Treat yeast and vaginal infections naturally

A question that comes up very regularly in the comments, concerns the natural treatment of yeast infections, urinary tract infections without resorting to antibiotics. Here are the laboratory's health tips.

Hello,
Tout d’abord la flore vaginale, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un ensemble de micro-organismes, bactéries et levures, qui sont établis dans le vagin. Quelques centaines de millions de ces germes physiologiques par millilitre constituent un biofilm protecteur sur la muqueuse vaginale et sont garants de l’équilibre local. C’est en quelque sorte un écosystème qui va vous protéger des agressions infectieuses et physico-chimiques. Les lactobacilles ont en particulier un rôle essentiel, permettant le maintien de l’acidité normale dans le vagin et bloquant la prolifération des microbes minoritaires
Il y a 3 grandes causes de modification de ces germes protecteurs :
Le déséquilibre hormonal, qui va modifier la muqueuse vaginale : ménopause, utilisation de progestatifs, pilule oestro-progestative minidosée (dans certains cas), diabète. Selon le Professeur Philippe Judlin, chef du service de gynécologie de la maternité régionale de Nancy, “les oestrogènes jouent un rôle essentiel dans l’obtention et le maintien de l’équilibre de la flore vaginale “.
Un excès d’hygiène (toilette intime trop fréquente, douches vaginales internes) : les lactobacilles protecteurs sont stockés dans le rectum et vont se déplacer jusqu’au vagin pour constituer la majeure partie de la flore. Or les savons antiseptiques usuels les détruisent et modifient l’acidité du vagin !
La prise de médicaments, antibiotiques en particulier, ce qui est logique puisque ces médicaments sont destinés à détruire certaines bactéries.

Traiter naturellement les mycoses vaginales
Treat vaginal yeast infection naturally

You should also know that stress and smoking decrease local vaginal immunity.
Le pH vulvaire et vaginal est idéalement compris entre 4 et 4,7, il peut alors devenir plus basique et tendre vers 5, d’où un déséquilibre de la flore vaginale et vestibulaire (espace entre les petites lèvres).
Le rôle de certaines pratiques vestimentaires dans les infections génitales a été précisé par l’étude italienne SOPHY (Study On pH and Hygien). Si elle a confirmé que les mycoses vaginales sont plus fréquentes avec des sous-vêtements en matières synthétiques comparé aux matières naturelles (25,5% contre 15,7%), elle révèle aussi que le premier ennemi, c’est le protège-slip ! D’où un conseil : portez-en mais occasionnellement. Il augmente le risque de mycoses et d’infections vaginales s’il est porté chaque jour, de près de 35% contre 25%. SOPHY confirme de plus, que porter un jean très serré et moulant accroît, du fait des frottements, le risque d’infections mycosiques. Les collants n’ont, quant à eux, eu aucun impact négatif.
Pr Boiteux: « Dans un pantalon serré, cela paraît assez logique, sans pour autant posséder de preuves expérimentales, que la transpiration et le frottement accentuent le développement et le passage de ce germe pathogène de l’anus au vagin. L’idéal est d’aérer cette région, de porter des vêtements larges, a fortiori chez les femmes sujettes aux cystites récidivantes ».
Whatever the reason for using them, some personal hygiene products could do more harm than good. This is what a study suggests that shows an increased risk of vaginal infections if some of these products are used too often.
Pour mener cette recherche, les scientifiques ont interrogé 1 500 Canadiennes. Ils se sont intéressés à leurs habitudes en termes d’hygiène vaginale, aux produits qu’elles utilisent, et à la fréquence de leurs problèmes vaginaux.
La plupart des produits cités étaient des lingettes, des gels nettoyants, des crèmes anti-démangeaisons, des crèmes hydratantes et des lubrifiants. Women using cleansing gels are eight times more likely to have yeast infection, and 20 times more likely to develop a bacterial infection.
Aussi incroyable soit-il, il est possible de trouver dans le commerce des déodorants intimes. Même sans alcool et sans parfum, ces produits sont à éviter car ils peuvent, en plus de déséquilibrer votre flore vaginale, déclencher des irritations, des brûlures ou des irritations.
Certaines serviettes contiennent des gels dits « super-absorbants ». Il s’agit de cristaux de polyacrylate de sodium (ceux-là mêmes présents dans les couches ou les lingettes pour bébés), un polymère absorbant qui devient gel une fois humide et peut absorber jusqu’à 800 fois son poids en eau – on le trouve aussi dans les petits sachets blancs qui absorbent l’humidité.
Les tampons sont composés d’un mélange de coton (cultivé à grand renfort de pesticides toxiques) et de viscose (ou rayonne en anglais), une matière artificielle très absorbante, obtenue à partir de la pâte de cellulose des arbres.
De nos jours, les ingrédients toxiques contenus dans les tampons et les serviettes jetables incluent de l’aluminium, des alcools, des additifs de parfum (particulièrement irritants) et des hydrocarbures, sans oublier les pesticides. Pire encore, certains procédés de blanchiment des tampons laissent des résidus de dioxine.
The vaginal wall is very absorbent, the chemicals that make up these disposable products then have no difficulty in penetrating the body. The problem is that the body does not know how to get rid of it and it accumulates over time, all these toxins dangerous for health.
Des protections périodiques bio sont aujourd’hui disponibles pour les femmes au moment de leurs règles, optez pour des tampons et serviettes en coton bio sans chlore, sans additifs chimiques et en matières naturelles.

In the vagina, there is what is called a “physiological vaginal flora”, the “vaginal microbiota”, that is to say a set of “good” bacteria. Their role is to protect the vagina from infections with bad bacteria, but also fungi.

Probiotics have demonstrated benefits in preventing recurrences, but also in reducing the symptoms of yeast infections.

The balance of the intestinal bacterial flora is a guarantee of good health. In fact, the intestinal flora plays three fundamental roles: a nutritional role, a barrier role against pathogenic microorganisms, a fundamental role in “education” and stimulation of the immune system. Probiotics, living bacteria, beneficial, are part of the intestinal flora once ingested. Prebiotics selectively stimulate the growth and / or biological activity of one or more bacterial species (probiotics)

baobab is an excellent source of prebiotics. Prebiotics "host" probiotic bacteria and stimulate their growth by feeding them.

Prebiotics are substances that improve the internal environment of the intestine. In doing so, they help nourish and conserve the good bacteria already present in the body, and allow the probiotics to act under optimal conditions.

You can take a tablespoon of powder a day for 1 month.

Baobab oil is a natural anti-yeast. It acts both as an antifungal and an antibacterial. It decreases inflammation and also stimulates the immune system.
L’huile de baobab bio possède de nombreuses vertus “santé”, qui lui permettent – en plus d’être surnommée la pharmacie en bouteille – d’apaiser plusieurs problèmes gynécologiques comme la sécheresse vaginale et les mycoses.
Organic baobab oil is a beauty “trick” well known in the cosmetics world. It is used both to boost hair in small form and to nourish the skin. However, it is not just that. The gynecologist and phytotherapist Bérengère Arnal explains “Baobab oil is nicknamed the bottled pharmacy. Thanks to its high content of saturated fatty acid, it is anti-microbial, anti-fungal, anti-colibacillus, anti-streptococcus, anti-staphylococcus, antiseptic, antiviral or even moisturizing ”.
Vous pouvez en appliquer sur la vulve le soir avant d’aller vous coucher.
Ou l’utiliser régulièrement comme lubrifiant pour vos rapports sexuels.

Moringa is a plant that contains many elements beneficial to health. The leaves, above all, constitute a real treasure for our organism. This herb helps to lower blood pressure, boost the immune system, improve digestion, reduce inflammation, help lower blood sugar and cholesterol.
Les propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires et antifongiques du moringa aident à combattre les infections et beaucoup de maladie. Le laboratoire Biologiquement le vend sous forme de poudre ou de gélules, ici on recommande la poudre de feuilles de moringa, c’est facile à conserver et elle peut s’utiliser comme complément alimentaire ou simplement saupoudrée sur les aliments.

The intimate toilet must be external: it must never concern the interior of the uterus.
Sur l’extérieur, au niveau de la vulve, votre corps sait très bien se défendre. Au niveau de la peau, elle est imperméable aux bactéries. Au niveau de la muqueuse entre les petites lèvres, la muqueuse est plus fragile, mais son humidité est pleine d’anticorps et de défenses (bactéries de la flore) destinées à vous défendre.
Préférez l’eau chaude pour laver la zone génitale (sans savon). Sinon, utilisez des savons sans savon. Ne cherchez pas à masquer les odeurs avec des déodorants ou des produits parfumés, ceux-ci fragilisent les muqueuses et entraînent des sensations de brûlure.

Taking advantage of a salt water bath can also relieve vaginal itching. Salt will control the growth of microbes causing infection and, in turn, reduce itching and other discomforts.
Méthode de préparation
Ajouter 1 cuillère à soupe de sel de Guérande à un verre d’eau de tisane de feuille de baobab et l’utiliser pour laver votre vagin chaque fois que vous ressentez la démangeaison. Cela vous donnera un soulagement instantané.
Sinon, remplissez votre baignoire avec de l’eau chaude, des feuilles de baobab et ajoutez ½ tasse de sel. Asseyez-vous dans l’eau dans une position d’accroupissement pendant 10 à 15 minutes. Répétez 2 ou 3 fois par jour pendant quelques jours pour obtenir les meilleurs résultats.

Intimate toilet with baobab leaves, they are soothing, disinfectant, play a role in intimate hygiene and certain plants promote tightening of the vagina and cure vaginal dryness. Intimate hygiene preserves the vaginal flora. The flora composed of lactobacilli, natural bacteria of the vagina preserves infections.

Finally the sorrel of Guinea of ​​its scientific name Hibiscus sabdariffa, also called Bissap or Roselle) is an herbaceous plant of the family of Malvaceae which grows in tropical zone, in particular in Guinea where it comes from and then spread in the rest of West Africa (Senegal, Burkina Faso, Mauritania, Benin, Togo, Niger, southern Mali, northern Ivory Coast), Botswana, and Congo. This plant is also known in Egypt, Sudan, the Central African Republic (called karakandji), Cameroon (called folere) and Mexico where it is called flor de Jamaica. In Martinique and Guadeloupe, it is called Groseille pays (Gwozey peyi in Creole) or simply Groseille as well as in South East Asia.
Le karkadé – parfois orthographié « carcadet » -, ou bissap, est la boisson préparée à partir des fleurs de cet Hibiscus à fleurs rouges et les feuilles bouillis servent à la toilette intime.
Preparation of a decoction of Hibiscus flower and baobab leaf ; Boil a few leaves for 20 minutes, let cool, add a little honey to boil and cleanse the mixture obtained. This wash is known to refresh the vagina, tighten the vagina and give it a pleasant smell.
L’équipe du laboratoire Biologiquement

Leave a comment / comment / testimony

Your email address will not be published. Required fields are marked *