Beneficial properties and composition of organic Moringa

Le Moringa bio est également appelé l’arbre du miracle. Ce surnom peut sembler présomptueux au premier abord, mais le Moringa bio ne l’a nullement usurpé, tant ses qualités et ses bénéfices sont nombreux.

Riche en vitamines, en minéraux et en protéines, il permet à la fois de prévenir, de soulager et de soigner de nombreuses maladies bénignes ou chroniques (diabète, hypertension, inflammations, déséquilibre hormonal ou immunitaire…). Sa réputation a fait le tour du monde et ses adeptes se comptent par centaines de millions. Il est utilisé aussi bien par la médecine traditionnelle que la médecine moderne et fait l’unanimité chez les nutritionnistes et les diététiciens. Le Moringa bio est, plus que jamais, une plante miraculeuse.

Les origines du Moringa bio

Le Moringa bio, dérivé du mot tamil ‘’Murungai’’, est issu de la famille des Moringaceae dont il est le seul genre. Il est composé de 13 espèces, la plus connue et la plus cultivée étant le Moringa Oleifera, éponyme du Moringa bio que nous connaissons. Ce dernier se présente sous forme d’arbre pouvant atteindre une hauteur de 15 mètres. Il est particulièrement adapté aux climats chauds et secs, grâce à ses facultés de résistance et de rétention d’eau.

Les premières références sur cet arbre remontent à 2000 av. J.-C. dans les contreforts de l’Himalaya au nord-est de l’Inde, où il était couramment utilisé pour ses qualités thérapeutiques et médicinales. Sa notoriété et sa culture a alors progressivement franchi les frontières, se propageant d’abord sur tout le sous-continent indien jusqu’au Sri Lanka, avant de se répandre dans des contrées chaudes plus lointaines : Asie du Sud-est, contour méditerranéen, et enfin l’Afrique, les Antilles et l’Amérique. La bonne réputation du Moringa bio a traversé les âges et les civilisations sans jamais se démentir. La médecine traditionnelle indienne, l’ayurvédique, recensait déjà son pouvoir de guérir plus de trois cents maladies. Les Égyptiens utilisaient son huile pour entretenir leur peau et la protéger du soleil. La littérature médicale de la Grèce antique encensait ses effets bénéfiques sur la santé. Les Romains pour leur part l’utilisaient à la fois comme remède et comme complément alimentaire.

Les raisons du succès du Moringa bio

L’omnipotente industrie pharmaceutique essaye de ne pas ébruiter les qualités du Maringa et pour cause, il représenterait une menace directe à leurs profits bien établis. Vous l’aurez compris, si le Moringa bio connaît autant de succès auprès des populations et suscite des craintes chez les groupes pharmaceutiques, c’est avant tout pour ses incroyables pouvoirs curatifs. Appelé par certains l’arbre du miracle ou l’arbre de la vie, il offre une alternative naturelle, peu coûteuse et respectueuse de l’environnement. Chaque année, de nouvelles recherches viennent étayer son efficacité thérapeutique grâce à la combinaison de ses nombreux principes actifs.

Au-delà de l’aspect médicinal, le Moringa bio est également plébiscité pour son apport nutritionnel (super-aliment) et ses qualités préventives contre les maladies. Comme le dit si bien l’adage, ‘’mieux vaut prévenir que guérir’’. Or le Moringa, surtout ses feuilles, regorge d’une kyrielle impressionnante de vitamines, de minéraux et de protéines indispensables au métabolisme de notre corps. Pouvant être décliné sous différentes formes (poudre , feuilles séchées, infusions…), il s’adapte aux spécificités culinaires de chaque région du globe et reste accessible à toutes les bourses.

La facilité de la culture du Moringa bio joue aussi un rôle important dans le succès qui est le sien. En effet, c’est une plante qui n’a pas besoin de beaucoup d’eau grâce à son système ingénieux qui lui permet de la stocker dans ses racines tuberculeuses. Elle est donc parfaitement adaptée aux régions sèches et arides où l’eau représente une denrée rare et précieuse. De plus, sa croissance rapide en fait un aliment disponible à longueur d’année avec 2 récoltes possibles par année, d’autant plus que toutes les parties de l’arbre sont consommables : les fleurs en infusion, les graines broyées donnent une huile de qualité et ses résidus servent à épurer l’eau, les feuilles fraiches ou séchées en aliment protéique ou thérapeutique.

La liste des bienfaits du Moringa bio

Les vertus du Moringa bio ont été documentées et soigneusement répertoriées grâce aux différentes recherches scientifiques et médicales, mais également en se basant sur les connaissances empiriques accumulées à travers les âges par de nombreuses civilisations.

Peau et cheveux :

Le Moringa bio est composé d’éléments antioxydants qui préviennent l’apparition précoce de rides et de ridules sur le visage. Il nourrit et hydrate tout l’épiderme du corps au niveau cellulaire, y compris le cuir chevelu. Les follicules pileux ainsi revigorés favorisent une repousse de cheveux saine et épaisse pendant que la peau retrouve sa souplesse et son tonus grâce à la stimulation de la production du collagène.

Le Moringa bio agit également d’une manière assez efficace contre les infections cutanées au moyen de ses propriétés antibactériennes et antifongiques. La peau, protégée et immunisée, subit moins d’infections telles que la poussée d’acné ou de pellicules. L’huile de Moringa bio, utilisée depuis l’époque des Pharaons, agit comme agent astringent. Elle resserre les pores afin de limiter l’intrusion de résidus indésirables tout en gardant la peau hydratée de manière prolongée en créant une barrière d’humidité naturelle.

Le Moringa favorise enfin la cicatrisation en accélérant la régénérescence cellulaire. Des chercheurs ont également remarqué lors d’une étude anthropologique que les populations qui consomment le plus le Moringa bio (indiens, sud-américains) avaient une chevelure plus saine et une repousse plus épaisse et forte que chez les autres populations.

Vertus aphrodisiaques

Les fruits du Moringa bio sont utilisés depuis des millénaires pour ses vertus aphrodisiaques. Consommés aussi bien par les femmes que par les hommes, ils stimulent la libido et améliorent sensiblement l’endurance et le tonus sexuel. C’est également un excellent remède contre l’impuissance et la baisse des performances. (source)

Vertus aphrodisiaques

Véritable fléau dans les pays développés, l’hypertension artérielle est responsable des maladies cardiovasculaires et cérébrales qui font chaque année des centaines de milliers de victimes. Stress, sédentarités, âge et mauvaise alimentation en sont les principales causes. Le Moringa bio apporte des bénéfices considérables qui aident à atténuer cette pathologie pernicieuse. Contenant x4 fois plus de potassium que les bananes par exemple, il permet de réduire le taux de sodium dans notre corps, et par ricochet à faire baisser la tension artérielle à long terme. Sa teneur en magnésium, zinc et vitamine E aide les cellules musculaires lisses vasculaires à se détendre et à mieux réguler le flux sanguin vers les différents organes.

Lutte contre le diabète

Arterial hypertension and diabetes are 2 pathologies which in many cases have common causes. Here again, physical inactivity and diet play an important role (except in cases due to genetic heredity). In a person with diabetes, the body can no longer produce enough insulin to break down glucose into energy. In addition, diabetes is closely linked to hypertension insofar as the latter represents a major risk factor (the majority of type 2 diabetics suffer from hypertension). (source).

Recent studies have shown that incorporating organic Moringa into your daily diet helps prevent the onset of diabetes. Indeed, it helps regulate blood sugar levels through the combined action of chlorogenic acid and isothiocyanates. In addition, thanks to its high fiber and vitamin A and C content, it prevents people already diagnosed with diabetes from suffering its harmful effects such as diabetic retinopathy, which still affects 40% of diabetics.

Prevents cancer

According to research published by the NCBI (source), organic Moringa, like the vegetables and olive oil that make up the Mediterranean diet, is one of the foods recognized for their health benefits, in particular by reducing the risks of cancers. It contains a mixture of essential amino acids and carotenoid phytonutrients that help prevent the appearance of certain cancers such as stomach or colon cancer. Other active ingredients also play a beneficial role in this prevention: beta-carotene, quercetin, polyphenols and chlorogenic acid.

Antioxidant and anti-inflammatory

Organic Moringa has one of the highest levels of antioxidants among other foods. With an ORAC value of 157,000 m³, it contains 6 times more antioxidants than goji berries, for example, which are nevertheless considered a benchmark in this field. The presence of these natural chemical substances makes it possible to annihilate the harmful effects of free radicals such as the premature aging of cells.

The other recognized quality of organic Moringa is its anti-inflammatory property. A recent study in the Journal of Food Science and Technology showed that this effect has a beneficial impact on levels of inflammation and oxidative stress, particularly in postmenopausal adult women. Also, Ayurveda (traditional Indian medicine) has been using it for centuries to treat stomach ulcers, liver disease, kidney damage as well as various fungal infections.

Improves the digestive system

Constipation, diarrhea, gastroenteritis, spasms. We are constantly suffering the pangs of the dysfunction of our digestive system. However, the solution that organic Moringa offers in this regard is quite astounding. Its calcium content facilitates the action of digestive enzymes. Added to this is the high rate of its fiber content (31%) which helps maintain healthy digestion in addition to balancing our metabolism. This helps maintain an ideal body mass index (BMI) for both women and men.

Les bienfaits du Moringa bio pour la santé humaine et animal
The benefits of organic Moringa for human and animal health

Protects hormonal balance and the immune system

Organic Moringa acts on the hormonal balance on several levels. First, it stimulates the production of serotonin, also known as the “happiness hormone”. This helps to give your body more energy, fight fatigue and depression, fight insomnia and generally stabilize our mood.

In a more feminine register this time, organic Moringa helps prevent complications related to aging and natural hormonal changes (menopause). Clinical trials have clearly demonstrated the power of Moringa to reduce markers of oxidative stress and slow the effects of aging.

Organic Moringa also helps strengthen our immune system, in particular by filling deficiencies in vitamin A and nutrients essential to the proper functioning of our body. In third world countries, it is regularly given to children to help stimulate their failing immune system and to pregnant women to help them increase the production and lactation of breast milk.

Strengthens the musculoskeletal system: bones, muscles, joints

Organic Moringa leaves have an exceptionally high vegetable protein content compared to other foods such as beef which contains x4 times less. In addition, the presence of amino acids promotes the growth and development of muscle mass through better assimilation of biological nano molecules. As such, it is particularly suitable for vegetarians who have fewer choices in their protein supply, for athletes who use it in the repair of muscle micro-lesions, as well as for children suffering from nutritional deficiencies. Its vitamin B2 content boosts energy metabolism and promotes better muscle oxygenation.

Organic Moringa leaves also help prevent age-related decline in bone density (osteoporosis) and relieve joint pain. They are also particularly indicated for women suffering from post-menopausal symptoms such as porous bone. Indeed, their body having more and more difficulty absorbing calcium, the bones are weakened and vulnerable. It should also be noted that dairy products rich in calcium do not necessarily present a good supply alternative because of a high and harmful fat and calorie content.

You should know that organic Moringa contains x17 times more calcium than cow's milk, x25 times more iron than spinach and 90 different nutrients as well as 46 types of antioxidants. In other words, its curative and preventive powers are incomparable. In addition, and unlike synthetic calcium, the calcium present in the leaves of organic Moringa is natural and therefore easily absorbable and bioavailable.

Improves eyesight

Our grandmothers always advised us to eat carrots to have good vision. Their assertion was based on empirical ancestral knowledge that had proven itself over time. Today, the various researches give a scientific explanation which comes to support their statements. He noted that foods high in beta-carotene and vitamin A help prevent macular degeneration. Indeed, the macula (small area at the bottom of the retina) can suffer from thinning and atrophy which cause a progressive loss of central vision, especially when this is related to age (we then speak of AMD or Macular degeneration).

However, Moringa Olifeira leaves contain x4 times more beta-carotene and vitamin A than carrots. Its effects on our eyes are therefore beneficial in the long term and help prevent the various symptoms that can affect our vision, thanks in addition to a significant intake of minerals and antioxidants.
Prevents fungal and viral infections
Organic Moringa is an ideal dietary supplement in the treatment of fungal or yeast infections (such as candida), as well as viral and parasitic infections. Its antioxidant active ingredients play an important role thanks to their targeted action at the molecular level and their undeniable curative and healing power.

Organic Moringa Nutrients

Dietitians and nutritionists unanimously recommend the consumption of organic Moringa in all its forms (powder, infusion, dry or fresh leaves) for its complete supply of proteins, vitamins, minerals and amino acids. It is also one of the foods recommended by the World Health Organization (WHO), the Food and Agriculture Organization (FAO) and the United Nations University (UNU).

Nutrients Moringa Reference foods
vitamin A 6780mcg Carrots 1890 mcg
Vitamin C 220 mg Oranges 30mg
Calcium 440mg Cow's milk 120mg
Potassium 259mg Bananas 88mg
Proteins 6.7mg Milk 3.2mg
Composition de la feuille de Moringa
Composition of the Moringa leaf

Vitamins

Vitamin A: fat-soluble, the vitamin A contained in organic Moringa is mainly composed of carotenes. The daily requirements according to the FAO and the WHO are 2400 IU for women and 3400 IU for men (IU: international unit, i.e. between 0.7 and 1mg). It plays an essential role in the prevention of vision disorders, helps keep the skin hydrated longer, stimulates the production of melanin, strengthens the growth of the human body and maintains its immune system. You should know that a severe deficiency in vitamin A can lead to blindness or even death (the majority of cases listed are found in the least developed countries and which experience chronic malnutrition or even famine).
Vitamin B1 (thiamine): water-soluble, it plays an important role in the metabolism of carbohydrates and the proper functioning of the nervous system. It is the liver that transforms the thiamine assimilated by our body into thiamine pyrophosphate (TTP), the active form of vitamin B1. The latter is also on the list of essential nutrients provided by the WHO and the US Institute of Medicine. (source:). The recommended daily requirements are around 0.9 mg to 1 mg per day for an adult and 1.4 mg per day for a pregnant woman.
Vitamin B2 (riboflavin): It is not stored by our body but comes in the form of 2 coenzymes: FAD (flavin adenine dinucleotide) and FMN (flavin mononucleotide). They capture hydrogen for better cellular oxygenation and the release of energy. Like vitamin B1, it is also water soluble and facilitates the transformation of food into energy. It accelerates the healing of muscle injuries and is used as a treatment for certain diseases such as neonatal jaundice. However, its most visible action remains on the skin and hair, which regains a healthy, rejuvenated and invigorated appearance.
Vitamin B3 (niacin): also called niacin for short, it is actually made up of 2 elements: niacin (nicotinic acid) and niacinamide (nicotinamide). It is used in the treatment of people with high cholesterol or for cases of pellagra. Vitamin B3 deficiency can also cause nausea, skin or mucous membrane damage, anemia or fatigue. However, the majority of cases are found in the least developed countries, which are more exposed to malnutrition and famine. The daily consumption recommendations are 11 to 11 mg per day for an adult and 18 mg per day for a pregnant woman.
Vitamin B6: of all the B vitamins, this is probably the best known, and for good reason! It is a so-called essential vitamin because our body does not know how to produce or store it. Its contribution therefore comes necessarily through food and this is where the consumption of products such as organic Moringa plays an important role. A large-scale epidemiological study by the Nurses Health Study (source: source) on 80,000 women showed the benefits of vitamin B6 in the prevention of cardiovascular disease. It also helps prevent kidney stones and strengthens the immune system and hormonal production. Its daily consumption recommended by the WHO and the FAO is between 1.0 mg and 1.3 mg per day for an adult, 1.9 mg per day for a pregnant woman and 2.0 mg for lactation.
Vitamin B5 (pantothenic acid): is also an essential nutrient for the body and essential for its metabolism. It participates in a wide range of key biological roles such as the synthesis of coenzyme A (CoA) or the production of red blood cells (University of Maryland source). Specifically, vitamin B5 helps maintain a healthy digestive tract and synthesize good cholesterol while reducing triglycerides and fats. It also has beneficial effects on the skin and promotes better healing of skin lesions. The daily consumption recommended by the WHO is 5 mg per day for adults, 6 mg for pregnant women and 7 mg for breastfeeding women.
Vitamin C (L ascorbic acid): best known for its antioxidant power, it helps prevent many diseases such as cancer, Charcot-Marie-Tooth disease or scurvy thanks to its role in strengthening the immune system and annihilation of the harmful effects of free radicals. It is also frequently used in case of colds, fatigue or exhaustion. Listed as an essential medicine by the WHO, it is necessary for the biosynthesis of collagen, L-carnitine and certain neurotransmitters. The recommended daily nutritional intake of vitamin C is 125 mg per day for adult smokers and 90 mg for non-smokers (smokers being more prone to producing free radicals that are harmful to their health). The various studies have also shown that vitamin C contained in food is much more effective than synthetic vitamin C. The latter, available in the form of effervescent tablets, contains high doses of sodium chloride harmful to our body.
Organic Moringa also contains a significant percentage of vitamins D, E and K, essential for cell regeneration and the strengthening of bone and muscle structures.
Essential Amino Acids
An essential amino acid cannot, in essence, be synthesized by our body (or not enough) and must necessarily be brought to our body through food. However, for each adult, 8 amino acids are essential: tryptophan, methionine, valine, leucine, lysine, phenylalanine, threonine and isoleucine. Added to these are the amino acids indicated for children: arginine and histidine.

However, Moringa Oleifera contains a sufficient quantity of all the amino acids essential to our body in addition to other so-called ''conditionally essential'' amino acids such as tyrosine, proline or glycine. Better than that, organic Moringa makes it possible to fill the daily doses recommended by the WHO, the FAO and the UNU. (source). Thus, each amino acid provided by organic Moringa has a very specific role:

Tryptophan (Trp): is used in the biosynthesis of proteins and as a biochemical precursor for elements such as serotonin, niacin or auxin. It acts on the human body as a natural antidepressant and a powerful relaxant. It also improves the quality of our sleep and prevents stress and anxiety. It is particularly recommended for overweight people thanks to its appetite suppressant properties. The daily dose recommended by the WHO is 4 mg / kg (example: if you weigh 70 kg, then this value must be multiplied by 70, i.e. 280 mg per day).
Methionine: it is important in angiogenesis (growth of new blood vessels from existing vessels) and improves the conditions of people suffering from Parkinson's, asthma, allergies, alcoholism or depression. It revitalizes hair follicles and sebaceous glands, thus delaying the appearance of white hair due to senility. The WHO recommended daily intake is 15 mg per kg.
Threonine: another amino acid used in the biosynthesis of proteins, it is a precursor of glycine and the elevation of its level in the brain. It also prevents hepatic steatosis by limiting the accumulation of fat in the liver and promoting better intestinal digestion. The WHO recommended daily dose is 15 mg per kg.
Valine: its name comes from valerian officinale, an antioxidant plant that also acts as a natural sleep aid. It is, with leucine and isoleucine, a branched chain amino acid. Its benefits focus on muscle health (tissue and wound repair), regulation of the immune system, and protection of the liver and gallbladder. It also helps maintain adequate nitrogen levels in the body. The WHO recommended daily intake is 26 mg per kg.
Histidine: it is the precursor of histamine, an inflammatory agent vital in immune responses. It is particularly effective in the fight against allergies and helps prevent anemia by facilitating the transport of oxygen in red blood cells. Histidine deficiency has been noted in people with rheumatoid arthritis (a form of chronic inflammatory arthritis). The recommended daily dose of Histidine by the WHO is 10 mg per kg.
Isoleucine: it is both a glucogenic and ketogenic amino acid that helps maintain a constant blood sugar level in the blood. Isoleucine molecules cannot be broken down and assimilated by our body without the presence of biotin (vitamin H or B7) which is part of the panel of vitamins that make up Moringa leaves. The WHO recommended daily intake is 20 mg per kg.
Lysine: It plays a major role in the absorption and conservation of calcium by our body as well as the production of proteins. It is particularly known among high-level athletes for its qualities in the recovery and healing of muscle damage as well as the production of hormones, enzymes and antibodies. Clinical studies have also shown beneficial effects on blood pressure and a substantial decrease in the risk of stroke (source). The WHO recommended daily intake is 30 mg per kg.
Leucine: it allows, in line with lysine, the synthesis of muscle proteins. Having a naturally sweet flavor, it is often used as a flavor enhancer in the food industry (under the name E641) and facilitates the incorporation of Moringa oleifera leaves into several culinary recipes. Its daily consumption recommended by the WHO is 39 mg per kg.
Phenylalanine: It has a higher sweetening power than sucrose while having a lower energy content. Naturally present in breast milk, it is a precursor of tyrosine and monoamines (neurotransmitters derived from amino acids), elements that strengthen memory through better neuronal interconnection in our brain. Its daily consumption recommended by the WHO is 25 mg per kg.

Minerals and proteins

The nickname of miracle plant given to organic Moringa is justified by its high content of minerals and proteins essential for the proper functioning of our body. The list of minerals is plethoric and meets the daily needs of our body with a supply of calcium, iron, magnesium, manganese, phosphorus, potassium, sodium and zinc. For example, Moringa capsules contain x36 times more magnesium than eggs and x4 times more calcium and potassium than milk or bananas.

Proteins are not to be outdone and constitute another wealth of Moringa Oleifera. With a content of 28 g per 100 g of dried leaf powder, it provides more protein than any plant food, or even most foods of animal origin. In addition, it is one of the few natural proteins to have a high amount of branched chain amino acids (BCAA – Branched Chain Amino Acid). This is why organic Moringa is appreciated by athletes for its positive impact on the muscles, but also by vegetarians who cannot consume proteins of animal origin and must find an effective and beneficial alternative for their health.

fibers

Moringa leaves and seeds (seeds extracted from the pods) are a significant source of soluble dietary fiber with a content of 3.2 g / 100 mg (contained in the leaves), i.e. x4 times more than oats for example . The interest of fibers for the body is manifested first and foremost by a good digestive functioning thanks to a better intestinal transit. Foods rich in dietary fiber, and especially organic Moringa, stimulate gastric contractions and facilitate bacterial activity in the colon. People with a diet low in fiber know something about it, with repeated constipation and diarrhea.

Les fibres alimentaires solubles sont également efficaces dans la lutte contre l’obésité grâce à leur action coupe-faim qui limite les risques de suralimentation. En outre, elles permettent de prévenir plusieurs maladies telles que les maladies cardiovasculaires ou la formation de calculs dans la vésicule biliaire.

Vitamines Valeur Minéraux Valeur
vitamin A 378 ?g (47%) Calcium 185 mg (19%)
Thiamine (B1) 0,257 mg (22%) Fer 4,00 mg (31%)
Riboflavine (B2) 0,660 mg (55%) Magnésium 147 mg (41%)
Niacine (B3) 2,220 mg (15%) Manganèse 0,36 mg (17%)
A. Pantothénique (B5) 0,125 mg (3%) Phosphore 112 mg (16%)
Vitamine B6 1,200 mg (92%) Potassium 337 mg (7%)
Folate (B9) 40 ?g Sodium 9 mg (1%)
Vitamine C) Glucides Énergie Protéine
1,40 g 8,28 g 64 kcal (270 kj) 9,40 g

Propriétés des différentes parties du Moringa

Le gastronome français Jean Brillat-Savarin formulait cette célèbre expression : ‘’tout est bon dans le cochon’’. Au vu de ses nombreux atouts nutritionnels, on pourrait tout aussi bien dire que ‘’tout est bon dans le Moringa’’. Des feuilles aux graines en passant par les racines, chaque partie du Moringa bio présente des qualités spécifiques aussi bien au niveau thérapeutique qu’alimentaire.

Les feuilles : c’est indubitablement le point fort du Moringa. Les feuilles sont en effet la partie la plus nutritive et la plus riche en vitamines, minéraux, acides aminés et fibres. Consommées fraiches, séchées ou en poudre, cuites ou en gélules, les feuilles contiennent les nutriments biodisponibles essentiels à notre organisme : vitamine B, vitamine A (bêta-carotène), vitamine K, manganèse, protéines… C’est donc sans surprise que les feuilles arrivent en première position de la partie la plus consommée du Moringa bio de par le monde.
Les graines : les graines de Moringa bio se consomment de plusieurs manières. Les gousses formées de graines immatures (baguettes) sont le plus souvent cuites pour préserver leur qualité nutritive. Elles sont en effet riches en vitamine C, magnésium, potassium ainsi qu’en fibres alimentaires. Les graines mûres sont quant à elles consommées comme des noix ou des petits pois et ont une teneur élevée en vitamine C et minéraux nutritifs. Les graines mûres produisent également une huile qui peut être comestible ou utilisée comme floculant pour purifier l’eau, la peau ou les cheveux. Elle est aussi utilisée dans l’industrie cosmétique.
Les racines : elles sont broyées et utilisées comme condiments ou exhausteurs de goût, avec des qualités gustatives étonnantes. Les racines sont également bénéfiques pour la santé grâce à leur forte teneur en polyphénol, molécule organique antioxydante aux multiples vertus anticancéreuses, anti-inflammatoires. Elle protège aussi des maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives.
Modes de consommation du Moringa
L’un des avantages du Moringa bio est son adaptabilité et sa disponibilité à la consommation sous plusieurs formes. Que ça soit à des fins thérapeutiques, gastronomiques, ou les deux à la fois, le Moringa bio est modulable à souhait et s’accommode à toutes les utilisations en usant de techniques ancestrales ou des dernières innovations technologiques.

En poudre, graines ou gélules : depuis longtemps, les graines de Moringa Olifeira ainsi que ses feuilles séchées sont moulues en poudre pour faciliter leur incorporation dans les mets culinaires mais également leur conservation. Le Moringa bio est aussi décliné en capsules ou gélules à forte concentration pour une meilleure efficacité thérapeutique ainsi qu’une préservation plus efficace dans la durée (il faut environ 6 kg de feuilles de Moringa pour obtenir 1 kg de poudre séchée). Quant aux graines des gousses encore immatures, elles sont préparées comme les haricots verts, puis cuites ou séchées pour conserver leur qualité nutritionnelle.

Recettes culinaires : chaque région du monde a adapté l’utilisation gastronomique du Moringa bio à ses spécificités locales propres. Au Cambodge par exemple, il représente un légume de prédilection utilisé en feuilles pour concocter une soupe traditionnelle appelée Korko. Dans d’autres pays, les feuilles sont employées comme garniture pour les plats de légumes, de salade ou de poisson. Les jeunes feuilles peuvent également être frites ou placées en conserve pour prolonger leur durée d’utilisation. En Inde, le Moringa est fréquemment utilisé dans les bouillons, mais également consommé comme fruit notamment quand les graines sont encore dans leurs gousses. Le Moringa fait office d’excellent ingrédient pour mijoter des sauces succulentes. Les feuilles peuvent être traitées avec de l’huile d’olive et du sel pour une sauce aux pâtes presto (pourraient remplacer ou accompagner le basilique). En Afrique, et à quelques exceptions près, c’est plutôt en poudre que le Moringa est incorporé dans la sauce qui sert à agrémenter le poisson ou la viande. La pâtisserie et la boulangerie ne sont pas en reste. En effet, le Moringa s’intègre très bien dans de nombreuses viennoiseries et tartes où il rehausse le goût tout en apportant une touche d’originalité. Il existe également des pains atypiques à base de feuilles de Moringa, comme au Benin où du pain à la mie serrée et verte connaît un franc succès auprès de la population locale.

Les boissons aussi intègrent le Moringa bio sans grande difficulté. Que ça soit des jus ou des infusions en passant par le thé, sa consommation reste appréciée aussi bien pour le goût que pour les bénéfices sur la santé que cela procure. Ainsi, pour préparer le thé, il suffit d’immerger les feuilles séchées de Moringa bio dans de l’eau chaude pour qu’elles puissent infuser et libérer ses saveurs, de la même manière que le thé vert. Il faut savoir que les érudits du domaine préconisent , pour un meilleur rendement gustatif, de sécher les feuilles lentement à basse température afin de préserver leurs composants nutritifs délicats. Vous obtiendrez alors un thé au pouvoir antioxydant incomparable (sa consommation est d’ailleurs réputée pour être un remède maison qui favorise la production de fibres de collagène par notre corps et retarde l’apparition des rides et des ridules sur notre visage).

Exemple de recette simple à base de Moringa : tarte au Moringa, épinard et crevettes :

1 pâte brisée
300 g d’épinards
2 cuillères à soupe de poudre de Moringa bio
300 g de crevettes décortiquées
3 œufs
50 cl de crème fraiche, sel et poivre
Dérouler la pâte, tailler les bords et la piquer à l’aide d’une fourchette. Mélanger les œufs à la crème fraiche et battre le tout à la façon omelette. Rajouter le sel et le poivre. Verser les épinards, le Moringa bio ainsi que les crevettes. Mettre le tout sur la pâte et laisser cuire au four à 220 degrés pendant 30 min.

La culture du Moringa bio

Régions géographiques et climat
L’arbre de Moringa bio est initialement originaire de la partie septentrionale de l’Inde. Sa popularité à travers les âges a étendu sa culture aux 4 coins du globe, avec une prédilection pour les régions semi-arides, tropicales et subtropicales. Il tolère en effet un climat chaud et sec, ne nécessite pas d’irrigation intensive et s’adapte à tous les types de sols, particulièrement les sols neutres ou légèrement acides (ph 6,3 à 7,0). On le trouve aujourd’hui principalement dans le Sud-Est asiatique (Inde, Phillipines, Bangladesh, Thaïlande), en Afrique, en Amérique du Sud et dans les Caraïbes. Sa culture ne cesse de croître grâce à son succès fulgurant.

Pratique de la culture

L’excavation nécessaire lors de la préparation des sols est peu profonde et permet d’éviter les problèmes liés à l’érosion, un phénomène auquel les régions tropicales sont particulièrement sensibles. Le Moringa peut être propagé à partir de graines ou de boutures, mais c’est l’ensemencement qui est le plus pratiqué, facilité par un taux de germination assez élevé.

Dans les plantations dédiées à une production intensive ou semi-intensive, les plantes sont espacées de 50 cm à 1 m l’une de l’autre afin de faciliter le désherbage, prévenir les maladies et réduire les contraintes de maintenance. Les arbres de Moringa bio sont également cultivés en tant que clôtures naturelles ou associés à d’autres cultures.

Les rendements quant à eux varient selon si le Moringa oleifera est cultivé pour ses feuilles, ses gousses ou ses noyaux pour l’extraction d’huile. Ils varient également selon la saison, la fertilisation et le régime d’irrigation des sols. Dans certaines régions, il est possible d’effectuer 2 récoltes par année, permettant une consommation de manière quasi permanente. En moyenne, un arbre mature peut produire entre 500 à 1000 gousses par an et donner un rendement de 6 tonnes de feuilles et 250 litres d’huile par hectare.

Comme pour chaque plantation, le Moringa oleifera bio est aussi sujet aux ravageurs et aux maladies, mais leur incidence reste mineure comparée aux autres cultures. C’est en effet un arbre assez résistant et robuste qui ne nécessite pas d’être traité avec des pesticides ou des produits chimiques nocifs. La politique de Weightworld est à ce titre stricte et sévère, avec un contrôle en amont afin de garantir des produits dépourvus de traitements chimiques.

Impact social et environnemental de la culture du Moringa bio

Création d’emploi et développement durable : La culture du Moringa bio a permis la création de milliers d’emplois dans le milieu rural des pays en voie de développement. Source de revenus pour de nombreuses familles, elle a joué un rôle important dans l’épanouissement des populations locales et a contribué à diminuer l’exode rural. Weighworld met un point d’honneur à participer activement à ce projet de développement durable en favorisant les petits producteurs afin qu’ils puissent bénéficier d’un commerce équitable et juste.

Reforestation et lutte contre la désertification : dans un monde où l’environnement et le changement climatique deviennent des préoccupations majeures, il est plus que jamais important de privilégier les cultures éco responsables et respectueuses de notre écosystème. Weighworld s’inscrit dans cette logique en encourageant la plantation d’un arbre qui freine l’érosion des sols et stoppe la désertification rampante dans plusieurs régions du globe. (L’exemple de Haïti est édifiant, l’arbre de Moringa bio y a été cultivé comme brise-vent et a permis de réduire de manière conséquente l’érosion des sols source ).

Soulagement de la malnutrition : plusieurs agences onusiennes (FAO, OMS) recommandent de privilégier des cultures à la fois adaptées aux climats locaux, peu couteuses et à fortes valeurs nutritives. L’arbre de Moringa cadre parfaitement avec cette politique grâce à son apport en vitamines et minéraux essentiels qui aident les régions les plus défavorisées à combattre la malnutrition, surtout chez les enfants et les femmes enceintes.

Purification de l’eau : L’ONU a déclaré l’accès à l’eau potable comme un droit fondamental dans sa charte du 28 juillet 2010. Or aujourd’hui encore, des centaines de millions de personnes n’y ont toujours pas accès. Les qualités antiseptiques et purifiantes du Moringa bio peuvent offrir une alternative intéressante à moyen terme. En effet, celui-ci contient des dimères cationiques biodégradables qui absorbent et neutralisent les impuretés présentes dans l’eau, la rendant propre à la consommation. De plus, la poudre de feuilles de Moringa oleifera bio a les mêmes propriétés antiseptiques que le savon et peut également être utilisée comme produit d’hygiène.

4 avis / commentaires / témoignages sur “Beneficial properties and composition of organic Moringa

  1. Majewski :

    Bonjour
    Pouvez vous me dire si cette plante peut m’aider pour des polypes dans le nez qui engendrent des sinusites chroniques
    Ou une autre plante de votre catalogue ?
    Merci pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour
      Les polypes nasaux sont des excroissances bénignes qui envahissent la muqueuse nasale et se posent sur les parois des sinus et du nez. Ces proliférations sont inoffensives, mais elles peuvent obstruer les voies respiratoires. Dans certains cas, elles sont tellement pénibles qu’une opération chirurgicale est indispensable. Les polypes nasaux peuvent survenir à tout âge, tout comme les allergies nasales. Voici comment s’en débarrasser naturellement.
      Les symptômes des polypes nasaux
      • Encombrement de la respiration nasale voire obstruction nasale quasi permanente
      • Troubles de l‘odorat
      • Écoulement nasal purulent chronique
      • Ronflement accru
      • Infections répétées des voies respiratoires, des sinus nasaux et de l’oreille moyenne
      • Céphalées fréquentes
      • Nasillements lors de l‘élocution
      Les causes des polypes nasaux
      Les polypes nasaux se produisent lorsque les muqueuses des sinus ou du nez souffrent d’inflammation chronique sécrétant un fluide qui s’accumule dans les cellules. Si cet état n’est pas traité, les polypes nasaux ne font que croître. Voici les causes qui déclenchent la prolifération des polypes nasaux :
      • Lésions des muqueuses dues aux inflammations chroniques
      • Infections à champignons
      • Intolérance à certains médicaments (ex. acide acétylsalicylique)
      • Affections métaboliques héréditaires (ex. mucoviscidose)
      • Allergie, rhinite allergique
      Au début, les polypes nasaux sont totalement inoffensifs, mais en présence de sinusite, d’infections virales, fongiques et bactériennes, ils deviennent dangereux car ils peuvent bloquer les voies respiratoires. Ils entraînent une congestion nasale, des problèmes lors de la respiration, des ronflements, des maux de tête et une perte de l’odorat.

      Effectivement la bromélaïne bio et un traitement naturel contre les polypes nasaux.

      Il s’agit d’un enzyme prélevé de la tige de l’ananas principalement ; le fruit contient également de la bromélaïne, mais en moins grande quantité.

      Elle présente des propriétés anti-inflammatoires aussi intéressantes que la cortisone ; selon une étude menée, elle agirait autant que le médicament Prednisone.

      Elle contribue à diminuer les oedèmes et stimule le système immunitaire.

      La bromélaïne agirait en dégradant les grosses molécules de protéines et accélérerait ainsi leur digestion ; c’est ainsi qu’elle aiderait à détruire les tumeurs bénignes, les excroissances, les polypes.
      Par conséquent, si vous souffrez d’une polypose nasale, la bromélaïne peut vous aider à réduire l’inflammation de la muqueuse nasale, à détruire les polypes et vous faire bénéficier de ses nombreuses autres propriétés, plus d’info sur https://www.bromelaine.bio/.

      Par ailleurs, la polypose nasale peut s’accompagner d’asthme. La bromélaïne bio est un mucolytique, c’est-à-dire qu’elle fluidifie les sécrétions. Si, selon certains, elle diminue la viscosité du mucus favorisant ainsi son élimination des voies respiratoires, selon d’autres avis, les mucolytiques ne sont pas conseillés aux asthmatiques. Des précautions s’avèrent donc nécessaires avant de la consommer. Si vous êtes asthmatique, demandez conseil à votre médecin et testez d’abord la réaction de votre organisme par la prise d’une petite quantité de bromélaïne.

      Enfin le curcuma bio est un traitement naturel efficace contre les allergies et les polypes nasaux, c’est un produit naturel compatible et complémentaire à la bromélaïne bio contre cette pathologie.

      Le curcuma : C’est un décongestionnant nasal naturel.
      C’est aussi un excellent traitement contre les polypes nasaux. Le curcuma connaît un engouement mondial de nos jours. Cette herbe est bénéfique pour traiter diverses maladies. C’est un décongestionnant naturel. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, il stoppe l’accumulation du mucus dans les cavités nasales et décongestionne les voies respiratoires.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  2. sergechante :

    Bonjour,
    j’ai commandé de la poudre de moringa, de baobab, de la teinture mère d’artémisia, du desmodium, et de la spiruline en poudre aussi, je souhaite faire une détox foie/vésicule, et booster mon immunité, est ce que ces produits peuvent être pris simultanément ?
    D’autre part pour des fissures anales que conseillerez vous ?
    Merci de votre réponse et bravo pour votre site très complet
    Serge

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Serge, votre sélection de produits naturels et excellente, il est tout à fait conseillé de les prendre en même temps, pour renforcer rééquilibrer et détoxifier votre métabolisme, ces produits vont aussi améliorer la qualité de votre peau et de vos tissus en général comme ceux de la muqueuse anale. Le problème de fissure anale devrait se régler de lui-même dans les semaines à venir, si vous voulez accélérer le rétablissement utiliser l’huile de baobab, en local.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement

Leave a comment / comment / testimony

Your email address will not be published.