I benefici terapeutici di 100% naturale Lapacho

Il Lapacho è indiani americani di antico rimedio per molti disturbi.
• Traitement des cancers
• infections bactériennes causées par des staphylocoques, des streptocoques, etc.
• infections virales : grippe, rhume, herpès, polio, virus d’Epstein-Barr, etc.
• infections parasitaires telles que le paludisme
• infections de la bouche, du nez et de la gorge
• troubles du tractus gastro-intestinal : inflammation des muqueuses, colite, maladie de Crohn, polypes, dysenterie, ulcères gastro-duodénaux
• troubles du système génito-urinaire : cystite, urétrite, prostatite, polypes de la vessie, vaginite, pertes vaginales, inflammation du col de l’utérus
• gastrite, l’ulcère gastrique
• plaies et ulcères
• anti-douleur
• artériosclérose
• faiblesse cardiaque
• asthme
• Élimination des toxines (radicaux libres)
• Stimulant du système immunitaire
• Antalgique (antidouleur)
• Anti-inflammatoire
• Antirhumatismal (arthrite)
• Soins de l’anémie (contient du fer et des minéraux) et d’autres maladies hématologiques (affection sanguine) telles que la leucémie ou la maladie de Hodgkin
• Soins de certaines maladies neurologiques (maladie de Parkinson)
• Traitement de la fibromyalgie
• Artériosclérose
• Troubles digestifs (inflammation de l’estomac et des intestins)
• Polype
• Leucorrhées
• Cystite
• Prostatite
• Dermatoses (maladies de la peau) : eczéma, psoriasis, lupus, furoncles
• Bronchite
• Diabète
• Agit contre la maladie de Lyme

Indigeni sudamericani raccolte da migliaia di anni, la corteccia interna di un albero chiamato Lapacho biologica (Tabebuia Avellanadae). Questo albero cresce nella foresta amazzonica e le montagne del Paraguay, Argentina e Brasile, ha una particolarità; corteccia spinge indietro molto velocemente quando è stato raccolto, e senza danneggiare la pianta stessa.

Des recherches récentes ont montré que le Lapacho biologique est efficace pour réduire l’inflammation et la douleur, possède une fonction antimicrobienne, antifongique et antiparasitaire, stimule le système auto-immunitaire, anti-cancer, une action antioxydante similaire à celle de l’échinacée et du ginseng rouge et ne contient pas de caféine. Cette plante est efficace pour le traitement des tumeurs, des cancers dont la leucémie, de candida albicans et d’autres infections envahissantes, et des maladies débilitantes comme l’ arthrite et une multitude d’autres maux.

Lapacho organico può essere utilizzato regolarmente come un preventivo durante la stagione fredda e ogni volta che il rischio di infezione è alto. La nostra salute fisica e mentale dipende solo dallo stato dei nostri fluidi corporei, vale a dire i fluidi sanguigni, linfatici e cellulari, se danneggiati, il nostro corpo tende ad ammalarsi.

La plupart des causes de la maladie sont dues à l’intoxication et la contamination des fluides de notre corps en raison de la mauvaise nutrition et d’une façon de vivre pas toujours équilibrée. En effet une mauvaise nutrition, et la consommation excessive de viande, de lait, de sucre induisent pour l’estomac et le système digestif, un état de fatigue général menant à une diminution de la forme physique. Une mauvaise digestion due au fait de manger trop vite, induit quant à elle, la formation de selles dures et l’augmentation des parasites microbiens dont la production de toxines modifient la flore intestinale; donc dans un sens l’intestin devient l’organe qui empoisonne notre corps, ceci, atteignant alors le foie et pénétrant dans les cellules de l’organisme entier.

corteccia di Lapacho di bio selvatici

Lapacho biologica è necessario per disintossicare il corpo e ripristinare il bactérienne.Le Lapacho flora biologica è uno dei migliori impianti per purificare il corpo, senza richiedere un grande dispendio di energia, sarà ripristinare il le difese del corpo, rafforzando il sistema immunitario. Il nostro corpo è, almeno in apparenza, insensibile agli agenti patogeni e sostanze tossiche, che tuttavia ogni giorno disturbano l'equilibrio del corpo. E 'inoltre in grado di sviluppare anticorpi, se necessario, ma la vera difesa è dato da una buona salute, che è strettamente correlato al funzionamento del fegato, reni e sistema linfatico. Lapacho biologica rappresenta il fegato e la linfa del sistema, le migliori piante medicinali, mentre i reni possono migliorare la loro funzione e l'attività con la verga d'oro, Orthosiphon, seta di mais e altre piante, in modo da venire ridurre il rischio di malattia.

Ricordiamo che le piante disintossicante e purificante sono spesso più efficace di qualsiasi altra terapia. Il Lapacho biologico contiene anche una combinazione speciale e un raro concentrazione di sali minerali e oligoelementi: calcio, magnesio, fosforo, zinco, cromo, silicio, manganese, molibdeno, rame, ferro, potassio, sodio, cobalto, boro, o , argento, stronzio, bario, nichel. Lapacho biologica può essere utilizzato nella infiammazione della prostata, per combattere il diabete, l'infiammazione del midollo spinale, il morbo di Parkinson, reumatismi, vene varicose, problemi della pelle, anemia, arteriosclerosi , asma, bronchite ... bio Lapacho rafforza il sistema immunitario e può essere consigliato a tutti, perché con il suo fegato e sistema linfatico per raggiungere le condizioni ottimali, senza sforzo e senza effetti collaterali.

proprietà Lapacho

Il bio Lapacho è antibiotico, antibatterico, virucida, pesticidi, fungicidi, anti-infiammatori, purificante, immunostimolante, tonico generale e cardiotonico, stimolante globuli rossi, lieve diuretico, blando sedativo, ipotensivo dolce, dolce ipoglicemizzanti, analgesico, astringente, antidiarroico, vulnerary, espettorante, febbrifugo.

associazioni

Contro la febbre e lo stato febbrile con curcuma. Contro il mal di gola e tonsillite con le proprietà di olio di nigelle.Les goji proprietà e acai come antiossidanti. Per rafforzare le difese naturali e l'immunità le virtù di polvere di baobab organico. Per una buona digestione associazioni con le proprietà di curcuma. Per digestitifs disturbi con aloe vera.

Associazione per i disturbi del sistema urinario con i benefici di mirtillo.

27 avis / commentaires / témoignages sur “I benefici terapeutici di 100% naturale Lapacho

  1. Martine de Vannes :

    j’avais un cancer du sein depuis 3 ans, j’ai refusé la chimiothérapie, j’ai depuis fait très attention à mon alimentation, supprimé le sucre, beaucoup moins de viande, fini le lait, principalement des fruits et des légumes, ça fait 8 mois que je suis sous traitement naturel, j’ai suivi vos conseils, je prends des amandes amer abricot, les racines de pissenlit, la teinture mère d’armoise, lapacho, et la poudre Baomix. La grosseur dans mon sein a beaucoup diminué, elle faisait quand même 8 cm, 1 ans et plus que 3, je suis en bonne voie de guérison, merci 

  2. Kat de Saint Etienne :

    j’ai acheté le lapacho Biologiquement plusieurs fois. Une excellente qualité du produit, et en plus livraison rapide et soignée.

  3. Rut Le Havre :

    En deux mois de prise de lapacho et de feuilles de graviola, j’ai enfin des bonne nouvelle du docteur, la tumeur rétrécie, je suis en bonne voie de guérison d’après lui, merci

  4. nadamahria :

    Mahria nada
    Bonjour
    Actuellement sous traitement immunosuppresseur pour une maladie de crohn ( inflammation plus au colon ) depuis 2012 a une injection pas semaine du traitement Humira .
    J aimerais bien savoir si je peux faire un cure de lapacho et le graviola en parallèle a mon traitement et si il y a des effets secondaire.
    Ou si vous pouvez me conseiller autre chose .
    Cordialement

  5. Gisèle du Mans :

    Bonjour à tous, je voudrais partager mon expérience, chère lectrice, cher lecteur, vous vous sentez souvent fatigué(e). Ou alors vous souffrez régulièrement de douleurs articulaires, de craquements du dos et du cou, de maux de tête, de problèmes de mémoire. A moins que vous ne soyez sujet à des troubles d’humeur ou à des phases de dépression. Ce n’est peut-être pas grand-chose. Si vous allez voir votre médecin, il est probable qu’il vous prescrira des antidouleurs, des antidépresseurs et qu’il signera son ordonnance en vous suggérant d’aller voir un psy. Mais il se peut que ce soit beaucoup plus grave. Et que votre médecin passe à côté d’une maladie discrète, presque invisible mais pourtant bien réelle, aux conséquences qui peuvent être dramatiques. La maladie de Lyme.
    Le lapacho en gélules a de nombreuses propriétés, la candidose, certains parasites intestinaux, pour soutenir le système immunitaire, et bien d’autres choses, mais aussi il agit contre Lyme.
    je me suis traitée avec le lapacho en gélules, associée à l’Artemisia annua, cela a pris du temps, presque 3 mois, mais je suis sorti d’affaire, dieu merci.
    cordialement
    Gisèle du Mans

    • Kouam :

      Bonjour
      J’ai mon beau père qui a la prostate je voudrais lui prendre des gélules de lapachos et des gélules artemesia, que me conseillez-vous en plus
      Merci de votre retour
      Cordialement

      • Biologiquement.com :

        Bonjour, effectivement pour un problème à la prostate il est conseillé de prendre des gélules de lapacho, de l’Artemisia annua, mais il faut aussi prendre de la poudre de maca, de la poudre de fruit de baobab, de la poudre de feuilles de Moringa et enfin de la poudre de feuille de Graviola.
        Cordialement
        L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  6. Ananta :

    Bonjour, J’hésite entre différents de vos produits. Que me recommandez vous pour des douleurs aux muscles tendons des jambes avec sensation de raideur.
    La nuit je souffre de plus du syndrome de jambes sans repos. Aucun examen, IRM n’explique ces raideurs et douleurs. Je suis lasse de toute cette chimie qui ne me soulage pas plus que les séances de kiné. Je suis épuisée physiquement. Merci par avance de m’aider a faire les bons choix.
    Bien cordialement.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      pour combattre efficacement et naturellement les douleurs musculaires nous vous conseillons d’associer 3 produits naturels, le curcuma bio en gélules, la poudre de fruit de baobab Baomix, et un extrait du piment de Cayenne, la capsaïcine.
      Proche du gingembre, le curcuma bio (curcuma longa) est une épice asiatique orange au parfum subtil. Il dégage une odeur poivrée, musquée et un peu âcre. La saveur du curcuma est poivrée, amère et chaude.

      Les rhizomes de curcuma contiennent 3 à 5% de curcuminoïdes, quasi insolubles dans l’eau : la curcumine, le déméthoxycurcumine et la bisdéméthoxycurcumine, ainsi que des huiles essentielles. La curcumine est facilement assimilée par l’organisme.

      Les curcuminoïdes bio sont prisés en cuisine pour leur couleur jaune (E100, curcumine). On les retrouve dans les curry (avec d’autres épices tels le gingembre, le paprika, la cannelle, …), les pickles , le beurre, le fromage, la moutarde….
      Le curcuma bio en gélule a fait l’objet dans de nombreuses publications scientifiques. On a démontré des actions sur les pathologies anti-inflammatoires, cancer, diabète, affections cardiovasculaires et neurologiques et rhumatismes pour ne citer qu’eux. ils favorisent la détoxification de l’organisme.
      Le curcuma bio est une épice qui peut se présenter sous la forme de racine ou de poudre. Si elle est très populaire en cuisine (puisqu’il s’agit du principal composant du curry indien), c’est aussi un anti inflammatoire (mais aussi anti-cancérigène) très efficace grâce à sa teneur en curcumine.
      Les curcuminoïdes, sont des antioxydants très puissants, ce qui explique un certain nombre d’indications médicinales traditionnelles de cette plante, notamment dans le traitement de divers troubles inflammatoires : soulagement des douleurs arthritiques, rhumatismales ou menstruelles, traitement de diverses inflammations cutanées ou ophtalmologiques, hypercholestérolémie, dyspepsie. La curcumine est un anti-inflammatoire, qui agit par inhibition des médiateurs de l’inflammation (NFkB, cyclo-oxygénase, lipoxygénase, cytokines pro-inflammatoire), et également par ses propriétés anti-oxydantes, en s’opposant à la formation de monoxyde d’azote. Le curcuma est une alternative naturelle aux anti-inflammatoires (AINS).
      De plus de nombreuses études ont démontré les vertus anti inflammatoires et anti-oxydantes de la poudre de fruit de baobab bio Baomix . On la recommande pour les personnes atteintes de cancer, de maladies auto-immunes et diverses autres maladies inflammatoires. Dans l’organisme, elle joue un rôle hépato protecteur. Grâce à son apport essentiel en bonnes bactéries, il permet également de venir à bout des inflammations de l’intestin. On utilise aussi l’huile de baobab pour soulager les douleurs musculaires en applications locales.
      Pour le soulagement des douleurs musculaires et la tension musculaire en particulier dans ces zones : cou, épaules, dos, et colonne vertébrale.
      Enfin la capsaïcine n’a pas que des effets sur les cancers, en effet on utilise couramment la capsaïcine en gélule comme analgésiques conçues pour traiter les maux articulaires ou musculaires. En effet cette molécule, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, permet d’atténuer les douleurs articulaires (comme l’arthrose) ainsi que certaines douleurs musculaires.
      C’est trois produits naturels sont disponible à la vente sur la boutique en ligne du laboratoire Biologiquement
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement.com

  7. Corine de paris :

    je vous envoie beaucoup de clients des Antilles et autre ,il y a un an le 15 mai je suis revenu d’Afrique et on m’a découvert deux nodules au poumon stade 4 et là j’ai pris 12 amendes amer d’abricots et du lapacho et au bout de six semaines les métastases que j’avais sur les os était disparu et les deux nodules réduit de deux tiers.
    Cordialement
    Corine de paris

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      nous sommes vraiment ravis que nos produits vous apporte entière satisfaction, merci beaucoup pour votre soutien.
      N’hésitez pas avant de passer une prochaine commande sur la boutique biologiquement à nous contacter par téléphone pour avoir un code de réduction.
      au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  8. dupendnat :

    Bonjour,

    Mon mari souffre de bronchite chronique, avec des glaires sans cesse.
    Quel traitement me conseillerez vous?
    Merci de votre réponse
    Cordialement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le mucus forme une couche protectrice sur la bouche, le nez, les sinus, la gorge, les poumons, l’estomac et les intestins. Il les empêche ainsi de se déshydrater.

      Le mucus forme aussi une barrière de protection contre les intrus. Il empêche les bactéries et les virus de pénétrer à l’intérieur de votre corps. Le mucus comporte aussi des anticorps qui aident votre organisme à reconnaître les intrus et à les tuer. Il y a donc toujours du mucus dans votre corps… et heureusement !

      Mais parfois, la composition du mucus change : il devient plus épais, plus solide. Lorsque c’est le cas, sa présence dans votre corps ne passe pas inaperçue (alors que normalement, vous ne la ressentez pas). Cela peut être le cas suite à une réaction allergique (ex. rhume des foins), après avoir mangé ou bu des produits laitiers (si vous êtes intolérant au lactose) ou lorsque vous êtes enrhumé.

      Le curcuma bio en gélules du laboratoire Biologiquement est un décongestionnant naturel. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il stoppe l’accumulation du mucus dans les cavités nasales et décongestionne les voies respiratoires.
      Avalez 2 gélules de curcuma bio avec un verre d’eau chaque matin et avant de dormir. Vous vous sentirez mieux au bout de quelques jours.
      Grâce à sa nature antiseptique, le curcuma réduit les mucosités en chassant les bactéries responsables de l’excès de mucus.
      Le curcuma est un véritable super-aliment. Il purifie, soulage la douleur, réduit l’inflammation et augmente la résistance. Exactement ce dont vous avez besoin !

      De plus, le lavage du nez est recommandé dans les soins et la prévention des affections des voies respiratoires supérieures : nez bouché, rhumes et rhinites, sinusites et allergies, polypes nasaux.

      Méthode
      Remplir le LOTA d`eau tiède et ajouter une cuillerée à café de fleur de sel de Guérande. Remuer afin de dissoudre le sel en totalité.
      Introduire l`embout anatomique du LOTA dans une narine, la tête inclinée sur le côté opposé, et le corps légèrement penché en avant.
      L’eau s’écoule naturellement par l’autre narine, sans passer par la gorge, procurant une agréable sensation de fraîcheur.
      Se moucher et recommencer le lavage par la narine opposée.
      Pour terminer, se moucher doucement afin d’expulser le peu d`eau demeurant dans les narines.
      Les produits du moringa vont vous aider.
      Les avantages des extraits de plantes de Moringa comprennent le soulagement de l’asthme bronchique et de l’inflammation causée dans les voies respiratoires.
      Des chercheurs ont mené des études sur les graines de moringa sur différents modèles expérimentaux de l’asthme. Les résultats montrent que le moringa est à l’origine de bienfaits antiasthmatiques significatifs :
      Effet bronchodilatateur : La graine de moringa aide à dilater les bronches et bronchioles, et ainsi à maintenir un flux d’air normal jusqu’aux poumons et réduire la résistance dans les voies respiratoires.
      Effet stabilisateur des mastocytes : La graine de moringa bloque la libération d’histamine (composé allergène) produit par les mastocytes, et contribue ainsi à contrôler les troubles allergiques.
      Effet anti-inflammatoire : Le moringa possède une activité anti-inflammatoire similaire à celle des médicaments « anti-inflammatoires non stéroïdiens » (AINS), mais contrairement à ces derniers, ils sont sûrs et peuvent être utilisés sans potentiels effets négatifs.
      Effet anti-microbien : Il a été démontré que les graines de moringa présentent une activité antimicrobienne quand elles sont testées contre différents agents pathogènes des voies respiratoires. C’est pourquoi il protège des différents microbes qui causent des infections broncho-pulmonaires pouvant empirer la gravité de l’asthme.
      La science a ainsi confirmé les propriétés antiasthmatiques des graines de moringa. Le moringa est tout spécialement efficace dans le traitement de l’asthme bronchique grâce à sa grande concentration en bêta-sitostérols, qui exercent un effet anti-inflammatoire sur une inflammation des bronches causée par un allergène.
      De plus une étude a par ailleurs démontré que les feuilles de moringa présentent des propriétés antimicrobiennes puissantes. Elles peuvent ainsi être utilisées pour contrôler et améliorer des complications respiratoires telles que l’asthme.
      Vous trouverez les graines de moringa et sa feuille en gélules sur la boutique du laboratoire Biologiquement.

      Aussi le lapacho serait très intéressant pour votre traitement, c’est un arbre à racine pénétrante qui parvient à puiser des concentrations exceptionnelles de sels minéraux et d’oligo-éléments puisés dans les profondeurs de la terre. Son écorce est riche en calcium, fer, magnésium, phosphore, zinc, chrome, silicium, manganèse, cuivre, potassium, sodium, cobalt, bore, argent, or, strontium, barium, nickel… Éléments souvent en carence dans l’alimentation moderne et pourtant nécessaires au fonctionnement et au renforcement du système immunitaire, au bon drainage hépatique et à la vitalité quotidienne. De plus, écorce contient non seulement des tanins, mais également des flavonoïdes, reconnus pour leurs pouvoirs neutralisants des oxydes dans le sang. Enfin, les gélules de lapacho renferme des coumarines (fluidifiants sanguins) efficaces comme régénérateurs sanguins, revitalisants, hypotenseurs, et contre les céphalées et les faiblesses cardiaques. Il est de plus dépourvu de caféine.

      Enfin il est important de consommer régulièrement des pré-biotique et pro-biotique pour maintenir son système immunitaire en forme , améliorer sa santé générale et aider à prévenir les maladies, nous vous conseillons donc de consommer régulièrement de la poudre de fruit de baobab Baomix.
      Le fruit du baobab Baomix est reconnu pour sa teneur extrêmement élevée en Vitamine C ce qui en fait un allié important pour votre santé. Il contient d’ailleurs 6 fois plus de Vitamine C qu’une orange et possède un niveau élevé d’antioxydants.
      La Vitamine C libère de l’énergie de façon continue et permet de ressentir cette énergie sur une plus longue période de temps. Grâce également à son niveau élevé en antioxydants, le baobab Baomix contribue à renforcer le système immunitaire.
      En espérant répondre à vos attente
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  9. Dominique :

