Les derniers avis commentaires et témoignages de clients sur le laboratoire Biologiquement

  • Park 20 octobre 2020 à 13:06 in L’Artemisia Annua armoise annuelle contre le coronavirus COVID-19Je viens de soigner toute ma famille, y compris moi, les symptômes de Covid ( maux de tête, courbatures, perte d'odorat, nez bouché etc) avec l'artémisia annua en gélule plus teinture mère, très vite nous avons eu des soulagements puis au bout de 4 et 5 jours, selon la capacité du système immunitaire, quasiment aucune gêne. Que le monde entier connaisse cette merveilleuse plante. Merci la Terre-Mère 😇🙏
  • Biologiquement.com 20 octobre 2020 à 13:05 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéCiao,
    La radiothérapie et la chimiothérapie ont des effets cancérigènes qui peuvent être à l'origine d'un second cancer des années après. Ces effets s'expliquent par le mode d'action de ces thérapies, qui ne sont efficaces au niveau de la tumeur qu'en raison de leur toxicité. Il n'existe pas de modèle pour prédire cette toxicité à long terme.

    La question se pose donc des cancers secondaires éventuellement induits par une radiothérapie. Bien que des progrès aient été réalisés avec l'utilisation d'électrons et de particules plus lourdes, ainsi qu'avec la curiethérapie, aucune technique ne peut à ce jour restreindre l'irradiation aux seuls tissus tumoraux.

    Bonjour,
    Le traitement du cancer en Europe est devenu une grande industrie. En fait, cette industrie du cancer est trop prospère pour permettre une guérison. Elle prend les gens comme des clients plutôt que des malades. Croyez-le ou non, la chimiothérapie et la radiothérapie, qui sont les deux traitements anticancéreux les plus couramment utilisés pour favoriser le cancer.
    Bien que le cancer puisse avoir survécu, les traitements conventionnels utilisés causent des dommages irréparables notamment l’apparition du cancer secondaire.
    Les cancers secondaires ne sont pas liés aux cancers d’origine, mais ils peuvent être provoqués par les mêmes déséquilibres ou les agents qui ont conduit à l’élaboration de la première situation cancéreuse. Les médecins se réfèrent souvent au risque du second cancer comme «tir ami» qui est le traitement pour un cancer menant à l’initiation du deuxième cancer.
    La chimiothérapie fonctionne en endommageant l’ADN des cellules cancéreuses et en les divisant très rapidement. Le problème avec ce traitement est qu’il affecte également les cellules saines. Le risque du cancer secondaire dépend de la dose, ainsi que de la durée du traitement. L’AML (lymphoïde leucémie aiguë) et le MDS (syndrome myélodysplasique) sont les deux cancers les plus courants associés au traitement par la chimiothérapie.
    Le taux de survie à long terme des patients de chimiothérapie sont grandement exagérés parce que la plupart de ces patients finissent par mourir de maladies sans relation avec le cancer d'origine, mais liés au traitement.
    Les produits de chimiothérapie (surtout les agents d'alkylation) sont réputés pour occasionner d'autres cancers dont la leucémie, et nombre de ces médicaments tombent dans cette catégorie. Les agents d'alkylation endommagent directement l'ADN de toutes les cellules. Ces agents ne sont pas spécifiques à une phase ; en d'autres mots, ils sont actifs dans toutes les phases du cycle cellulaire. Comme ces drogues endommagent l'ADN, ils peuvent nuire à long terme à la moelle osseuse et par conséquent affecter l'immunité future. Avec ces produits existe le risque de développer un cancer secondaire à bas bruit mais son diagnostic est inévitable. Des études ont indiqué que le risque commence à augmenter environ deux ans après le traitement, qu'il est le plus élevé entre 5 et 10 ans. C'est la raison des décès de patients par chimiothérapie entre 10 et 15 ans après le traitement.

    La radiothérapie peut accroître le risque de développement d'un cancer chez la plupart des gens. Les variétés de cancers secondaires à une radiothérapie sont vastes, mais consistent principalement en leucémies et sarcomes. Ces cas se révèlent habituellement après exposition aux rayons avec un pic de risque cinq à dix ans environ après. De nouveau, la plupart des patients qui suivent une radiothérapie développent des cancers secondaires en lien avec le traitement et non comme la conséquence du cancer d'origine. Les cancers radio-induits ont explosé ces vingt dernières années car il y a eu une recrudescence de traitements de ce genre, souvent suite à une chimiothérapie.

    D'autres cancers sont liés aussi à une radiothérapie. Des tumeurs peuvent se développer à l'endroit de la zone exposée aux rayons ou tout près, même dix ans ou plus après le traitement. Ces risques semblent être plus élevés dans certaines zones du corps, comme les seins et la thyroïde. Dans certains cas, l'âge au moment de la radiothérapie va jouer un rôle. Par exemple, des patientes jeunes atteintes de cancer du sein sont plus susceptibles de développer un cancer secondaire par une thérapie par les rayons que des patientes âgées.

    Le cancer est un système très intelligent, il était mis en place par votre système lymphatique, votre système immunitaire, et votre système sanguin, le métabolisme va l'utiliser tant qu'il en aura besoin. Nos produits aident à rééquilibrer et à renforcer le métabolisme pour que le corps s’en défasse au plus vite du cancer.
    Si la tumeur augmente, ou réapparaît ailleurs c'est que le corps en a besoin, et personne n'est en mesure de vous expliquer pourquoi.
    Vous pouvez réunir tous les grands spécialistes du monde, ils ne seront jamais aussi intelligents que votre métabolisme.

    Dans le cancer, l’intérêt de l’approche du laboratoire Biologiquement tient principalement dans l’efficacité des produits naturels qui présentent des effets anti tumoraux, en même temps que des effets radio-protecteurs et chimio-protecteurs contre les destructions cellulaires inéluctables lors de ces traitements. Ces produits favorisent la restauration des cellules de l’immunité, indispensables à la lutte contre les affections, en particulier nosocomiales.

    Pour éviter la récidive, l'important est de renforcer le métabolisme pour l’aider à faire face à la maladie, la phytothérapie, faire de l'exercice et une alimentation équilibrée sont les clés d’une guérison rapide et durable.
    C’est votre corps qui combat le plus efficacement la maladie.
    Vous pouvez prendre des anti tumoral (anti cancer) comme la feuille de graviola corossol, l’artemisia annua, les amandes amères d'abricot, le lapacho, la capsaïcine, la bromelaine, le thé vert, le café vert et la racine de pissenlit...
    Dans le même temps, pour renforcer votre système immunitaire ( du sang et aussi très important la flore intestinale ), vous pouvez prendre de la baie de goji, de la poudre de baobab Baomix, du moringa, de la spiruline, de la maca…
    Enfin pour remédier aux effets secondaires de la chimiothérapie vous avez le desmodium (excellent pour le foie, quand le foie va bien tout va bien), du Ginseng rouge, du ginkgo biloba, de la myrtille...
    L’homme depuis des millions d'années trouve dans la nature les produits pour faire face à la maladie, qu'elles soient tumorales ou infectieuses.
    La plupart de nos produits peuvent être achetés pour faire des tisanes et faciliter l'absorption, vous pouvez aussi les acheter en poudre et les mélanger à de l'eau froid ou jus de fruit, certains produits ne sont disponibles qu'en gélules vous pouvez alors ouvrir les gélules, et les délayer elle aussi dans un verre d'eau.
    Cordialement
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • Helin Michel 20 octobre 2020 à 10:32 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéBonjour malheureusement mon épouse a fait une récidive à son cancer du poumon. Et le comble c’est que la chimiothérapie a endommagé son œsophage. Qui a eu comme conséquences l’impossibilité de ce nourrir.
    Et un affaiblissement spectaculaire.
    Aujourd’hui elle est nourrie par une sonde nasale et avec des poches de nourriture et des poches d’eaux pour la réhydrater.
    J’ai commencé à lui donner des gouttes d’artemisia dans son eaux et je voudrais lui donner du fer et des amandes amères d’abricots
    Avez-vous du fer et des amandes en liquide que je puisse lui rajouter dans son eau sous forme d’huile ou autre.
    Merci pour votre aide. Amicalement Michel Helin
  • maliillo45 17 octobre 2020 à 14:46 in Les bienfaits du fruit de Baobab bio sur la santébonjour,

    j ai donné pour mon père de l artemisia TM, gélule de la feuille de graviola, gélule de lapacho, gélule de desmodium, gélule de pulpe de fruit baobab, gélule d amande d abricot, je voudrais rajouter gélule de curcuma et de bromelaïne. on lui a trouvé un petit nodule sur un poumon et des métastases sur le bassin. mais il se pleins de douleur violente au niveau de la jambe, peut être de l arthrose ?
    trouvez vous que je lui en donne de trop. il prend le maximum sur les sachets. et 15 gouttes TM 2 fois par jour.
    merci pour vos précieux conseils.
  • itardi 16 octobre 2020 à 10:08 in Poudre d’amandes amères de noyaux d’abricots sauvages en gélulesBonjour, je ne suis pas la personne concernée mais vraiment merci pour cette réponse très intéressante. Bien à vous, Isabelle
  • Pouvreau Jacky 15 octobre 2020 à 13:17 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéMerci pour vos conseils précieux Cordialement Jacky p
  • Anies du Québec 14 octobre 2020 à 20:33 in Les bienfaits du Graviola Corossol sur la santéMon grand père qu’on avait dit en phase terminal au mois d’avril va tellement tellement mieux grâce à vos gélules. Son médecin est etonné, j avais pris des gélules pour 3 mois seulement, je vais de nouveau passer commande.
    Son taux PSA de 1200 est passé à 354 donc c’est tellement bien.
    Il marche de nouveau il a le sourire..
    Tout ça c’est grâce à vos gélules qui fonctionnent vraiment.
    Je vous suis tellement reconnaissante pour cela.
    Anies du Québec
  • Biologiquement.com 14 octobre 2020 à 20:26 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéBonjour, l'Artemisia annua est excellente contre la surcharge virale, la feuille de Moringa et parfaite pour les problèmes respiratoire et pour le système immunitaire, vous devriez complémenter ce traitement naturel avec de la poudre de fruit de baobab, 2 cuillères à café par jour, c'est un produit qui va donner des effets positifs au bout de deux ou trois jours sur sa vitalité, enfin l'idéal serait de rajouter 3 gélules de curcuma par jour.
    Il faut aussi absolument faire de la marche rapide ou tout autre sport qui permet de transpirer au moins une fois par jour et de faire circuler correctement le système lymphatique qui a besoin du travail du muscle pour bien fonctionner.
    Cordialement
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • maliillo45 14 octobre 2020 à 19:29 in Les bienfaits du fruit de Baobab bio sur la santébonjour,

    on vient de lui trouver un petit nodule au poumon plus des métastases sur le bassin que me conseillez vous mon père à 67 ans. il doit faire 10 séances de radiothérapie.
    il prend en ce moment de l artemisia en infusion.
    merci cdt malika
  • Claude Yvans Guinard 14 octobre 2020 à 08:46 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéJe viens de vous acheter Artemisia et moringa mais avez vous une plante pour la bronchite chronique vieille de 60 ans ... faible maintenant avec tout ce que je fais ... mais encore là ... merci et Bravos pour tout
  • Biologiquement.com 13 octobre 2020 à 16:18 in Les bienfaits du Cannabidiol CBD sur la santéCiao,
    Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision commençant tout d'abord en périphérie et progressant graduellement vers le centre. Il détruit progressivement le nerf optique, réduisant le champ visuel jusqu’à la cécité.
    Le glaucome est à l’origine d’une dégénérescence des axones des cellules ganglionnaires de la rétine. Il est souvent associé à une pression intraoculaire élevée, mais il peut dans certains cas continuer d’évoluer malgré un facteur pressionnel contrôlé. Les facteurs vasculaires et la neurodégénérescence, hors facteurs mécaniques pressionnels, sont souvent impliqués dans la nécrose du nerf optique et de la rétine. S’il est nécessaire de réduire la pression intraoculaire, la stratégie idéale serait de s’attaquer aussi aux autres facteurs engendrant cette dégénérescence cellulaire. Parmi eux, certains jouent un rôle important, comme la présence de radicaux libres primaires et secondaires et l’apoptose qui en découl. Les compléments naturels permettent d’agir sur le glaucome en maintenant un bon niveau d’antioxydants dans le liquide lacrymal, en stabilisant voire en réduisant la pression intraoculaire et l’écoulement de l’humeur aqueuse.
    Les gélules de Ginkgo biloba sont reconnu pour leur vertus antioxydantes et leur capacités vasodilatatrices.
    Au niveau du glaucome, des travaux indiquent que la prise de 300 mg de feuille ginkgo biloba, trois fois par jour pendant un mois, améliore de manière significative le flux sanguin dans les artères ophtalmiques et la pression intraoculaire. Une bonne oxygénation cérébrale est donc essentielle pour maintenir des fonctions neurologiques normales. De plus, le pouvoir antioxydant des flavonoïdes présents dans l’extrait de Ginkgo biloba permet de protéger le cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres. Grâce à tous ses effets bénéfiques, le Ginkgo biloba est désormais associé à la prévention de nombreuses affections comme les vertiges, l’anxiété, la démence, le glaucome, la maladie d’Alzheimer, ou encore les maladies cardiaques.
    De plus les scientifiques ont prouvé que des cannabinoïdes comme le CBD peuvent cibler les tissus oculaires et réduire la pression oculaire pour prévenir les dégâts permanents sur les cellules de la rétine qui peuvent entraîner la cécité.
    Les produits CBD (huile de cannabis) contiennent un principe actif vasorelaxant. Il peut aider à favoriser la circulation sanguine dans les yeux. De nombreux études ont prouvé jusqu'à présent que le traitement avec les gélules de CBD ou d'autres produits à base de cannabis diminue la pression interne des yeux et réduit ainsi les lésions oculaires.
    Le glaucome provoque des lésions oculaires dues à la libération excessive de la substance chimique glutamate. Ce composé chimique est responsable de la mort des neurones dans la rétine après la formation du peroxynitrite. Dans études, il a été reconnu que Cannabidiol (CBD huile de chanvre) peut bloquer la formation de peroxynitrite et protège donc les nerfs des neurones de la mort cellulaire induite par le glutamate.
    L’huile de Cannabidiol (CBD) en capsules peut également aider contre certains facteurs de risque.
    Les antioxydants présents dans la papaye sont appréciés pour lutter efficacement contre le cancer. Consommer régulièrement de la feuille de papaye apporte des bienfaits très positifs à votre santé oculaire.
    Ces effets sont dus à sa grande teneur en antioxydants, tels que la lutéine et la zéaxanthine, ou les bêta-carotènes et la bêta-cryptoxanthine, qui sont des précurseurs de la vitamine A.
    Aussi l'enzyme papaïne dans la chair la peau de la papaye et ces feuilles (encore plus concentrée que dans le fruit) peuvent aussi protéger contre les cataractes, le glaucome.
    Grâce à ces nutriments, la papaye prévient les maladies oculaires telles que la cataracte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire.
    En outre, en mangeant régulièrement de la papaye, vous aiderez également à protéger vos yeux des dommages provoqués par les rayons ultraviolets du soleil.
    La myrtille, est une petite baie bleue foncée comestible, fruit du myrtillier, arbuste de la famille des éricacées, comme le bleuet, poussant dans les régions montagneuses.
    La récolte se passe pendant l’été et une partie de l’automne.
    Si les feuilles ou les baies de cet arbrisseau sont utilisées depuis des siècles pour traiter les diarrhées ou les troubles de la circulation veineuse, elles permettent surtout d’améliorer de nombreux problèmes de vision.
    La myrtille favorise la production de rhodopsine ou pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, qui sont avec les cônes l’un des deux types de cellules photoréceptrices présents dans la rétine.
    La myrtille réduit les risques de glaucome, de cataracte et de la dégénérescence maculaire, cela s’explique par le fait qu’elle agit sur la composante vasculaire des yeux en les tonifiants.
    Toutes ces actions ont été prouvées par des preuves scientifiques datant des années 80.
    La myrtille est un fruit aux pouvoirs curatifs immenses pour la vision : amélioration de la vue la nuit, prévention de la DMLA, de la cataracte, du glaucome.
    La myrtille contient également des anthocyanosides (variété de (bio) flavonoïdes, qui sont des petits pigments végétaux) à vertu antioxydante, ralentissant ainsi le vieillissement prématuré de la rétine.
    Ces substances permettent notamment une protection des artères et renforcent les vaisseaux sanguins.
    La consommation de myrtille est bienfaitrice pour la vue, amélioration de la vision nocturne, en augmentant la capacité à mieux voir dans l’obscurité, protection contre les dangers d’une exposition prolongée aux écrans d’ordinateur ou de télévision, action en faveur de la microcirculation oculaire, comme l’hamamélis, diminution de la fatigue visuelle, prévention de la dégénérescence maculaire, comme le bleuet, prévention et correction des cataractes, protection contre les glaucomes.
    vostro biologicamente
    L’équipe du laboratoire Biologiquement
  • Maud Brun 13 octobre 2020 à 15:16 in Les bienfaits du Cannabidiol CBD sur la santébonjour
    j'ai un glaucome déclaré et il semblerait que je pourrais me soigner avec du cannabidioll puisque les gouttes ophtalmiques ne sont pas efficaces pour réduire la tension occulaire, j'ai besoin de votre avis
    Merci pour votre réponse.
  • Biologiquement.com 12 octobre 2020 à 10:00 in L’Artemisia Annua armoise annuelle contre le coronavirus COVID-19Bonjour, si la personne est face à la maladie, pour limiter la surcharge virale, il faudra prendre la tisane d'armoise en complément, une à deux tasses par jour, mais le traitement de fond doit être fait avec de la teinture mère d'armoise annuelle, 15 à 20 gouttes par jour, la moitié quand c'est pour de la prévention par la suite, ou le reste de la famille. Il faut aussi complimenter pour renforcer le système immunitaire avec de la poudre de fruit de baobab, une bonne cuillère à café par jour, et de la feuille de Moringa, 3 gélules par jour, ou une petite cuillère à café pour les gens pour qui le goût amer de la poudre ne dérange pas, pour la poudre de fruit de baobab c'est très agréable à boire, donc en poudre c'est plus économique.
    Cordialement
    Il team di laboratorio biologicamente
  • cretin 12 octobre 2020 à 09:34 in L’Artemisia Annua armoise annuelle contre le coronavirus COVID-19Bonjour, une amie est positive au covid 19, et j'aimerai connaitre la posologie concernant la tisane d'Artémisia annua.
    merci d'avance
  • Biologiquement.com 12 octobre 2020 à 09:31 in Les bienfaits de la Vitamine C sur la santéBonjour Katia, nous sommes vraiment ravis que nos produits vous apporte entière satisfaction, effectivement contre le cancer vous avez choisi des produits très adapté, vous pourriez aussi complémentaire avec de l'armoise en teinture mère par exemple et les amandes amères d'abricot.Voici les conseils que nous pouvons vous donner pour la perte de mémoire.
    Les gélules de feuilles de ginkgo biloba sont conseillées pour améliorer les fonctions cognitives et la mémoire après 50 ans. En effet, grâce à leur action sur la circulation, elles favorisent notamment l'irrigation du cerveau qui est alors mieux nourri en oxygène et nutriments. Elles contribuent ainsi à améliorer les fonctions cérébrales et la santé des vaisseaux du cerveau. En augmentant le flux sanguin cérébral, le Ginkgo biloba permettrait de soulager les maux de tête. Le Ginkgo biloba est une plante circulatoire du cerveau. Elle a un effet sur les maux de tête car elle améliore les échanges sanguins dans le cerveau du fait de sa forte teneur en flavonoïdes antioxydants ; elle a en outre un léger effet anti-inflammatoire. Le ginkgo biloba en gélules améliore de façon spectaculaire à la fois la circulation et la mémoire. Plusieurs études montrent l’implication du ginkgo dans l’amélioration des capacités cognitives chez l’homme grâce aux antioxydants qu’il renferme. La plante renforce ainsi l’activité cérébrale pour pouvoir stimuler la mémoire, la concentration et même les facultés à apprendre. Ceci est dû en partie par une meilleure fluidification de la micro-circulation sanguine cérébrale qui aura aussi pour effet de booster la production des neuroprotecteurs dans le cerveau. Le ginkgo biloba en gélules est à ce jour l’une des plus usitées dans les traitements des différentes maladies dégénératives du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.
    L’huile de nigelle est un calmant naturel des maux de tête. Par voie interne, elle agit sur les céphalées, migraines (non accompagnées de fièvre), stimule la mémoire et la concentration en oxygénant le cerveau. L’huile de nigelle est également un calmant. L’huile de nigelle en gélules ou les graines de nigelle stimulent la mémoire et concentration en oxygénant le cerveau. L’huile de Nigelle combat les maladies neurodégénératives chroniques, comme la maladie de Parkinson, la maladie d’Alzheimer, et les pertes de mémoires chroniques. Elle renforce l’activité du cœur, et diminue les maladies cardio-vasculaires. L’huile de Nigelle est un formidable protecteur du système immunitaire et des organes vitaux, ainsi qu’un puissant revitalisant, agissant très en profondeur dans tout l’organisme. A savoir également que l’Huile de Nigelle est beaucoup plus efficace sous forme de cures allant de 2 à 3 mois, ceci permettant une action en profondeur très puissante dans tout l’organisme.
    Le CBD peut apporter un réel bien-être aux personnes souffrant de déprime ou de dépression en les aidant à lutter contre les symptômes de la maladie. Les propriétés calmantes et relaxantes du CBD permettent tout d'abord d'atténuer les pics de stress et donc de réduire l'anxiété des personnes déprimées. Les antidépresseurs influencent l'effet des substances messagères. En d’autres termes : La prise de médicaments bloque le retour des hormones du bonheur dans la cellule. Cela augmente généralement les taux de sérotonine.
    Gli studi hanno dimostrato che nelle persone con depressione, una parte specifica del cervello, in particolare l'ippocampo, è spesso di dimensioni ridotte. L'ippocampo è responsabile della memoria, dell'apprendimento e delle emozioni.
    Les cannabinoïdes présents dans le corps (endocannabinoïdes) sont utilisés dans tout le cerveau et le corps pour réguler les fonctions corporelles. La mémoire, l'appétit, l'inflammation, par exemple, sont contrôlés par ceux-ci. Les effets du CBD sur le système endocannabinoïde sont complexes et pas encore entièrement compris. Cependant, dans des expériences sur des souris, le CBD a été capable d'augmenter le niveau d'anandamides dans l'hippocampe, ce qui a stimulé la croissance des neurones. En d'autres termes, de nouvelles cellules nerveuses pourraient se former dans l'hippocampe.
    La vitamine C ascorbique est également impliquée dans la synthèse de la sérotonine, un neurotransmetteur qui régule l'humeur, le cycle veille-sommeil, la réponse au stress, la mémoire et de nombreuses autres fonctions cérébrales importantes. De faibles niveaux de sérotonine peuvent provoquer une dépression, un mauvais sommeil et de l'anxiété. Il semble que des taux élevés de vitamine C entraînent une meilleure performance de la mémoire chez les personnes de 65 ans et plus. Ces antioxydants retardent le vieillissement cérébral et augmentent la longévité et les capacités mentales en contrant les radicaux libres dans le cerveau.
    La baie de goji est souvent utilisée en Asie pour ses bienfaits sur le sommeil. Il aide également à lutter contre le stress et l'anxiété, ce qui influe aussi sur la qualité du sommeil. Le goji stimule la sécrétion, par la glande pituitaire, de l´hormone de croissance humaine (HCH), aussi appelée l´hormone de la jeunesse. Les bienfaits de cette hormone sont nombreux et comprennent la réduction de l'adiposité, l'amélioration du sommeil, l'augmentation de la mémoire, l'accélération de la guérison, le rétablissement de la libido et une apparence de jeunesse. La consommation de goji aiderait à renforcer les défenses immunitaires, à augmenter la vitalité générale. En médecine chinoise, ses nombreuses vertus sont censées revigorer le "qi", l'énergie vitale, d'où ses effets positifs pour revitaliser le corps. Les actions seraient aussi bénéfiques en ce qui concerne le stress, l'anxiété, les troubles du sommeil mais aussi l'acuité visuelle et la mémoire.
    Des études ont montré que des extraits de myrtilles (bleuets) améliorent les pertes de mémoire, l'équilibre et la coordination chez des patients âgés. La consommation de gélules de myrtilles riche en polyphénol a amélioré des marqueurs spécifiques de la mémoire de personnes âgées présentant un déclin cognitif.
    Des études épidémiologiques ont souligné le lien existant entre des habitudes et ou le statut nutritionnel et les fonctions cognitives et ou la prévalence de la démence. En particuliers, les effets protecteurs de composés phénoliques présents dans les fruits et légumes ont été mis en lumière. La consommation pendant une longue durée (10 à 13 ans) de baies ou de flavonoïdes a été associée, chez des personnes âgées, à un ralentissement du rythme du déclin cognitif ainsi qu’à une meilleure fonction cognitive. Des études précliniques et cliniques ont confirmé les observations.
    Deux cents quinze hommes et femmes, âgés de 60 à 70 ans ont été enrôlés dans une étude. L’index de masse corporelle des sujets était situé entre 20 et 30. Leurs scores cognitifs ont été évalués au début de l’étude.
    Pendant trois mois, les sujets ont reçu, quotidiennement, 800 mg (3 gélules)et de myrtilles riche en polyphénols (apportant 258 mg de flavonoïdes) ou un placebo. Ils ont subi toute une batterie de tests d’évaluation de leur mémoire.
    Les résultats montrent que six mois de supplémentation avec cet extrait riche en polyphénols, sur l’ensemble des sujets, n’a pas eu d’impact sur la mémoire épisodique ni sur l’apprentissage visuo-spatial. Par contre, sur un sous-ensemble de cette population, elle a eu un effet bénéfique sur la mémoire épisodique verbale. Cet effet bénéfique a été obtenu chez les personnes âgées en bonne santé avec un faible niveau de performance de la mémoire.
    Des concentrations urinaires de métabolites spécifiques flavan-3-ols ont été associées, à la fin de l’intervention, à des améliorations de la mémoire. Cette étude a montré que la prise de gélules de myrtilles riche en polyphénols améliore le déclin lié au vieillissement de la mémoire épisodique chez des individus présentant des troubles cognitifs importants.
    vostro biologicamente
    Une équipe à votre servir
  • Katia de Lyon 12 octobre 2020 à 09:26 in Les bienfaits de la Vitamine C sur la santéBonjour à toute l'équipe de biologiquement, merci pour vos produits que vous proposez et qui sont assez difficile de trouver en France, je prends de l'armoise et de la feuille de Graviola, du moringa et du baobab pour mon cancer, il régresse, et cela me convient très bien. J'ai un oncle de 65 ans qui commence à avoir de grave problème de perte de mémoire, j'ai entendu dire que la vitamine C pouvez être bonne pour lui. Est-ce que vous avez d'autres produits naturels à me conseiller pour vitaliser son cerveau et l'aider à retrouver la mémoire
    Bonne continuation à vous tous à mon avis vous avez les meilleurs produits qu'on puisse trouver dans le règne végétal
    Katia de Lyon
  • Biologiquement.com 11 octobre 2020 à 13:27 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéCiao,
    L’inflammation de la gencive, aussi appelée gingivite, est un gonflement et un saignement de la gencive causée par la plaque dentaire. C’est un problème bucco-dentaire fréquent, en effet elle concerne plus de 3/4 des personnes âgées entre 35 et 45 ans d’après une étude de l’OMS. Cette maladie est causée par un manque d’hygiène dentaire, car si on ne se lave pas suffisamment les dents, le tartre s’accumule et durcit. La gingivite peut être très grave et provoquer le déchaussement des dents. Le brossage des dents n’est donc pas à prendre à la légère ! Néanmoins, il existe plusieurs remèdes naturels pour soigner l’inflammation de la gencive et supprimer les douleurs dentaires associées.

    Au thé vert. Une étude menée sur 40 étudiantes de 18 à 25 ans a montré que les gélules de thé vert bio, très riche en tanin, était aussi efficace que le médicament le plus réputé (à la chlorhexidine) à raison de 3 gélules par jour pendant un mois. Parce que le thé vert réduit les bactéries et diminue l’acidité de la salive et la plaque dentaire, il s’est un adjuvant dans la prévention des caries. Une récente étude conduite en Égypte a testé les sujets avant et après un traitement au thé vert. Les sujets présentaient moins de bactéries et d’acide dans la bouche ainsi que des saignements des gencives diminués. D’autres recherches ont aussi montré que boire du thé vert a des vertus préventives sur la carie dentaire.
    Les caractéristiques anti-inflammatoires du thé vert bio aident à contrôler les maladies parodontales (des gencives). Une étude japonaise menée auprès de 1000 hommes a démontré que ceux qui consommaient régulièrement du thé vert avaient des gencives plus saines que ceux qui n’en buvaient pas. Une étude allemande est arrivée aux mêmes résultats prometteurs avec des personnes invitées prendre des gélules de thé vert.

    La myrtilles est un fruit riche en antioxydants qui renforce le système immunitaire et réduit aussi la sensibilité aux infections.
    Son ingestion contrôle les gonflements, diminue la présence des germes et contrôle également les saignements.Selon une étude canadienne publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, l’extrait de myrtille sauvage en gélules peut prévenir la formation de la plaque dentaire responsable des douloureuses gingivites. S’intéressant aux polyphénols contenus dans l’extrait de myrtille sauvage, des chercheurs de l’Université de Laval ont découvert que ces composés organiques avaient la capacité d’inhiber la croissance de la bactérie fusobacterium nucleatum, à l’origine de l’apparition de plaque dentaire. Or, cette couche de bactéries qui recouvre la surface des dents est à l’origine de la douloureuse inflammation des gencives plus connue sous le nom de gingivite. Cette dernière se caractérise par un gonflement de la gencive qui saigne alors à la moindre agression. Si elle n’est pas traitée, la gingivite peut se développer et évoluer vers un déchaussement des dents, ce qu’on appelle une parodontie.

    Pour soulager la douleur et arrêter les saignements, l’aloe vera vous sera très utile.
    L’aloe vera est une plante millénaire. Depuis, l’efficacité de ses pouvoirs curatifs pour d’innombrables maladies est un fait reconnu. Grâce à ses propriétés antifongiques, anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes, le gel d’aloe vera en gélule est un remède idéal pour combattre les effets de la gingivite. Le gel d'aloe vera en gélule stimule la cicatrisation tout en augmentant le renouvellement du collagène. Il a également une activité anti-inflammatoire. Je connais une personne qui a soigné de façon précoce ses problèmes de parodontie uniquement par une cure de gel d’aloe vera en gélule.

    Il a été observé chez des enfants que le bain de bouche avec de l’huile de baobab bio réduit le nombre de bactéries Streptococcus mutans, qui contribuent de façon significative aux caries dentaires, présentes sur la plaque dentaire et dans la salive. Les chercheurs ont conclu que la bain de bouche à l’huile de baobab bio peut être utilisé comme complément préventif efficace pour le maintien et l’amélioration de la santé buccale. Chez des adolescents souffrant de gingivite provoquée par la plaque dentaire, le bain de bouche à l’huile de baobab a réduit de façon significative la plaque dentaire, amélioré l’état des gencives et réduit le nombre de micro -organismes aérobies. Le bains de bouche est également efficace pour améliorer l’haleine et réduire le nombre de microorganismes qui la provoquent.
    L'huile de baobab redynamise la peau et relance les fonctions vitales des cellules, elle régénère rapidement les tissus.
    Enfin la poudre de fruit de baobab va hydrater, régénérer, nourrir, cicatriser et apaiser vos gencives. Le fruit de baobab redonne à la peau son élasticité et permet de régénérer le film hydrolipidique, favorisant ainsi des gencives saines et bien minéralisé.
    La poudre de fruit de baobab bio nourrit, régénère les tissus en profondeur et préserve les gencives matures du vieillissement.
    Il faut aussi utiliser cette la bonne vieille technique de l’eau salée au gros sel gris de Guérande. Diluer 1 c. à soupe de gros sel gris de Guérande (qui purifie et décongestionne) dans un verre d’eau tiède ou chaude. Baigner votre bouche avec cette solution pendant 1 minute, puis rincer à l’eau douce. À effectuer 2 fois par jour après le brossage. Le bicarbonate, également antibactérien, offre une bonne alternative au sel (1 c. à café dans un verre d’eau).
    vostro biologicamente
    L’équipe du laboratoire Biologiquement
  • Dominique de Lille 11 octobre 2020 à 11:55 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéMerci pour la rapidité de livraison et pour la qualité de produit, j'en parle beaucoup autour de moi, il faut que les gens se réveille et se tourne vers les produits naturels pour la santé
    Dominique de Lille
  • Jeanne 10 octobre 2020 à 22:35 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéBonjour,
    J'ai des foyers bactériens importants sur les racines de mes dents dévitalisée. Mon dentiste préconise un arrachage, mais je ne suis pas sure que ce soit suffisant. Pourriez vous m'indiquer si vous avez connaissance d'un traitement pour guérir ces infections? En vous remerciant par avance pour votre réponse.
  • Biologiquement.com 9 octobre 2020 à 17:10 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéCiao,
    Cette affection cutanée, avec ses démangeaisons invalidantes, ne touche pas moins de 15% de la population occidentale, son évolution pouvant déboucher sur un oedème de Quincke, qui est alors une urgence vitale. Bon nombre de causes peuvent expliquer sa survenue : prise de médicaments, allergènes inhalés, certaines infections virales ou bactériennes, des parasitoses, des mycoses, une simple piqûre d'insecte, le froid ou la chaleur, une exposition au soleil, la liste étant longue. L'alimentation fait partie des causes souvent incriminées, en tous les cas explorées : un nombre conséquent d'aliments porteurs de certains acides aminés peuvent déclencher ce type de phénomène. Il convient donc d'une part au niveau alimentaire de les repérer et de les éliminer de ses repas quotidiens.
    Des acides aminés très largement incriminés: En tête de liste figurent l'œuf (le blanc), le chocolat, la fraise, la tomate, les fruits exotiques comme le kiwi, la papaye, l'ananas, tous les arachides ainsi que certains oléagineux (noix et noisettes), les poissons et les crustacés : tous ces produits entrainent une libération d'histamine et donc un déclenchement de la crise d'urticaire.
    D'autres aliments sont quant à eux riches en histamine et peuvent contribuer ainsi à majorer le phénomène, notamment sur un terrain déjà prédisposé. Tous les fromages fermentés (brie, camembert, coulommiers, neufchâtel, ....) ainsi que les anchois, les sardines, la choucroute, les charcuteries ( saucisson, salami) sont donc à éviter. L'histamine est également présente dans certains vins et certaines bières.
    La tyramine, un autre acide aminé, peut être jugé tout autant responsable de crises d'urticaire. Largement présent dans certains fromages ( gruyère, brie, roquefort, parmesan), certains légumes comme les crucifères ( famille des choux), l'avocat, les épinards et les pommes de terre en sont porteurs. Le monde animal n'est pas en reste puisque les gibiers faisandés, la charcuterie, encore une fois, ainsi que le hareng-saur en sont riches.
    Les vins, intéressants néanmoins pour leurs apports en antioxydants (surtout les rouges), renferment des quantités de phényléthylamine, tout aussi allergisantes mais ne sont pas les seuls : le chocolat ainsi que les fromages fermentés sont tout autant concernés.
    Les conservateurs alimentaires dans le collimateur : Il est de coutume d'ajouter des conservateurs dans certains aliments, afin de garantir une meilleure stabilité du produit mais aussi afin de prolonger une date optimale d'utilisation ( DLUO). Or ces conservateurs peuvent être, tout comme certains acides aminés, les responsables du déclenchement d'une crise d'urticaire, à savoir les sulfites, les benzoates et les salicylates.
    Les sulfites (E 221,222,226,227,228) sont surtout présents dans les vins, bières, boissons et aliments fermentés, les chips et certains aliments séchés. La liste ne s'arrête pas là malheureusement car certains légumes et fruits frais( avocat , pomme de terre) en sont porteurs naturellement tout comme les coquillages et les crustacés.
    Les poissons et crevettes contiennent des benzoates (E 211,212,213) mais ne sont pas les seuls. En dehors de l'alimentation, apprenez à lire les étiquettes d'emballage de certains médicaments et vitamines de synthèses mais aussi celle de votre dentifrice.
    Les salicylates se retrouvent dans bon nombre de produits transformés : les biscuits salés ou sucrés, certains jus de fruits, glaces et crèmes glacées, les sucreries (bonbons, chewing-gum). Les légumes et fruits peuvent en contenir également, le concombre, la tomate, le poivron, les baies et les agrumes en étant les principaux.
    Mieux vaut se méfier également de certains agents de sapidité, figurant souvent sous des noms de code barbares, avec la mention E suivie d'un chiffre ou d'un nombre : vanille et vanilline, esters salicylés, sorbates ( E 201,202,203), cinnamates, menthe et menthol, nitrite de sodium ( E 250), glutamate de sodium ( E 621) pour ne citer que les plus courants peuvent être des causes d'urticaires chroniques.
    Comment soulager l’urticaire de façon naturelle ? Tout d’abord il s’agira de mettre en place une hygiène de vie adaptée notamment en faisant en sorte de se tenir éloigné de tout facteur déclenchant connu. Si on est sujet régulièrement à des crises, bien noter les différentes causes que l’on aura pu identifier. Pour minimiser la réaction inflammatoire et l’intensité de la crise, notamment lors de formes chroniques, il s’agira aussi de limiter les facteurs pros-inflammatoires dans notre quotidien comme une alimentation riche en sucres rapides ou en produits transformés, en graisses saturées ou encore un stress trop important ou un mauvais sommeil.
    L’huile de baobab est très nourrissante et ne graisse pas excessivement la peau. Elle est donc parfaite pour tous les types de peau (peau sèche/mixte/grasse). Les africains ont été les premiers à utiliser l’huile de baobab, il y a déjà des milliers d'années de cela. Selon les spécialistes de la médecine traditionnelle, cette huile est à la fois utile à titre d’aliment (pour la tonification du système immunitaire), mais aussi comme huile de massage. Également utilisée à titre de produit cosmétique naturel, l’huile de baobab bio de la marque Baoil se révèle efficace dans le traitement contre l’acné, l’eczéma ou encore l’urticaire chronique. L'huile de baobab doit être appliquée en local, idéalement le soir avant d'aller se coucher, il faut penser à bien masser les parties à traiter.

    Pour renforcer votre immunité, la beauté de votre peau et le soyeux de vos cheveux, il faut aussi consommer de la poudre de fruit de baobab Baomix.
    Il faut renforcer vos tissus, comme les parois de votre intestin (pour faciliter l'absorption des nutriments de votre nourriture), mais aussi votre peau dans son ensemble (la peau est l'organe le plus grand du corps humain, sa superficie totale mesure entre 1,5 et 2 mètres carré), vous devriez donc consommer quotidiennement de la poudre de fruit de baobab bio Baomix, en petite quantité même, simplement une petite cuillère à café par jour, dans un verre d’eau fraîche. Le fruit de baobab redynamise la peau et relance les fonctions vitales des cellules de votre corps.
    De nombreuses études ont démontré les vertus anti inflammatoires et antioxydantes de la poudre de fruit de baobab bio Baomix. On la recommande pour les personnes atteintes de cancer, de maladies auto-immunes et diverses autres maladies inflammatoires comme l'urticaire. Dans l’organisme, elle joue un rôle hépato protecteur. Grâce à son apport essentiel en bonnes bactéries, il permet également de venir à bout des inflammations.

    Le Curcuma : plante plus connue pour son action digestive et anti cancer, elle intervient dans la chaîne de l'inflammation et de l'allergie en agissant sur les leucotriènes. A ce titre, elle diminue les réactions d'allergie, son action pulmonaire et nasale est nette. Le curcuma est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et aide à stimuler les corticoïdes anti-inflammatoires naturels de l’organisme. Il est également considéré comme un antihistaminique naturel très efficace et antioxydant pour l’urticaire et une variété de maux inflammatoires de la peau. Le curcuma est un excellent remède pour l’urticaire du fait notamment de ses propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires et d’autre part il va stimuler les corticoïdes anti-inflammatoires naturels que contient votre organisme.

    Le thé vert en gélules, déjà connu pour ses bienfaits, y compris pour son effet antihistaminique.
    Le thé vert aurait des vertus anti-inflammatoires et antihistaminiques. Ainsi, déguster plusieurs fois par jour une infusion de thé vert aiderait grandement à soulager les démangeaisons et guérir l’urticaire.

    L’aloe vera en gélules possède de nombreuses vertus, notamment celle d’hydrater la peau et de soulager les démangeaisons chez les personnes atteintes d’urticaire. Elle est donc très efficace en cas de brûlures, de lésions cutanées ou de sécheresse cutanée.
    L’aloe vera possède de très nombreuses propriétés : le gel pur en gélules de cette plante compte plus de 200 bienfaits à son actif ! Lorsqu’il s’agit d’affections de la peau, on peut rarement se passer d’aloe vera. Consommez le gel d’aloe vera en gélules, pur et biologique, l’aloe vera est une plante quasiment magique, son gel est capable d’éliminer les symptômes de plusieurs maladies de peau, de favoriser sa cicatrisation, d’éviter les démangeaisons et de soulager les rougeurs.

    Le CBD peut bénéficier à une grande variété de conditions médicales. Les preuves que le CBD est bénéfique pour l’urticaire et d’autres affections cutanées reposent sur ses propriétés anti-inflammatoires générales. Il semble que les qualités antiseptiques, antifongiques, bactéricides et anti-inflammatoires de l’huile de CBD (extrait de cannabis) soient une réponse efficace à d’innombrables affections cutanées. On peut citer les plus répandues de ces affections : psoriasis, urticaire chronique, dermatite chronique, prévention de l’acné, eczéma.
    Les propriétés anti-inflammatoires seraient à l’origine de ces découvertes du Dr Dellavalle et son équipe : » Le rôle le plus prometteur des cannabinoïdes est peut-être dans le traitement des démangeaisons ». L’équipe de scientifiques s’est penchée sur une gamme entière de maladies de la peau. Ils ont cherché à comprendre l’effet de l’huile de cannabis sur la peau. En ligne de mire, le psoriasis, les démangeaisons sévères, l’eczéma, les différentes formes d’urticaire et les mélanomes. 21 patients souffrant de démangeaisons sévères se sont appliqués de la crème aux cannabinoïdes deux fois par jour pendant trois semaines. 8 d’entre eux ont connu une disparition totale des démangeaisons. L’huile de cannabis est également efficace pour les traitements anti-inflammatoires de la peau, avec une application locale sans effets psychoactifs.
    Au plaisir de vous servir
    L’équipe du laboratoire Biologiquement
  • Biologiquement.com 9 octobre 2020 à 12:40 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéIl n'y a pas de problème d'incompatibilité entre les traitements naturels contre le cancer et la chimiothérapie, la réelle incompatibilité est entre votre métabolisme et la chimiothérapie.
    Tant que vous subirez des traitement chimique, que vous continuez à affaiblir est dérégler votre corps, vous ne sortirai pas de la maladie.
    Les produits naturels ont toujours été là pour nous aider, et on n'a pas attendu la chimiothérapie pour guérir du cancer, loin de là.
    Le cancer est un système très intelligent, il a été mis en place par votre système lymphatique, votre système immunitaire, et votre système sanguin, le métabolisme va l'utiliser tant qu'il en aura besoin. Nos produits aident à rééquilibrer et à renforcer le métabolisme pour que le corps se défasse au plus vite du cancer. Vous pouvez réunir tous les grands spécialistes du monde, ils ne seront jamais aussi intelligents que votre métabolisme.
    Les produits que nous conseillons sont utilisées depuis des milliers d'années pour ce genre de pathologie, mais quand un docteur ou un spécialiste vous dit qu'il comprend les tumeur, les virus.... c'est un charlatan, ils comprennent à peine 2% des fonction du métabolisme, et conseillent une chimie sur ordonnance qui tue des millions de personnes par ans.
    Il vaut mieux se fier à la médecine traditionnelle asiatique africaine ou amérindienne qui ne conseil que des produits qui rééquilibre le métabolisme et lui permette de prendre les bonnes décisions pour la santé.
    Voici un article qui pourrait vous intéresser:
    https://www.biologiquement.com/chimiotherapie-verite-danger/
    Au plaisir de vous servir
    L'équipe du laboratoire biologiquement.com
  • Boursange 9 octobre 2020 à 10:58 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéJ'ai lu qu'il ne faut pas faire de chimiothérapie en même temps que l'utilisation de l'artesemia. Est ce exacte ?
  • Pouvreau Jacky 9 octobre 2020 à 10:38 in Les bienfaits de l’Artemisia annua bio sur la santéBonjour Meri pour toutes vos réponses aux différents commentaires . Je souhaiterais connaitre vos conseils à propos d'un urticaire qui apparait chaque jour du souvent au légers frottements ou douches , parfois à la chaleur . Quels plantes préconisez vous svp ? Je vous remercie
  • Biologiquement.com 6 octobre 2020 à 11:03 in Les bienfaits de l’huile de graines de cumin noir ou graines de nigelleCiao,
    Il morbo di Crohn o colite ulcerosa è una malattia infiammatoria che colpisce il retto e il colon sinistro, è favorita dal consumo di carne. La carne infatti non viene completamente assorbita nell'intestino tenue (prima parte dell'intestino, dopo lo stomaco), passa nel colon dove fermenterà sotto l'effetto dei batteri della flora intestinale. Questa fermentazione produce derivati ​​tossici che attaccano il rivestimento dell'intestino. Ciò può causare il sanguinamento doloroso, la diarrea e il dolore addominale tipici della malattia di Crohn.
    Se soffri di morbo di Crohn, ecco un prodotto per aiutarti a controllare i sintomi, è la polvere di polpa di baobab biologica a marchio Baomix, ottima per la malattia infiammatoria intestinale cronica.
    La poudre Baomix pour renforcer votre système immunitaire. Baomix est très riche en probiotiques naturel, il va rééquilibrer et renforcer votre flore intestinal, cette flore représente 1,5 kilogramme de votre masse corporelle, c'est pratiquement le poids de la tête vous comprenez alors pourquoi c'est un organe très important dans le bon fonctionnement du métabolisme.

    L’artemisia annua ou l’armoise annuelle c'est pas seulement une plante aromatique mais aussi une plante médicinale dont les vertus font l'objet d'un regain d'intérêt ces dernières années. A l'échelle cellulaire, l’artemisia annua appelée aussi armoise annuelle à la capacité d'inhiber la production d'une molécule essentielle dans le déclenchement du processus inflammatoire appelée TNF-alpha.

    Une étude conduite en 2015, chez 40 patients atteints de la maladie de Crohn, a montré une grande efficacité de la poudre de l’artemisia annua. Parmi le groupe recevant un placebo 16 patients sur 20 ont vu leurs symptômes s'aggraver. Au contraire, parmi le groupe recevant de la poudre d’artemisia annua ( 6 comprimés de 250 mg par jour) 13 patients sur 30 ont vu leurs symptômes s'atténuer ou disparaître après 10 semaines de traitement.
    L'huile de nigelle en capsules a une actifs positive sur les intestins, l’action antioxydante et anti-inflammatoire de la graine de nigelle en fait un protecteur et un nettoyant intestinal. Son action anti-inflammatoire en fait un remède préventif contre les maladies des intestins, particulièrement les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), comme la maladie de Crohn ou la RCH (Recto-Colite Hémorragique).
    L’aloe vera est une plante contenant des centaines de composés nutritifs et d’éléments bénéfiques à l’organisme. Ainsi, elle propose un grand nombre de vertus intéressantes pour l’être humain. L’aloe vera est capable de soigner la maladie de Crohn. La plante influe sur ses symptômes, permettant de les diminuer et de les soulager efficacement. Le gel d’aloe vera en gélules agit sur l’équilibre général de notre système digestif. Ses pouvoirs permettent de réduire l’incidence des affections extérieures sur l’organisme et sur le tube digestif. Mais ce n’est pas tout. La plante permet également de limiter les symptômes de la maladie, tout en prévenant leur récidive.
    Les composants de la plante d'Aloe vera en gélules et leurs principes actifs participent à réduire les symptômes et à soulager les douleurs causées par plusieurs types de maladies intestinales. L’efficacité de la plante a d’ailleurs pu être démontrée contre la colite ulcéreuse, une maladie très proche de la maladie de Crohn (Pharmacol Ther. 2004). Pour profiter de ces vertus, il faut consommer le gel en gélules d’aloe vera sous la forme de cures régulières qui durent le plus souvent quatre semaines. On utilise l’aloe vera contre la plupart des difficultés gastro-intestinales, qu’elles soient liées à la maladie ou non. La plante soulage l’estomac, mais permet aussi d’améliorer la digestion. Et ce n’est pas tout. Son gel dispose également de propriétés désinfectantes, coagulantes et cicatrisantes, en plus d’importantes vertus bactéricides. Ainsi, l’aloe vera préserve notre système immunitaire des agressions extérieures. De plus, la plante est aussi réputée pour ses effets anesthésiants sur les ulcères. Ainsi, les boissons confectionnées à partir d’aloe vera ou les gélules de gel d'Aloe vera aident à réduire les sécrétions d’acide gastrique. Cela est rendu possible par le pH neutre de la plante et de ses composants. Une meilleure digestion permise par l’aloe vera. Il faut savoir que l’aloe vera agit d’une manière globale sur l’organisme. Ses composants agissent donc sur le procédé de digestion pour le rendre plus confortable et efficace. Le jus d’aloe vera permet notamment une meilleure détérioration des aliments durant la digestion, ce qui favorise l’assimilation des nutriments par l’organisme. De plus, les bienfaits de la plante ciblent également le gros intestin, ce qui a pour effet de renforcer notre confort intestinal. La plante stimule et soutient les défenses de l’organisme face aux agressions extérieures, et notamment face aux affections gastro-intestinales. Chaque jour, cette plante nous aide à mieux digérer. La maladie de Crohn et le gel d'aloe vera semblent liés, en raison de l’influence de la plante sur les symptômes de la maladie. Réaliser des cures régulières est un bon moyen de maintenir un certain équilibre dans le tube digestif, et de prévenir l’apparition des symptômes liés aux crises.
    Il faut aussi prendre du curcuma en gélules, la curumine est un pigment issu des racines de la plante curcuma longa ( connue comme épice, notamment comme ingrédient principal du curry). Les travaux scientifiques sur la curcumine sont aujourd'hui nombreux et avancés notamment en oncologie ( traitement contre différents types de cancer).
    Tout comme l’armoise annuelle, la curcumine a la capacité de réduire la production cellulaire de TNF-alpha. Les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine sont aujourd'hui bien documentées.
    Nous avons eu beaucoup de retours très positifs de clients qui ont associé ces produits et qui se sont débarrassés de cette maladie.
    Dans le même temps, il est conseillé d'arrêter les produits laitiers et les viandes, et de manger exclusivement des fruits et des légumes, le plus souvent crus. Il faut absolument éviter de consommer des produits contenant du gluten. C'est un régime qu'il faut suivre pendant au moins 3 mois.
    Enfin le corps et l'esprit sont indissociables, et on entend souvent dire que le ventre est notre deuxième cerveau. Stress, fatigue et émotions fortes peuvent sérieusement impacter notre digestion. De plus, évacuer ses émotions négatives et reconnecter avec son corps, peuvent amener d’excellents résultats sur la digestion. Méditation, auto massage et yoga sont autant de pistes accessibles pour apaiser l’esprit.
    Au plaisir de vous servir
    L'équipe de Biologiquement
  • Graïa 5 octobre 2020 à 22:58 in Les bienfaits de l’huile de graines de cumin noir ou graines de nigelleBonjour, je voudrais avoir des informations car ma nièce a une maladie de Crohn traitée par remicade, ce qui lui provoque des problèmes cutanés très gênants...merci de m'éclairer sur l'huile de nigelle et peut-être un complément ?
    Merci d'avance

Logo facture Biologiquement

Le laboratoire Biologiquement.com est spécialisé dans la promotion et la distribution de produits naturels de santé.
Une gamme de produits riches en antioxydants anti cancer naturels puissants pour retrouver ou garder la vitalité, recommandés aux enfants en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs et aux seniors.
Tous ces produits sont issu du commerce équitable.

La phytothérapie : Traitement ou prévention des maladies par l’usage des plantes.
La phytothérapie fait partie des médecines parallèles, ou médecines douces. Dans la plupart des pays, notamment en Occident, seuls les laboratoires ont le droit de pratiquer la phytothérapie sous forme de consultation, et seuls les pharmaciens et les herboristes sont habilités à donner des conseils au moment de l’achat.

L’herboristerie correspond à la méthode de phytothérapie la plus classique et la plus ancienne. Après être tombée en désuétude, elle est de nos jours reprise en considération. L’herboristerie se sert de la plante fraîche ou séchée ; elle utilise soit la plante entière, soit une partie de celle-ci (écorce, fleur, fruit, racine). La préparation repose sur des méthodes simples, le plus souvent à base d’eau : décoction, infusion, macération. Ces préparations sont bues ou inhalées, appliquées sur la peau ou ajoutées à l’eau d’un bain. Elles existent aussi sous forme plus moderne de gélules de poudre de plantes sèches, que le sujet avale. Cette présentation a l’avantage de préserver les principes actifs, qui sont fragiles. Pour que le traitement soit efficace en profondeur, les prises doivent s’étaler sur une période allant de 3 semaines à 3 mois.

La phytothérapie se donne un champ d’action sur de nombreux troubles, à titre préventif et curatif, dans des cas aigus ou pour modifier des terrains (tendances générales à être victime d’un type de maladie). Elle s’attache à traiter la cause du mal et non pas seulement ses symptômes. Son emploi s’appuie sur les connaissances traditionnelles, sur l’analyse des principes actifs des plantes et la compréhension de leur mode d’action, ainsi que sur les résultats constatés par les malades.

Addictions
Alcool
Binge drinking
Cannabis
Cigarette électronique
Drogues
Hyperconnectivité
Jeu excessif
Tabac

– Alimentation et nutrition
Alimentation et enfants
Alimentation et grossesse
Anémie
Anorexie
Ballonnements
Boulimie
Café et chocolat
Cancer et alimentation
Carences et vitamines
Chirurgie de l’obésité
Cholestérol
Compléments alimentaires
Constipation
Gluten
Intolérances alimentaires
Intoxication et empoisonnement
Jeun
Mécanismes de l’alimentation
Microbiote
Mieux-manger
Reflux gastro oesophagien
Regimes
Remèdes naturels
Sous-poids
Sucre, sel et graisses
Surpoids et obésité
Syndrome de l’intestin irritable
Troubles alimentaires atypiques

– Troubles digestifs
Autour de la maladie
Acariens et animaux
Allergie médicamenteuse
Allergies (autres)
Alzheimer et démences
Antidiabétiques et insuline
Appendicite
Arthrose
Asthme
Autisme
BPCO
Calculs rénaux et biliaires
Cataracte
Cécité
Dépression
Diabète de type 1
Diabète de type 2
DMLA
Eczéma
Epilepsie
Fibromyalgie
Glaucome
Grippe
Gros plan sur l’hypothyroïdie
Handicap
Hépatite
Hernie discale
Herpès
Infection urinaire
Infections nosocomiales
Insuffisance rénale
Lupus
Maladie de Crohn
Maladie de Parkinson
Maladies congénitales
Maladies des vaisseaux
Maladies génétiques
Maladies infectieuses
Maladies rares
Méningite
Migraines
Mucoviscidose
Ostéoporose
Prévention du diabète
Proches aidants
Psoriasis
Rhumatismes
Rhume des foins
Rougeole
Schizophrénie
Sciatique
Sclérose en plaques
Scoliose
Toxoplasmose
Traumatisme crânien
Trisomie
Tuberculose
Urticaire
VIH/Sida
Virus Zika
Vivre avec le diabète
Zona

– Bébés, enfants et adolescents
Accidents
Acné
Alimentation et enfants
Allaitement
Autisme
Binge drinking
Caries
Coliques
Croissance
Douleurs chez l’enfant
Dyslexie
Ecrans et jeux vidéo
Être parent
Harcèlement
Haut potentiel
Hyperactivité
Maladies congénitales
Maladies infantiles
Pipi au lit
Prématuré
Puberté et adolescence
Soins du bébé
Sommeil des enfants
Sport et enfants
Trisomie
Troubles de l’apprentissage

– Cancer
Cancer colorectal
Cancer de l’estomac
Cancer de la gorge
Cancer de la peau
Cancer de la prostate
Cancer du cerveau
Cancer du côlon
Cancer du foie
Cancer du poumon
Cancer du sein
Cancer et alimentation
Cancer et génétique
Cancer et sexualité
Cancers (autres)
Cancers gynécologiques
Dépistage du cancer
Leucémie
Mélanome
Recherche anticancer
Traitement anticancer
Vivre avec le cancer

– Cardiovasculaire
Angine de poitrine
Arrêt cardiaque
AVC
Chirurgie cardiaque
Cholestérol
ECG
Embolie
Hypertension
Infarctus du myocarde
Maladies cardiovasculaires
Médicaments cardiovasculaires
Prévention cardiovasculaire
Thrombose et varices

– Ethique, politique et droit
Caisse et assurance maladie
Directives anticipées
Don d’organe
Don du sang
Dossier médical
Droits du patient
Ethique
Fin de vie et soins palliatifs
Génétique
Hôpital et cabinets médicaux
Médecine humanitaire
Médecine légale
Politiques de santé
Relation patient – médecin
Santé personnalisée

– Grossesse
Accouchement
Alcool, tabac et grossesse
Alimentation et grossesse
Allaitement
Césarienne
Dépression périnatale
Diabète gestationnel
Diagnostic prénatal
Grossesse et désir d’enfant
Infertilité et PMA
Interruption de grossesse (IVG)
Maux de grossesse
Médicaments et grossesse
Péridurale
Prématuré
Toxoplasmose
Gynécologie
Autres méthodes contraceptives
Cancer du sein
Cancers gynécologiques
Chlamydia
Contraception naturelle
Endométriose

– Gynécologie
Gonorrhée
Herpès
Implant contraceptif
Incontinence
Infection urinaire
Infertilité et PMA
Interruption de grossesse (IVG)
Ménopause
Papillomavirus (HPV)
Pilule contraceptive
Pilule d’urgence
Santé sexuelle
Sexualité féminine
Stérilet
Syndrome prémenstruel
Syphilis

– Médicaments, examens et traitements
Allergie médicamenteuse
Amputation
Anesthésie
Anti-inflammatoires
Antibiotiques
Antidépresseurs
Antidiabétiques et insuline
Aspirine
Automédication
Chirurgie cardiaque
Chirurgie de l’obésité
Chirurgie plastique et reconstructive
Coloscopie
Compléments alimentaires
Dépistage du cancer
Effet placebo
Examens médicaux
Génétique
Hypnose
Médicaments cardiovasculaires
Médicaments et grossesse
Méditation de pleine conscience
Paracétamol
Péridurale
Prothèses, implants et greffes
Psychothérapie et autres traitements
Psychotropes
Recherche et nouveaux traitements
Rééducation
Remèdes naturels
Stimulation cérébrale profonde
Technologie
Technologie en chirurgie
Thérapies alternatives
Traitement anticancer
Tranquillisants et somnifères
Vaccins
Viagra

– Personnes âgées
Alimentation des seniors
Alzheimer et démences
Arthrose
Bien vieillir
Canicule
Cataracte
DMLA
Fin de vie et soins palliatifs
Glaucome
Maladie de Parkinson
Médecine anti-âge
Mémoire
Ostéoporose
Proches aidants
Rhumatismes
Soins des aînés
Vieillir chez soi

– Psycho et cerveau
Addiction au travail
Alzheimer et démences
Anorexie
Antidépresseurs
Anxiété et crise psychique
Aphasie
Autisme
Borderline
Boulimie
Burnout
Dépression
Dépression périnatale
Déprime hivernale
Deuil
Douleurs chroniques
Dyslexie
Ecrans et jeux vidéo
Effet placebo
Emotions
Harcèlement
Haut potentiel
Hyperactivité
Hyperconnectivité
Hypnose
Libido
Mécanismes du cerveau
Méditation de pleine conscience
Mémoire
Phobie
Psychothérapie et autres traitements
Psychotropes
Santé du couple
Schizophrénie
Sexothérapie
Stimulation cérébrale profonde
Stress
Suicide
Troubles alimentaires atypiques
Troubles bipolaires
Troubles de l’apprentissage
Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
Troubles psychiques
Violence domestique

– Santé au masculin
Andropause
Appareil génital masculin
Cancer de la prostate
Ejaculation précoce
Infertilité et PMA
Sperme et infertilité
Transpiration
Troubles de l’érection
Troubles sexuels
Viagra

– Santé au quotidien
Acariens et animaux
Accidents
Acné
Allergie médicamenteuse
Allergies (autres)
Anémie
Bactéries résistantes
Ballonnements
Blessures
Bronzage et coup de soleil
Brûlure
Canicule
Carences et vitamines
Caries
Conjonctivite
Constipation
Diarrhée
Douleurs du genou
Douleurs musculaires
Environnement
Fatigue
Froid et santé
Gastro-entérite
Gencives
Grippe
Handicap
Hémorroïdes
Incontinence
Intoxication et empoisonnement
Jetlag
Mal de dos
Mal de tête
Mécanismes du corps
Médecine anti-âge
Médecine humanitaire
Microbiote
Migraines
Migration et santé
Mycose des ongles
Perte de cheveux
Perturbateurs endocriniens et polluants
Pieds
Piqûres d’insectes
Piqûres de tique
Pollution
Problèmes de peau
Problèmes respiratoires
Rééducation
Reflux gastro-œsophagien
Rhume des foins
Rhume et refroidissement
Ronflements
Santé au travail
Santé bucco-dentaire
Sécheresse oculaire
Syndrome de l’intestin irritable
Tatouage et piercing
Toux et maux de gorge
Transpiration
Troubles auditifs et surdité
Troubles de l’odorat
Troubles de la vision
Troubles de la voix
Troubles vestibulaires
Urgences
Urticaire
Verrue
Vertiges

– Sexualité et couple
Cancer et sexualité
Chlamydia
Ejaculation précoce
Gonorrhée
Herpès
Libido
Maladies sexuellement transmissibles
Papillomavirus (HPV)
Santé du couple
Santé sexuelle
Sexothérapie
Sexualité féminine
Syphilis
Troubles de l’érection
Troubles sexuels
Viagra
VIH/Sida

– Sommeil et insomnies
Apnée du sommeil
Fatigue
Insomnies
Jetlag
Ronflements
Sommeil
Sommeil des enfants
Somnambulisme
Tranquillisants et somnifères