Arginina (mg) 1,325
Histidina (mg) 613
Isoleucina (mg) 825
Leucina (mg) 1,950
Lisina (mg) 1,325
Metionina (mg) 350
Fenilalanina (mg) 1,388
Treonina (mg) 1,188
Triptofano (mg) 425
Valina (mg) 1,063

Vitaminas

Vitamina A: solúvel em gordura, a vitamina A contida na Moringa é composta principalmente de carotenos. As necessidades diárias de acordo com a FAO e a OMS são 2.400 UI para mulheres e 3400 UI para homens (UI: unidade internacional, ou seja, entre 0,7 e 1 mg). Desempenha um papel essencial na prevenção de distúrbios da visão, ajuda a manter a pele hidratada por mais tempo, estimula a produção de melanina, fortalece o crescimento do corpo humano e mantém o seu sistema imunológico. Você deve saber que uma deficiência severa de vitamina A pode levar à cegueira ou até à morte (a maioria dos casos listados está nos países menos desenvolvidos e que sofrem de desnutrição crônica ou mesmo fome).
Vitamina B1 (tiamina): solúvel em água, desempenha um papel importante no metabolismo dos carboidratos e no bom funcionamento do sistema nervoso. É o fígado que converte a tiamina assimilada por nosso corpo em pirofosfato de tiamina (TTP), a forma ativa da vitamina B1. Este último aparece na lista de nutrientes essenciais fornecida pela OMS e pelo instituto de medicina dos EUA. As necessidades diárias recomendadas são da ordem de 0,9 mg a 1 mg por dia para um adulto e 1,4 mg por dia para uma mulher grávida.
Vitamina B2 (riboflavina): não é armazenada pelo nosso corpo, mas vem na forma de 2 coenzimas: FAD (flavina adenina dinucleotídeo) e FMN (flavina mononucleotídeo). Eles capturam hidrogênio para melhor oxigenação celular e liberação de energia. Como a vitamina B1, também é solúvel em água e facilita a transformação dos alimentos em energia. Ele acelera a cura de lesões musculares e é usado como tratamento para certas doenças, como a icterícia neonatal. No entanto, a sua ação mais visível permanece na pele e nos cabelos que recuperam um aspecto saudável, rejuvenescido e revigorado.
Vitamina B3 (niacina): também chamada de niacina, na verdade é composta por 2 elementos: niacina (ácido nicotínico) e niacinamida (nicotinamida). É utilizado no tratamento de pessoas com colesterol alto ou para casos de pelagra. A deficiência de vitamina B3 também pode causar náuseas, danos à pele ou às mucosas, anemia ou fadiga. A maioria dos casos, no entanto, está nos países menos desenvolvidos, que estão mais expostos à desnutrição e à fome. As recomendações de consumo diário são de 11 a 11 mg por dia para um adulto e 18 mg por dia para uma mulher grávida.
Vitamina B6: de todas as vitaminas do grupo B, esta é sem dúvida a mais conhecida, e por boas razões! É uma vitamina chamada essencial porque nosso corpo não sabe como produzi-la ou armazená-la. A sua contribuição, portanto, passa necessariamente pela alimentação e é aqui que o consumo de produtos como a Moringa desempenha um papel importante. Um estudo epidemiológico em grande escala do Nurses Health Study em 80.000 mulheres mostrou os benefícios da vitamina B6 na prevenção de doenças cardiovasculares. Também ajuda a prevenir pedras nos rins e fortalece o sistema imunológico e a produção de hormônios. Seu consumo diário recomendado pela OMS e FAO é entre 1,0 mg e 1,3 mg por dia para um adulto, 1,9 mg por dia para uma gestante e 2,0 mg para lactação.
Vitamina B5 (ácido pantotênico): também é um nutriente essencial para o corpo e essencial para seu metabolismo. Ele participa de uma ampla gama de funções biológicas importantes, como a síntese da coenzima A (CoA) ou a fabricação de glóbulos vermelhos (Universidade de Maryland). Concretamente, a vitamina B5 ajuda a manter o trato digestivo saudável e a sintetizar o colesterol bom, ao mesmo tempo que reduz triglicerídeos e gorduras. Também tem efeitos benéficos na pele e promove uma melhor cicatrização das lesões cutâneas. A ingestão diária recomendada pela OMS é de 5 mg por dia para adultos, 6 mg para mulheres grávidas e 7 mg para mulheres que amamentam.
Vitamina C (ácido L ascórbico): mais conhecida por seu poder antioxidante, ajuda a prevenir muitas doenças como câncer, doença de Charcot-Marie-Tooth ou escorbuto graças ao seu papel no fortalecimento do sistema imunológico e l aniquilação dos efeitos nocivos dos radicais livres. Também é freqüentemente usado em casos de resfriados, fadiga ou exaustão. Listado como medicamento essencial pela OMS, é necessário para a biossíntese de colágeno, L-carnitina e alguns neurotransmissores. A ingestão nutricional diária recomendada de vitamina C é 125 mg por dia para fumantes adultos e 90 mg para não fumantes (os fumantes são mais propensos a produzir radicais livres que são prejudiciais à saúde). Os vários estudos também mostraram que a vitamina C contida nos alimentos é muito mais eficaz do que a vitamina C sintética. Este último, disponível na forma de comprimidos efervescentes, contém altas doses de cloreto de sódio, prejudiciais ao organismo.
A Moringa também contém uma percentagem significativa de vitaminas D, E e K, essenciais para a regeneração celular e o fortalecimento das estruturas ósseas e musculares.

Aminoácidos essenciais

Um aminoácido essencial não pode, em essência, ser sintetizado pelo nosso corpo (ou não o suficiente) e deve necessariamente ser fornecido ao nosso corpo por meio dos alimentos. Porém, para cada adulto, 8 aminoácidos são essenciais: triptofano, metionina, valina, leucina, lisina, fenilalanina, treonina e isoleucina. Soma-se a eles os aminoácidos indicados para crianças: arginina e histidina.
 
No entanto, Moringa Oleifera contém em quantidades suficientes todos os aminoácidos essenciais para o nosso organismo, além de outros aminoácidos denominados `` condicionalmente essenciais '', como tirosina, prolina ou glicina. Melhor que isso, o Moringa possibilita o preenchimento das doses diárias recomendadas pela OMS, FAO e UNU. Assim, cada aminoácido fornecido pela Moringa tem uma função específica:
 
Triptofano (Trp): é usado na biossíntese de proteínas e como um precursor bioquímico de coisas como serotonina, niacina ou auxina. Ele atua no corpo humano como um antidepressivo natural e um poderoso relaxante. Também melhora a qualidade do nosso sono e evita o estresse e a ansiedade. É particularmente recomendado para pessoas com excesso de peso, graças às suas propriedades inibidoras do apetite. A dose diária recomendada pela OMS é de 4 mg / kg (exemplo: se você pesa 70 kg, então esse valor deve ser multiplicado por 70, ou 280 mg por dia).
Metionina: é importante na angiogênese (o crescimento de novos vasos sanguíneos a partir dos vasos existentes) e melhora as condições para pessoas com Parkinson, asma, alergias, alcoolismo ou depressão. Revitaliza os folículos pilosos e as glândulas sebáceas, retardando o aparecimento dos cabelos brancos devido à senilidade. A ingestão diária recomendada pela OMS é de 15 mg por kg.
Treonina: outro aminoácido utilizado na biossíntese de proteínas, é um precursor da glicina e do aumento de seu nível no cérebro. Também previne a doença do fígado gorduroso, limitando o acúmulo de gordura no fígado e promovendo uma melhor digestão intestinal. A dose diária recomendada pela OMS é de 15 mg por kg.
Valina: seu nome vem de Valeriana oficinal, uma planta antioxidante que também atua como um comprimido natural para dormir. É, junto com a leucina e a isoleucina, um aminoácido de cadeia ramificada. Seus benefícios se concentram na saúde muscular (reparo de tecidos e feridas), regulação do sistema imunológico e proteção do fígado e da vesícula biliar. Também ajuda a manter um nível adequado de nitrogênio para o corpo. O consumo diário recomendado pela OMS é de 26 mg por kg.
Histidina: é um precursor da histamina, um agente inflamatório vital nas respostas imunológicas. É particularmente eficaz no combate às alergias e ajuda a prevenir a anemia, facilitando o transporte de oxigênio nas células vermelhas do sangue. A deficiência de histidina foi observada em pessoas com artrite reumatóide (uma forma de reumatismo inflamatório crônico). A dose diária recomendada de histidina pela OMS é de 10 mg por kg.
Isoleucina: é um aminoácido glucogênico e cetogênico que ajuda a manter um nível constante de açúcar no sangue. As moléculas de isoleucina não podem ser quebradas e assimiladas pelo nosso corpo sem a presença da biotina (vitamina H ou B7) que faz parte do painel de vitaminas que compõe as folhas da Moringa. O consumo diário recomendado pela OMS é de 20 mg por kg.
Lisina: Desempenha um papel importante na absorção e conservação do cálcio pelo nosso corpo, bem como na produção de proteínas. É particularmente conhecido entre os atletas de alto nível por suas qualidades na recuperação, cura de lesões musculares, bem como na produção de hormônios, enzimas e anticorpos. Os estudos clínicos também mostraram efeitos benéficos na pressão arterial e uma redução substancial no risco de acidente vascular cerebral. O consumo diário recomendado pela OMS é de 30 mg por kg.
Leucina: permite, na linha da lisina, a síntese de proteínas musculares. Com um sabor naturalmente doce, é frequentemente utilizado como intensificador de sabor na indústria alimentícia (sob o nome E641) e facilita a incorporação das folhas de Moringa oleifera em várias receitas culinárias. Seu consumo diário recomendado pela OMS é de 39 mg por kg.
Fenilalanina: Tem um poder adoçante maior do que a sacarose, embora tenha um menor consumo de energia. Encontrado naturalmente no leite materno, é um precursor da tirosina e das monoaminas (neurotransmissores derivados de aminoácidos), elementos que fortalecem a memória graças a uma melhor interconexão neuronal do nosso cérebro. Seu consumo diário recomendado pela OMS é de 25 mg por kg.

Minerais e proteínas

O apelido de planta milagrosa dado à Moringa se justifica pelo seu alto teor de minerais e proteínas essenciais para o bom funcionamento do nosso organismo. A lista de minerais é pletórica e atende às necessidades diárias do nosso organismo com fornecimento de cálcio, ferro, magnésio, manganês, fósforo, potássio, sódio e zinco. Por exemplo, as cápsulas de Moringa contêm x 36 vezes mais magnésio do que ovos e x 4 vezes mais cálcio e potássio do que leite ou bananas.
 
As proteínas não ficam de fora e constituem outra riqueza da Moringa Oleifera. Com um teor de 28 g por 100 g de pó de folhas secas, fornece mais proteína do que qualquer alimento vegetal, ou mesmo a maioria dos alimentos de origem animal. Além disso, é uma das raras proteínas naturais por apresentar uma grande quantidade de aminoácidos de cadeia ramificada (BCAA - Aminoácido de Cadeia Ramificada). É por isso que a Moringa é apreciada pelos atletas pelo seu impacto positivo na musculatura, mas também pelos vegetarianos que não conseguem consumir proteínas de origem animal e devem encontrar uma alternativa eficaz e benéfica para a sua saúde.
 
Fibras
Folhas e sementes de moringa (sementes extraídas de vagens) são uma fonte significativa de fibra dietética solúvel com um teor de 3,2 g / 100 mg (contido nas folhas), ou seja, x4 vezes mais do que aveia, por exemplo . O interesse das fibras para o corpo manifesta-se, antes de mais, por um bom funcionamento digestivo graças a um melhor trânsito intestinal. Alimentos ricos em fibras dietéticas, especialmente Moringa, estimulam as contrações gástricas e facilitam a atividade bacteriana no cólon. Pessoas com dietas pobres em fibras sabem disso, com constipação e diarréia repetidas.
 
As fibras alimentares solúveis também são eficazes na luta contra a obesidade, graças à sua ação supressora do apetite que limita os riscos de comer em excesso. Além disso, previnem várias doenças, como doenças cardiovasculares ou a formação de cálculos na vesícula biliar.

25 comentários / comentários / depoimentos sobre "Os benefícios de Moringa orgânica deixa para a saúde"

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, il n’y a pas de double emploi à prendre de la poudre de fruit de baobab et de la poudre de feuilles de Moringa. Elles sont souvent conseillé pour la même pathologie mais c’est leur complémentarité qui leur confère cette efficacité. Ces des produits naturels peuvent t’avoir certaines qualités nutritives équivalente, mais ils ont aussi leur particularité et leurs principes actifs bien distinctes.
      Nous ne sommes pas tous égaux devant tel ou tel principe actif, il est souvent donc plus intéressant de prendre plusieurs produits naturels pour le traitement d’une maladie, et même en petite quantité, plutôt que se focaliser sur une plante.
      C’est un peu comme la nutrition la diversité est toujours plus profitable pour la santé.
      Pour les compléments alimentaires le concept de double emploi n’a donc pas de valeur, on peut vous donner comme exemple le ginkgo biloba et la myrtille qui sont deux produits excellents quand on a des problèmes de vue, ou des maladies de l’ œil en général, mais pour accélérer la guérison il est conseillé de consommer c’est deux produits en même temps.
      au plaisir de vous servir
      l’équipe du laboratoire Biologiquement
      L’équipe de Biologiquement

    • Zouina :

      Bonsoir,
      Peut-on donner le moringa à un enfant de 8ans ? Pour la concentration et surtout elle couvre bien tout les apports en vitamine journalier.
      Peut on ajouter en plus la gelule de baobab?
      Combien de gélule par jour et pendant combien de temps Svp?
      Merci d’avance

      • Biologiquement.com :

        Bonjour, vous pouvez tout à fait associés la feuille de Moringa en gélules et la poudre de pulpe de fruit de baobab bio en gélules pour renforcer le système immunitaire de votre enfant, et faciliter sa croissance.
        Ces des produits naturels vont aussi beaucoup l’aider pour la concentration et améliorer ses performances à l’école comme ils le font sur les performances sportives.
        Vous pouvez donner ce traitement à votre enfant un mois sur deux à raison de deux gélules de chaque produit par jour.
        Bien à vous
        l’équipe du laboratoire de Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, le contenu des gélules est exactement le même produit que les sachets de poudre de 100 g, la gélule est juste une façon plus facile de consommer le produit.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      pour une décoction de feuilles de moringa, vous allez extraire les composants de la feuille dans l’eau. Vous devez faire sortir les composants des feuilles, et ensuite vous allez boire le liquide. vous n’absorbez pas les feuilles directement,les feuilles restent dans la casserole. Mais vous buvez le liquide.
      Par contre, si vous consommez directement la poudre de la feuille, votre système digestif va maintenant pouvoir s’attaquer à la plante. Et au lieu de faire une infusion dans de l’eau, une fois que vous avez absorbé la poudre, vous allez faire une infusion dans vos sucs digestifs.
      Et ces sucs sont d’une incroyable diversité. Dans l’estomac, on va travailler dans un environnement très acide. Puis après plus bas dans l’intestin on va passer à un pH relativement neutre. Il va y avoir les sécrétions gastriques, pancréatiques, biliaires. Et tout ce petit monde va faire une extraction qui est largement plus efficace que l’eau.
      Voilà pourquoi dans tous les livres et dans toutes les traditions du monde, la plante en poudre, que ce soit de la poudre prise comme ça dans du miel, du beurre clarifié, un potage, une compote ou dans une gélule, le dosage nécessaire pour une action thérapeutique est toujours bien inférieur au dosage sous forme d’infusion ou de décoction.
      Alors est-ce que ça veut dire qu’on doit toujours prendre les plantes sous forme de poudre ? Est-ce que ça veut dire que l’infusion ou la décoction ne sont pas des formes efficaces ? Non, pas du tout, c’est beaucoup plus nuancé que ça. Car on ne peut pas pulvériser toutes les plantes, on peut les abimer au passage. Mais pour certaines, comme le moringa, on peut le faire. Et donc oui, c’est une meilleure utilisation de la plante car on peut en utiliser moins.
      Pour information, en moyenne, vous verrez que les dosages pour les infusions ou décoction tournent autour des 30 g par litre. Si vous regardez tes ouvrages de référence, vous allez voir que c’est une bonne moyenne.
      Et pour les plantes sous forme de poudre, vous verrez qu’en moyenne, on tourne autour de quelques grammes par jour là encore selon les plantes.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  1. Prevenção contra coronavírus :

    Bonjour. Certaines publications, bien cachées par nos gouvernements et les laboratoires pharmaceutiques, semblent indiquer que la chloroquine serait un très bon traitement contre le coronavirus. J’ai fait des recherches, mais je ne trouve pas de plante contenant de la chloroquine. Artémisia annua contient de l’artémisine, mais est-ce aussi efficace que la chloroquine contre ce virus ? Sinon, que pouvez-vous conseiller en préventif et éventuellement en curatif, contre ce virus. Merci de votre réponse.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement il s’avère que les traitements contre le paludisme sont efficaces pour prévenir pour guérir du coronavirus. La chloroquine est un antipaludique de la famille des amino-4-quinoléines. C’est avec la quinine le traitement qui a été le plus employé en préventif comme en curatif contre le paludisme. Plutôt que d’utiliser de la chloroquine contre le coronavirus, il est préférable d’utiliser un produit naturel tel que l’armoise annuelle (Artemisia annua) pour combattre ce virus. Donc en préventif ou curatif vous pouvez utiliser de l’armoise annuelle qui est un antiparasitaire est un antiviral très puissant, pour avoir des résultats plus rapide il est conseillé de prendre de la teinture mère qui est un concentré des principes actifs de la plante. Dans le même temps il faut penser à renforcer le système immunitaire, pour cela nous vous conseillons de prendre quotidiennement en même temps que l’armoise de la poudre de fruit de baobab et de la feuille de Moringa en poudre ou en gélules.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement

  2. Laurence de Nancy :

    Bonjour, j’ai régulièrement des infections vaginales, des mycoses, je me suis déjà beaucoup traité avec les antibiotiques, mais cela revient à chaque fois, j’ai entendu dire aussi que les traitement aux antibiotiques plutôt que de m’aider détruiraient mon système immunitaire et surtout celui de mon colon.
    Est-ce que vous auriez des conseils pour dans un premier temps m’aider à renforcer mon système immunitaire, ma flore intestinale qui joue un rôle essentiel dans toutes les infections du corps à ce que je crois, et trouver enfin une solution pour mettre un terme à ce problème de mycose vaginale pour longtemps.
    Merci d’avance
    Laurence de Nancy

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Tout d’abord la flore vaginale, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un ensemble de micro-organismes, bactéries et levures, qui sont établis dans le vagin. Quelques centaines de millions de ces germes physiologiques par millilitre constituent un biofilm protecteur sur la muqueuse vaginale et sont garants de l’équilibre local. C’est en quelque sorte un écosystème qui va vous protéger des agressions infectieuses et physico-chimiques. Les lactobacilles ont en particulier un rôle essentiel, permettant le maintien de l’acidité normale dans le vagin et bloquant la prolifération des microbes minoritaires
      Il y a 3 grandes causes de modification de ces germes protecteurs :
      Le déséquilibre hormonal, qui va modifier la muqueuse vaginale : ménopause, utilisation de progestatifs, pilule oestro-progestative minidosée (dans certains cas), diabète. Selon le Professeur Philippe Judlin, chef du service de gynécologie de la maternité régionale de Nancy, “les oestrogènes jouent un rôle essentiel dans l’obtention et le maintien de l’équilibre de la flore vaginale “.
      Un excès d’hygiène (toilette intime trop fréquente, douches vaginales internes) : les lactobacilles protecteurs sont stockés dans le rectum et vont se déplacer jusqu’au vagin pour constituer la majeure partie de la flore. Or les savons antiseptiques usuels les détruisent et modifient l’acidité du vagin !
      La prise de médicaments, antibiotiques en particulier, ce qui est logique puisque ces médicaments sont destinés à détruire certaines bactéries.
      Il faut également savoir que le stress et le tabac diminuent l’immunité locale vaginale.
      Le pH vulvaire et vaginal est idéalement compris entre 4 et 4,7, il peut alors devenir plus basique et tendre vers 5, d’où un déséquilibre de la flore vaginale et vestibulaire (espace entre les petites lèvres).
      Le rôle de certaines pratiques vestimentaires dans les infections génitales a été précisé par l’étude italienne SOPHY (Study On pH and Hygien). Si elle a confirmé que les mycoses vaginales sont plus fréquentes avec des sous-vêtements en matières synthétiques comparé aux matières naturelles (25,5% contre 15,7%), elle révèle aussi que le premier ennemi, c’est le protège-slip ! D’où un conseil : portez-en mais occasionnellement. Il augmente le risque de mycoses et d’infections vaginales s’il est porté chaque jour, de près de 35% contre 25%. SOPHY confirme de plus, que porter un jean très serré et moulant accroît, du fait des frottements, le risque d’infections mycosiques. Les collants n’ont, quant à eux, eu aucun impact négatif.
      Pr Boiteux: « Dans un pantalon serré, cela paraît assez logique, sans pour autant posséder de preuves expérimentales, que la transpiration et le frottement accentuent le développement et le passage de ce germe pathogène de l’anus au vagin. L’idéal est d’aérer cette région, de porter des vêtements larges, a fortiori chez les femmes sujettes aux cystites récidivantes ».
      Quelle que soit la raison de leur utilisation, certains produits d’hygiène intime pourraient faire plus de mal que de bien. C’est ce que suggère une étude qui montre une augmentation du risque d’infections vaginales en cas d’utilisation trop fréquente de certains de ces produits
      Pour mener cette recherche, les scientifiques ont interrogé 1 500 Canadiennes. Ils se sont intéressés à leurs habitudes en termes d’hygiène vaginale, aux produits qu’elles utilisent, et à la fréquence de leurs problèmes vaginaux.
      La plupart des produits cités étaient des lingettes, des gels nettoyants, des crèmes anti-démangeaisons, des crèmes hydratantes et des lubrifiants. Les femmes utilisant des gels nettoyants ont un risque huit fois plus élevé d’avoir une mycose, et 20 fois plus de risques de développer une infection bactérienne.
      Aussi incroyable soit-il, il est possible de trouver dans le commerce des déodorants intimes. Même sans alcool et sans parfum, ces produits sont à éviter car ils peuvent, en plus de déséquilibrer votre flore vaginale, déclencher des irritations, des brûlures ou des irritations.
      Certaines serviettes contiennent des gels dits « super-absorbants ». Il s’agit de cristaux de polyacrylate de sodium (ceux-là mêmes présents dans les couches ou les lingettes pour bébés), un polymère absorbant qui devient gel une fois humide et peut absorber jusqu’à 800 fois son poids en eau – on le trouve aussi dans les petits sachets blancs qui absorbent l’humidité.
      Les tampons sont composés d’un mélange de coton (cultivé à grand renfort de pesticides toxiques) et de viscose (ou rayonne en anglais), une matière artificielle très absorbante, obtenue à partir de la pâte de cellulose des arbres.
      De nos jours, les ingrédients toxiques contenus dans les tampons et les serviettes jetables incluent de l’aluminium, des alcools, des additifs de parfum (particulièrement irritants) et des hydrocarbures, sans oublier les pesticides. Pire encore, certains procédés de blanchiment des tampons laissent des résidus de dioxine.
      La paroi vaginale étant très absorbante, les substances chimiques qui composent ces produits jetables n’ont alors aucune difficulté à pénétrer l’organisme. Le problème est que le corps ne sait pas s’en débarrasser et qu’il accumule au fil du temps, toutes ces toxines dangereuses pour la santé.
      Des protections périodiques bio sont aujourd’hui disponibles pour les femmes au moment de leurs règles, optez pour des tampons et serviettes en coton bio sans chlore, sans additifs chimiques et en matières naturelles.

      Dans le vagin, on trouve ce qu’on appelle une “flore vaginale physiologique”, le “microbiote vaginal”, c’est-à-dire un ensemble de “bonnes” bactéries. Leur rôle est de protéger le vagin des infections avec les mauvaises bactéries, mais aussi les champignons.

      Les probiotiques ont des bénéfices démontrés sur la prévention des récidives, mais aussi sur la réduction des symptômes des mycoses.

      L’équilibre de la flore bactérienne intestinale est gage de bonne santé. En effet, la flore intestinale joue trois rôles fondamentaux : un rôle nutritionnel, un rôle de barrière contre les micro-organismes pathogènes, un rôle fondamental dans “l’éducation” et la stimulation du système immunitaire. Les probiotiques, bactéries vivantes, bénéfiques, font partie de la flore intestinale une fois ingérées. Les prébiotiques stimulent de façon sélective la croissance et/ou l’activité biologique d’une ou plusieurs espèces bactériennes (probiotiques)

      le baobab est une excellente source de prébiotiques. Les prébiotiques «hébergent» les bactéries probiotiques et stimulent leur croissance en les nourrissant.

      Les prébiotiques sont des substances qui bonifient l’environnement interne de l’intestin. Ce faisant, ils aident à nourrir et à conserver les bonnes bactéries déjà présentes dans l’organisme, et permettent aux probiotiques d’agir dans des conditions optimales.

      Vous pouvez prendre une cuillère à soupe de poudre par jour pendant 1 mois.

      L’huile de baobab est un anti-levure naturel. Elle agit à la fois comme antifongique, et antibactérien. Elle diminue l’inflammation et permet en plus de stimuler le système immunitaire.
      L’huile de baobab bio possède de nombreuses vertus “santé”, qui lui permettent – en plus d’être surnommée la pharmacie en bouteille – d’apaiser plusieurs problèmes gynécologiques comme la sécheresse vaginale et les mycoses.
      L’huile de baobab bio est un “truc” beauté bien connu dans l’univers des cosmétiques. Elle est aussi bien utilisée pour doper les cheveux en petite forme que pour nourrir la peau. Toutefois, elle ne se résume pas uniquement à cela. La gynécologue et phytothérapeute Bérengère Arnal explique “L’huile de baobab est surnommée la pharmacie en bouteille. Grâce à sa forte teneur en acide gras saturé, elle est anti-microbienne, anti-fongique, anti-colibacille, anti-streptocoque, anti-staphylocoque, antiseptique, antivirale ou encore hydratante”.
      Vous pouvez en appliquer sur la vulve le soir avant d’aller vous coucher.
      Ou l’utiliser régulierement comme lubrifiant pour vos rapports sexeuels.

      Le moringa est une plante qui contient de nombreux éléments bénéfiques pour la santé. Les feuilles, surtout, constituent un véritable trésor pour notre organisme. Cette plante aide à faire baisser la pression artérielle, stimuler le système immunitaire, améliorer la digestion, réduit l’inflammation, aide à baisser le taux de sucre dans le sang et le cholestérol.
      Les propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques du moringa aident à combattre les infections et beaucoup de maladie. Le laboratoire Biologiquement le vend sous forme de poudre ou de gélules, ici on recommande la poudre de feuilles de moringa, c’est facile à conserver et elle peut s’utiliser comme complément alimentaire ou simplement saupoudrée sur les aliments.

      La toilette intime doit être externe : jamais elle ne doit concerner l’intérieur de l’utérus.
      Sur l’extérieur, au niveau de la vulve, votre corps sait très bien se défendre. Au niveau de la peau, elle est imperméable aux bactéries. Au niveau de la muqueuse entre les petites lèvres, la muqueuse est plus fragile, mais son humidité est pleine d’anticorps et de défenses (bactéries de la flore) destinées à vous défendre.
      Préférez l’eau chaude pour laver la zone génitale (sans savon). Sinon, utilisez des savons sans savon. Ne cherchez pas à masquer les odeurs avec des déodorants ou des produits parfumés, ceux-ci fragilisent les muqueuses et entraînent des sensations de brûlure.

      Le fait de profiter d’un bain d’eau salée peut également soulager les démangeaisons vaginales. Le sel contrôlera la croissance des microbes causant l’infection et, à son tour, réduira les démangeaisons et autres inconforts.
      Méthode de préparation
      Ajouter 1 cuillère à soupe de sel de Guérande à un verre d’eau de tisane de feuille de baobab et l’utiliser pour laver votre vagin chaque fois que vous ressentez la démangeaison. Cela vous donnera un soulagement instantané.
      Sinon, remplissez votre baignoire avec de l’eau chaude, des feuilles de baobab et ajoutez ½ tasse de sel. Asseyez-vous dans l’eau dans une position d’accroupissement pendant 10 à 15 minutes. Répétez 2 ou 3 fois par jour pendant quelques jours pour obtenir les meilleurs résultats.

      Toilette intime avec les feuilles de baobab, elles sont apaisantes, désinfectantes, jouent un rôle dans l’hygiène intime et certains végétaux favorisent le resserrement du vagin et soignent la sécheresse vaginale. L’hygiène intime préserve la flore vaginale. La flore composée de lactobacilles, des bactéries naturelles du vagin préserve des infections.

      Enfin l’oseille de guinée de son nom scientifique Hibiscus sabdariffa, aussi appelé Bissap ou Roselle) est une plante herbacée de la famille des Malvacées qui pousse en zone tropicale, notamment en Guinée d’où elle vient puis s’est ensuite propagée dans le reste de l’Afrique de l’Ouest (Sénégal, Burkina Faso, Mauritanie, Bénin, Togo, Niger, sud du Mali, nord de la Côte d’ivoire), au Botswana, et au Congo. Cette plante est aussi connue en Egypte, au Soudan, en Centrafrique (appelé karakandji), au Cameroun (appelée folere) et au Mexique où on l’appelle flor de Jamaica. En Martinique et en Guadeloupe, elle est appelée Groseille pays (Gwozey peyi en Créole) ou simplement Groseille ainsi qu’en Asie du Sud Est.
      Le karkadé – parfois orthographié « carcadet » -, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet Hibiscus à fleurs rouges et les feuilles bouillis servent à la toilette intime.
      Préparation de la décoction de Feuille de Bissap et de feuille de baobab ; Faire bouillir quelques feuilles pendant 20 minutes, laisser tiédir, ajouter un peu de miel faire bouillir et faire sa toilette intime avec le mélange obtenu. Ce lavage est réputée pour rafraîchir le vagin, le resserrer le vagin et lui une odeur agréable.
      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  3. Catherine d'Albi :

    Merci beaucoup pour tout vos messages, merci pour votre sérieux, je suis vraiment satisfaite de votre produit, trés heureuse d’avoir pu les recevoir aussi rapidement malgré le coronavirus covid-19
    Cordialement Catherine d’Albi

  4. Balin :

    Bonjour je prend deja du moringa depuis 6 mois pour des douleurs lombaires avec de tres bon resultat, il faut le prendre en cure ou peut on en prendre continuellement , y a t il un maximun de temps de prise, ma fille est enceinte et mange tres peut de viande comme moi et j ai lu sur internet que le moringa etait déconseillé merci pour vos reponses bonne journée cdlt

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, pour une personne enceinte, nous pouvons lui conseiller de prendre plutôt des feuilles de Moringa plutôt que des graines de Moringa, et pour la croissance du fœtus il est conseillé de prendre de la poudre de fruit de baobab bio, ces duex produits naturel vont donner à votre fille tous les nutriments et les vitamines qu’il faut pour pouvoir nourrir son enfant et lui offrir un développement optimum.
      C’est des produits qui sont aussi excellents pour l’allaitement, ils ont vraiment grandement la qualité du lait de la maman.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire biologiquement

  5. Corinne de Nice :

    Bonjour, ma mère a un problème d’hypertension, le docteur lui a déjà prescrit des médicaments qu’elle ne supporte pas, auriez-vous un traitement naturel pour traiter l’hypertension artérielle.Merci d’avance pour votre réponse et pour tous les conseils santé que j’ai pu lire sur votre site, très instructif
    Corinne de La Jonquière près de Nice dans les Alpes-Maritimes

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’hypertension est un problème sérieux qui a des conséquences directes sur le reste de notre organisme. Parce que le sang circule dans tous les organes (coeur, reins) et dans toutes les artères des bras et des jambes à une tension supérieure à la normale. Cela peut leur causer des lésions sévères.
      La pression artérielle s’exprime par deux chiffres. Le premier, le plus élevé, correspond à la pression dite « systolique », c’est-à-dire la pression exercée sur les parois des artères quand le cœur se contracte. Le second, le plus faible, correspond à la pression « diastolique », pression lors de la phase de relâchement du cœur. L’unité de mesure utilisée est le centimètre de mercure, ou cmHg.
      On considère qu’une personne est atteinte d’hypertension artérielle lorsque la mesure de la pression artérielle au repos est supérieure ou égale à 14 cmHg pour la pression systolique et 9 cmHg pour la diastolique (soit ≥ 14/9 cmHg), et ce à plusieurs reprises lors de 3 consultations successives dans une période de 3 à 6 mois.
      Lorsqu’on souffre d’hypertension, il est courant de se voir conseiller quatre consignes à appliquer :
      limiter son surpoids ;
      ne pas s’exposer au stress ;
      refuser l’inactivité ;
      fuir la mauvaise alimentation.
      Pour un traitement naturelle de l’hypertension artérielle, voici nos conseils.
      Le ginkgo biloba facilite et améliore la circulation sanguine artérielle, veineuse et capillaire. Il optimise l’oxygénation du cerveau, ralentit le vieillissement cellulaire, permet de lutter contre les troubles de la mémoire et participe à soulager les personnes présentant des symptômes liés à la démence sénile.
      De nombreuses études indiquent que le ginkgo biloba réduit le risque cardiovasculaire. C’est ici la feuille qui nous intéresse. « Elle abrite des flavonoïdes, des triterpènes et des actifs – des sécoiridoïdes – légèrement hypotenseurs et hypolipémiants ».
      Le ginkgo peut stabiliser une hypertension artérielle débutante liée à un surpoids ou à un syndrome métabolique (surpoids, diabète, triglycérides élevés et/ou hypertension). En complément, bien sûr, de mesures diététiques et de la reprise d’une activité physique.
      Le ginkgo biloba est un puissant vasodilatateur, ce qui en fait l’un des meilleurs remèdes pour améliorer la circulation sanguine. De même, il inhibe la sédimentation des plaquettes dans les artères et fluidifie le sang.

      Il a été prouvé en l’an 2000 que les feuilles de moringa diminuent les taux de cholestérol des patients. Bien que n’ayant pas d’incidence directe sur la tension artérielle, cette plante peut contribuer à réduire les dommages causés par l’hypertension sur vaisseaux sanguins.
      Les feuilles de moringa en poudre ont des vertus diététiques et médicinales. Cette ressource végétale est utilisée pour soigner: le diabète, l’hypertension, les infections de la peau, l’ulcère à l’estomac, les douleurs gastriques, la gale, les mycoses qui sont des affections dues à des champignons parasites.
      Cosommez de la poudre de feuille de Moringa tous les jours, car ses nutriments activent le catabolisme lipidique, glucidique et protéique. D’autre part, la riboflavine dans les feuilles de Moringa transforme le gras en énergie. Enfin, des études scientifiques récentes mettent en évidence que le Moringa permet de diminuer la tension artérielle des hypertendus.
      Et voilà pourquoi. Le moringa contient :
      La vitamine C qui soutient la production d’oxide azotique qui aide soutient la fonciton correcte des artères et qui peut empêcher le développement du cataract causé par le diabète
      Le calcium qui détend les muscles
      Quatre fois plus du potassium que les bananes (par le même poids), ce qui aide à abaisser la pression artérielle en diminuant la quantité du sodium dans l’organisme
      Le magnesium, le zinc et la vitamine E qui aident à détendre les muscles de paroi des artères
      La vitamine D qui est nécessaire pour la production d’insuline dans le pancréas
      La vitamine A, l’antioxydant qui diminue le risque d’aveuglement causé par le diabète
      La vitamine B qui es effectif dans le traitement de la neuropathie diabétique
      Plus que 90 nitriments et 46 antioxydants qui soupportent la santé et le bien-être
      Le fruit du Baobab contre l’hypertension artérielle.
      le Potassium contenu dans le fruit du baobab (il en contient 6 fois plus que la banane !), est nécessaire au bon maintien de l’équilibre sodium/potassium et donc de la tension artérielle.
      Ce fruit venu tout droit d’Afrique est ainsi reconnu pour ses actions bénéfiques sur la tension artérielle, le cholestérol, mais aussi pour son fort pouvoir antioxydant et ses multiples fonctions au sein de l’organisme (protection du système immunitaire, équilibre de la flore intestinale, synthèse du collagène, amélioration de l’absorption du fer alimentaire, etc.). Il revêt par ailleurs des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antipyrétiques (qui luttent contre la fièvre).
      Consommer de la poudre de fruit de baobab Augmente l’énergie et vivacité d’esprit et aide à normaliser la tension artérielle.
      Les feuilles de corossol sont des validateurs qui peuvent élargir les vaisseaux sanguins bloqués. Un moyen simple de fabriquer des médicaments à partir d’ingrédients naturels à l’aide de feuilles de corossol, de préparer 5 morceaux de feuilles et de les faire bouillir dans de l’eau bouillante, d’attendre que l’eau change de couleur. Après avoir changé la couleur de la médecine naturelle, les feuilles de corossol peuvent être consommées immédiatement dans un état chaud.
      Le corossol ou graviola (Annona Muricata) est une plante alimentaire connue pour avoir des propriétés hypotensives. La tisane de corossol provoque une réduction significative de la pression sanguine, sans affecter le rythme cardiaque.
      Enfin le fruit du corossol en poudre ou en gélule aide à prévenir les dommages causés dans les nerfs et à garder un cœur sain. Grâce à sa forte teneur en vitamine B1, elle est capable d’accélérer le métabolisme, ce qui nous garantit une bonne circulation sanguine et une bonne pression artérielle.
      De plus, son apport en vitamine B2 est nécessaire à la production d’énergie du corps, aux fonctions du système nerveux et à l’entretien du cœur.
      Ses grandes quantités de vitamine C en font un excellent antioxydant. De cette manière, elle aide à augmenter la résistance du corps et à retarder le processus de vieillissement.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  6. Mimi :

    Bonjour,
    Polyarthrite Rhumatoïde, avec dysbiose, candidose digestive et onychomycose chroniques, associée à de la constipation : quelles plantes me conseillez-vous ? Je suis une femme de 70 ans.
    N.B. Régime hypotoxique strict dit “SEIGNALET” depuis 17 ans et aucune thérapeutique conventionnelle….vu les désastres !
    Merci pour votre réponse et bravo pour votre Labo !

  7. ingrid.ovois :

    bonjour
    je souffre depuis quelques mois de douleurs abdominales de chaque côté comme les points de coté ; j’ai passé un scanner pourrais avoir votre avis et vous envoyer mes résultats, le médecin m’a juste laisser un antispasmodique qui ne me soulage pas!
    conclusion du scan: encombrement stercoral colique plus ou moins diffus associé à une aérocolie surtout angulaire à droite et une position basse ectopique du colon transverse rentrant dans le cadre d’une variante de la normale; il parle aussi de formation kystique biliaire simple au niveau du segment 1 hépatique de taille centimètrique au niveau du foie .
    Pouvez vous m’aider car je suis anti médicament et me refuse de nouveau a consulter par manque de confiance
    Merci de votre aide bien à vous

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, nous sommes ravis suite à votre commentaire d’avoir pu échanger avec vous au téléphone, nous allons malgré tout répondre à votre commentaire en donnant le plus de détails, pour que cela aide aussi de futurs lecteurs.
      Comme je vous le disais donc à partir d’une trentaine d’années si nous passions tous un scanner on pourrait trouver des grosseurs un peu partout dans le corps, c’est quelque chose de tout à fait normal, donc il ne faut pas s’inquiéter.
      Quand on fait ce genre de traitement scanner IRM… Cela va toujours dans le sens de la médecine allopathique qui très rapidement peut mettre l’étiquette CANCER sur n’importe quelle grosseur, vous n’avez de toute façon pas le choix, vous êtes obligé d’y croire puisque vous adresser à de soi-disant spécialistes.
      Ces grands spécialistes ne comprennent strictement rien au fonctionnement du métabolisme, on pourrait réunir tous les grands spécialistes du monde qui ne sont pas aussi intelligent que notre corps.
      Il ne faut donc pas passer son temps à vouloir tout intellectualiser, pour garder la bonne santé ça fait des milliers d’années qu’on a la recette, il faut une nourriture saine idéalement sans viande et très peu de produits laitiers, il faut suer au moins une fois par jour, et penser à lâcher prise le plus souvent possible, avec des grimaces devant le miroir, et des chansons sous la douche.
      Et quand vous avez besoin de renforcer le métabolisme de l’équilibrée, il suffit de consommer des produits naturels expérimenté depuis des milliers d’années par la pharmacopée chinoise, africaine ou amérindienne, tel que les produits que nous conseillons sur la boutique.
      Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.Pour le traitement naturel de votre côlon irritable ou intestin irritable nous vous conseillons donc de consommer quotidienne de la poudre de fruit de baobab Baomix bio. Ce qui est très intéressant dans la poudre de fruit de baobab, c’est la teneur en fibres de ce fruit (4g pour 10g de poudre) et notamment en fructo-oligosaccharides (FOS). Ce sont des fibres prébiotiques, c’est-à-dire qu’elles vont nourrir notre microbiote intestinal et participer notamment à la régulation du transit et à réduire l’inflammation du côlon. Or, notre alimentation occidentale manque de ce type de fibres. Pour les personnes souffrant d’un syndrome du côlon irritable, c’est donc une aide précieuse. La prise quotidienne est généralement préconisée à 10 grammes par jour (deux cuillères à café), dans un verre.Si l’on tient compte des granulations appelées microzymas par A. Béchamp qui sont capables en fonction du terrain de s’associer pour former nos cellules ou des bactéries et autres micro-organismes connus.Nous en sommes entièrement constitués. Et comme pour le microbiote connu (en particulier), c’est le milieu ou le terrain qui favorisera un fonctionnement sain ou pathologique.Le microbiote représente l’ensemble des micro-organismes – bactéries, virus, parasites, champignons non pathogènes, dits commensaux – qui vivent dans un environnement spécifique. Dans l’organisme, il existe différents microbiotes, au niveau de la peau, de la bouche, du vagin… Le microbiote intestinal est le plus important d’entre eux, avec plus de 100.000 milliards de micro-organismes : 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps, pour un poids de 2 kilos !La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique.Enfin pour la colopathie-fonctionnelle, le système immunitaire est bien souvent remis en cause. Et la feuille de graviola corossol Annona muricata contribue à renforcer votre système immunitaire. Tous ces produits sont tout à fait compatibles et peuvent être consommé en même temps, ils très complémentaires et vous aideront à guérir rapidement.
      La capsaïcine a aussi un effet protecteur sur la paroi de l’estomac. Il faut toutefois dans votre cas en consommer une quantité raisonnable, une gélule par jour est suffisante pour profiter des ces propriétés thérapeutique, sans pour autant accentuer votre pathologie.
      Manger de la viande exceptionnellement et de préférence blanche, dans des plats où celle-ci n’est pas l’ingrédient principal. Priorité aux légumineuses (attention au mode de cuisson, qui doit rester léger), avec des petites bouchées de viande. C’est aussi ainsi que l’on se nourrit encore dans les pays les plus démunis et l’on ne s’en porte pas plus mal malgré la pauvreté.Se gaver de produits laitiers, c’est donc se gaver d’hormones de croissance inadaptées à notre organisme. Ce n’est pas un hasard si les nouveaux traitements en cancérologie passent pas des thérapies ciblées sur le tissu tumoral, des anti-angiogéniques, autrement dit des anti-facteurs de croissance. Le gluten des produits à base de blé, de maïs, de seigle, d’orge, mais aussi de kamut ou d’épeautre favorise la porosité intestinale. Autrement dit l’intoxication générale de nos organes : les mauvaises molécules comme celles du lait, au lieu d’être évacuées par notre côlon, vont aller réveiller nos cellules à potentiel de cancérogénicité. Et détruire notre système immunitaire, d’où l’explosion des maladies auto-immunes.Je vous conseil pour cette pathologie, de consommer régulièrement du ginkgo biloba, de la poudre de baobab bio Baomix et de la feuilles de moringa bio.
      Le gel contenu dans les gélules de plante d’aloe vera contient de la vitamine B, des mucilages et des acides aminés essentiels qui aident à réduire l’irritation de l’œsophage et du tube digestif.Sa consommation contrôle la production excessive de jus acides et protège la muqueuse gastrique contre les irritations qui peuvent produire des ulcères. Enfin, des chercheurs du Centre de recherche sur le cancer de l’Université de Cork, ont traité des cellules oesophagiennes cancéreuses avec un composé chimique provenant du curcuma : la curcumine. Celle-ci ont alors commencé à détruire les cellules cancéreuses après 24h d’exposition. La curcumine attaque les cellules par un système de signaux cellulaires alternatif, tout comme la feuille de graviola corossol.
      Amicalement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  8. plaineroyal :

    Bonjour,
    J’ai une amies qui souffre de fibrome saignant elle compte se faire opérer en décembre que me conseiller vous?
    Merci pour cette grande aide

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Tumeur bénigne, le fibrome utérin s’installe sur la paroi de l’utérus, notamment lors de la préménopause. Pour les enlever, de nombreuses femmes supportent une intervention chirurgicale. La phytothérapie, en ciblant la balance œstrogène-progestérone, peut en venir à bout.
      De 20 à 40 % de femmes dès l’âge de 40 ans développent un ou plusieurs fibromes. Souvent sans même le savoir puisqu’elles n’auront aucun symptômes. Cette excroissance bénigne du muscle lisse de l’utérus peut varier grandement en taille et quant à sa position dans le muscle ou à l’intérieur de l’utérus. Un fibrome peut être asymptomatique, ou encore plus dérangeant s’il cause une augmentation des saignements menstruels, un inconfort dans l’abdomen, ou des douleurs pendant les relations sexuelles ou autres.
      En phytothérapie, un traitement bien mené donnera d’excellents résultats dans le traitement des fibromes, hémorragiques ou non, sous l’effet des dérivés progéstéroniques ou d’une amélioration du rapport œstrogène-progestérone. Le yam en gélules (Dioscorea mexicana), par exemple, renferme un principe actif, la diosgénine, qui permet au corps de la femme de produire de la progestérone naturelle. D’autres plantes participeront à la diminution de la taille d’un fibrome par leur effet anti-inflammatoire et antioxydant sur le petit bassin et renforceront l’insuffisance veineuse et hémostatique. D’autres encore auront une action antidouleur.
      Pour aider le foie à l’élimination des oestrogènes endogènes et exogènes et ainsi rétablir un équilibre hormonal et ralentir voir freiner la croissance des fibromes. On peut alors utiliser des plantes comme le rhizome de curcuma en gélules (Curcuma longa) ou les racines de pissenlit (Taraxacum officinale) en gélules. Ces plantes médicinales seront aussi utiles s’il y a constipation. Pour aider à la régénération des cellules du foie, le Desmodium ascendens est une plante incontournable. Le foie qui est l’organe en charge d’évacuer les déchets (et notamment ceux de la dégradation hormonale). Il faut donc prendre des gélules de plantes de Desmodium pour soutenir son activité et engager une détox (3 gélules par jours). Dans le cas d’une tendance à la constipation chronique, on pourra alors ajouter en plus de la poudre de fruit de baobab et des baies de goji en fruit séché. En effet, une bonne régularité au niveau des selles est essentielle à l’élimination des déchets. Les hormones envoyées par le foie dans les intestins via la bile pour être éliminées peuvent être réabsorbées s’il y a constipation chronique, ou hyperperméabilité intestinale à cause d’intolérances alimentaires non traitées.
      Vitamine E pour vous aider, elle viendra compléter ces actions. Composée de plusieurs fractions dont l’alpha-tocophérol est la plus importante. Antioxydante, elle agit en régularisant les troubles hormonaux déclencheurs des fibromes. Elle s’oppose à la fibrose en général et combinée aux plantes intensifie leur action. Elle assure la stabilité des structures cellulaires. Son action sur la fibrose a été documentée notamment lors fibroses dues à l’exposition aux radiations. Son absence de toxicité, même à forte dose et son efficacité en font un complément de choix dans le traitement des fibromes. L’huile de nigelle contient des acides gras, polyinsaturés, monoinsaturés et saturés. Elle est riche en acide oléique, en acide palmitique, en oméga 3 et en vitamine E, ce qui fait d’elle un puissant antioxydant. Elle aide par ailleurs à l’élimination des toxines et active la microcirculation sanguine.
      Enfin vous pourriez consommer régulièrement des anti-cancer naturel tel que la feuille de Graviola, les amandes amères d’abricot, Artemisia annua.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

Deixe um comentário / comentário / depoimento

Seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios são marcados *