    Bonjour,
    Quelle est la posologie quotidienne de LAPACHO pour soigner une candidose intestinale chronique ?
    Quelle est la durée du traitement ?
    Avec mes sincères remerciements pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, une candidose est une infection fongique causée par des levures du genre Candida. Le terme peut désigner tout une gamme de manifestations pathologiques ayant pour facteurs ces champignons levuriformes.
      Se débarrasser du candida est difficile, les produits chimiques utilisés pour conserver les aliments transformés, avec des arômes alimentaires artificiels tuent les bonnes bactéries dans l’intestin. En outre, l’aspirine, l’acétaminophène (aspirine) et l’ibuprofène provoquent une inflammation de la muqueuse intestinale provoquant des maladies de l’intestin qui peuvent déclencher le syndrome de l’intestin qui fuit. Afin d’éliminer le candida, il faut inhiber sa capacité à se multiplier en coupant son approvisionnement alimentaire et en ajoutant des bactéries amicales.
      Les aliments transformés et raffinés créent l’environnement acide que le candida et d’autres maladies ont besoin pour survivre (telles les cellules cancéreuses). Éliminer les aliments riches en gluten, sucre et le sirop de maïs à haute teneur en fructose. Bien que le traitement de la candidose, limite votre consommation d’alcool, vinaigre, pain, aliments riches en sucre, les arachides, les champignons, lait et fromage. Les noix, les graines, les poissons sauvages et d’autres aliments frais de la mer (Naturel) sont tous utiles pour lutter contre le candida, avec l’ail. Lla cannelle, le gingembre, le poivre long intensifient la sécrétion d’enzymes digestives et peuvent être ajoutés quotidiennement à vos plats. Le passage à un mode de vie sain, si oui ou non vous avez le candida, ne peut que conduire à un corps sain avec l’avantage supplémentaire de la lutte contre toute future infection à levures.
      L’ail est un antibiotique naturel, anti-fongique puissant tandis que le curcuma, est un traitement efficace contre le candida, selon le Journal of Antimicrobial Chemotherapy.
      Les tests effectués au Département de Microbiologie au Centro de Engenharias au Brésil ont montré que le curcuma était un anti-fongique plus puissant que la fluconazole, un médicament couramment prescrit, vous pouvez prendre 4 gélules de curcuma par jours pour traiter une candidose.
      Le lapacho en gélules a de nombreuses propriétés,contre la candidose, certains parasites intestinaux, pour soutenir le système immunitaire, et bien d’autres choses. L’écorce interne de lapacho est utilisée traditionnellement avec succès pour traiter les infections gastro-intestinales et les infections à levure tels que que la candidose.
      Le Lapacho ou Pau d’Arco (bois d’arc) est un arbre que l’on retrouve dans les immenses forêt d’Amérique du Sud. C’est le seul arbre connu de cette région qui est complètement immunisé contre les infections provenant des champignons, c’est cette particularité qui a sans doute amené les populations locales à l’utiliser avec succès pour toutes les infections fongiques, ce qui convient particulièrement au traitement du Candida Albicans, mais aussi à ceux d’origine parasitaires, bactériennes et virales.
      Dans les années 1960, le National Cancer Institute des États-Unis a lancé un vaste projet d’identification et d’isolation de composés anticancer dans les plantes. C’est dans le cadre de ces travaux que des chercheurs ont isolé le lapachol, un des ingrédients actifs du pau d’arco.
      C’est lors d’essais in vitro, que les chercheurs ont observé que cet extrait fluide tiré de l’écorce interne du pau d’arco, qu’est le Lapachol présentait des propriétés antifongiques, antibactériennes et antiparasitaires.
      Le pau d’arco est aussi connu sous le nom de taheebo, il contient des combinaisons et des concentrations particulièrement intéressantes de certains sels minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le fer, le magnésium, le phosphore, le zinc, le chrome, le silicium, le manganèse, le molybdène, le cuivre, le potassium, le sodium, le cobalt, le bore, l’argent, l’or, le strontium, le baryum, le nickel et d’autres. Au vu des carences dont nous souffrons aujourd’hui, il est aussi une réponse complémentaire à ces problèmes.
      Il est aussi possible de prendre le lapacho sous forme de capsules, la dose conseillée est d’une à six gélules de 325 mg par jour avec beaucoup d’eau.
      Enfin les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.
      La poudre de baobab Baomix est une source de vitalité qui participe à la remise en forme de l’organisme et au tonus, mais elle rééquilibre aussi la flore intestinale grâce à ces probiotiques, c’est une autre arme formidable dans l’arsenal anti-Candida (prendre une cuillère à café par jour).
      La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique (prendre deux gélules par jour).
      Il est conseillé de faire une cure 2 mois avec ses produits naturels, de faire une pause thérapeutique pendant 10 jours et de reprendre si besoin.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  10. Kern Martine :

    Bonjour mon mari est atteint d ‘ neuroborréliose de Lyme ,il est en fauteuil roulant depuis plus de 7 ans car une spasticité des muscles des jambes et du dos l’ empêchent de se tenir debout .Les neurologues n’ont aucune solution et l’atrophie gagne du terrain Parmi vos produits pensez vous que certains pourraient l’aider sachant que nous avons déjà essayé beaucoup de choses et que ce qui “marche” pour les uns ne fonctionne pas forcément pour les autres ?Merci à vous

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      La feuille de papaye associée à la feuille de graviola sont des antioxydants d’exception qui neutralisent les radicaux libres, inhibent l’oxydation des lipides et retardent certaines pathologies liées aux radicaux libres. Ainsi : elles retardent le vieillissement.
      Elles diminuent l’impact de la pollution environnementale.
      Elles ralentissent l’évolution des maladies dégénératives : Parkinson (son utilité chez les patients résistant au traitement L-Dopa a été démontrée), Alzheimer, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique…

      Moins connu est l’effet du curcuma sur les plaques amyloïdes qui sont des accumulations extracellulaires de protéines anormales qui déclenchent une réponse inflammatoire et l’apparition d’enchevêtrements neurofibrillaires dans les corps cellulaires, qui provoquent une atrophie neuronale dans différentes zones du cerveau. Nous allons suivre sur le sujet un article d’octobre 2007 “Turmeric’s Curcuminoids Help Prevent Brain Plaque” [Turmeric nom anglais du curcuma] de la revue en ligne Life Enhancement Magazine.
      De plus, une supplémentation en curcuma accompagnée d’une stimulation musculaire aurait tendance à limiter les inflammations musculaires après l’entraînement. Il aurait même été montré que le curcuma permettrait de lutter contre l’atrophie musculaire.

      La capsaïcine topique à hautes doses améliore les douleurs de la névralgie post herpétique. Chez les patients souffrant d’une maladie d’Alzheimer, les statines pourraient avoir un effet négatif sur les capacités cognitives. Les immunomodulateurs oraux semblent ralentir la progression de l’atrophie cérébrale à deux ans chez les patients avec sclérose en plaques de forme poussées-rémissions.

      Les preuves suggèrent que pourrait être utile dans la modulation de la douleur en inhibant la transmission neuronale dans les voies de la douleur, en rendant un choix judicieux pour un relaxant musculaire naturel. L’huile de cannabis a la capacité de soulager la douleur chronique et l’inflammation.
      Le système endocannabinoïde est un ensemble de neurotransmetteurs et neurorécepteurs présents dans le système nerveux et joue un rôle essentiel mais encore mal compris dans des processus physiologiques tels que le sommeil, l’appétit, le système de la douleur, l’humeur. Les deux principaux récepteurs qui vont traiter les messages chimiques des cannabinoïdes sont appelés CB1 et CB2. La prise de CBD active les récepteurs CB1 et CB2 eux-mêmes connectés au système nerveux central, lui-même affecté par la Sclérose en Plaque (SEP). D’après les études scientifiques, le système endocannabinoïde et la prise de CBD joueraient un rôle de régulateur de la spasticité et des spasmes musculaires grâce à des propriétés anti-inflammatoires, immunosuppresseurs et neuroprotectives. La prise de cannabinoïde peut donc réduire les symptômes de la Sclérose en Plaque (SEP) mais aussi ralentir la progression neurodégénérative. Le médicament Sativex (laboratoire GW Pharmaceuticals), un mélange de CBD et THC a d’ailleurs été initialement développé pour le traitement de la sclérose en plaques. La dégradation de la myéline causée par la SEP provoque une inflammation importante. Au cours de ce processus, des cytokines sont libérées, augmentant le nombre des cellules immunitaires ce qui aggrave l’inflammation. D’autres modifications destructives provoquent un stress oxydatif des cellules qui conduit à l’apoptose (mort cellulaire).
      L’huile de cannabis calme le système nerveux central et aide à gérer les symptômes de l’arthrite de Lyme.
      Le CBD (Cannabidiol), possède des propriétés anti-inflammatoires sans les effets psychoactifs du THC. Tout d’abord, le CBD inhibe la production du facteur de nécrose tumorale, cytokine impliquée dans l’inflammation, en particulier lors des phases aiguës. Le facteur de nécrose tumorale contribue à l’aggravation de la Sclérose en Plaque (SEP) en détruisant les cellules productrices de myéline.

      L’artemisia annua est un des meilleurs remèdes contre le protozoaire parasite du sang BABESIA, une co-infection extrêmement fréquente dans la maladie de Lyme
      La plante est très connue dans le cadre de la lutte contre le paludisme et le neuro-palu (provoqué par un protozoaire “Plasmodium”, parasite du sang de la même famille que Babesia). Elle agit aussi dans le traitement de la toxoplasmose ( parasite : Toxoplama Gondii), et plusieurs autres pathogènes.
      “Elle est active non seulement contre le Plasmodium mais également les protozoaires suivants : Schisostoma (bilharziose), Lepstopspira, Leishmania donovani, Eimeria tenella, Trypanosoma brucei, Giardia duodenalis, Babesia divergens, Neospora caninum, Toxoplasma gondii ou encore contre les virus tels que celui de l’hépatite.”
      Elle a de nombreuses autres propriétés. Elle permet de traiter l’hémochromatose (excès en fer) et est proposée dans les protocoles de traitement naturel du cancer, sur conseil de professionnels compétents.
      Elle peut donc être prise pour traiter la babesiose, la toxoplasmose, mais aussi de façon générale en soutien du traitement de la borréliose et co-infections.

      Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.
      La poudre de baobab Baomix est une source de vitalité qui participe à la remise en forme de l’organisme et au tonus, mais elle rééquilibre aussi la flore intestinale grâce à ces probiotiques.
      La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique.

      Manger de la viande exceptionnellement et de préférence blanche, dans des plats où celle-ci n’est pas l’ingrédient principal. Priorité aux légumineuses (attention au mode de cuisson, qui doit rester léger), avec des petites bouchées de viande. C’est aussi ainsi que l’on se nourrit encore dans les pays les plus démunis et l’on ne s’en porte pas plus mal malgré la pauvreté. Les produits carnés tels que les saucisses, la viande hachée ou la charcuterie sont aussi à éviter. Il ne faut pas non plus abuser de poissons tels que le saumon ou le thon, en raison de leur teneur élevée en métaux lourds. Les premiers produits à éliminer sont les snacks et les aliments transformés industriellement. Ce type d’aliment va à l’encontre de tout régime alimentaire sain. Mais il sera tout particulièrement malsain si vous avez une maladie auto-immune.
      Aussi se gaver de produits laitiers, c’est se gaver d’hormones de croissance inadaptées à notre organisme. Ce n’est pas un hasard si les nouveaux traitements en cancérologie passent par des thérapies ciblées sur le tissu tumoral, des anti-angiogéniques, autrement dit des anti-facteurs de croissance.
      Le gluten des produits à base de blé, de maïs, de seigle, d’orge, mais aussi de kamut ou d’épeautre favorise la porosité intestinale. Autrement dit l’intoxication générale de nos organes : les mauvaises molécules comme celles du lait, au lieu d’être évacuées par notre côlon, vont réveiller nos cellules à potentiel de cancérogénicité. Et détruire notre système immunitaire, d’où l’explosion des maladies auto-immunes.

      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  11. Lepetit Thérèse :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site par un ami.
    J’ai la maladie d’haschimoto avec hypothyroïdie, je suis sous levothyrox mais beaucoup de problèmes et de grosses fatigues. Je possède toujours ma thyroïde
    J’ai également une polyarthrite pseudo rhizomélique qui me fait souffrir car j’ai supprimé la cortisone.
    Que me conseillez vous
    Merci de votre réponse.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      La thyroïde est une glande endocrine – sécrétant des hormones dans le sang – située à la base du cou, accolée à la trachée, en forme de nœud papillon, constituée de deux lobes réunis par un isthme. Elle produit la triiodothyronine et la thyroxine : le rôle de ces hormones est difficile à décrire tant il est lié au fonctionnement normal des cellules de l’organisme; il est principalement mis en évidence par les troubles consécutifs à l’hyperfonction ou l’hypofonction de la glande.
      Après le diabète sucré, l’hypothyroïdie est en effet le dérèglement hormonal le plus fréquent. En ajoutant les autres dérèglements de la thyroïde (hyperthyroïdie, maladie d’Hashimoto, de Basedow, etc.) il y a un march conséquent à la clé, avec des traitements lourds : traitement hormonal substitutif à vie, irradiation de la thyroïde, ablation… et surtout, LA molécule, une même molécule pour tous, la thyroxine et un médicament incontournable, le Lévothyrox. Trois millions de patients aujourd’hui au moins en dépendent.
      Si vous ou votre entourage avez eu des problèmes de thyroïde, vous savez qu’une visite chez l’endocrinologue se termine quasi inévitablement par la prescription de Levothyrox.
      Dépistage, diagnostic hatif, manque d’information, chirurgie ou irradiation de la thyroïde à l’iode radioactif… c’est ainsi qu’est né le formidable business de ce «pool-médico-pharmaceutique » qui produit une dépendance absolue à vie chez des millions de français. Et, dans le cas français, où le levothyrox a un quasi monopole, la dépendance à un seul laboratoire.
      Une étude de 2016 de l’université de Glasgow sur 737 patients atteints d’hypothyroïdie dite « subclinique » montre que la prise de Levothyrox ne fonctionnait pas mieux qu’un placebo sur les symptômes.
      Souvent, les dérèglements de la thyroïde au moment de la ménopause peuvent être la conséquence de la baisse des œstrogènes propre à cette période de la vie : pour compenser cette baisse, notre commande hormonale centrale (hypothalamus et hypophyse) tente de monter en puissance, impactant ce faisant la thyroïde. Ici, on préfèrera s’attacher à travailler sur les déséquilibres en œstrogènes en amont, en accompagnant sa ménopause avec les plantes avant de considérer la thyroïde elle-même.
      Mais si on s’est un temps focalisés sur les radiations en circulation pour expliquer l’augmentation des problèmes thyroïdiens, bien d’autres polluants environnementaux ont hélas pris la relève depuis. Il y a ainsi des milliers de perturbateurs endocriniens comme le glyphosate qui sont susceptibles de dérégler nos glandes endocrines, la thyroïde étant particulièrement visée (c’est la plus volumineuse de nos glandes et une des plus accessibles).
      Mais la cause de plus en plus impliquée, ce sont sans doute les métaux lourds. La thyroïde est une glande qui capte beaucoup d’éléments de notre environnement, en particulier buccal. C’est une éponge ! Outre les radionucléides, les métaux lourds se fixent dans la thyroïde.
      Il est important d’introduire ces produits naturels en gardant dans un premier temps la même dose de Lévothyrox. Dans la foulée on testera régulièrement l’activité de la thyroïde et si les marqueurs sanguins se stabilisent on peut alors progressivement baisser la dose de thyroxine par pallier jusqu’à s’en passer.

      La thyroïdite de Hashimoto est une inflammation de la glande thyroïde qui provoque souvent une réduction de ses fonctionnalités (hypothyroïdie).
      La thyroïdite de Hashimoto est une maladie auto-immune, c’est-à-dire que l’organisme attaque de façon inappropriée la glande thyroïde comme s’il s’agissait d’un tissu étranger.
      La cause de ce processus demeure inconnue, la thyroïdite de Hashimoto est souvent héréditaire.

      Pour rééquilibrer les fonctions vitales de votre thyroïde nous vous conseillons de consommer quotidiennement de la feuille de Graviola corossol en poudre ou en gélule.
      La feuille exerce une action régulatrice sur la glande thyroïde, et pour avoir de meilleurs résultats nous vous conseillons d’associer la feuille de Graviola à la feuille de Moringa biologique et à la racine de maca biologique.
      Les utilisations médicinales et nutritives de la moringa concernent: l’anémie et la dénutrition, les douleurs inflammatoires et arthritiques, l’asthme, les problèmes cardiaques et la haute pression, digestifs et intestinaux, les maux de tête, les pierres aux reins, la rétention de liquides, les infections bactériennes, virales, parasitaires et fongiques et les troubles de la thyroïde. Et bien plus …
      La feuille de moringa exerce une action régulatrice sur la glande thyroïde. Et des études in vivo ont démontré qu’un extrait au méthanol de la feuille aurait des effets protecteurs contre les radiations.
      Les feuilles de Moringa contiennent des acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être synthétisés par l’organisme. Par conséquent, il faut les trouver au travers de l’alimentation ou des compléments alimentaires.

      Phénylalanine contenu dans la feuille de moringa biologique du laboratoire Biologiquement joue un rôle dans le système nerveux, notamment en stimulant la glande thyroïde, en atténuant la douleur, en participant à la synthèse de certains neurotransmetteurs. Elle est également considérée comme un stimulant intellectuel.
      Le produit naturel qui peut aussi beaucoup vous aider , c’est la maca bio (Lepidium meyenii).
      Les plantes telles que la maca, une racine médicinale d’Amérique du Sud est utile dans le traitement des maladies auto-immunes. Il s’agit d’une plante qui pousse dans les Andes péruviennes et dont les propriétés médicinales sont connues depuis plus de 5 000 ans. La maca semble avoir une réaction adaptative sur le système immunitaire, ce qui encourage le renforcement des défenses immunitaires sans stimulant. Contrairement à d’autres herbes, les stérols végétaux que contient la maca déclenchent la production d’hormones appropriées qui jouent un rôle important dans la prévention de nombreuses maladies auto-immunes comme des conditions thyroïdiennes d’hypothyroïdie de Hashimoto. Elle contribue à améliorer le fonctionnement du système endocrinien et favorisent la stimulation de l’hypothalamus et l’hypophyse.

      Des recherches récentes démontrent que la maca a une action stimulante sur l’hypophyse et l’hypothalamus, ce qui explique son rôle considérable dans le bon fonctionnement des autres glandes endocrines telles que les ovaires, les testicules, les glandes surrénales, le pancréas ainsi que la glande thyroïde.

      Les effets anti-fatigue de la maca se manifestent rapidement (dans les 72 heures) et cette augmentation de l’énergie serait due à l’action régulatrice que la maca exerce sur la glande thyroïde.
      Nous proposons sur la boutique la racine de maca bio en sachet de 100g ou en gélules.
      La polyarthrite rhumatoïde, ou encore polyarthrite rhumatoïde chronique évolutive, est une maladie inflammatoire qui s’aggrave progressivement. L’inflammation atteint peu à peu la membrane synoviale située à l’intérieur des articulations et qui assure le glissement des surfaces articulaires. Déclenchant douleurs et destruction des os, déchirures des tendons, elle atteint plus souvent les femmes de trente ans et plus, on lui attribue une origine immunitaire en médecine occidentale, d’où l’importance d’une bonne alimentation.
      De nombreuses personnes souffrant de douleurs articulaires évitent de bouger par crainte d’aggraver les problèmes.
      Cependant, l’exercice physique pratiqué correctement a exactement l’effet inverse.
      Non seulement cela permet de renforcer les articulations, mais l’exercice physique est aussi capital pour conserver votre poids optimal.
      Le surpoids a des effets catastrophiques sur l’arthrose. La pression supplémentaire sur le cartilage aggrave l’inflammation.
      On a coutume de considérer que chaque kilo que vous perdez réduit de 4 kilos la pression sur vos genoux, et de 6 kilos sur vos hanches.
      Il est très important de s’échauffer avant de bouger. Faire des mouvements doux comme hausser les épaules, tourner la tête, faire des cercles avec les bras, se pencher doucement en avant et sur les côtés, permet de se mettre tranquillement en route. Répétez chaque mouvement 3 à 5 fois.
      Les exercices de stretching, où vous faites des étirements de tous vos membres, sont particulièrement adaptés contre les douleurs articulaires.

      Manger de la viande exceptionnellement et de préférence blanche, dans des plats où celle-ci n’est pas l’ingrédient principal. Priorité aux légumineuses (attention au mode de cuisson, qui doit rester léger), avec des petites bouchées de viande. C’est aussi ainsi que l’on se nourrit encore dans les pays les plus démunis et l’on ne s’en porte pas plus mal malgré la pauvreté.
      Se gaver de produits laitiers, c’est donc se gaver d’hormones de croissance inadaptées à notre organisme. Ce n’est pas un hasard si les nouveaux traitements en cancérologie passent pas des thérapies ciblées sur le tissu tumoral, des anti-angiogéniques, autrement dit des anti-facteurs de croissance.
      Le gluten des produits à base de blé, de maïs, de seigle, d’orge, mais aussi de kamut ou d’épeautre favorise la porosité intestinale. Autrement dit l’intoxication générale de nos organes : les mauvaises molécules comme celles du lait, au lieu d’être évacuées par notre côlon, vont aller réveiller nos cellules à potentiel de cancérogénicité. Et détruire notre système immunitaire, d’où l’explosion des maladies auto-immunes.
      Je vous conseil pour cette pathologie, de consommer régulièrement du ginkgo biloba, de la poudre de baobab bio Baomix et de la feuilles de moringa bio.
      Désolé pour la longueur de la réponse, je ne pouvais pas vous répondre en deux mots.
      Si vous avez besoin de plus de détails contactez moi via le formulaire de contact sur la boutique.
      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

    • eric thollet :

      bonjour , je suis dans le même cas que vous …avez vous trouvé une solution autre que la cortisone …merci pour votre réponse

  12. lepetitthese :

    Bonjour,
    Je viens de faire connaissance de votre site par un ami.
    J’ai une hypothyroidie d’haschimoto et une polyarthrite pseudo rhyzomélique
    Actuellement, je suis sur levothyrox 75. Je suis très fatiguée et que je souffre de douleurs articulaires. Sans aucun traitement.
    Merci de me conseiller un traitement naturel

  13. Véronique ERARD :

    Bonjour. Ma fille est asthmatique et fait de l’hypertension depuis son accouchement. Est-ce qu’une association de baobab et de lapacho pourrait l’aider ? Doit-elle, dans ce cas, continuer son traitement contre l’hypertension ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Les médicaments antiasthmatiques existants ne constituent pas un remède, et ne permettent pas de modérer les complications liées à l’asthme. Cependant l’ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne, préconise depuis des milliers d’années l’utilisation du moringa, l’« arbre miracle » ou « arbre de vie », dans le traitement de l’asthme.
      Les feuilles du moringa sont connues pour soulager les enfants souffrant d’infection de la peau et des voies respiratoires supérieures. En outre, on a découvert l’activité purgative, antipyrétique, antispasmodique, anti-inflammatoire et diurétique des graines du moringa.
      Les produits naturels participent à diminuer les symptômes de l’allergie mais aussi à faire reculer l’allergie. L’alimentation anti-allergie est en fait une alimentation riche en antioxydants et en aliments anti-inflammatoires.

      Le Lapacho permet d’éliminer les toxines, de stimuler le Système Immunitaire, de soulager l’asthme. Il est utilisé en phytothérapie. Le lapacho contient du potassium, du calcium, du fer, du baryum, du strontium et de l’iode, mais pas de caféine. Il contient aussi un puissant antibiotique, le lapachon.Quand les organes sont surchargés, il faut se détoxifier. C’est-à-dire quand la quantité de toxines est supérieure à la capacité d’élimination. Il devient alors indispensable de se débarrasser de tous ces déchets, pour cela le lapacho et le desmodium sont excellents. D’importance fondamentale, le nettoyage de notre terrain reste une des règles de base de l’hygiène de vie, chère aux naturothérapeutes. Indispensable en cas de problème physique, la cure de désintoxication est conseillée régulièrement à tous les changements de saison, en particulier à l’automne et au printemps. 5 organes-filtres, appelés émonctoires se répartissent l’élimination de nos déchets et toxines, en fonction de leur composition : le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau.
      L’asthme est souvent mit en place par le métabolisme, le système immunitaire, pour évacuer des toxines quand tu n’arrives pas à le faire par un des 4 autres émonctoires.

      Le curcuma bio en gélules du laboratoire Biologiquement est un décongestionnant naturel. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il stoppe l’accumulation du mucus dans les cavités nasales et décongestionne les voies respiratoires.
      Avalez 2 gélules de curcuma bio avec un verre d’eau chaque matin et avant de dormir. Vous vous sentirez mieux au bout de quelques jours.
      En complément la graine de nigelle aide grandement à soigner l’asthme, l’insuffisance respiratoire et les différentes maladies respiratoires.
      Enfin , le lavage du nez est recommandé dans les soins et la prévention des affections des voies respiratoires supérieures : nez bouché, rhumes et rhinites, sinusites et allergies, polypes nasaux.

      Le Desmodium est une légumineuse africaine de la famille des Fabacées, voisine de la luzerne.
      Dans certaines ethnies, au Congo, Guinée, Nigeria, Afrique du Sud et Occidentale, et dans les îles du sud du Pacifique, on l’utilise traditionnellement depuis fort longtemps contre les troubles hépatiques les plus divers.
      Au Ghana, par exemple, les guérisseurs l’employaient contre l’asthme, alors qu’au Cameroun et en Côte d’Ivoire c’était plutôt contre la jaunisse, c’est à dire, généralement, dans ces pays, contre l’hépatite B. Le nettoyage du foie est une première étape importante car un des dénominateurs communs aux terrains allergiques est une forme plus ou moins importante d’insuffisance hépatique. Une cure de trois semaines de desmodium, que l’on peut répéter après une semaine de pause, permet ainsi de soulager l’asthme allergique et l’eczéma.

      Par ailleurs, la bromélaïne bio est un mucolytique, c’est-à-dire qu’elle fluidifie les sécrétions. Si, selon certains, elle diminue la viscosité du mucus favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires, selon d’autres avis, les mucolytiques ne sont pas conseillés aux asthmatiques. Des précautions s’avèrent donc nécessaires avant de la consommer, testez d’abord la réaction de votre organisme par la prise d’une petite quantité de bromélaïne.

      Enfin, pour renforcer le système immunitaire et réduire le risque d’infections, la pourdre de fruit de baobab est excellente. Elle permet d’éliminer les bactéries ou les virus pouvant causer une infection qui risque d’aggraver l’asthme.

      les cause de l’asthme
      L’étiologie de l’asthme est assez complexe, car elle tire ses racines de nombreuses causes conjointes. Citons les causes émotionnelles, les causes liées à la fragilité des muqueuses des bronches (souvent combinées à l’intolérance vis-à-vis de poussières, de particules, d’acariens, etc.), les causes liées au foie, qui possède une influence sur la sphère pulmonaire, et les causes liées à l’état de la barrière intestinale. Inutile de vous dire que pour l’allopathe, les causes de l’asthme sont purement respiratoires, et ce dernier ne tient pas compte du rôle du foie, des intestins, ou de l’état émotionnel.
      Le stress donc, une forte colère, une peur soudaine ou n’importe quelle autre émotion forte peuvent entraîner une crise d’asthme. L’imagerie cérébrale a prouvé le lien entre les émotions et les réactions inflammatoires. Il serait donc recommandé aux asthmatiques d’éviter les situations anxiogènes.
      Les aliments
      Dans des cas plutôt rares, l’asthme peut être provoquée par une réaction allergique à certains aliments comme les noix, le lait, les crustacés, les poissons, les œufs, le blé, le soja et certains additifs. Les jeunes enfants sont particulièrement à risque.
      L’air pollué
      Les particules toxiques présentes dans l’air pollué liées à la combustion, à l’incinération, au trafic automobile peuvent aggraver les symptômes de l’asthme. Le lien a été établi, mais les chercheurs ne sont pas encore en mesure d’en expliquer la raison exacte.
      Les médicaments
      Certains médicaments comme les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les bétabloquants, ainsi que des traitements utilisés en cardiologie ou en ophtalmologie, peuvent aggraver l’asthme.
      Pour finir de répondre à votre question, si votre fille consomme régulièrement même en petite quantité et pour éviter que son asthme ne revienne, la poudre de fruit de baobab du Desmodium et du lapacho son problème d’hypertension va se régler naturellement, car c’est trois produits aide le métabolisme à se rééquilibrer.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

      • Véronique ERARD :

        Merci pour votre réponse très détaillée.
        Finalement, ma fille vient de me dire qu’elle souffre de BPCO au stade 1. Je pense que la liste des médicaments indiqués pour l’asthme peut lui convenir aussi ou n’est-ce pas suffisant ?

        • Biologiquement.com :

          Bonjour,
          La BPCO, définie par une diminution quasiment irréversible du débit expiratoire, est causée par l’altération progressive des voies respiratoires. L’inhalation quotidienne de particules et de gaz nocifs – principalement dus au tabagisme – provoque des lésions dans les bronches. Les parois perdent leur élasticité, se durcissent et leur diamètre se rétrécit, freinant le passage de l’air. La répétition quotidienne de ces lésions entraîne une inflammation qui accentue le rétrécissement du diamètre des bronches.
          Ce processus inflammatoire s’accompagne d’une oduction de mucus dont l’accumulation réduit encore l’efficacité de la respiration. En temps normal, certaines cellules de l’appareil respiratoire sont munies de cils dont le battement permet d’évacuer le mucus hors des bronches.
          La BPCO perturbe ce processus de « nettoyage » et, pour se débarrasser de ces sécrétions, les malades toussent et crachent beaucoup.

          Le curcuma bio en gélules du laboratoire Biologiquement est un décongestionnant naturel. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il stoppe l’accumulation du mucus dans les cavités nasales et décongestionne les voies respiratoires.
          Avalez 2 gélules de curcuma bio avec un verre d’eau chaque matin et avant de dormir. Vous vous sentirez mieux au bout de quelques jours.
          En complément la graine de nigelle aide grandement à soigner l’asthme, l’insuffisance respiratoire et les différentes maladies respiratoires.
          Enfin , le lavage du nez est recommandé dans les soins et la prévention des affections des voies respiratoires supérieures : nez bouché, rhumes et rhinites, sinusites et allergies, polypes nasaux.

          Le lavage du nez est recommandé dans les soins et la prévention des affections des voies respiratoires supérieures : nez bouché, rhumes et rhinites, sinusites et allergies, polypes nasaux…
          Méthode
          Remplir le LOTA d`eau tiède et ajouter une cuillerée à café de fleur de sel de Guérande. Remuer afin de dissoudre le sel en totalité.
          Introduire l`embout anatomique du LOTA dans une narine, la tête inclinée sur le côté opposé, et le corps légèrement penché en avant.
          L’eau s’écoule naturellement par l’autre narine, sans passer par la gorge, procurant une agréable sensation de fraîcheur.
          Se moucher et recommencer le lavage par la narine opposée.
          Pour terminer, se moucher doucement afin d’expulser le peu d`eau demeurant dans les narines.

          En plus les feuilles du moringa sont connues pour soulager les enfants souffrant d’infection de la peau et des voies respiratoires supérieures. En outre, on a découvert l’activité purgative, antipyrétique, antispasmodique, anti-inflammatoire et diurétique des graines du moringa.
          Les produits naturels participent à diminuer les symptômes de l’allergie mais aussi à faire reculer l’allergie. L’alimentation anti-allergie est en fait une alimentation riche en antioxydants et en aliments anti-inflammatoires. Les feuilles de Moringa bio sont reconnues par la médecine traditionnelle indienne ayurvédique pour leurs richesses en nutriments : vitamines (A, B1, B2, B3, C, E), minéraux (calcium, chrome, cuivre, fer, magnésium…). Le moringa bio contient 7 fois plus de vitamines C que les oranges, 4 fois plus de vitamines A que les carottes, 4 fois plus de calcium que le lait et 3 fois plus de potassium que les bananes. Parce que le moringa est un complexe de nutriments naturels, l’organisme les reconnaît, les absorbe et les assimile facilement. Concentré de nutriments, le moringa est un booster d’énergie et de vitalité, il augmente la concentration et la résistance tout en stimulant le système immunitaire.

          Effectivement vous devriez associés c’est produit naturel avec la poudre de fruit de baobab, le lapacho et le desmodium pour avoir des résultats positif plus rapide, et pour être sûr que la pathologie ne sera manifeste pas.
          Cordialement
          L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  14. Yaro :

    Bonjour, ma femme souffre de staphylocoque doré attrapé à l’hôpital l y a 1 an. Il se manifeste par des éruptions sur la peau. Les jambes, les bras, les sensations des urticaires sur le tout corps. Les foyers ressembles des brulures ouvertes, qui produisent le pus. Nous mangeons bio depuis long temps, pas de viande, pas de lait ou presque, mais les céréales et la farine oui, par contre tout est fait maison. Le kéfir de fruits, les légumes lactofermentés.
    Nous avons testés les suppléments en vitamine C liposomal, l’oréganol, l’échinacée. Nous avons essayés l’huile de coco, curcumine dans l’huile sur la peau, la cure en chlore activé (MMS), le DMSO..mais rien n’arrive au bout de la bestiole. Nous avons essayés le lapacho en tisane, la réaction était violente, la peau a réagi avec la surproduction du pus. C’est peut être le bon chemin, mais cela fait carrément mal à la peau.
    Nous voulons donc tester l’artemisia ou même autres plantes – cannabis, nigelle… vendus par vous. Qu’en pensez-vous, svp ? Sous quelle forme ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) est l’espèce la plus pathogène du genre Staphylococcus. Elle est responsable d’intoxications alimentaires, d’infections localisées suppurées et, dans certains cas extrêmes, d’infections potentiellement mortelles (patient immunodéprimé, prothèses cardiaques).
      De plus en plus de souches de bactéries sont immunisées contre les médicaments que nous utilisons pour les tuer. Bientôt, nous serons confrontés à une incapacité totale à les traiter. L’huile de CBD offre une solution unique à ce problème en arrêtant les mécanismes qu’ils utilisent pour résister aux antibiotiques.
      La résistance aux antibiotiques est une menace majeure pour la santé publique.
      Le Staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) résistant à la méticilline (SARM) est responsable de plus de décès chaque année que le VIH [1].
      De plus en plus de souches de bactéries infectieuses deviennent résistantes à nos médicaments. Et au cours des 30 dernières années, seulement une nouvelle classe d’antibiotiques a été mise au point.
      À l’allure actuelle, nous ne pourrons plus nous défendre longtemps contre les maladies infectieuses.
      Le cannabis est le joker qui offre une des solutions à ce problème.
      De nombreux cannabinoïdes comme le CBD présent dans la plante est capable d’empêcher les bactéries de résister aux médicaments que nous utilisons pour les tuer.
      Au moins 2 millions de personnes contractent une bactérie résistante aux antibiotiques chaque année et plus de 23 000 meurent des suites de ces infections. Au fur et à mesure que des bactéries deviennent résistantes aux médicaments dont nous disposons, ce nombre augmentera certainement considérablement.
      Étant des composés liposolubles, les cannabinoïdes sont capables de déstabiliser les membranes graisseuses des cellules bactériennes.
      Tous ces cannabinoïdes se sont avérés capables de bloquer les pompes d’efflux chez les souches de Staphylococcus aureus (SARM) résistantes aux médicaments. Cependant, les cannabinoïdes non psychoactifs CBD et CBG ont montré la plus grande efficacité.

      D’une manière générale le lapacho a une forte activité antibactérienne, antiparasitique et antifongique. Activité contre le staphylocoque doré y compris les souches résistantes aux antibiotiques, donc intéressant s’il y a infection que l’on peut atteindre par contact. Activité contre helicobacter pylori démontré in-vitro, et vu qu’il y a contact dans l’estomac avec la bactérie lorsque l’on consomme les gélules, cela peut fonctionner pour les problèmes d’ulcère provoqués par l’helicobacter.

      L’huile de baobab bio est un “truc” beauté bien connu dans l’univers des cosmétiques. Elle est aussi bien utilisée pour doper les cheveux en petite forme que pour nourrir la peau. Toutefois, elle ne se résume pas uniquement à cela. L’huile de baobab est surnommée la pharmacie en bouteille. Grâce à sa forte teneur en acide gras saturé, elle est anti-microbienne, anti-fongique, anti-colibacille, anti-streptocoque, anti-staphylocoque, antiseptique, antivirale ou encore hydratante”.
      Vous pouvez en appliquer directement sur vos plaies.

      Le moringa est une plante qui contient de nombreux éléments bénéfiques pour la santé. Les feuilles, surtout, constituent un véritable trésor pour notre organisme. Cette plante aide à faire baisser la pression artérielle, stimuler le système immunitaire, améliorer la digestion, réduit l’inflammation, aide à baisser le taux de sucre dans le sang et le cholestérol.
      Les propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques du moringa aident à combattre les infections et beaucoup de maladie. Le laboratoire Biologiquement le vend sous forme de poudre ou de gélules, ici on recommande la poudre de feuilles de moringa, c’est facile à conserver et elle peut s’utiliser comme complément alimentaire ou simplement saupoudrée sur les aliments.

      L’action antibactérienne du curcuma a été prouvé, des études montrent notamment une action sur le Staphylocoque doré et sur Listeria monocytogenes. De la même famille que le gingembre, le curcuma (Curcuma domestica) ou safran de l’Inde est une plante à rhizomes (tiges souterraines) originaire d’Asie. Le curcuma en gélule combat efficacement les infections bactériennes au staphylocoque doré (ex. : impétigo, furoncle) ainsi que les parasites cutanés responsables de la teigne, des mycoses et de certains herpès.

      L’huile de cumin noir peut combattre de nombreuses souches de bactéries, y compris la salmonelle, E. coli, la listériose, le staphylocoque et le SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méticilline), tous les types de bactéries connues pour causer des infections dangereuses.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

Laisser un avis / commentaire / témoignage

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *