Benefits of Organic Blueberry Health

Qu’il s’agisse d’une myrtille d’origine sauvage – Vaccinium myrtillus – ou de variétés cultivées (et il en existe beaucoup), la myrtille se présente comme une baie de couleur violet sombre gorgée de jus. Selon la variété, elle est plus ou moins grosse (les myrtilles cultivées ont une taille plus imposante).

La myrtille est un fruit modérément sucré, puisque sa teneur en glucides est de l’ordre de 15 g aux 100 g (avec des extrêmes allant de 6,1 g pour la myrtille sauvage, à plus de 15 g pour certaines variétés cultivées). Ses sucres sont constitués en premier lieu par du fructose (50 % du total glucidique) et du glucose (35 % du total). On y trouve aussi des pentoses (sucres à 5 atomes de carbone) et un peu de saccharose. Ce sont les glucides qui fournissent l’essentiel de l’apport énergétique de la myrtille.

En effet, comme dans la plupart des fruits frais, et notamment les baies, les protides sont peu abondants (0,7 g aux 100 g), de même que les lipides, ou graisses (0,3 g aux 100 g). Les acides organiques, responsables de la saveur acidulée du fruit, sont présents à raison de 1,4 g aux 100 g. Ils fournissent eux aussi une petite part du total énergétique (en moyenne 2,5 kcalories par gramme). Il s’agit surtout d’acide malique et d’acide citrique (associés à de plus petites quantités d’autres acides organiques naturels : acides tartrique, chlorogénique, quinique, etc.).

Ainsi, la myrtille apporte en moyenne 50 kcalories aux 100 g (209 kJoules), ce qui la situe parmi les fruits ayant un apport énergétique modéré, sensiblement au niveau de l’abricot ou de l’ananas.

Ses minéraux ne dépassent pas 300 mg aux 100 g, mais ils sont très variés. Le potassium domine (comme c’est le cas pour l’ensemble des végétaux frais). On relève la présence de petites quantités de magnésium, de calcium, ainsi que du fer, du zinc, et différents autres oligo-éléments.

Parmi les vitamines, également bien diversifiées, il faut noter la vitamine E (2 mg), différentes vitamines du groupe B et de petites quantités de provitamine A (environ 0,03 mg aux 100 g).

Dans la myrtille, la vitamine C atteint en moyenne 10 mg aux 100 g, ce qui est déjà une valeur appréciable (un assez grand nombre de fruits en apportent 5 à 15 mg). Mais surtout, l’activité de la vitamine C de la myrtille est potentialisée par une concentration assez remarquable de substances flavonoïdes spécifiques. Ces substances sont parfois regroupées sous la dénomination de “facteur C2” ou encore “vitamine P”. Ce sont les catéchines (25 à 30 mg aux 100 g) et les biflavanes (125 mg aux 100 g). Ils ont une action anti-oxydante, et leur présence est nécessaire pour que la vitamine C puisse jouer son rôle anti-scorbutique. Par ailleurs, ils jouent un rôle de protection vis-à-vis des petits vaisseaux sanguins, les capillaires, et en s’opposant à l’agrégation plaquettaire, ils favorisent une bonne fluidité du sang.
A noter : Les catéchines sont en fait des tanins, et c’est à eux que la myrtille doit sa saveur légèrement astringente.

Les fibres de la myrtille sont abondantes : 2 à 5 g aux 100 g (et dans certaines variétés sauvages, elles peuvent atteindre ou même dépasser 8 g aux 100 g). Les fibres insolubles (cellulose et hémicelluloses) représentent 70 % du total, les fibres solubles (pectines essentiellement) 30 %. Ces fibres apportées par la myrtille ont une action régulatrice sur les intestins, et sont généralement bien tolérées.

Dans la myrtille sont également présentes d’autres substances appartenant aussi à la famille des flavonoïdes : ce sont les anthocyanes, des pigments de couleur rouge-violet très abondants dans ce fruit (400 à 500 mg/100 g). Parmi eux, on a identifié la cyanidine (le pigment des pensées bleues ou violettes), la delphinidine (présente également dans certaines variétés de cerises) et la malvidine (qui donne aussi sa couleur à la fleur de mauve). Les basses températures sont favorables à la synthèse des anthocyanes. C’est pourquoi les myrtilles qui poussent en altitude, ou dans des zones froides, ont une couleur particulièrement intense.

 

The therapeutic effects of blueberry bio :

• Favorise la santé oculaire, améliore la vision
• Rich in antioxidants
• healing properties
• Prevention of heart attacks, strokes
• Anti-cancer
• Regulates blood sugar
• Relieves digestive disorders
• Strengthen the immune system
• Contre l’Alzheimer et les pertes de mémoires

Bilberry contains antioxidants (carotenoids), useful for the organism flavonoids to slow cellular aging.
Bilberry is also used to improve vision. slow the aging eye.
Blueberry, fruit and leaves, is somewhat effective for the metabolism of fats and carbohydrates and assimilation of sugars in the digestive tract.

The organic berries Blueberries

Blueberries, also known as blueberries, are small berries of blue-purple color, derived from a perennial. This fruit is known for centuries for its use in herbal medicine.
Rich in polyphenols, bilberry has exceptional virtues to support visual comfort. Bilberry helps to improve night vision, ie it helps adjusting the fastest vision in case of darkness.
Bilberry is known for its beneficial effect on the eyes and vision, it allows a good recovery in visual overwork (computer) and improves safety during night driving vehicles ...

The leaves and fruit of blueberries inhibit the attacks of germs and microorganisms in the urinary tract, they strengthen capillaries by increasing the permeability of small vessels ..

They also contribute to lower sugar levels in the blood and reduce the effects of inflammatory mucosal process.

It was recently realized neuroprotective effects of Bilberry, contributing to the prevention of cancer and degenerative diseases. Numerous studies conducted in 2005 also stated that bilberry helps slow the loss of brain function caused by aging or diseases such as Alzheimer's.
Following studies in patients, Conclusive results were also obtained on diabetes, with blueberry leaves. Their hypoglycemic effect is due, again, antioxidants pigments they contain.

Blueberry leaf, oval and pointed shape, such as fruit contains in its composition flavanniques polyphenols.
These flavanoids give it a vitamin P activity interesting.
They increase capillary resistance, regulate their permeability, while being anti-inflammatory.
Condensed tannins are astringent and angioprotecteurs.
All these properties can effectively combine the blueberry leaf in the microcirculation problems.
It is interesting to note hypoglycemic action on small forms of non-insulin dependent diabetes and effectively lower LDL cholesterol.
Indeed, blueberries contain an antioxidant, pterostilbene, which acts by regulating blood sugar and could help people with type 2 diabetes.

Through their anthocyanins, blueberries, blackberries or goji berries and acai delay cognitive aging brain and mental decline.

3 avis / commentaires / témoignages sur “Benefits of Organic Blueberry Health"

  1. Adam de Bordeaux :

    Mon enfants ne porte plus de lunettes après 3 mois de cure de myrtilles, pourquoi ce produit n’est-il pas conseillé chez les ophtalmologues, peut être que ça va leur faire perdre trop d’argent…

  2. Gisèle de Rouen :

    Bonjour, j’ai depuis peu un problème de cataracte auriez-vous un remède naturel pour cette pathologie.Une amie m’a conseillé votre laboratoire, elle est elle est persuadée qu’il existe des traitements naturels contre la cataracte, d’après elle la nature peut nous guérir de tout, pourriez-vous me conseiller des produits. merci Gisèle

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, pour combattre efficacement la cataracte nous allons vous conseiller une série de produits naturels le de comportement à adopter.
      Les produits naturels qui vont vous aider combattre cette pathologie, sont la poudre de fruit de baobab Baomix, pour sa forte teneur comment tu es aussi dans ta que la vitamine C, et sa capacité aider les tissus à se régénérer plus rapidement et plus efficacement, la poudre de feuilles de Moringa pour sa teneur en vitamine A, Ces deux vitamines sont fondamentales pour les tissus et les fonctions oculaires, et en plus, elles aident à freiner la détérioration du cristallin.
      Les gélules de ginkgo biloba et la myrtille en gélules pour favoriser la microcirculation indispensable pour apporter à l’oeil tous les micronutriments, et enfin du Desmodium en gélules car le foie est très lié problème de vision, parce que les yeux sont nourris et humidifiés
      par le sang du foie. Si celui-ci est déséquilibré, cela se répercutera sur les yeux :
      – Un vide de sang du foie se manifestera par des yeux secs, une perte de la vision nocturne ou une vision
      floue
      – L’humidité – Chaleur du Foie et de la Vésicule Biliaire se manifestera par des yeux jaunes (jaunisse)
      – Un feu du foie engendre quant à lui des yeux rouges, irrités, gonflés
      – Une montée du Yang du foie par des vertiges visuels
      – Le vent interne du Foie peut engendrer un strabisme divergent, convergent ou vertical.
      Il faut aussi supprimer de notre alimentation les boissons sucrées et les sucres en général, car ils affaiblissent et abîment le système nerveux. Pour la même raison, nous devons aussi éviter la caféine et l’alcool.
      Il faut ajouter à votre régime alimentaires tous les aliments qui sont des sources naturelles d’antioxydants, fruits et légumes cru, les antioxydants combattent les radicaux libres (les molécules d’oxygène instables). Ces derniers peuvent s’accumuler dans les yeux et créer des cataractes ou l’aggraver.
      Il faut éviter les plat trop salé ou trop pimenté.
      Il est indispensable de faire une gymnastique des yeux, vous pouvez par exemple faire tourner les yeux vers la droite 50 fois (un cercle complet), puis vers la gauche 50 fois, puis loucher 50 fois, et ce que tous les jours.
      Avec l’âge, la microcirculation a tendance à fonctionner au ralenti. Les yeux sont moins bien oxygénée, nourrie et les déchets s’accumulent Conséquences ? Les maladies s’installent. Ce processus est naturel de faire une gymnastique des yeux, va booster la microcirculation, permettant ainsi aux principes actifs d’être transportés efficacement aux cellules des yeux et de les réparer.
      Pensez à bien vous hydrater avant, pendant et après votre entrainement ! Une bonne hydratation permet une meilleure élimination des toxines et facilite aussi le flux sanguin et l’hydratation des yeux.
      Pour le dosage des produits apprendre, il est indiqué sur les sachets, à savoir que le minimum conseillée c’est pour la prévention et le maximum pour la guérison.
      Au plaisir de vous servir
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

Leave a comment / comment / testimony

Your email address will not be published. Required fields are marked *