Artemisia annua Artemisia annua against the coronavirus Covid-19

Artemisia annua Artemisia annua is a key player in the fight against coronavirus Covid-19.

Artemisia and China is a long history
L’Artemisia annua (qinghao) est une plante utilisée depuis des millénaires en Chine. L’ouvrage « Cinquante-deux prescriptions », datant de 168 av. J.-C. la mentionne comme herbe médicinale. Et aucun effet toxique n’a jamais été constaté.
L’Artemisia annua (qinghao) est une plante utilisée depuis des millénaires en Chine. L’ouvrage « Cinquante-deux prescriptions », datant de 168 av. J.-C. la mentionne comme herbe médicinale. Et aucun effet toxique n’a jamais été constaté.

Coronavirus Covid-19
Coronavirus Covid-19

Many documents show the uses of Artemisia in the pharmacopoeia of traditional Chinese medicine (examples: malaria, food preservative, fever, tuberculosis, jaundice, wound healing, viruses, cancer).
Artemisia annua was already widely used against the epidemic of SARS-CoV in 2003 (In the Chinese province of Guangdond), for its antiviral properties. Already in this outbreak, Traditional Chinese Medicine was heavily used in addition to conventional medicine.
Dans un article en date du 17/02/2020 [*] , les autorités sanitaires chinoises ont annoncé que pour 85% des cas positifs au COVID-19, elles ont administré un traitement complémentaire à base de plantes médicinales en remplacement ou en complément des antiviraux conventionnels.
L’Artemisia Annua fait partie de ces plantes médicinales sélectionnées. Elle est administrée pour résoudre les symptômes des difficultés respiratoires modérées. Ce qui correspond aux cas qui posent un problème à nos autorités sanitaires car, susceptibles de s’aggraver, ces cas devront être admis en service de réanimation et ainsi mobiliser des respirateurs artificiels. L’artemisia annua est aussi utilisé pour guérir de la maladie déclenché par le coronavirus covid-19.
En conclusion, retenez que les autorités sanitaires chinoises nous enseignent que l’Artemisia annua est un acteur clé dans la lutte contre le COVID-19 et que celle-ci a l’avantage de ne provoquer aucun effet secondaire et d’être non toxique.

Artemisia annua contre le coronavirus covid-19
Artemisia annua against coronavirus Covid-19

Artemisia annua may be taken as a tea, or rather in decoction as it takes to cook the plant, powder, capsules or tincture. On the laboratory biologiquement.com shop you can also buy Artemisia annua seeds of wormwood to make your own production, cultivation of this plant is very easy.
Dans le même temps, face au coronavirus covid-19 il faut renforcer votre système immunitaire, donc pour combattre ou traiter le coronavirus covid-19 nous vous conseillons donc de prendre de l’Artemisia annua, mais aussi de la poudre de fruit de baobab, des gélules de lapacho, et des gélules de feuilles de Moringa.

Andry Rajoelina annonce un nouveau remède contre le coronavirus
Andry Rajoelina a annoncé que Madagascar dispose désormais d’un remède préventif et curatif contre le coronavirus.
Le remède baptisé “Covid Organics” à base d’artemesia (une plante réputée pour le traitement contre le paludisme) a été conçu par les chercheurs malgaches de I’IMRA (Institut Malgache de recherche appliquée). Le Covid-Organics sera ainsi lancé officiellement ce jour. Ce remède sera administré à titre préventif aux élèves en classe d’examen qui reprendront les cours à partir de ce mercredi.
Les réactions fusent depuis cette annonce présidentielle. À La Réunion, par exemple, les messages de félicitations foisonnent sur les sites internet des journaux locaux dans la nuit de dimanche à lundi. A Madagascar, entre les partisans du régime et ses détracteurs, le débat persiste, aucun ne rate l’occasion soit d’encenser ou de dénigrer cette découverte.
« Je crois et j’ai vu le succès de cette tisane bio CVO, son utilisation a déjà commencé pour prévenir le coronavirus », indique, la ministre Lalatiana Rakotondrazafy sur sa page facebook hier. En répondant aux critiques sur son utilisation, ce membre du gouvernement s’insurge : « Quand est-ce qu’on encense le Vita malagasy, et quand est-ce qu’on le dénigre ? »,
De son côté, Fanirisoa Ernaivo, malheureuse candidate à la dernière élection présidentielle, révoquée de son poste de magistrat et installée en France depuis plusieurs mois, se dit particulièrement choquée qu’on puisse administrer aux enfants malgaches du Covid-Organics. Le retour à l’école des élèves et la distribution de ce remède pour eux figurent parmi les mesures prises et annoncées par le chef de l’État. « Savez-vous qu’on donne beaucoup d’argent aux dirigeants des pays africains qui acceptent de tester un vaccin chez eux ? » lance Fanirisoa Ernaivo qui qualifie ainsi le Covid Organics de vaccin.
À Madagascar, et certainement dans d’autres pays du monde, il y a encore ceux qui restent perplexes par rapport à cette déclaration du chef de l’État malgache. La plupart d’entre eux préfèrent tout simplement avoir des explications plus scientifiques et des données plus fiables.
Dans la plupart des pays, la course pour découvrir le vaccin ou le remède contre le coronavirus est lancée ces derniers temps. Plus de 30 études et essais visant à développer des traitements contre le Covid-19 ont été ainsi lancés en France, sur un total de 860 dans le monde, selon le journal français l’Express. Par ailleurs, on compte dans le monde 150 projets visant à développer un vaccin contre le coronavirus. Rien qu’en France, 1600 malades du Covid-19 participent actuellement à une trentaine d’essais cliniques, visant à trouver des traitements à la maladie.
[*] Yang, Y., Islam, M. S., Wang, J., Li, Y. Chen, X. Traditional Chinese Medicine in the Treatment
of Patients Infected with 2019-New Coronavirus (SARS-CoV-2): A Review and Perspective, Int.
J. Biol. Sci. 16, 1708–1717 (2020).

Autres nom de l’armoise : Absinthe chinoise, Absinth, Absinthe, Absinthe Suisse, Absinthii Herba, Absinthites, Absinthium, Afsantin, Ajenjo, Alvine, Armoise, Armoise Absinthe, Armoise Amère, Armoise Commune, Armoise Vulgaire, Artesian Absinthium, Artemisia absinthium, Common Wormwood, Grande Absinthe, Green Fairy, Green Ginger, Herba Artemisae, Herbe aux Vers, Herbe d’Absinthe, Herbe Sainte, Indhana, Lapsent, Madderwort, Menu Alvine, Qing Hao, Vilayati Afsanteen, Wermut, Wermutkraut, Western Wormwood, Wurmkraut, Mugwort, Liu Ji Nu, beifuß, chih en arabe.

49 avis / commentaires / témoignages sur “Artemisia annua Artemisia annua against the coronavirus Covid-19

  1. Patricia de Nice :

    Bonjour on entend parler beaucoup dans les médias de l’hydroxychloroquine chloroquine pour combattre ou prévenir le coronavirus covid-19, qu’est-ce que vous en pensez?Au passage merci pour tous les conseils que vous avez donner à tous ceux de ma famille qui sont face à la maladie, très précieux, et merci pour votre sérieux
    Pati de Nice

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement il s’avère que les traitements contre le paludisme sont efficaces pour prévenir pour guérir du coronavirus. Plutôt que d’utiliser de la chloroquine hydroxychloroquine contre le coronavirus, il est préférable d’utiliser un produit naturel tel que l’armoise annuelle (Artemisia annua) pour combattre ce virus. Donc en préventif ou curatif vous pouvez utiliser de l’armoise annuelle qui est un antiparasitaire est un antiviral très puissant, vous pouvez la prendre en gélules ou en teinture mère en poudre ou en tisane.
      Dans le même temps il faut penser à renforcer le système immunitaire, pour cela nous vous conseillons de prendre quotidiennement en même temps que l’armoise de la poudre de fruit de baobab et de la feuille de Moringa en poudre ou en gélules et des gélules de lapacho.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

      • cretin :

        Bonjour, une amie est positive au covid 19, et j’aimerai connaitre la posologie concernant la tisane d’Artémisia annua.
        merci d’avance

        • Biologiquement.com :

          Bonjour, si la personne est face à la maladie, pour limiter la surcharge virale, il faudra prendre la tisane d’armoise en complément, une à deux tasses par jour, mais le traitement de fond doit être fait avec de la teinture mère d’armoise annuelle, 15 à 20 gouttes par jour, la moitié quand c’est pour de la prévention par la suite, ou le reste de la famille. Il faut aussi complimenter pour renforcer le système immunitaire avec de la poudre de fruit de baobab, une bonne cuillère à café par jour, et de la feuille de Moringa, 3 gélules par jour, ou une petite cuillère à café pour les gens pour qui le goût amer de la poudre ne dérange pas, pour la poudre de fruit de baobab c’est très agréable à boire, donc en poudre c’est plus économique.
          Cordialement
          L’équipe du laboratoire Biologiquement

  2. Mohamed Chaari :

    Merci infiniment pour votre travail d’utilité publique. Vous proposez des solutions naturelles à plusieurs maladies. Merci infiniment.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Mohamed, merci beaucoup pour vos encouragements, effectivement nous essayons depuis 2009 de faire notre travail du mieux que nous pouvons, ça devient de plus en plus compliqué de distribuer des produits naturels dans un monde le système pharmaceutique un tel pouvoir, d’abord celui d’intoxiquer et les gens en toute impunité, puis de faire interdire les produits naturels qui pourrait les sortir de la maladie.
      Continuer à renforcer votre système immunitaire, les virus font aussi leur rôle là-dedans, continue à prendre des produits naturels pour éviter l’intoxication par la chimie.
      Biologiquement votre
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

      • sylvie.durand3649 :

        Bonjour, j aimerai savoir si je peux prendre pour renforcer mon système immunitaire de l armoise en teinture mère et pendant combien de temps, ou gélules, combien par jour. Et les proportions pour moringa et baobab. Avec mes remerciements.

        • Biologiquement.com :

          Bonjour, pour renforcer les effets thérapeutiques de l’armoise annuelle, effectivement il faut prendre de la feuille de Moringa, idéalement il faut complimenter avec de la poudre de fruit de baobab, des gélules de curcuma, et du lapacho, pour rééquilibrer et renforcer le métabolisme.
          Si vous prenez tous ces produits naturels, suivrez les conseils indiqué sur les sachets, et prendrez le minimum pour la prévention, et le maximum si vous êtes face à la maladie, il n’est pas nécessaire d’augmenter les doses indiquées, le corps prend ce qu’il a besoin et élimine le reste.
          Pour la feuille de Moringa le curcuma et le lapacho, il est peut-être préférable de les prendre en gélules, car ces produits sont assez difficile à avaler quand ils sont en poudre, par contre le fruit du baobab c’est vraiment très agréable à boire, c’était un peu acidulé, mais cela passe très bien dans un verre d’eau, donc vous pouvez le prendre poudre, et peut-être en prendre un peu plus que ce qu’il y est indiqué sur le sachet, c’est un des seuls produits qui n’a pas de limite de consommation par jour, et les effets sur la vitalité se font ressentir au bout de deux trois jours, c’est un produit super puissant pour le système immunitaire, et surtout celui de votre colon tu représentes une masse d’à peu près 1,5 kg, pratiquement le poids de votre tête, donc vous comprenez que c’est un organe très important dans l’équilibre, et pour le bon fonctionnement du métabolisme face à la maladie et aux agressions virale.
          Cordialement
          L’équipe du laboratoire biologiquement.com

    • Frassoni :

      Bonjour, mon fils a une maladie au foie (fibrose hépatique congénitale) et il est épileptique, avez-vous des remèdes naturels à me conseiller pour lui ? Et pour moi par la même occasion, un peu de tension et trouble du rythme cardiaque suite à la maladie de mon petit. Merci de votre réponse si vous en avez une🙂

      • Biologiquement.com :

        Bonjour,
        L’hépatomégalie désigne une augmentation du volume du foie et la splénomégalie une augmentation du volume de la rate. Le terme hépatosplénomégalie regroupe ces deux symptômes. Une infection, une maladie du sang ou une hypertension portale (associée à une cirrhose) peut entraîner une hépatosplénomégalie. Une palpation de l’abdomen et des examens d’imagerie médicale (scanner, échographie, IRM) permettent de poser le diagnostic.
        Originaire des régions tropicales, cette plante herbacée pousse à l’état sauvage, principalement au Sénégal et au Ghana, mais aussi en Malaisie et aux Antilles.
        Plus ou moins vivace, le desmodium bio est une plante herbacée rampante des lieux humides. Ses feuilles sont trifoliées, sa tige légèrement pubescente et ses fruits sont des gousses de 10 à 15 cm. Les fleurs, groupées en grappes allongées lâches, ont une corolle rouge ou orangée. Au Rwanda, ses graines sont utilisées pour lutter contre l’anorexie, tandis que ses feuilles sont employées aussi bien pour soigner les hépatites et l’hépatosplénomégalie que le risque d’avortement, la sciatique ou le prolapsus anal.
        Plusieurs chercheurs ont consacré d’importants travaux à cette plante depuis les années 1980.
        Utilisée depuis fort longtemps par les praticiens africains de médecine traditionnelle, cette légumineuse se montre active dans le traitement préventif et curatif des affections hépatiques sévères, telles qu’hépatites virales et médicamenteuses, cirrhose, etc. En cas d’hépatite virale, on peut généralement observer une rapide normalisation du taux des transaminases hépatiques, en principe dès le premier mois de traitement. Dans des cas anciens, plusieurs mois peuvent être nécessaires, mais même dans des cas graves de ce type, on constate une rapide diminution du taux des transaminases. En fait, les différentes études menées jusqu’à ce jour n’ont jamais pu démontrer une action proprement antivirale du desmodium bio. De récents travaux montrent que les gélules de desmodium bio présente un effet protecteur et anti-inflammatoire marqué sur les cellules hépatiques humaines.
        Les principales indications cliniques sur les insuffisances hépatiques cellulaires portent :
        – Hépatite virale aiguë ou chronique en complément des thérapeutiques habituelles
        – Hépatite toxique (alcoolique…)
        – Hépatite médicamenteuse (CO, chimiothérapie…)
        – Hépatite auto-immune
        – Stéatose hépatique non alcoolique

        Le desmodium bio est disponible à la vente sur la boutique bio en ligne Biologiquement.com
        Bien à vous
        L’équipe du laboratoire Biologiquement

        Bonjour,
        Le foie est la glande la plus volumineuse de l’organisme ce qui lui permet d’assurer un travail colossal indispensable à la vie. Notre foie est une usine de production, de transformation, une plateforme logistique, un centre administratif, et une station d’épuration ! Certaines de ses fonctions ne se reposent jamais (la science lui connaît jusqu’à 800 fonctions).
        Le traitement à base de gélules de feuilles de graviola est tout à fait indiqué dans le cas de votre mère. Au bout de trois mois, selon la taille de cette grosseure, elle pourra faire une pause de quelques jours (il n’y pas mauvais de créer aussi le manque pour le corps) et de reprendre si besoin.
        Voici les produits indispensables pour la régénérescence du foie endommagé.
        Pour régénérer le foie, il existe un remède hépatique suprême, c’est le desmodium adscendens. Avec le Desmodium adscendens l’on obtient des résultats spectaculaires, le desmodium adscendens est vraiment l’allié du foie.
        Enfin, en médecine traditionnelle chinoise, on consomme quotidiennement les puissants antioxydants et polysaccharides présents dans la baie de goji séchée pour protéger et reconstruire le foie.
        Vous pouvez trouver ces deux produits sur http://www.biologiquement.com

        Pendant longtemps, l’épilepsie a été entouré d’un halo de mystères car nous ne savions pas d’où elle provenait. Aujourd’hui, on sait que son origine est cérébrale et qu’elle est lié à des décharges anormales au sein de réseaux de neurones. L’épilepsie se caractérise par la répétition de crises imprévisibles, soudaines et souvent très brèves, qui peuvent prendre des formes très diverses. C’est la raison pour laquelle, il ne faut plus parle de l’épilepsie mais des épilepsies …
        La maladie d’épilepsie est une maladie neurologique qui se traduit par une décharge anormale et excessive des neurones. Il s’agit d’un trouble momentané de l’activité qui peut être soit limité à une zone du cerveau, soit généralisé dans son ensemble. Au moment de la crise, le cerveau ne peut plus fonctionner correctement et envoie des messages erronés au corps. Il existe plusieurs formes d’épilepsie dont les causes sont multifactorielles. L’épilepsie peut apparaître à n’importe quel âge, mais celle-ci survient généralement aux âges extrêmes de la vie, c’est-à-dire entre l’enfance et l’adolescence, ou bien chez les personnes âgées. En France, environ 500 000 personnes sont répertoriées dont la moitié ont moins de 20 ans. 5% de la population française est ainsi susceptible de faire une crise un jour. Cette maladie ne connaît pas de frontières géographiques, raciales, ou sociales.
        L’épilepsie ne peut être soigné uniquement par l’Aloe Vera bio en gélule, c’est en ayant une alimentation moins toxique et moins carencé que celle-ci peut être réduite. Néanmoins, l’Aloe Vera bio en gélule a des propriétés thérapeutiques, dont un muco-polysaccaride particulier qui est l’acemannan. Celui-ci va faciliter l’élimination des toxines de tout l’organisme et va également stimuler les macrophages (globules blancs). L’Aloe Vera bio va également améliorer la vascularisation du cerveau, donc plus d’oxygène, et lui apporter des acides gras essentiels, et désintoxiquer le foie. Elle va aussi lui permettre de nettoyer l’appareil digestif et ainsi de réguler le Ph du tube digestif. D’où un accroissement de l’absorption des éléments nutritifs et une meilleure digestion.
        Enfin la feuille de moringa bio peut aussi être utilisée comme relaxant, en cas d’épilepsie, la feuille contenant deux alcaloïdes est un anti-épileptiques naturel puissant.

        Le cœur assure la circulation sanguine dans tout le corps via les contractions rythmiques. Muscle puissant, organe noble, il dispose de son propre système de vaisseaux appelés artères coronaires. Leur rôle est d’acheminer l’oxygène et les nutriments vers le cœur.
        Certains compléments alimentaires comme le ginkgo biloba et la maca bio peuvent soutenir la fonction cardiaque en aidant le cœur à assumer sa fonction de pompe, préserver la régularité de la fréquence et du rythme cardiaque.
        Les compléments alimentaires comme la poudre de baobab et la maca contribuent aussi à réduire l’essoufflement à l’effort, à réguler la tension artérielle et à améliorer la résistance du muscle cardiaque.

        Cordialement
        L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  3. Dorgler :

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire la quantité qui doit être utilisée pour une infusion d’Artemisia, soit un mug? Et le temps nécessaire pour une bonne infusion?
    Souffrant de Colopathie fonctionnelle, colon irritable, pensez-vous que l’Artemisia peut être un bon compromis ?
    Merci par avance de votre réponse.
    Bien cordialement
    Joss.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, pour un traitement vous pouvez prendre de mug par jour, l’important c’est d’extraire le maximum de principe actif de la plante, pour cela il faut une cuisson de minimum 20 minutes.
      La colopathie fonctionnelle est un trouble digestif qui se caractérise principalement par des sensations douloureuses au ventre, fréquentes et chroniques (persistant depuis au moins 3 mois).
      On parle aussi de syndrome de l’intestin irritable ou de syndrome du côlon irritable.
      L’intestin est en première ligne en cas d’agression due aux pollutions alimentaires invisibles. Le problème est que lorsque l’intestin est atteint, il introduit des tas de problèmes en cascade, y compris sur le plan psychologique. Les baies de goji peuvent contribuer à une diminution du stress, ce qui peut avoir des répercussions positives sur le transit intestinal.
      Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.
      Pour le traitement naturel de votre côlon irritable ou intestin irritable nous vous conseillons donc de consommer quotidienne de la poudre de fruit de baobab Baomix bio.
      Ce qui est très intéressant dans la poudre de fruit de baobab, c’est la teneur en fibres de ce fruit (4g pour 10g de poudre) et notamment en fructo-oligosaccharides (FOS). Ce sont des fibres prébiotiques, c’est-à-dire qu’elles vont nourrir notre microbiote intestinal et participer notamment à la régulation du transit et à réduire l’inflammation du côlon. Or, notre alimentation occidentale manque de ce type de fibres. Pour les personnes souffrant d’un syndrome du côlon irritable, c’est donc une aide précieuse. La prise quotidienne est généralement préconisée à 10 grammes par jour (deux cuillères à café), dans un verre.
      Si l’on tient compte des granulations appelées microzymas par A. Béchamp qui sont capables en fonction du terrain de s’associer pour former nos cellules ou des bactéries et autres micro-organismes connus.
      Nous en sommes entièrement constitués. Et comme pour le microbiote connu (en particulier), c’est le milieu ou le terrain qui favorisera un fonctionnement sain ou pathologique.
      Le microbiote représente l’ensemble des micro-organismes – bactéries, virus, parasites, champignons non pathogènes, dits commensaux – qui vivent dans un environnement spécifique. Dans l’organisme, il existe différents microbiotes, au niveau de la peau, de la bouche, du vagin… Le microbiote intestinal est le plus important d’entre eux, avec plus de 100.000 milliards de micro-organismes : 10 fois plus que le nombre de cellules qui constituent notre corps, pour un poids de 2 kilos !
      La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique.
      Enfin pour la colopathie-fonctionnelle, le système immunitaire est bien souvent remis en cause. Et la feuille de graviola corossol Annona muricata contribue à renforcer votre système immunitaire.
      Tous ces produits sont tout à fait compatibles et peuvent être consommé en même temps, ils très complémentaires et vous aideront à guérir rapidement.

      La capsaïcine a aussi un effet protecteur sur la paroi de l’estomac. Il faut toutefois dans votre cas en consommer une quantité raisonnable, une gélule par jour est suffisante pour profiter des ces propriétés thérapeutique, sans pour autant accentuer votre pathologie.

      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

      • Dorgler :

        Merci beaucoup pour votre réponse très complète et surtout utile pour mon problème de Colopathie fonctionnelle qui empoisonne ma vie depuis tellement longtemps.
        Je vais suivre vos conseils.
        Merci. À bientôt.

  4. patrick sedjerari :

    bonjour vous avez une connaissance très intéressante des effets de certaines plantes sur la santé je cultive moi meme la graviola ;l’Artemisia annua et agfa ;et aussi un peu d’aloé véra et avec cela j’ai ma pharmacie et aussi la possibilité de rester toujours en forme

  5. maliillo45 :

    bonjour,
    peut on donner de l artemisia annua en gélule pour mon petit chien pour le vermifuger et si oui qu elle dose.

    merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, pour vermifuger un chien une à deux gélules d’armoise annuelle par jour vont suffire, vous devriez complimenter avec de la poudre de fruit de baobab pour renforcer le système immunitaire de son colon.
      Biologiquement votre
      L’équipe de laboratoire biologiquement.com

  6. bocahut :

    Bonjour, j’ai acheté de l’artemisia chez vous il y a plusieurs mois dans le cadre de ma maladie des intestins chron. Madagascar lance le covid organic à base d’artémisia, contre le virus. Ayant des douleurs aux poumons j’ai pris depuis 5 jours l’artemisia et les douleurs diminuent mais ne disparaissent pas totalement. Aussi combien de gellules je dois prendre, actuellement je prends 2 gellules par jour. Vendez vous le covid organic pour la France. Cordialement Rémi

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement Madagascar rend public le « CVO » ou « Covid-Organics », premier remède testé officiellement contre le Covid-19. Selon l’équipe de scientifiques ayant mené les tests cliniques, la composition naturel du « CVO » ou « Covid-Organics », en fait un remède naturel qui est à la fois préventif et curatif. Le premier chercheur à avoir étudié cette plante sur le sol malgache, ayant fait ses preuves comme anti-paludique, fébrifuge et protégeant les voies respiratoires des infections, depuis le siècle dernier, fut le fondateur de l’IMRA, à savoir le Pr Albert Rakoto Ratsimamanga. Après avoir accompli un travail exceptionnel sur les plantes endémiques malgaches en particulier, et les médecines naturelles en général, le Pr Ratsimamanga légua la passion des plantes aromatiques à son neveu, devenu aromatologue et qualiticien.
      Le « CVO » ou « Covid-Organics » et composé de plantes facilitant le traitement des voies respiratoires, limitant ainsi une surcharge virale, il est aussi composé de plantes qui renforce le système immunitaire.
      Nous n’allons pour le moment pas mettre à la vente le covid organic, vous ne pourrez pas l’acheter sur la boutique avant quelques mois, car il est très difficile de s’en procurer, la demande à Madagascar est énorme et les résultats sont là.
      Le laboratoire Biologiquement distribue déjà tes produits naturels qui ont les mêmes effets thérapeutiques que le covid bio, pour le traitement des voies respiratoires nous vous conseillons d’associer l’Artemisia annua à la poudre de feuilles de Moringa, et pour le système immunitaire il est conseillé de prendre en plus de la poudre de fruit de baobab et des gélules de lapacho.
      Biologiquement votre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  7. Eva Bouvard :

    bonjour, j’ai régulièrement les gencives enflammées, j’utilise de l’huile ess de tee tree plus huile de coco, mais ça ne suffit pas … quel autre remède naturel pourrait m’aider ? merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’inflammation de la gencive, aussi appelée gingivite, est un gonflement et un saignement de la gencive causée par la plaque dentaire. C’est un problème bucco-dentaire fréquent, en effet elle concerne plus de 3/4 des personnes âgées entre 35 et 45 ans d’après une étude de l’OMS. Cette maladie est causée par un manque d’hygiène dentaire, car si on ne se lave pas suffisamment les dents, le tartre s’accumule et durcit. La gingivite peut être très grave et provoquer le déchaussement des dents. Le brossage des dents n’est donc pas à prendre à la légère ! Néanmoins, il existe plusieurs remèdes naturels pour soigner l’inflammation de la gencive et supprimer les douleurs dentaires associées.

      Au thé vert. Une étude menée sur 40 étudiantes de 18 à 25 ans a montré que les gélules de thé vert bio, très riche en tanin, était aussi efficace que le médicament le plus réputé (à la chlorhexidine) à raison de 3 gélules par jour pendant un mois. Parce que le thé vert réduit les bactéries et diminue l’acidité de la salive et la plaque dentaire, il s’est un adjuvant dans la prévention des caries. Une récente étude conduite en Égypte a testé les sujets avant et après un traitement au thé vert. Les sujets présentaient moins de bactéries et d’acide dans la bouche ainsi que des saignements des gencives diminués. D’autres recherches ont aussi montré que boire du thé vert a des vertus préventives sur la carie dentaire.
      Les caractéristiques anti-inflammatoires du thé vert bio aident à contrôler les maladies parodontales (des gencives). Une étude japonaise menée auprès de 1000 hommes a démontré que ceux qui consommaient régulièrement du thé vert avaient des gencives plus saines que ceux qui n’en buvaient pas. Une étude allemande est arrivée aux mêmes résultats prometteurs avec des personnes invitées prendre des gélules de thé vert.

      La myrtilles est un fruit riche en antioxydants qui renforce le système immunitaire et réduit aussi la sensibilité aux infections.
      Son ingestion contrôle les gonflements, diminue la présence des germes et contrôle également les saignements.Selon une étude canadienne publiée dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, l’extrait de myrtille sauvage en gélules peut prévenir la formation de la plaque dentaire responsable des douloureuses gingivites. S’intéressant aux polyphénols contenus dans l’extrait de myrtille sauvage, des chercheurs de l’Université de Laval ont découvert que ces composés organiques avaient la capacité d’inhiber la croissance de la bactérie fusobacterium nucleatum, à l’origine de l’apparition de plaque dentaire. Or, cette couche de bactéries qui recouvre la surface des dents est à l’origine de la douloureuse inflammation des gencives plus connue sous le nom de gingivite. Cette dernière se caractérise par un gonflement de la gencive qui saigne alors à la moindre agression. Si elle n’est pas traitée, la gingivite peut se développer et évoluer vers un déchaussement des dents, ce qu’on appelle une parodontie.

      Pour soulager de la douleur et arrêter les saignements, l’aloe vera vous sera très utile.
      L’aloe vera est une plante millénaire. Depuis, toujours, l’efficacité de ses pouvoirs curatifs pour d’innombrables maladies est un fait reconnu. Grâce à ses propriétés antifongiques, anti-inflammatoires, antibactériennes et cicatrisantes, le gel d’aloe vera en gélule est un remède idéal pour combattre les effets de la gingivite. Le gel d’aloe vera en gélule stimule la cicatrisation tout en augmentant le renouvellement du collagène. Il a également une activité anti-inflammatoire. Je connais une personne qui a soigné de façon précoce ses problèmes de parodontie uniquement par une cure de gel d’aloe vera en gélule.

      Il a été observé chez des enfants que le bain de bouche avec de l’huile de baobab bio réduit le nombre de bactéries Streptococcus mutans, qui contribuent de façon significative aux caries dentaires, présentes sur la plaque dentaire et dans la salive. Les chercheurs ont conclu que la bain de bouche à l’huile de baobab bio peut être utilisé comme complément préventif efficace pour le maintien et l’amélioration de la santé buccale. Chez des adolescents souffrant de gingivite provoquée par la plaque dentaire, le bain de bouche à l’huile de baobab a réduit de façon significative la plaque dentaire, amélioré l’état des gencives et réduit le nombre de micro -organismes aérobies. Le bains de bouche est également efficace pour améliorer l’haleine et réduire le nombre de microorganismes qui la provoquent.
      L’huile de baobab redynamise la peau et relance les fonctions vitales des cellules, elle régénère rapidement les tissus.
      Enfin la poudre de fruit de baobab va hydrater, régénérer, nourrir, cicatriser et apaiser vos gencives. Le fruit de baobab redonne à la peau son élasticité et permet de régénérer le film hydrolipidique, favorisant ainsi des gencives saines et bien minéralisé.
      La poudre de fruit de baobab bio nourrit, régénère les tissus en profondeur et préserve les gencives matures du vieillissement.
      Il faut aussi utiliser cette la bonne vieille technique de l’eau salée au gros sel gris de Guérande. Diluer 1 c. à soupe de gros sel gris de Guérande (qui purifie et décongestionne) dans un verre d’eau tiède ou chaude. Baigner votre bouche avec cette solution pendant 1 minute, puis rincer à l’eau douce. À effectuer 2 fois par jour après le brossage. Le bicarbonate, également antibactérien, offre une bonne alternative au sel (1 c. à café dans un verre d’eau).
      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  8. Sylvie Schneider :

    Bonjour, je viens de recevoir ma commande de tisane et TM D’Artemisia Annua. J’aimerais connaitre vos conseils de dosage pour une enfant de 10 ans, en prevention et/ou soin du Corona ? Merci

  9. Patricia Alessandri :

    Bonjour
    Je prends un médicament car je fais de l’hypertension, est-ce compatible avec des gélules d’artemisia annua ? Merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, il n’y a pas de contre-indication médicale connu à la prise d’un médicament pour l’hypertension en même temps que de l’Artemisia annua.
      Le ginkgo peut stabiliser une hypertension artérielle débutante liée à un surpoids ou à un syndrome métabolique (surpoids, diabète, triglycérides élevés et/ou hypertension). En complément, bien sûr, de mesures diététiques et de la reprise d’une activité physique.
      Aussi les feuilles de moringa ont des vertus diététiques et médicinales. Cette ressource végétale est utilisée pour soigner: le diabète, l’hypertension, les infections de la peau, l’ulcère à l’estomac, les douleurs gastriques, la gale, les mycoses qui sont des affections dues à des champignons parasites.
      Ces 2 produits naturels pourraient vous aider à arrêter le plus vite possible le traitement chimique que vous prenez contre l’hypertension.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de laboratoire biologiquement.com

  10. garou88 :

    Bonjour,
    J’ai commandé et je prends maintenant de l’artemisia annua. J’ai lu avec intêret l’article vs le Covid mais la fin est perturbante car autant cette variété fonctionne notamment contre le Covid autant les autres armoises (vulgaire, Absinthe…) non. Je trouve donc que les citer en bas de page prête à confusion. Néanmoins merci pour vos conseils. Bien cordialement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci pour votre message, en citant les différentes armoises comme la vulgaire, l’absinthe etc, permet à certaines personnes qui font des recherches sur Internet, mais qui ne connaissent pas encore l’Artemisia annua, peut-être de trouver notre page et de trouver la véritable information concernant la consommation d’armoise face à la maladie ou pour la prévenir.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  11. Alexandra Malcouronne :

    Bonjour, je viens de recevoir ma commande : Artemisia Annua en gélule, feuilles de moranga en gélules, curcuma bio en gélules, gélules d’écorce de la pacha et de la poudre de fruit de baobab. je lis plus haut que les conseils pour prendre en prévention le traitement de l’artemisia et des autres plantes sont inscrit sur les paquets or il n’y a aucun conseils qui y figure. Il y a simplement d’écrits 2 a 6 gélules pdt les repas !! Pouvez vous me dire pour un usage préventif combien de gélules dois-je prendre et pendant combien de temps ? Faut-il faire le traitement plusieurs fois dans l’année, sur quelle période et pendant combien de temps? Mon fils de 16 ans peut-il prétendre au même traitement préventif que moi (nombre de gélules et pendant combien de temps). Si nous tombons malade (covid) j’ai cru comprendre qu’il fallait prendre le maximun et pendant combien de temps pour lui comme pour moi ?
    En attente d’une réponse je vous remercie.
    PS : A titre indicatif je pèse 56kg et lui 46.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, les conseils d’utilisation sur les sachets sont pour une personne de 60 kg, vous pouvez donc faire le calcul par rapport à votre poids.
      Effectivement si c’est de la prévention vous pouvez simplement prendre le minimum conseillée sur les sachets. Idéalement il faudrait faire une cure entre chaque changement de saisons, avec un tel traitement vous ne devriez pas tomber malade, et si ça arrive cela ne va durer que quelques jours et sans grandes conséquences, à part celle de renforcer votre système immunitaire.
      Si vous faites des cures régulières entre chaque saison de tous ces produits, vous mettez à l’abri de beaucoup de pathologie grave.
      Votre enfant les produits n’est plus indiqué pour sa vitalité et sa croissance sont la poudre de fruit de baobab et le curcuma en gélules.
      Amicalement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  12. mary :

    Bonjour,
    Je viens de recevoir votre artemisia annua que j’avais commandé.
    J’ai vu sur certains sites (dont un site web qui met un lien vers le votre), que lorsqu’on prend de l’artemisia, il faut éviter de prendre des anti-oxydants, donc éviter de prendre de la vitamine C.
    Quel est votre opinion sur le sujet ? est-ce seulement pour les vitamines C synthetiques ? (je prends regulierement de la poudre d’acérola, dois-je arreter pendant que je prends de l’artemisia ?).

    Autre question : je fais regulierement des cures d’argile (en interne). Dois-je arreter l’artemisia (ainsi que les compléments baobab et moringa) quand je me remets à l’argile, ou est-ce compatible du moment que la prise d’argile est espacée de plusieurs heures avec vos compléments alimentaires ?
    merci de votre réponse ! bien cordialement

  13. Roland :

    Bonjour
    A titre préventif contre le COVID-19, nous avons commandé sur votre site de l’artémisia Annua sous forme de tisane et de gélules.
    Je suis l’actualité concernant la pandémie et je m’apercois qu’il y a des boissons anti-Covid-19 à Madagascar : CVO Organics.
    Un médicament à base d’armoise originaire de Chine, Artemisia annua, et de plantes endémiques de Madagascar, dont le ravintsara.
    Le ravintsara est un anti-inflammatoire, antifongique à large spectre, spasmolytique, tonique cérébral, tonique physique, décontractant musculaire et antalgique.
    Pensez vous que je peux rajouter quelques huiles essentielles de ravintsara dans ma tisane Artémisia Annua ?
    Serait ce suffisant contre le Covid-19 ?
    Merci d’avance pour votre réponse

    Roland

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement la boisson contre le covid-19, le Covid-Organics, élaborer à Madagascar contient de l’Artemisia annu et aussi du fruit du baobab. Vous pouvez tout à fait rajouter du ravintsara dans votre tisane d’armoise, c’est un produit excellent pour la santé, le ravintsara est un antiviral puissant et un allié du système immunitaire..
      Nous nous conseillons d’associer l’Artemisia à la poudre de fruit de baobab et à la feuille de Moringa pour combattre efficacement une surcharge virale tel que celle du corona covid-19.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  14. Roland :

    Bonjour
    Merci pour vos informations très utiles.
    En attendant notre commande, où puis-je trouver cette huile essentielle Ravintsara (Cinnamomum camphora) sur votre site ?
    Combien de gouttes dois-je l’utiliser associées à la tisane Artemisia annua ?

    Cordialement
    Roland

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Roland, nous n’avons pas encore mis à la vente l’huile essentielle Ravintsara, si plusieurs personne nous la demande nous le ferons au plus vite. L’huile essentielle de Ravintsara est très riche en 1,8-cinéole, molécule que l’on appelle plus communément eucalyptol : son usage vous fera donc bénéficier, au niveau des voies respiratoires, de ses propriétés anti inflammatoires, expectorantes, et antitussives (toux grasse). (Pour plus d’informations sur les propriétés de l’eucalyptol, n’hésitez pas à consulter la fiche de l’Eucalyptus radié).
      Le produit que nous avons sur la boutique et que nous pouvons vous conseiller pour la même utilisation que l’huile essentielle de Ravintsara, c’est la graine de Moringa, voici en quelques mots les bienfaits sur les voies respiratoires de la graine de Moringa:
      Effet bronchodilatateur : Le moringa aide à dilater les bronches et bronchioles, et ainsi à maintenir un flux d’air normal jusqu’aux poumons et réduire la résistance dans les voies respiratoires.
      Effet stabilisateur des mastocytes : Le moringa bloque la libération d’histamine (composé allergène) produit par les mastocytes, et contribue ainsi à contrôler les troubles allergiques.
      Effet anti-inflammatoire : Le moringa possède une activité anti-inflammatoire similaire à celle des médicaments « anti-inflammatoires non stéroïdiens » (AINS), mais contrairement à ces derniers, ils sont sûrs et peuvent être utilisés sans potentiels effets négatifs.
      Effet anti-microbien : Il a été démontré que les graines de moringa présentent une activité antimicrobienne quand elles sont testées contre différents agents pathogènes des voies respiratoires. C’est pourquoi il protège des différents microbes qui causent des infections broncho-pulmonaires pouvant empirer la gravité de l’asthme.
      Vous pouvez trouver de la graine de Moringa en gélules sur la boutique du laboratoire Biologiquement.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  15. ARROUAYS :

    Bonsoir je voulais connaître le différence entre les gélulles de graines Moringa et les gélulles de feuilles et tiges de Moringa.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci pour votre message, les gélules de graines de Moringa les gélules de feuilles de Moringa sont consommés pour des pathologies différentes, voici en résumé pour quelle pathologie elles sont prises, et vous trouverez à la fin de chaque descriptions des liens vers des pages du blog de la boutique qui détaille un peu plus le produit.
      Au plaisir de vous servir
      Les feuilles du moringa :
      * elles constituent le légume à la valeur nutritionnelle la plus élevée parmi les nombreux types d’espèces alimentaires étudiées., à tel point qu’elles sont à elles seules un aliment complet, très riches en protéines assimilables, vitamines A, C, bêta carotène, fibres, calcium et fer (traitement de l’anémie) et possèdent les 10 acides aminés essentiels à la parfaite santé de l’être humain, et plus encore…
      * ont des propriétés antidiabétiques, antibactériennes, anti-grippales, anti-inflammatoires, anti-rhumatismales, vermifuge, calment les maux de tête, font baisser la fièvre, soulagent les infections ORL, soins cutanés, renforcent les défenses immunitaires 
      https://www.biologiquement.com/feuilles-moringa-bio/
      Les graines du moringa :
      * ont des propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires. Elles sont utilisées pour traiter l’arthrite, les rhumatismes, les crampes, les maladies sexuellement transmissibles, et sont relaxantes en cas d’épilepsie. Elles luttent efficacement contre les staphylocoques dorés.
      * se mangent vertes comme des petits pois ou grillées comme des cacahuètes (stimulent la production urinaire)
      * pressées, elles donnent de l’huile comestible (huile de ben), mais cette huile est également utilisée pour le traitement de la goutte, du scorbut, des problèmes de la vessie et de la prostate, en cosmétique, parfumerie et en horlogerie. Les tourteaux (sous produit de l’extraction de l’huile) servent de nourriture pour le bétail ( ils sont riches en protéines et en principes antibactériens)
      https://www.biologiquement.com/graines-moringa-bio/

  16. mary :

    Bonjour,
    Je souhaiterais savoir si la prise de vitamine C est déconseillée, lorsqu’on prend de l’artemisia annua. J’en ai commandé chez moi, et je souhaite commencer une cure, mais je me demande si je dois arreter mes prises quotidiennes de vitamine C (j’en prends de la synthétique, et aussi de la naturelle (acérola). merci de votre réponse.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’armoise annuelle ou Artemisia Annua est utilisée depuis longtemps dans la médecine traditionnelle chinoise pour traiter la malaria (ou paludisme). La médecine occidentale s’est emparée aussi de son principe actif, l’artémisinine, pour développer des traitements. Elle montre aussi des capacités anti-cancer, anti-bactériennes et anti-inflammatoires. Il y a très peu d’études qui conseille de ne pas prendre de la vitamine C avec de l’Artemisia, et elles sont contredite par d’autres études. Si vous êtes face à la maladie il est vraiment déconseillé d’arrêter de prendre de la vitamine C c’est le carburant principal des microzymas, la base même de toutes vos cellules.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  17. Hic :

    Un grand merci à toute l’équipe pour votre sérieux, votre rapidité à gérer les soucis rencontrés avec la Poste . Vos produits sont de grande qualité tout comme vos réponses aux personnes de surcroît.
    Très à l’écoute et respectueux de vos clients, je recommande vivement ce site à tous points de vue!
    Encore un immense merci!

  18. vuillod bernadette :

    Bonjour à vous,
    Je découvre votre site en me renseignant sur Artemisia annua.
    Je constate que vous prodiguez des conseils …vous allez peut être pouvoir m’aider!
    Je souffre d’un mal de ventre depuis des années, du côté gauche particulièrement avec des flatulences qui d ‘ailleurs régressent peu à peu …La coloscopie n’a rien révélé de particulier si non quelques diverticules non inflammatoires…d’autre part j’ai une stéatose hépatique …je change peu à peu mon alimentation…Quelles plantes me conseillez vous pour ces 2 problèmes…
    Je me réveille régulièrement vers 4h du matin avec ce mal de ventre…le reste du temps je le sens plus ou moins.. Que me conseilleriez vous pour enfin ne plus avoir mal?
    Merci à vous

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      L’hépatomégalie désigne une augmentation du volume du foie et la splénomégalie une augmentation du volume de la rate. Le terme hépatosplénomégalie regroupe ces deux symptômes. Une infection, une maladie du sang ou une hypertension portale (associée à une cirrhose) peut entraîner une hépatosplénomégalie. Une palpation de l’abdomen et des examens d’imagerie médicale (scanner, échographie, IRM) permettent de poser le diagnostic.
      Originaire des régions tropicales, cette plante herbacée pousse à l’état sauvage, principalement au Sénégal et au Ghana, mais aussi en Malaisie et aux Antilles.
      Plus ou moins vivace, le desmodium bio est une plante herbacée rampante des lieux humides. Ses feuilles sont trifoliées, sa tige légèrement pubescente et ses fruits sont des gousses de 10 à 15 cm. Les fleurs, groupées en grappes allongées lâches, ont une corolle rouge ou orangée. Au Rwanda, ses graines sont utilisées pour lutter contre l’anorexie, tandis que ses feuilles sont employées aussi bien pour soigner les hépatites et l’hépatosplénomégalie que le risque d’avortement, la sciatique ou le prolapsus anal.
      Plusieurs chercheurs ont consacré d’importants travaux à cette plante depuis les années 1980.
      Utilisée depuis fort longtemps par les praticiens africains de médecine traditionnelle, cette légumineuse se montre active dans le traitement préventif et curatif des affections hépatiques sévères, telles qu’hépatites virales et médicamenteuses, cirrhose, etc. En cas d’hépatite virale, on peut généralement observer une rapide normalisation du taux des transaminases hépatiques, en principe dès le premier mois de traitement. Dans des cas anciens, plusieurs mois peuvent être nécessaires, mais même dans des cas graves de ce type, on constate une rapide diminution du taux des transaminases. En fait, les différentes études menées jusqu’à ce jour n’ont jamais pu démontrer une action proprement antivirale du desmodium bio. De récents travaux montrent que les gélules de desmodium bio présente un effet protecteur et anti-inflammatoire marqué sur les cellules hépatiques humaines.
      Les principales indications cliniques sur les insuffisances hépatiques cellulaires portent :
      – Hépatite virale aiguë ou chronique en complément des thérapeutiques habituelles
      – Hépatite toxique (alcoolique…)
      – Hépatite médicamenteuse (CO, chimiothérapie…)
      – Hépatite auto-immune
      – Stéatose hépatique non alcoolique
      Le desmodium bio est disponible à la vente sur la boutique bio en ligne Biologiquement.com
      Pour renforcer le système immunitaire de votre côlon faciliter la digestion et faire disparaître ces douleurs au niveau du ventre, nous vous conseillons de prendre l’Artemisia annua, la poudre de fruit de baobab et le curcuma en gélules.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  19. Emma :

    Bonjour à vous,
    Ma maman agée de 70 ans vient d’être diagnostiquée Parkinson, au stade très très précoce. Y aurait il un remède naturel pour ralentir l’évolution de cette maladie, sachant qu’elle souffre déjà un peu d’hyper tension et d’un glaucome oculaire, opéré l’an passé avec moyennement de succès, des gouttes en traitement local dans les yeux mal supportées. Merci par avance de votre aide.

    • Biologiquement.com :

      La maladie de Parkinson se manifeste cliniquement comme dyskinésie (handicap du mouvement), tremblement posant, ralentissement psychomoteur (mouvements lents), dystonie (dureté des muscles comprenant les muscles faciaux), une position penchée, radoter, un dysfonctionnement sexuel et urinaire, et des symptômes dans certains cas psychiatriques comprenant la psychose, la démence et la dépression.

      L’Autorité européenne de sécurité des aliments rappelle dans un récent rapport que certains produits, notamment des pesticides sont dangereux pour le cerveaux car à l’origine de maladie de Parkinson. L’Efsa a identifié 16 produits chimiques associés très probablement à la survenue de la maladie. Les plus souvent cités sont : le MPTP, le 6-OHDA, le rotenone, le paraquat, le manganese et la méthamphétamine. Le premier évoqué est une toxine dont la neurotoxicité entraîne l’inhibition d’une enzyme essentielle au cerveau et la formation de radicaux libres. Le deuxième est une neurotoxine utilisée par les chercheurs pour modéliser la maladie de Parkinson. Les deux suivants sont des pesticides et insecticides qui ont déjà fait polémique car capables de traverser les membranes biologiques.
      L’exposition au TCE multiplie le risque de développer la maladie de Parkinson par 6. L’exposition au TCE, au PERC ou au CCl4 est fréquente car ces produits sont utilisés pour le nettoyage à sec des vêtements, les adhésifs, la peinture ou les nettoyants pour moquette. Le TCE s’accumule dans l’environnement et est également un polluant des nappes phréatiques et par la même peut se retrouver dans l’eau potable.
      Parkinson = origine chimique, voir le nombre de cas en France depuis quelques années.

      Voici la liste des produits naturels que nous pouvons vous conseiller pour le traitement naturel de la maladie de parkinson et Alzheimer, dans le même temps nous devons vous conseiller de manger le maximum de produits 100 % naturel comme les produits bio, et d’utiliser le minimum de produits chimiques pour l’entretien de votre maison et pour votre hygiène corporelle, toutes ces expositions à des produits chimiques sont un facteur aggravant ou déclenchant de la maladie. Il a été reconnu que certains facteurs environnementaux tels que l’exposition importante et prolongée (de plusieurs années) à des produits chimiques de type pesticides ou à certains solvants peuvent entraîner le déclenchement d’une maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer.
      Le ginkgo biloba en gélules améliore de façon spectaculaire à la fois circulation et mémoire. Plusieurs études montrent l’implication du ginkgo dans l’amélioration des capacités cognitives chez l’homme grâce aux antioxydants qu’il renferme. La plante renforce ainsi l’activité cérébrale pour pouvoir stimuler la mémoire, la concentration et même les facultés à apprendre. Ceci est dû en partie par une meilleure fluidification de la micro-criculation sanguine cérébrale qui aura aussi pour effet de booster la production des neuroprotecteurs dans le cerveau. Le ginkgo biloba en gélules est à ce jour l’une des plus usitées dans les traitements des différentes maladies dégénératrices du cerveau, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

      Une substance présente dans le thé vert exerce des effets bénéfiques contre la maladie de Parkinson.
      Le thé vert en gélules protège les neurones dopaminergiques. Les polyphénols du thé vert bio inhibent une chaîne de réactions cellulaires qui conduisent à la mort de la cellule. Les neurones dopaminergiques seraient alors capables de se multiplier à nouveau. Des chercheurs du Max-Delbruck-Centrum ftîr Molekulare Medizin Berlin-Buch (MDC) ont pu démontrer in vitro sur des modèles de neurones que l’EGCG, une substance présente dans le thé vert bio, était susceptible d’inverser la formation fatale de plaques dans le cerveau des malades de Parkinson et d’Alzheimer. Les chercheurs ont même évoqué la possibilité de transformer les dépôts de protéines neurotoxiques en protéines de forme sphérique non toxiques grâce à l’EGCG. Apparemment, l’EGCG, dans une phase précoce, se fixe sur les protéines encore dépliées et empêche leur mauvais pliage, responsable d’agrégats toxiques et insolubles.

      Nous pouvons aussi vous conseiller le lapacho en gélules qui possède une capacité d’oxygénation cellulaire unique et c’est cela qui permettrait de « régénérer » les cellules.

      La feuille de papaye associée à la feuille de graviola sont des antioxydants d’exception qui neutralise les radicaux libres, inhibent l’oxydation des lipides et retardent certaines pathologies liées aux radicaux libres. Ainsi : ils ralentissent l’évolution des maladies dégénératives : Alzheimer, Parkinson (son utilité chez les patients résistant au traitement L-Dopa a été démontrée)

      La curcumine, un composé de l’épice asiatique contenu dans nos gélules de curcuma, est un remède pour la maladie de Parkinson . Il a été découvert par des chercheurs du Michigan State University , cette substance peut notamment prévenir l’agglutination d’une protéine impliquée dans la pathologie de cette maladie. La maladie de Parkinson est une maladie dégénérative du système nerveux central caractérisé par la formation insuffisante et l’activité de la dopamine, et également par la présence de corps de Lewy.
      Les corps de Lewy sont des inclusions trouvées dans les neurones, qui sont formées par l’accumulation et l’agglutination d’une protéine appelée alpha-synucléine, comme l’a montré plus tôt dans cette année une étude menée par des chercheurs dirigés par Basir Ahmad, un chercheur postdoctoral du MSU.

      Cette nouvelle étude menée par Ahmal montre que la curcumine se lie à l’alpha-synucléine et l’empêche de s’agréger dans les neurones. Lisa Lapidus, professeur du MSU et agrégé de physique a déclaré: «Notre recherche montre que la curcumine peut sauver des protéines de l’agrégation, qui représente les premiers pas de nombreuses maladies débilitantes. Plus précisément, la curcumine se lie fortement à l’alpha-synucléine et empêche l’agrégation à la température du corps. »

      Les protéines sont constituées par des acides aminés, qui se lient dans une chaîne. Cette chaîne peut prendre une forme tridimensionnelle notamment par un processus connu sous le nom de pliage. Bien que l’on croyait auparavant que l’alpha-synucléine était déplié nativement, c’est maintenant un fait connu que cette protéine forme un tétramère de manière stable repliée qui résiste à l’agrégation. Des mutations dans les gènes codant l’alpha-synucléine sont plier à une vitesse inférieure, ce qui augmente la tendance à s’agréger en fibrilles insolubles.

      Ce processus pathologique de la formation d’inclusions neuronales peut être arrêté par la curcumine. Ce composé se lie à l’alpha-synucléine, non seulement en inhibant cette l’agrégation, mais aussi en augmentant la vitesse de pliage de la protéine ce qui bloque sa tendance à s’agglutiner avec d’autres protéines.

      Ce résultat est une étape très importante dans le développement d’un nouveau traitement pour la maladie de Parkinson et Alzheimer, comme d’autres états pathologiques caractérisés par les corps de Lewy, mais il y a aussi d’autres facteurs qui doivent être pris en compte jusqu’à ce que les patients puissent bénéficier de ces résultats. Tout d’abord, la curcumine ne peut pas passer à travers la barrière hémato-encéphalique et ne peut donc pas se lier à l’alpha-synucléine. « L’utilité de la curcumine comme un médicament réelle peut être assez limité car il ne va pas dans le cerveau facilement où ce se déroule le mal», a déclaré Doc. Lapidus.
      Les dernières études montrent que le CBD de cannabis thérapeutique est capable de diminuer certains symptômes associés à cette maladie, comme les troubles du sommeil, les psychoses, et les mouvements incontrôlés.
      Le cannabis thérapeutique ou chanvre contient du cannabidiol en grande quantité et très peu de tétrahydrocannabinol (THC). L’huile de CBD de cannabis n’a donc pas d’effets psychoactifs ce qui en fait un traitement très efficace.
      Le système endocannabinoïde de notre corps maintient notre équilibre intérieur. Il régule nos humeurs, notre appétit et notre température. Les récepteurs cannabinoïdes principaux, localisés partout dans le corps sont appelés CB1 et CB2. Quand l’huile de CBD se lie à ces récepteurs, elle aide le cerveau à produire de la dopamine en plus grande quantité. Cela inhibe les symptômes de la maladie de Parkinson.
      Le système endocannabinoïde est un système régulateur situé dans les tissus immunitaires, le système endocrinien et les fonctions cérébrales. Il joue un rôle important dans la sécrétion d’hormones du stress. Les récepteurs CB1 et CB2 sont les deux types de récepteurs importants de ce système.
      Le système endocannabinoïde est connu pour ses capacités à réguler de nombreuses fonctions physiologiques. Parmi elles on note le contrôle moteur, la douleur, l’humeur, le comportement alimentaire et la cognition. La maladie de Parkinson affecte surtout ces fonctions. Le système endocannabinoïde est donc directement impacté. Pour qu’une personne puisse mieux gérer ses symptômes, le système endocannabinoïde doit toujours être au meilleur de ses fonctions. La consommation de CBD aide alors à améliorer la performance des récepteurs du système.
      Enfin selon des scientifiques américains, le jeûne peut avoir des effets bénéfiques contre certaines maladies du cerveau, telles que Alzheimer et Parkinson. Le jeûne favoriser la fabrication de neurones, excellente prévention des maladies d’Alzheimer et de Parkinson.
      Les produits CBD (huile de cannabis) contiennent un principe actif vasorelaxant. Il peut aider à favoriser la circulation sanguine dans les yeux. De nombreux études ont prouvé jusqu’à présent que le traitement avec les gélules de CBD ou d’autres produits à base de cannabis diminue la pression interne des yeux et réduit ainsi les lésions oculaires.
      Nous savons que la suralimentation, la nourriture malsaine (excès de gras, de sucres, les produits chimiques et de synthèse, les produits non bio…), le déséquilibre alimentaire, le grignotage, intoxinent le corps, épuisent l’organisme qui va consommer à outrance notre énergie pour la digestion et le nettoyage via les émonctoires (foie, reins, intestins, peau, poumon). Cette « fuite » de vitalité et la faiblesse du système immunitaire vont fragiliser peu à peu l’organisme et favoriser l’apparition de maladies comme a maladie d’Alzheimer et de Parkinson et les dépressions.
      Le chercheur Mark Mattson, professeur de neurosciences à l’université de John Hopkins, actuel chef du laboratoire de neurosciences au « National Institute Aging » est l’un des plus éminents chercheurs dans le domaine des mécanismes cellulaires et moléculaires. Il a démontré les bénéfices du jeûne qui pouvait protéger le cerveau contre les effets de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et autres affections neurodégénératives.
      Se priver de nourriture un ou deux jours par semaine pourrait contrecarrer les effets de l’Alzheimer ou du Parkinson. Ainsi des chercheurs de l’Institut national sur le vieillissement de Baltimore ont aussi affirmé qu’ils avaient trouvé des preuves qui montrent que les périodes d’arrêt quasi-total de prise de nourriture pendant un ou deux jours par semaine pouvait protéger le cerveau contre certains des pires effets de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et d’autres affections.
      Autre principe : ne rien manger pendant certaines périodes de la journée. Chacun peut l’adapter à sa façon. Techniquement, le moment du sommeil est déjà une période de jeûne intermittent. On essaye donc de prolonger ce jeûne, soit en prenant le petit déjeuner très tard, soit en arrêtant de manger après 18h, soit de faire un repas par jour, midi ou soir, et boire des tisane au miel le reste du temps.
      Des études soulignent également la présence d’autres avantages liés au jeûne : une meilleure santé cardiaque, une augmentation de la longévité et une réduction de risques d’asthme et de maladies cardiaques variées.
      En outre, en mangeant régulièrement de la papaye, vous aiderez également à protéger vos yeux des dommages provoqués par les rayons ultraviolets du soleil.
      La myrtille, est une petite baie bleue foncée comestible, fruit du myrtillier, arbuste de la famille des éricacées, comme le bleuet, poussant dans les régions montagneuses.
      La récolte se passe pendant l’été et une partie de l’automne.
      Si les feuilles ou les baies de cet arbrisseau sont utilisées depuis des siècles pour traiter les diarrhées ou les troubles de la circulation veineuse, elles permettent surtout d’améliorer de nombreux problèmes de vision.
      La myrtille favorise la production de rhodopsine ou pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, qui sont avec les cônes l’un des deux types de cellules photoréceptrices présents dans la rétine.
      La myrtille réduit les risques de glaucome, de cataracte et de la dégénérescence maculaire, cela s’explique par le fait qu’elle agit sur la composante vasculaire des yeux en les tonifiants.
      Toutes ces actions ont été prouvées par des preuves scientifiques datant des années 80.
      La myrtille est un fruit aux pouvoirs curatifs immenses pour la vision : amélioration de la vue la nuit, prévention de la DMLA, de la cataracte, du glaucome.
      La myrtille contient également des anthocyanosides (variété de (bio) flavonoïdes, qui sont des petits pigments végétaux) à vertu antioxydante, ralentissant ainsi le vieillissement prématuré de la rétine.
      Ces substances permettent notamment une protection des artères et renforcent les vaisseaux sanguins.
      La consommation de myrtille est bienfaitrice pour la vue, amélioration de la vision nocturne, en augmentant la capacité à mieux voir dans l’obscurité, protection contre les dangers d’une exposition prolongée aux écrans d’ordinateur ou de télévision, action en faveur de la microcirculation oculaire, comme l’hamamélis, diminution de la fatigue visuelle, prévention de la dégénérescence maculaire, comme le bleuet, prévention et correction des cataractes, protection contre les glaucomes.
      Bien à vous

  20. odyle.guntz :

    Bonjour soignée pour un glaucomes j ‘ai énormément de mal a supporter les collyres qui me provoquent des migraines battantes sans fin ,Que pourriez vous svp me conseiller pour les calmer , et ma seconde question, que pourrai-je prendre de naturel qui puisse aider à faire baisser ma tension oculaire Que me conseillez vous svpje vous remercie

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le glaucome est une maladie dégénérative du nerf optique qui entraîne une perte progressive de la vision commençant tout d’abord en périphérie et progressant graduellement vers le centre. Il détruit progressivement le nerf optique, réduisant le champ visuel jusqu’à la cécité.
      Le glaucome est à l’origine d’une dégénérescence des axones des cellules ganglionnaires de la rétine. Il est souvent associé à une pression intraoculaire élevée, mais il peut dans certains cas continuer d’évoluer malgré un facteur pressionnel contrôlé. Les facteurs vasculaires et la neurodégénérescence, hors facteurs mécaniques pressionnels, sont souvent impliqués dans la nécrose du nerf optique et de la rétine. S’il est nécessaire de réduire la pression intraoculaire, la stratégie idéale serait de s’attaquer aussi aux autres facteurs engendrant cette dégénérescence cellulaire. Parmi eux, certains jouent un rôle important, comme la présence de radicaux libres primaires et secondaires et l’apoptose qui en découl. Les compléments naturels permettent d’agir sur le glaucome en maintenant un bon niveau d’antioxydants dans le liquide lacrymal, en stabilisant voire en réduisant la pression intraoculaire et l’écoulement de l’humeur aqueuse.
      Les gélules de Ginkgo biloba sont reconnu pour leur vertus antioxydantes et leur capacités vasodilatatrices.
      Au niveau du glaucome, des travaux indiquent que la prise de 300 mg de feuille ginkgo biloba, trois fois par jour pendant un mois, améliore de manière significative le flux sanguin dans les artères ophtalmiques et la pression intraoculaire. Une bonne oxygénation cérébrale est donc essentielle pour maintenir des fonctions neurologiques normales. De plus, le pouvoir antioxydant des flavonoïdes présents dans l’extrait de Ginkgo biloba permet de protéger le cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres. Grâce à tous ses effets bénéfiques, le Ginkgo biloba est désormais associé à la prévention de nombreuses affections comme les vertiges, l’anxiété, la démence, le glaucome, la maladie d’Alzheimer, ou encore les maladies cardiaques.
      De plus les scientifiques ont prouvé que des cannabinoïdes comme le CBD peuvent cibler les tissus oculaires et réduire la pression oculaire pour prévenir les dégâts permanents sur les cellules de la rétine qui peuvent entraîner la cécité.
      Les produits CBD (huile de cannabis) contiennent un principe actif vasorelaxant. Il peut aider à favoriser la circulation sanguine dans les yeux. De nombreux études ont prouvé jusqu’à présent que le traitement avec les gélules de CBD ou d’autres produits à base de cannabis diminue la pression interne des yeux et réduit ainsi les lésions oculaires.
      Le glaucome provoque des lésions oculaires dues à la libération excessive de la substance chimique glutamate. Ce composé chimique est responsable de la mort des neurones dans la rétine après la formation du peroxynitrite. Dans études, il a été reconnu que Cannabidiol (CBD huile de chanvre) peut bloquer la formation de peroxynitrite et protège donc les nerfs des neurones de la mort cellulaire induite par le glutamate.
      L’huile de Cannabidiol (CBD) en capsules peut également aider contre certains facteurs de risque.
      Les antioxydants présents dans la papaye sont appréciés pour lutter efficacement contre le cancer. Consommer régulièrement de la feuille de papaye apporte des bienfaits très positifs à votre santé oculaire.
      Ces effets sont dus à sa grande teneur en antioxydants, tels que la lutéine et la zéaxanthine, ou les bêta-carotènes et la bêta-cryptoxanthine, qui sont des précurseurs de la vitamine A.
      Aussi l’enzyme papaïne dans la chair la peau de la papaye et ces feuilles (encore plus concentrée que dans le fruit) peuvent aussi protéger contre les cataractes, le glaucome.
      Grâce à ces nutriments, la papaye prévient les maladies oculaires telles que la cataracte, le glaucome ou la dégénérescence maculaire.
      En outre, en mangeant régulièrement de la papaye, vous aiderez également à protéger vos yeux des dommages provoqués par les rayons ultraviolets du soleil.
      La myrtille, est une petite baie bleue foncée comestible, fruit du myrtillier, arbuste de la famille des éricacées, comme le bleuet, poussant dans les régions montagneuses.
      La récolte se passe pendant l’été et une partie de l’automne.
      Si les feuilles ou les baies de cet arbrisseau sont utilisées depuis des siècles pour traiter les diarrhées ou les troubles de la circulation veineuse, elles permettent surtout d’améliorer de nombreux problèmes de vision.
      La myrtille favorise la production de rhodopsine ou pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, qui sont avec les cônes l’un des deux types de cellules photoréceptrices présents dans la rétine.
      La myrtille réduit les risques de glaucome, de cataracte et de la dégénérescence maculaire, cela s’explique par le fait qu’elle agit sur la composante vasculaire des yeux en les tonifiants.
      Toutes ces actions ont été prouvées par des preuves scientifiques datant des années 80.
      La myrtille est un fruit aux pouvoirs curatifs immenses pour la vision : amélioration de la vue la nuit, prévention de la DMLA, de la cataracte, du glaucome.
      La myrtille contient également des anthocyanosides (variété de (bio) flavonoïdes, qui sont des petits pigments végétaux) à vertu antioxydante, ralentissant ainsi le vieillissement prématuré de la rétine.
      Ces substances permettent notamment une protection des artères et renforcent les vaisseaux sanguins.
      La consommation de myrtille est bienfaitrice pour la vue, amélioration de la vision nocturne, en augmentant la capacité à mieux voir dans l’obscurité, protection contre les dangers d’une exposition prolongée aux écrans d’ordinateur ou de télévision, action en faveur de la microcirculation oculaire, comme l’hamamélis, diminution de la fatigue visuelle, prévention de la dégénérescence maculaire, comme le bleuet, prévention et correction des cataractes, protection contre les glaucomes.
      Biologiquement vôtre
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  21. Vanstockstraeten michelle :

    Bonjour
    Suite à un AVC il y a 6 ans je suis sous traitement médicamenteux.
    Il s’agit de : cozaar , bisoprolol, et clopidogrel ainsi que Ltyroxine .
    Ces médicaments sont ils compatibles avec l’artemesia en teinture mère et tisane?
    Merci pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, il n’y a pas de contre-indication médicale connu à la prise de l’armoise en teinture mère ou en gélules avec le traitement chimique que vous avez. Vous devriez surtout vous demander quelle est l’interaction entre ce traitement chimique et votre métabolisme, c’est là qu’elle réel problème. Voici les conseils que nous pouvons vous donner pour votre pathologie: nous vous conseillons d’associer la feuille de Graviola avec des gélules de ginkgo biloba bio.
      Le corossol graviola est souvent utilisé comme un remède populaire pour abaisser la tension artérielle. L’hypertension artérielle incontrôlée peut augmenter le risque de maladie cardiaque, de diabète et d’accident vasculaire cérébral.
      Les propriétés antioxydantes et vasodilatatrices des feuilles de gingko biloba bio lui valent d’être utilisé pour soigner de nombreux troubles divers et variés. Si celui que l’on surnomme encore « l’arbre aux 40 écus » est disponible depuis quelques années sous forme de gélules dans les pharmacies, son efficacité sur le plan neurocognitif vient d’être prouvée. Un essai clinique, mené par des chercheurs de l’université de Nanjing (Chine) assure que la consommation combinée d’aspirine aux gélules de gingko biloba bio aide à mieux récupérer après un accident vasculaire cérébral.

      Pendant près de six mois, les scientifiques ont analysé les capacités cognitives de 330 patients, âgés d’environ 64 ans, dans les jours qui suivent leur AVC. Une période particulièrement délicate puisque l’on sait qu’une attaque cérébrale provoque souvent une dégradation de la mémoire et un déclin des leurs facultés organisationnelles et de leurs logiques.

      Les auteurs de l’étude ont divisé les patients en deux groupes. Ils ont prescrit une combinaison de gingko biloba bio et d’aspirine à l’un et uniquement de l’aspirine à l’autre. Résultat, les membres du premier groupe avaient moins de séquelles cognitives, notamment sur le plan de la mémoire et de la logique. Les troubles du langage et de la force musculaire, eux aussi, se sont améliorés plus rapidement.
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

  22. Park :

    Je viens de soigner toute ma famille, y compris moi, les symptômes de Covid ( maux de tête, courbatures, perte d’odorat, nez bouché etc) avec l’artémisia annua en gélule plus teinture mère, très vite nous avons eu des soulagements puis au bout de 4 et 5 jours, selon la capacité du système immunitaire, quasiment aucune gêne. Que le monde entier connaisse cette merveilleuse plante. Merci la Terre-Mère 😇🙏

Leave a comment / comment / testimony

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *