The benefits of capsaicin and its beneficial effects on your health

La Capsaïcine contenu dans le piment bio est un anti cancer naturel puissant
  • Anti-cancer
  • Against baldness
  • Pain killer
  • Against arthritis
  • Anti-inflammatories
  • Aid digestion
  • Weight loss, appetite suppressant
  • antioxidant action
  • Anti diabetes, cholesterol
  • Boosts immunity
  • Detoxifies the body, helps eliminate waste
  • Protects the stomach peptic ulcers

Capsaicin can among others help you prevent cancer, fight against diabetes and even relieve pain. Capsaicin is one of a family of molecules called vanilloid. Anti cancer molecules, they succeed by sticking literally to mitochondrial proteins, organelles essential to cell, causing the death of them. But the most remarkable is that vanilloid kill cancer cells without harming healthy cells surrounding the tumor.

The capscaine allow to eliminate the bacteria Helicobacter pylori in the stomach that causes stomach inflammation and predisposes to pancreatic cancer.

Known as the pungent flavor in chili peppers, capsaicin is responsible for the sensation of heat. Except for the pepper, capsaicin is generally synonymous with peppers. It is also a component of cayenne pepper, which makes it so beneficial.

With a massive search and evolving, there is no doubt that capsaicin can revolutionize more traditional method of treatment in the medical field.

What capsaicin?
Capsaicin (or capsaicin) and its derivatives are responsible for the spicy hot sensation from peppers, in addition to having antioxidant activity. In addition, human studies show that capsaicin pepper increases the basal metabolism after food intake. It has also been shown in humans that capsaicin pepper can increase satiety and reduce food intake. Combined with a healthy lifestyle, these short-term effects of pepper can be an advantage for people watching their body weight. Finally, although research has sometimes assumed the contrary, more and more studies agree on the fact that capsaicin reveal vitro and animal properties that can help prevent cancer.

Once capsaicin molecule is linked to the TRPV1 receptor, the brain is reported that a warm or hot event occurs and in turn, causes a slight inflammatory reaction to repair the affected cells. This is probably by this reaction that many benefits of capsaicin occur.

Top benefits of capsaicin
1. To treat cancer
This is an important tool in the fight against cancer, having anticancer and protective effects against various types of cancer including lung cancer, stomach cancer, primary effusion lymphoma, breast cancer ...
Among the many benefits of capsaicin, studies have shown that it could help the fight against cancer.

For example, various studies show that capsaicin can effectively fight against prostate cancer, including a 2006 study from the UCLA School of Medicine, declaring it a "profound anti-proliferative effect" on this type of cancer. The researchers found that taking capsaicin orally significantly prevented the spread of cancerous prostate cells and caused apoptosis (cell death) in more than one type of prostate cancer.
Meanwhile, according to a study by Sanjay Srivastava researcher from the University of Pittsburgh School of Medicine, administering it to "violations of the pancreas mice, capsaicin bio has the effect of killing cancer cells by apoptosis, which significantly reduces tumor size, "he said.

In a study of gerbils, scientists also discovered that capsaicin was effective against gastritis induced by H. pylori, a stomach infection caused by bacteria entering the inner lining layer. This problem is particularly acute in developing countries where living conditions are not very good and where H. pylori is the most common. Capsaicin, with piperine, in this study decreased the inflammation caused by the virus, and it was therefore considered that it was a potentially useful way to prevent the next stage of this bacterial infection: stomach cancer.

Capsaicin may also act against breast cancer, the second most serious cancer in women. It was clear for some time that capsaicin could cause apoptosis in specific cells of breast cancer, but another groundbreaking study published in South Korea late 2015 revealed that capsaicin may also help kill another cell type: breast cancer stem cells.

This discovery is particularly important because the stem cells that remain after the death of the other cancer cells are responsible for the recurrence of the disease.

Capsaicin has been studied in conjunction with its impact on the primary effusion lymphoma (PEL). This form of non-Hodgkin lymphoma is rare and is related to HIV.

There is also research that suggests that capsaicin may help reduce the size and frequency of some lung tumors.

For the research, treatment with capsaicin in combination with other useful food is a potential treatment for various cancers. It was found that they had a positive impact on constricting tumors, preventing metastasis, and inducing apoptosis in different types of cancer. They may also, in the first place, potentially prevent the development of cancer.

Capsaicin is also beneficial for the treatment of cancer outside of cancer cells. It is also available in capsules, used for a variety of diseases, which are common side effects of chemotherapy and radiotherapy.

2. Reduces the impact of the vascular cluster headache, headache
The use of capsaicin is a common technique for pain relief. This natural analgesic may be used as a remedy against specific pain, usually in the form of capsules against vascular of cluster headache. Unlike headaches or migraines, these recurring and specific headaches are described by most as the worst pain ever experienced, some women comparing the pain of childbirth.

Although rare, vascular cluster headaches are debilitating and can last six to twelve weeks. There are many lifestyle options and useful power to process, especially taking capsaicin capsules. A study by the Institute of Internal Medicine and Clinical Pharmacology at the University of Florence in Italy has revealed taking capsules of capsaicin bio, subjects found that the frequency of their headaches decreased until 60 days after the end of the application.

3. Relieves pain
Capsaicin helps relieve pain. It seems that capsaicin provides an analgesic relief by activating TRPV1 receptor and the brain releases a neurotransmitter called "substance P"

In capsule form, it has been used for many years to treat pain associated with osteoarthritis, rheumatoid arthritis and fibromyalgia, and certain types of joint pain.

More recently, researchers have studied a method of injecting highly purified capsaicin in cartilage and damaged tendons. Although this has not accelerated the healing process as originally planned, this has significantly altered responses to pain, making it a good pain treatment for this condition.

4. Treat Psoriasis
In addition to treating pain, capsaicin has long been known for its ability to treat various skin conditions including psoriasis. Substance P appears to be an effective treatment for this condition, because research shows that taking capsaicin bio capsules causes a dramatic decrease in symptoms of psoriasis on the skin.

5. Support for the management of diabetes
Like many healthy foods, capsaicin is very useful to prevent and treat diabetes. It has been proven that eating nutrient-rich foods improves glycemic and insulin responses in men and women, and also in women with gestational diabetes.

A painful condition related to diabetes, diabetic neuropathy, can also be treated with capsaicin capsules to reduce pain.

6. Promotes weight loss
If you try to lose weight, you probably should consider eating foods rich in capsaicin, such as peppers chili. It was revealed that eating spicy foods is associated with a lower body weight, it also speeds up the metabolism, helps burn fat and reduce appetite.
This pepper bio therefore appears to be ideal for the fight against cravings and excess weight. It evokes for years virtues that can be used to overcome obesity. Going to the next level, metabolism increases energy expenditure in the body and prevents the fat is stored in the hips and stomach.

Taiwanese researchers were able to highlight the slimming properties of this organic pepper. Indeed, capsaicin organic contained in the latter leads the progenitor cells of fat cells straight to suicide. To do so, the capsaicin damaged mitochondria bio progenitor cells, depriving them of their own energy supplies. It also acts on a molecule that causes cell death.

This can also benefit those that combine sport and specific diet for weight loss because the consumption of capsaicin improves athletic performance and overall physical endurance.

7. Capsaicin against baldness
Capsaicin strengthens hair too thin and accelerates hair growth. Capsaicin activates the nerves and increases blood flow to the scalp. This causes increased absorption of nutrients and improve hair growth.
A study in Japan by the Department of Translational Medical Science Research at Nagoya University, demonstrated that the combination of capsaicin, the main component of capsicum peppers fruitescens bio stimulates hair growth in mice and humans suffering from alopecia (hair loss leaving the skin partially or totally bare).

In fact, the increased blood flow due to vasodilation bring nutrients and oxygen to the hair follicles, which would have all the necessary substances for their metabolic activity. The supply of local blood is also stimulated by regular scalp massage, a practice generally recommended to fight against hair loss.

 

8. Anti-aging with antioxidants
Capsaicin is a family flavonoid molecule able to fight against free radicals, the harmful substances produced by the oxygen we breathe but also aging, pollution, sun ... These attacks grouped under the name " oxidative stress "which act against the antioxidants from the diet.

9. diabetic neuropathy
In one study, researchers randomly assigned either capsaicin capsules or placebo to treat 250 people with diabetic neuropathy pain, a common complication of diabetes in which nerves are damaged, often in the legs and feet. Patients using capsaicin capsules reported almost 70 percent reduction in symptoms.
"With the exception of the initial transient burning sensation, capsaicin offers several advantages over oral analgesics". This is what was reported in internal medicine archives.

10. Protection of the colon
Researchers from the University of California, San Diego School of Medicine have discovered that this compound pepper, activating a receptor on the cells lining the intestine, triggers a protective reaction against the risk of colorectal tumors.

11. appetite suppressants, appetite regulator
A study conducted in 2009 and mentioned in the Journal of Clinical Nutrition, suggest that capsaicin decreases appetite bio result: the subjects ate less calories and ensued a fat loss. That same year, a study published in the European Journal of Nutrition showed that capsaicin reduces bio a hormone called ghrelin, known to stimulate hunger.

How to use capsaicin?
The easiest way to introduce capsaicin into your system is to eat foods that contain it, namely, all varieties of pepper, with the exception of pepper, which contains no capsaicin because of a recessive gene it contains. If you're not used to eating spicy food, it is best to buy capsaicin as a food supplement in capsules, because we do not have that burning sensation in the mouth.

19 avis / commentaires / témoignages sur “The benefits of capsaicin and its beneficial effects on your health"

  1. Catherine Toulouse :

    j’ai soulagé mes douleurs neuropathique aux jambes avec la Capsaïcine, le curcuma et le ginseng rouge, je REVIS
    merci
    Catherine de Toulouse

  2. Madou Ivory Coast :

    Certainement un des meilleurs anticancer naturel à associer à la feuille de Graviola. Dans mon pays d’origine la Côte d’Ivoire on mange beaucoup de plats épicés et j’ai toujours vu ma famille utiliser les feuilles de Graviola pour soigner beaucoup de maladies. En Afrique en dehors des pathologies liées à l’hygiène, grâce à ces produits nous sommes protégés de beaucoup de maladies je pense qu’en Europe il devrait les consommer un peu plus régulièrement.
    C’est un bonheur de trouver ce produit sur votre site merci

  3. Ananta :

    Bonjour Catherine de Toulouse. Aviez vous des sensations de raideurs au niveau des jambes. Du mal à monter les escaliers et les montées ? Votre témoignage m’a interpellé et me redonne un peu d’espoir. Bien cordialement.

  4. Magali :

    Bonjour,
    Ma mere a de l arthrose dans la colonne vertebrale ce qui lui cause le retrecissement du canal lombaire . penser vous que capsaicine va etre efficace ? existe t il egalement un autre produit pour l arthrose ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      On imagine souvent que l’arthrose est causée par l’usure du cartilage, au point de jonction entre les os. A force de frotter l’une contre l’autre, les deux surfaces de cartilage finiraient par s’éroder.
      Voici comment les choses se passent réellement :
      Le cartilage est une couche mince (quelques millimètres au plus dans les plus grosses articulations) qui recouvre le bout des os et qui joue le rôle de « pneu » de l’articulation. Sa surface ferme et élastique est très lisse. Le cartilage est de plus imbibé de synovie, le liquide articulaire, présent normalement en très petite quantité, et de consistance filante (comme du blanc d’oeuf). Cette synovie est si efficace comme lubrifiant, que le cartilage glisse plus facilement sur le cartilage adjacent qu’un patin sur la glace !
      Lorsque vous avez de l’arthrose, votre cartilage s’amincit puis disparaît. Mais ce n’est pas à cause de l’usure. Au contraire : le cartilage n’étant pas irrigué par des vaisseaux sanguins, sa seule façon de se procurer des nutriments pour se renouveler est que la synovie y pénètre et y circule, car c’est dans la synovie que se trouve la « nourriture » des cellules productrices de cartilage. Or, cela ne se produit que sous l’effet des pressions provoquées par les mouvements : compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d’une éponge, s’imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu’elle contient.
      Ainsi, plus vous bougez, plus vous utilisez vos articulations, mieux votre cartilage est irrigué et peut se renouveler ! C’est le miracle du cartilage, qui ne s’use que quand on ne l’utilise pas.
      Tout d’abord il est essentiel de réformer son alimentation. Les produits carnés en priorité devront sévèrement être réduits ou mieux, éliminés de votre alimentation. Cette alimentation devra en priorité être végétarienne. Elle doit être riche en antioxydants. A l’honneur sur votre table les fruits et les légumes. Évidemment toutes les grandes thérapeutiques naturelles seront bénéfiques, comme le jeûne (en priorité hydrique), les monodiètes de fruits juteux, jus de fruits, légumes non farineux, seront les bienvenues et permettront un certain retour en arrière. D’autre part, nous avons vu que les produits animaux n’étaient pas les bienvenus mais je voudrais ajouter que le lait de vache en particulier est un facteur non négligeable de tous ces phénomènes douloureux. Donc restriction impérative de laitages. Et ne vous tracassez pas pour le calcium, car c’est la première question que vous allez entendre, nous en avons par ailleurs et le calcium des laitages est particulièrement difficile à assimiler et au contraire il se retourne contre vous. Les orientaux n’en prenne pas et que je sache ils ne se cassent pas plus que nous et ils ont moins de rhumatismes.
      Une activité physique sera également la bienvenue. N’oublions pas que notre peau est certainement l’organe d’élimination le plus important, que les glandes sébacées fonctionnent comme de petits reins et sont à même d’éliminer les déchets cristalloïdes, ceux précisément qui nous embarrassent dans ces troubles. Donc allez suer sur les chemins.
      Voici la liste des produits naturels qui vont vous aider à combattre cette pathologie.
      Les effets positifs du curcuma dans les maladies inflammatoires ont tout d’abord été mis en évidence chez l’animal ou en laboratoire. Les études préliminaires menées sur l’homme n’ont pas permis de conclure. Ces disparités s’expliquerait par la biodisponibilité du curcuma qui est faible : une fois absorbé celui-ci est rapidement éliminé de l’organisme. Pour répondre à cette problématique il existe des compléments alimentaires qui tentent d’améliorer la biodisponibilité du curcuma avec des extraits de poivre noir ou des phospholipides. Dans ce cas le curcuma semble plus efficace que les médicaments.
      – Le curcuma est probablement efficace pour diminuer les douleurs et ralentir la progression de l’arthrose mais il convient de prendre un complément alimentaire avec une fréquence bien répartie au long de la journée (par exemple une gélule matin, midi et soir).
      – La capsaïcine en gélules permet d’apaiser la douleur causée par l’arthrose. La capsaïcine agit en tant qu’analgésique léger et active la production de la substance P qui déclenche la sensation de douleur lors d’une blessure. Comme les réserves de substance P sont épuisées, la personne ne ressent plus de douleur.
      – la racine de Pissenlit en gélules Soulage des douleurs musculaires: le pissenlit permet de traiter les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, ou encore la polyarthrite .
      – Le Ginkgo Biloba protège contre la « mort » des cellules dans les cas d’arthrose. Contrairement aux idées reçues, cette maladie ne détruit pas les cartilages mais les tissus. Ces derniers ne reçoivent pas une bonne irrigation sanguine au niveau des plus petits vaisseaux sanguins qui existent, les capillaires.
      – Enfin, la poudre de fruit de baobab Baomix est le produit idéal pour le traitement naturel de l’arthrose. Le fruit du baobab est riche en calcium qui contrairement au calcium du lait reconstruit l’os. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut le calcium d’origine animale est très mal assimilé et tu peux agir comme un coup de soleil sur l’os, et le détruire. L’ostéoporose et une maladie réserver au pays qui consomme des produits laitiers, elle existe nulle part ailleurs, Asie, Afrique.
      Le fruit du baobab Baomix agira aussi comme un anti-inflammatoire pour réduire les douleurs, en même temps il va participer à l’entretien reconstruction de toutes les parties molles qui entoure et qui irrigue l’offre l’os.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  5. Raymond :

    Bonjour,
    Combien doit-on prendre de gelules de capsaicine par jour en cas de rémission
    et de gouttes d’artémisia par jour merci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour Raymond, pour une rémission rapide, et éviter la rechute, vous pouvez faire des cure de 3 mois, espacée et de pause thérapeutique de 10 jours ( c’est-à-dire que vous arrêter complètement tous les produits, pour recréer le manque), et si vous prenez ce traitement dans le temps, vous pouvez consommer le minimum conseillé sur l’emballage.Vous devriez aussi pour renforcer votre système immunitaire, car c’est lui qui combat le plus efficacement la maladie, prendre de la poudre de fruit de baobab Baomix, et de la feuille de Moringa. cordialement l’équipe du laboratoire biologiquement

  6. claudia :

    buon giorno, ho problemi nel camminare , nel salire le scale in quanto i muscoli si irrigidiscono e le gambe diventano di dure e pesanti tanto che mi devo fermare,,,,nessuno è stato in grado di fare una diagnosi ,,,,la capsaicina può aiutarmi? e ha controindicazioni un quanto assumo antiaggreganti e antiipertensivi ,,,,grazie claudia

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, nous vous conseillons pour vos douleurs articulaires de consommer quotidiennement de la poudre de fruit de baobab Baomix, des gélules de ginkgo biloba, et des gélules de curcuma.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, si vous respectez les conseils d’utilisation indiqué sur le sachet il n’y a pas de contre-indication médicale connu avec ce médicament.
      Au plaisir de vous servir
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      La névralgie pudendale (NP) est une douleur neuropathique chronique, aggravée par la position assise et pour laquelle aucune cause organique n’a pu être déterminée par les examens d’imagerie. Elle s’accompagne souvent d’un dysfonctionnement pelvien.
      La névralgie pudendale est une affection neurologique touchant un nerf qui se trouve dans la région profonde du bassin. Pouvant à tort être confondue avec des troubles gynécologiques ou urologiques, cette névralgie provoque des douleurs parfois insupportables, dans différentes régions du bassin.
      La névralgie pudendale nécessite une prise en charge globale ; un traitement uniquement du nerf pudendal ne permet que rarement de s’en sortir, car la cause de l’inflammation est plus générale.
      Pour un traitement de fond de la névralgie pudendale, optez pour une alimentation plutôt antioxydante et favorisez les aliments anti-inflammatoires, n’hésitez pas à utiliser des compléments alimentaires ayant ces mêmes propriétés.
      Les antioxydants sont des agents anti-inflammatoires naturels et agissent donc en faveur de la réduction de l’inflammation dans la névralgie pudendale.
      – Ginkgo Biloba, qui a une action antioxydante et anti-inflammatoire
      – Le curcuma en gélules est un puissant anti-inflammatoire naturel qui peut être notamment utilisé en cas de douleurs aiguës.
      – La poudre de fruit de baobab, aussi, est à consommer en poudre ou en gélules, c’est un anti-inflammatoire naturel qui va détendre toute cette partie basse du corps notamment, il est très intéressant dans la névralgie pudendale.
      – Enfin la poudre de maca et la capsaïcine sont à associer à ce traitement pour leurs vertus énergisantes et anti-inflammatoires, qui agissent comme régulateur de nos systèmes vitaux.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  7. Sylvain Laval :

    Bonjour je suis un homme de 44 ans, j’ai une calvitie qui commence à être assez importante, la perte de mes cheveux me préoccupe beaucoup, je prends déjà votre capsaïcine en gélules depuis quelques jours, je sais que c’est une solution car cela à fonctionné avec mon oncle, mais je voudrais renforcer les effets avec d’autres produits naturel, que me conseillez-vous?
    Sylvain Laval

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, pour la perte de cheveux, utilisez de l’huile végétale de Baobab bio Baoil. Riche en actifs antioxydants dont la vitamine E, cette alliée de beauté est aussi un incontournable produit anti-âge. Elle limite l’effet du temps et surtout réduit les méfaits des radicaux libres sur la peau et les fils. L’huile végétale de Baobab permet donc de lutter contre la dégénérescence des cellules notamment provoquée par les agressions extérieures, la pollution, le tabac et l’alcool ainsi que les rayons solaires. Elle préserve la vitalité du tissu et retarde ainsi son vieillissement. Pour une chevelure saine et en pleine forme, l’activité antioxydante de l’huile Baoil combattra le grisonnement des cheveux, leur chute et leur déshydratation.

      Effectivement capsaïcine renforce aussi les cheveux trop fins et accélère la croissance des cheveux, c’est la capsaïcine en gélule extraite du piment de Cayenne qui active les nerfs et augmente le flux sanguin au niveau du cuir chevelu. Ceci provoque une augmentation de l’absorption des éléments nutritifs et l’amélioration de la croissance des cheveux.

      Une étude faite au Japon par le Department of Translational Medical Science Research, à l’université de Nagoya, a démontré que la capsaïcine en gélules, principal composant du piment de Cayenne, stimule la croissance des cheveux chez les souris et les humains souffrant d’alopécie.
      Enfin,prenez de la poudre de fruit de baobab bio, simplement une petite cuillère à café par jour, dans un verre d’eau fraîche.
      Le fruit de baobab redynamise la peau et relance les fonctions vitales des cellules de votre corps.
      Associé à la poudre de fruit de baobab Baomix, les principes actifs des deux produits deviennent encore plus puissant, les effets sont multipliés, c’est une combinaison parfait de produits naturel pour la santé du cuir chevelu.
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

      • HOURIE Maïté :

        Bonjour , je souhaiterai perdre du poids et soulager l’arthrose qui s’installe dans les articulations des genoux .Que rajouter à la capsacide ? Merci pour vos suggestions .

        • Biologiquement.com :

          Bonjour,
          On imagine souvent que l’arthrose est causée par l’usure du cartilage, au point de jonction entre les os. A force de frotter l’une contre l’autre, les deux surfaces de cartilage finiraient par s’éroder.
          Voici comment les choses se passent réellement :
          Le cartilage est une couche mince (quelques millimètres au plus dans les plus grosses articulations) qui recouvre le bout des os et qui joue le rôle de « pneu » de l’articulation. Sa surface ferme et élastique est très lisse. Le cartilage est de plus imbibé de synovie, le liquide articulaire, présent normalement en très petite quantité, et de consistance filante (comme du blanc d’oeuf). Cette synovie est si efficace comme lubrifiant, que le cartilage glisse plus facilement sur le cartilage adjacent qu’un patin sur la glace !
          Lorsque vous avez de l’arthrose, votre cartilage s’amincit puis disparaît. Mais ce n’est pas à cause de l’usure. Au contraire : le cartilage n’étant pas irrigué par des vaisseaux sanguins, sa seule façon de se procurer des nutriments pour se renouveler est que la synovie y pénètre et y circule, car c’est dans la synovie que se trouve la « nourriture » des cellules productrices de cartilage. Or, cela ne se produit que sous l’effet des pressions provoquées par les mouvements : compressé puis relâché, le cartilage, un peu à la manière d’une éponge, s’imprègne puis expulse la synovie, se chargeant au passage des précieux nutriments qu’elle contient.
          Ainsi, plus vous bougez, plus vous utilisez vos articulations, mieux votre cartilage est irrigué et peut se renouveler ! C’est le miracle du cartilage, qui ne s’use que quand on ne l’utilise pas.
          Tout d’abord il est essentiel de réformer son alimentation. Les produits carnés en priorité devront sévèrement être réduits ou mieux, éliminés de votre alimentation. Cette alimentation devra en priorité être végétarienne. Elle doit être riche en antioxydants. A l’honneur sur votre table les fruits et les légumes. Évidemment toutes les grandes thérapeutiques naturelles seront bénéfiques, comme le jeûne (en priorité hydrique), les monodiètes de fruits juteux, jus de fruits, légumes non farineux, seront les bienvenues et permettront un certain retour en arrière. D’autre part, nous avons vu que les produits animaux n’étaient pas les bienvenus mais je voudrais ajouter que le lait de vache en particulier est un facteur non négligeable de tous ces phénomènes douloureux. Donc restriction impérative de laitages. Et ne vous tracassez pas pour le calcium, car c’est la première question que vous allez entendre, nous en avons par ailleurs et le calcium des laitages est particulièrement difficile à assimiler et au contraire il se retourne contre vous. Les orientaux n’en prenne pas et que je sache ils ne se cassent pas plus que nous et ils ont moins de rhumatismes.
          Une activité physique sera également la bienvenue. N’oublions pas que notre peau est certainement l’organe d’élimination le plus important, que les glandes sébacées fonctionnent comme de petits reins et sont à même d’éliminer les déchets cristalloïdes, ceux précisément qui nous embarrassent dans ces troubles. Donc allez suer sur les chemins.
          Voici la liste des produits naturels qui vont vous aider à combattre cette pathologie.
          Les effets positifs du curcuma dans les maladies inflammatoires ont tout d’abord été mis en évidence chez l’animal ou en laboratoire. Les études préliminaires menées sur l’homme n’ont pas permis de conclure. Ces disparités s’expliquerait par la biodisponibilité du curcuma qui est faible : une fois absorbé celui-ci est rapidement éliminé de l’organisme. Pour répondre à cette problématique il existe des compléments alimentaires qui tentent d’améliorer la biodisponibilité du curcuma avec des extraits de poivre noir ou des phospholipides. Dans ce cas le curcuma semble plus efficace que les médicaments.
          – Le curcuma est probablement efficace pour diminuer les douleurs et ralentir la progression de l’arthrose mais il convient de prendre un complément alimentaire avec une fréquence bien répartie au long de la journée (par exemple une gélule matin, midi et soir).
          – La capsaïcine en gélules permet d’apaiser la douleur causée par l’arthrose. La capsaïcine agit en tant qu’analgésique léger et active la production de la substance P qui déclenche la sensation de douleur lors d’une blessure. Comme les réserves de substance P sont épuisées, la personne ne ressent plus de douleur.
          – la racine de Pissenlit en gélules Soulage des douleurs musculaires: le pissenlit permet de traiter les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose, ou encore la polyarthrite .
          – Le Ginkgo Biloba protège contre la « mort » des cellules dans les cas d’arthrose. Contrairement aux idées reçues, cette maladie ne détruit pas les cartilages mais les tissus. Ces derniers ne reçoivent pas une bonne irrigation sanguine au niveau des plus petits vaisseaux sanguins qui existent, les capillaires.
          – Enfin, la poudre de fruit de baobab Baomix est le produit idéal pour le traitement naturel de l’arthrose. Le fruit du baobab est riche en calcium qui contrairement au calcium du lait reconstruit l’os. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut le calcium d’origine animale est très mal assimilé et tu peux agir comme un coup de soleil sur l’os, et le détruire. L’ostéoporose et une maladie réserver au pays qui consomme des produits laitiers, elle existe nulle part ailleurs, Asie, Afrique.
          Le fruit du baobab Baomix agira aussi comme un anti-inflammatoire pour réduire les douleurs, en même temps il va participer à l’entretien reconstruction de toutes les parties molles qui entoure et qui irrigue l’offre l’os.
          Cordialement
          L’équipe du laboratoire Biologiquement

  8. Anna de Brest :

    Bonjour, j’ai des migraines assez insupportable, j’ai déjà essayé plusieurs traitements chimiques qui fonctionne plus ou moins, mais je m’inquiète vraiment des effets secondaires de cette chimie sur ma santé.
    Est-ce que vous auriez un produit ou une liste de produits qui puisse soulager mais céphalée.
    J’ai entendu dire que la capsaïcine est efficace est-ce que vous avez autre chose pour moi en complément.
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      La migraine est une des maladies neurologiques les plus courantes. C’est une forme de mal de tête chronique intense souvent associée à d’autres symptômes comme des nausées, des troubles de la vue et une sensibilité aux sons et aux lumières. C’est une maladie hétérogène dont les crises sont très variables (type, fréquence, intensité, durée) d’un patient à l’autre mais aussi chez une même personne. La douleur apparaît de manière progressive et est le plus souvent située d’un seul côté de la tête, droite ou gauche.

      L’huile de nigelle est un calmant naturel des maux de tête. Par voie interne, elle agit sur : les céphalés, migraines (non accompagnés de fièvre), stimule la mémoire et la concentration en oxygénant le cerveau. L’huile de nigelle est également un calmant.

      L’extrait de la tige de l’ananas, la bromélaïne fait partie de ces remèdes à large spectre d’action qui soulagent efficacement sans coûter bien cher et sans le moindre danger.
      La sève de l’ananas a toujours eu un usage médicinal dans les populations d’Amérique du sud ou centrale qui l’utilisaient sur les blessures ou les lésions cutanées pour réduire l’inflammation. Elle est encore employée en médecine traditionnelle à Hawaï ou au Japon par exemple pour accélérer la guérison de plaies et brûlures et pour traiter le cancers.
      Depuis la fin du 20ème siècle, l’usage de la bromélaïne et son étude scientifique se sont considérablement intensifiées tant les observations étaient flagrantes : la bromélaïne est capable de faire disparaître des douleurs, notamment le céphalées , douleurs articulaires ou musculaires, en quelques heures. En conclusion d’une étude de 2002 portant sur des personnes souffrant de mal de tête, de migraine, les chercheurs ont conclu que cette enzyme « pouvait améliorer efficacement les symptômes physiques de même que le bien-être général, de manière dose-dépendante, chez des adultes souffrant de douleurs ».
      Un dosage de bromélaïne oscillant entre 500mg et 2g par jour pendant
      une durée de 10 jours a montré un des bénéfique sur les oedèmes, la bromélaïne a la faculté de soulager l’inflammation apaiser les douleurs.

      Nous vous conseillons de prendre de la poudre de feuille de papaye. La papaïne contenu dans cette feuille possède aussi une action calmante utilisée comme anti-stress et contre les désordres nerveux, au niveau circulatoire il calme les palpitations et permet la résorption d’hématomes intracrâniens. Elle améliore la fluidification du sang et soulage les douleurs inflammatoires en inhibant la sécrétion des prostaglandines.

      Ne pas utiliser d’antidouleur chimique
      Même s’ils sont en vente libre, l’aspirine et le paracétamol n’ont rien d’anodin ! Chaque année, des décès dus à une hypersensibilité méconnue à l’aspirine sont enregistrés. Prise régulièrement, l’aspirine peut causer des hémorragies digestives occultes qui finissent par entraîner une anémie par manque de fer, cette dernière accroissant les risques d’infarctus. L’aspirine est aussi fréquemment la cause d’ulcères gastriques, notamment quand elle est prise à jeun ou sans eau.
      Quant au paracétamol, un surdosage au long cours (au-delà de 4 g par jour) expose d’abord à des problèmes hépatiques fonctionnels (nausées, mauvaise digestion), puis à une stéatose hépatique, voire une cirrhose : la majorité des greffes hépatiques réalisées en France sont le fait d’un surdosage en paracétamol !
      Les AINS, enfin, parmi lesquels l’Ibuprofène, sont eux, responsables d’ulcères gastroduodénaux après trois mois de prise régulière ainsi que d’accidents cardiovasculaires.

      Vous devez aussi consommer au quotidien de la poudre de fruit de baobab Baomix car elle aide à favoriser la synthèse du collagène et donc la santé des vaisseaux sanguins. Le fruit du baobab contribue à une circulation sanguine normale dans le corps humain en aidant à conserver l’élasticité des vaisseaux sanguins, par cette action, il contribue aussi à détoxifier le corps. Tout le monde connaît l’utilité des anti-inflammatoires : réduction de douleur, inflammation, enflure, etc. Qui a dit que vous aviez besoin de médicaments pour soulager une douleur quand la poudre de baobab peut également être utilisée à cet effet ! En outre le fruit du baobab renferme une quantité importante de vitamine C et celle-ci est notamment connue pour son effet antioxydant. Il est d’ailleurs prouvé que la pulpe de baobab est 4 fois plus puissante qu’un kiwi et 15 fois plus qu’une pomme ! (Niveau pouvoir antioxydant)
      Les antioxydants peuvent prévenir du stress oxydatif des radicaux libres et ainsi empêcher le développement de certaines maladies dégénératives comme les cancers, Alzheimer, Parkinson, etc. Ils participent également à la protection des cellules contre le vieillissement et au bon état de santé général.

      Le principal symptôme de la migraine est le mal de tête lancinant d’un coté de la tête. Vous pourriez aussi ressentir une sensibilité à la lumière et du son, des nausées, des vertiges et des troubles visuels. Ces symptômes peuvent durer jusqu’à 72 heures. Bien qu’une grande variété de médicaments existe pour diminuer la fréquence des migraines et traiter les symptômes, la capsaïcine offre une alternative plus naturelle pour la gestion des migraines. L’alcaloïde capsaïcine est la substance active contenue dans les piments de Cayenne, connus aussi sous le nom, piments rouges. Ces piments sont utilisés comme une épice de cuisson, mais la capsaïcine possède encore des propriétés médicinales. De plus qu’il soulage les migraines, ce composé est utile pour le traitement de la douleur liée à un certain nombre de conditions, y compris les maux de tête, l’arthrite, le psoriasis et la neuropathie diabétique. La capsaïcine se lie à une protéine sur les neurones qui laisse le corps sentir la chaleur et la douleur. Ceci active les neurones, leurs provoquant d’envoyer une substance P, un neurotransmetteur partiellement responsable de la sensation de la douleur. L’activation de ces neurones est attribuée à la sensation de brûlures suite à l’ingestion de piment de Cayenne. Lorsque les neurones sont exposées à la capsaïcine durant une période prolongée, leurs niveaux de substance P seront épuisées et elles deviendront moins capables de transmettre des signaux de la douleur.

      Le CBD provient du cannabis, bien connu pour ses fonctions d’analgésique naturel et utilisé dans différentes médecines traditionnelles, comme la médecine ayurvédique indienne. Contrairement au tétrahydrocannabinol (THC), Le CBD est un cannabinoïde de nature non-psychoactive, il n’est donc pas destiné à un usage récréatif ! Cependant, il démontre une large gamme d’effets thérapeutiques. Ces propriétés en font un moyen naturel de plus en plus populaire pour traiter les symptômes de divers problèmes de santé. En somme, le CBD est utilisé comme cannabis médicinal !
      La théorie de la déficience en endocannabinoïdes clinique, bien décrite par Ethan B. Russo, met en avant l’importance du système endocannabinoïde dans la régulation de différentes pathologies, dont la migraine, la fibromyalgie et le syndrome de l’intestin irritable. Cette théorie supporte donc l’utilisation des cannabinoïdes comme substances naturelles permettant de lutter contre ces pathologies.
      Les cannabinoïdes, et plus particulièrement le CBD, sont des molécules avec un fort potentiel analgésique et anti-inflammatoire. Ces propriétés en font des agents prometteurs pour la prévention et/ou le traitement des migraines aigues.
      De plus, le CBD permet de réduire le stress et l’anxiété, deux facteurs psychologiques décrits pour déclencher les crises de migraine. Le CBD permet également de réguler le sommeil, un autre facteur important dans le déclenchement de la migraine.
      Bien qu’il reste de nombreuses hypothèses à explorer concernant les effets du CBD sur les migraines, l’ensemble de ces données mettent clairement en évidence les bienfaits du CBD thérapeutique chez les patients migraineux.

      Enfin des gélules de feuilles de ginkgo biloba sont conseillées pour améliorer les fonctions cognitives et la mémoire après 50 ans. En effet, grâce à leur action sur la circulation, elles favorisent notamment l’irrigation du cerveau qui est alors mieux nourri en oxygène et nutriments. Elles contribuent ainsi à améliorer les fonctions cérébrales et la santé des vaisseaux du cerveau. En augmentant le flux sanguin cérébral, le Ginkgo biloba permettrait de soulager les maux de tête. Le Gingko biloba est une plante circulatoire du cerveau. Elle a un effet sur les maux de tête car elle améliore les échanges sanguins dans le cerveau du fait de sa forte teneur en flavonoïdes antioxydants ; elle a en outre un léger effet anti-inflammatoire.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

Leave a comment / comment / testimony

Your email address will not be published. Required fields are marked *