Les bienfaits du Ginkgo Biloba bio sur la santé

Les effets thérapeutique du Ginkgo Biloba bio :

• Améliore la circulation sanguine, anti-varices
• Améliore les fonctions cognitives, la mémoire
• Contre l’Alzheimer
• Anti-fatigue
• Anti-allergie
• Contre les infections
• Contre l’hypertension artérielle
• Contre le diabète
• Améliore la vue, protège du glaucome
• Anti-inflammatoire
• Protège l’organisme des radicaux libres
• Contre les infections des voies respiratoires supérieures
• Contre le dysfonction érectile
• Atténuer le syndrome prémenstruel
• Préparation au jeûne
• Contre la maladie de Parkinson

Circulation sanguine et cérébrale, tonique et protecteur vasculaire, le Ginkgo Biloba bio est aussi utilisé pour son un effet vasodilatateur et antioxydant naturel puissant.

Le Ginkgo Biloba bio est utilisé depuis longtemps en phytothérapie pour traiter différentes affections. On rapporte qu’il protégerait le système nerveux et le cœur. Il est également prescrit pour prévenir le cancer, pour réduire le stress et pour ses propriétés bénéfiques sur la mémoire. Le ginkgo aurait également un effet positif sur les acouphènes, les troubles liés à l’âge, la démence et les troubles psychiatriques.
Des études ont prouvé que les feuilles de cette plante ont la capacité de favoriser la micro-circulation sanguine cérébrale et d’agir efficacement sur les troubles de la mémoire.
le Ginkgo contribue à une bonne circulation sanguine :
– Aide au maintien de bonnes fonctions cognitives et visuels. ;
– Aide à conserver la mémoire face au déclin dû à l’âge et à préserver les fonctions cognitives ;
– Convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes;
La feuille de Ginkgo Biloba bio recèle des composants spécifiques, les ginkgolides, associés à des flavonoïdes et des anti-oxydants. A la fois toniques et protecteurs du cœur, ces actifs ont en plus en effet dilatateur sur les artères.Le Ginkgo a une action bénéfique sur la circulation sanguine cérébrale. Il assure une meilleure oxygénation du cerveau et participe au maintien des capacités mémorielles.
Dans certains cas, on utilise le Ginkgo biloba bio pour traiter les troubles cognitifs associés à la Myrtilles en gélules.

Le Ginkgo en gélule dilate les vaisseaux sanguins et améliorer la circulation sanguine vers toutes les parties du corps, y compris les organes génitaux, ce qui finit par améliorer la santé reproductive. Il a des effets positifs sur le maintien de l’équilibre hormonal grâce à des niveaux appropriés de sérotonine, diminuant ainsi les raisons qui causent la dysfonction érectile. Il améliore enfin la santé sexuelle en augmentant la libido.

La feuille de Ginkgo Biloba bio

Le Ginkgo Biloba bio fut l’une des rares espèces végétales à repousser très rapidement après la bombe nucléaire envoyée sur Hiroshima, elle est donc incroyablement résistante.

Le Ginkgo Biloba bio, un arbre de la famille des ginkgoacées, est appelé “arbre aux 40 écus” depuis qu’un riche amateur de Montpellier en a acquis un pied, en 1788, pour la somme de quarante écus. Il est aussi surnommé “arbre des pagodes”. La feuille de Ginkgo est le symbole de la ville de Tokyo au Japon et est souvent cité dans les romans japonais de l’époque Meiji et contemporains.

Il peut atteindre 20 à 30 mètres de hauteur. L’espèce est dioïque : il existe des individus mâles et femelles (qui produisent des ovules jaunes, de la taille d’une mirabelle, et qui dégagent une odeur très désagréable lorsqu’ils tombent à terre une fois mûrs). Il est donc préférable de planter des arbres mâles dans les jardins, pour ne pas être dérangé par les mauvaises odeurs.

Si vous souhaitez cultiver cet arbre, le ginkgo est peu exigeant pour la qualité du terrain. Toutefois, il préfère quand même les sols siliceux ou silico-argileux frais. L’exposition idéale pour le ginkgo est le plein soleil, et il se cultive en dessous de 2 000 mètres. Les ginkgos prospèrent dans presque toutes les zones tempérées et subtropicales. Il a besoin du froid en hiver pour reprendre au printemps suivant. En effet, les semis qui passent l’hiver dehors sont beaucoup plus vigoureux que ceux qui restent à l’intérieur. Le fait de garder un plant à l’intérieur en hiver peut même tuer un Ginkgo (lorsque la température dépasse les 15°C).

Pour le semis des graines, on peut le faire en intérieur dés le début du mois de Mars et en extérieur à partir de la mi-avril. On peut encore semer jusque fin mai mais après, il est trop tard car le jeune plant n’aura pas assez de temps pour se développer suffisamment avant l’hiver.

Lorsque vous souhaitez déplacer une plantation de ginkgo déjà développée, il est préférable de le faire fin novembre ou début Mars en creusant le trou de destination environ un mois à l’avance. Il faut cependant noter que la racine de l’arbre est pivotante, elle descend donc profondément dans le sol.

Pour une efficacité maximale, le Ginkgo biloba bio doit être utilisé en cure de 3 mois minimum, à renouveler régulièrement dans l’année.

La supplémentation en ginkgo doit se faire de façon progressive. Commencer par 300 mg d’extrait, puis augmenter la dose progressivement. Les effets positifs du ginkgo mettent parfois plusieurs mois à apparaître, il faut être patient

Se préparer pour le jeûne
La préparation, clé d’un jeûne réussi.
Vous pouvez compter sur la synergie des plantes pour optimiser votre préparation au jeûne.

  1. Le desmodium pour tonifier le foie
  2. La synergie tisane Hibiscus-Curcuma-Ginkgo biloba pour faciliter l’élimination et le drainage des toxines
  3. La feuille de Moringa et poudre de fruit de Baobab qui apportent des sels minéraux et des oligo-éléments pour soutenir le fonctionnement cellulaire. Ils reminéralisent l’organisme , les cellules fonctionnent mieux et la vitalité augmente.

7 avis / commentaires / témoignages sur “Les bienfaits du Ginkgo Biloba bio sur la santé

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Les acouphènes sont des bruits qu’une personne entend sans que ceux-ci existent réellement. Ils peuvent survenir dans une seule oreille ou dans les deux, apparaître de façon intermittente ou continue, être temporaires ou s’installer dans le temps. Les personnes qui en souffrent décrivent souvent un bourdonnement, un sifflement ou même des « bruits » plus forts. Selon le site France Acouphènes, 4 millions de personnes sont concernées par les acouphènes en France et 150 000 ressentent un impact fort sur leur qualité de vie (anxiété, dépression…). Les acouphènes apparaissent suite à un endommagement des cellules de l’oreille interne lié au vieillissement et à une perte d’audition ou à une exposition excessive au bruit.
      Parmi les traitements les plus utilisés, on trouve le Ginkgo Biloba bio dont l’efficacité est soutenue par quelques études. Le Ginkgo biloba est surtout utilisé en France, en compléments alimentaires ou en médicament, contre le déclin cognitif.
      Dans un essai contrôlé randomisé, des chercheurs ont comparé l’efficacité du Ginkgo Biloba et de la pentoxifylline chez 197 patients souffrant d’acouphènes chroniques. Après 12 semaines d’intervention, ils ont évalué grâce à des questionnaires, l’évolution de différents paramètres tels que l’intensité des acouphènes et la gêne qu’ils occasionnent, l’anxiété, les symptômes dépressifs.
      Les résultats montrent que les deux traitements ont permis d’obtenir des améliorations significatives dans les groupes sur tous les paramètres mesurés. Autrement dit, la gélule de Ginkgo Biloba est aussi efficace que le médicament pour soulager les acouphènes, mais avec moins d’effets secondaires que le médicament.
      Le ginkgo bio agit en améliorant la circulation sanguine au niveau du cerveau : il dilate les vaisseaux et fluidifie le sang, ce qui permettrait de diminuer les symptômes liés aux acouphènes.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  1. maliillo45 :

    bonsoir,

    je vous ai commandé des gélules ginkgo plus les gélules de baobab , ma mère a de la tension dans les yeux ai je bien fais ou que me conseillez – vous ?

    merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision commençant tout d’abord en périphérie et progressant graduellement vers le centre. Il détruit progressivement le nerf optique, réduisant le champ visuel jusqu’à la cécité.
      Le glaucome est à l’origine d’une dégénérescence des axones des cellules ganglionnaires de la rétine. Il est souvent associé à une pression intraoculaire élevée, mais il peut dans certains cas continuer d’évoluer malgré un facteur pressionnel contrôlé. Les facteurs vasculaires et la neurodégénérescence, hors facteurs mécaniques pressionnels, sont souvent impliqués dans la nécrose du nerf optique et de la rétine. S’il est nécessaire de réduire la pression intraoculaire, la stratégie idéale serait de s’attaquer aussi aux autres facteurs engendrant cette dégénérescence cellulaire. Parmi eux, certains jouent un rôle important, comme la présence de radicaux libres primaires et secondaires et l’apoptose qui en découl. Les compléments naturels permettent d’agir sur le glaucome en maintenant un bon niveau d’antioxydants dans le liquide lacrymal, en stabilisant voire en réduisant la pression intraoculaire et l’écoulement de l’humeur aqueuse.
      Les gélules de Ginkgo biloba sont reconnu pour leur vertus antioxydantes et leur capacités vasodilatatrices.
      Au niveau du glaucome, des travaux indiquent que la prise de 300 mg de feuille ginkgo biloba, trois fois par jour pendant un mois, améliore de manière significative le flux sanguin dans les artères ophtalmiques et la pression intraoculaire. Une bonne oxygénation cérébrale est donc essentielle pour maintenir des fonctions neurologiques normales. De plus, le pouvoir antioxydant des flavonoïdes présents dans l’extrait de Ginkgo biloba permet de protéger le cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres. Grâce à tous ses effets bénéfiques, le Ginkgo biloba est désormais associé à la prévention de nombreuses affections comme les vertiges, l’anxiété, la démence, le glaucome, la maladie d’Alzheimer, ou encore les maladies cardiaques.
      De plus les scientifiques ont prouvé que des cannabinoïdes comme le CBD peuvent cibler les tissus oculaires et réduire la pression oculaire pour prévenir les dégâts permanents sur les cellules de la rétine qui peuvent entraîner la cécité.
      Les produits CBD (huile de cannabis) contiennent un principe actif vasorelaxant. Il peut aider à favoriser la circulation sanguine dans les yeux. De nombreux études ont prouvé jusqu’à présent que le traitement avec les gélules de CBD ou d’autres produits à base de cannabis diminue la pression interne des yeux et réduit ainsi les lésions oculaires.
      Le glaucome provoque des lésions oculaires dues à la libération excessive de la substance chimique glutamate. Ce composé chimique est responsable de la mort des neurones dans la rétine après la formation du peroxynitrite. Dans études, il a été reconnu que Cannabidiol (CBD huile de chanvre) peut bloquer la formation de peroxynitrite et protège donc les nerfs des neurones de la mort cellulaire induite par le glutamate.
      L’huile de Cannabidiol (CBD) en capsules peut également aider contre certains facteurs de risque.
      Les antioxydants présents dans la papaye sont appréciés pour lutter efficacement contre le cancer. Consommer régulièrement de la feuille de papaye apporte des bienfaits très positifs à votre santé oculaire.
      Ces effets sont dus à sa grande teneur en antioxydants, tels que la lutéine et la zéaxanthine, ou les bêta-carotènes et la bêta-cryptoxanthine, qui sont des précurseurs de la vitamine A.
      Aussi l’enzyme papaïne dans la chair la peau de la papaye et ces feuilles (encore plus concentrée que dans le fruit) peuvent aussi protéger contre les cataractes, le glaucome.
      Grâce à ces nutriments, la papaye prévient les maladies oculaires telles que la cataracte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire.
      En outre, en mangeant régulièrement de la papaye, vous aiderez également à protéger vos yeux des dommages provoqués par les rayons ultraviolets du soleil.
      La myrtille, est une petite baie bleue foncée comestible, fruit du myrtillier, arbuste de la famille des éricacées, comme le bleuet, poussant dans les régions montagneuses.
      La récolte se passe pendant l’été et une partie de l’automne.
      Si les feuilles ou les baies de cet arbrisseau sont utilisées depuis des siècles pour traiter les diarrhées ou les troubles de la circulation veineuse, elles permettent surtout d’améliorer de nombreux problèmes de vision.
      La myrtille favorise la production de rhodopsine ou pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, qui sont avec les cônes l’un des deux types de cellules photoréceptrices présents dans la rétine.
      La myrtille réduit les risques de glaucome, de cataracte et de la dégénérescence maculaire, cela s’explique par le fait qu’elle agit sur la composante vasculaire des yeux en les tonifiants.
      Toutes ces actions ont été prouvées par des preuves scientifiques datant des années 80.
      La myrtille est un fruit aux pouvoirs curatifs immenses pour la vision : amélioration de la vue la nuit, prévention de la DMLA, de la cataracte, du glaucome.
      La myrtille contient également des anthocyanosides (variété de (bio) flavonoïdes, qui sont des petits pigments végétaux) à vertu antioxydante, ralentissant ainsi le vieillissement prématuré de la rétine.
      Ces substances permettent notamment une protection des artères et renforcent les vaisseaux sanguins.
      La consommation de myrtille est bienfaitrice pour la vue, amélioration de la vision nocturne, en augmentant la capacité à mieux voir dans l’obscurité, protection contre les dangers d’une exposition prolongée aux écrans d’ordinateur ou de télévision, action en faveur de la microcirculation oculaire, comme l’hamamélis, diminution de la fatigue visuelle, prévention de la dégénérescence maculaire, comme le bleuet, prévention et correction des cataractes, protection contre les glaucomes.
      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *