The health benefits of bitter apricot kernels

Organic apricot almond against cancer

In the early 1950s, Dr. Ernst T. Krebs, Sr. and his son Dr. ET Krebs, learned that in the kingdom of the Hunzas, in the Himalayan mountains located in the north of Pakistan, there was a people who lived apparently "cancer free". This peculiarity of the people of the Hunzas challenged many researchers and various hypotheses have been put forward since. Some turned to the water they drank, but Doctors Krebs turned to another lead, the organic apricots they were fond of.

In the 1940s, Dr. Ernst T. Krebs, Sr. and his son Dr. ET Krebs, Jr. published a paper entitled "The Unitarian Thesis or Trophoblast of Cancer" in the Medical Record, New York. In the years that followed, the father and son team researched co-enzymes and the possibility that cancer could result from deficiencies, especially vitamins.

The Hunzas ate large amounts of organic apricots, but they didn't believe the fruit contained any substances that could fight cancer ... until they found out that the Hunzakuts also ate the kernels in organic apricot kernels. ; their particularity: we know that these almonds are very rich in nitrilosides. In addition, they are also found in almonds (almond trees), peach seeds, apple seeds (pectin), millet, bean sprouts, buckwheat, and also in other fruits and nuts, but in lower quantities. (Note for apricot kernels: only organic apricots from wild bitter almonds are effective.)

Dr. Krebs then defined that the active principle of nitrolosides was precisely in certain glycosides that they managed to extract. Finally, they applied for a patent for the process for producing the metabolite formed by these glycosides which they named after Laetrile, with a view to clinical use. This Laetrile was then cataloged Vitamin B17.

Apricot kernels biological simply:

It turned out that the Hunzakuts consume between 100 to 200 times more B17 than the average American, mainly due to the fact that they consume organic apricot kernel kernels, and also a lot of millet. Interestingly, a man's wealth there is measured by the number of apricot trees he owns. The most coveted food is the seed contained in organic apricot kernels, one of the most important sources of B17 on Earth. One of the first medical teams to study the Hunza was led by the world-renowned British surgeon, Dr. Robert McCarrison. Writing in the AMA Journal, January 7, 1922, he stated: “The Hunza have no known incidence with cancer. They benefit from an abundant harvest of organic apricots. They dry them under the sun, and use them in large part in their food ”.

Cyanide… This is why we haven't heard of vitamin B17:

It sounds so simple! The truth of this matter is that the Cancer Industry suppressed this information and even ordered that it be illegal to sell B17. The Medical Mafia has mounted scary campaigns with great success, based on the fact that vitamin B17 contains "deadly" amounts of cyanide, when it is not!

Here's why: Each vitamin B17 molecule contains one unit of hydrogen cyanide, one unit of benzaldehyde, and two units of glucose that are locked together and form a harmless synergy as often happens in natural products.

For hydrogen cyanide to become dangerous, it must be unlocked from the B17 molecule; however, this can only be done by an enzyme called beta-glucosidase, which is present everywhere in the human body in minute quantities, but on the other hand that is found in large quantities in cancer cells.

The result is all the more devastating for cancer cells as the benzaldehyde units unlock at the same time; but benzaldehyde which is already a deadly poison in itself, when it teams up with cyanide, becomes 100 times more deadly, cancer cells are literally disintegrated!

Is it safe for healthy cells?

It should be noted that in healthy tissues, another enzyme, rhodanesi, present in much greater quantities than the unlocking enzyme, beta-glucosidase, has the capacity to completely degrade both cyanide and benzaldehyde, in thiocyanate (a harmless substance), and salicylate (which is a pain reliever in the aspirin family). Interestingly, malignant cancer cells do not contain rhodanesi, which leaves them completely at the mercy of the two deadly poisons. This whole process is known as selective toxicity, since only cancer cells are specifically targeted and destroyed.

The hundreds of clinical studies conducted by many knowledgeable physicians around the world, including those led by Dr. Ernesto Contreras at the Oasis of Hope Hospital in Mexico, give us confidence that treatment with therapy B17 is harmless to normal cells (which is far from the case with chemotherapy). This is very bad news for the Cancer Industry. Organic apricot kernels are affordable to any wallet, given the sky-high prices for aggressive drug cocktails from chemotherapy.

Ingrédients: 100 % amande crue, non émondées* [* Produit issu de l’agriculture biologique.]

Average nutritional value per 100g:

Energy 634 kcal - (2620 kJ)
Carbohydrates: 1.50 g of which sugars: 1.08 g
Fat: 53.40 g (of which Saturated Fatty Acids 4.04 g, of which Monounsaturated Fatty Acids 32.4 g, of which Polyunsaturated Fatty Acids 14.8 g)
Protein: 25.4g
Salt: 0g
Fiber: 12.6g
Vitamin B17 laetrile: 0.810 mg (5.2%)
Vitamin B2: 108.00mg (65%)
Vitamin B9: 93.1 microgram (47%)
Vitamin E: 14.6 mg (122%)
Iron 3 mg (21%)
Copper 1.07 mg (107%)
Manganese 2.32 mg (116%)
Zinc 3.29 mg (33%)

Amygdalin was first isolated from bitter almond kernels in 1830. Amygdalin is a nitriloside, water soluble, essentially non-toxic, sweet compound found in over 800 plants. The richest source of Amygdalin is apricot kernel, but it occurs naturally in most fruit seeds, many herbs, and a variety of beans.
What is the B17?
B17, also known as amygdalin, is a substance naturally found in over 1,200 different foods, including the seeds of all kinds of fruits, such as apricots, plums, cherries, oranges, nectarines, apples and peaches, as well as many nuts. raw. Our natural B17 supplement is extracted from apricot kernel.
B17 sometimes referred to as vitamin B17 was the name given to the purified form of Amygdalin by a biochemist named Ernst Krebs T in 1952. It is a natural, non-toxic product found in over 1,200 foods.

40 avis / commentaires / témoignages sur “The health benefits of bitter apricot kernels"

  1. Pat Nice :

    excellent, je ne connaissais pas ce produit, il est facile à consommé et très efficace, c’est mon cancérologue qui m’en a parlé, c’est dire…

    • Alex :

      Bonjour, votre cancérologue connaitrait-elle des confrères à elle sur Lyon ou ses environs ? J’aurai besoin de conseil de médecin pour mon fils. Merci.

  2. Pink :

    Bonjour Pat de Nice,
    Je voudrais savoir si depuis que vous manger ces amandes, vous observer une amélioration de votre état ?

  3. Stalemate :

    Bonjour Rose,
    merci de vous inquiéter de mon état de santé, je suis enfin sorti d’affaire.
    j’ai pris des amandes d’abricot avec du lapacho,des feuilles de corossol, l’aloe vera en gélules et huile de baobab pendant 3 mois et demi et grâce à ce traitement naturel je n’ai pas eu besoin de faire de chimiothérapie pour mon cancer de la peau.
    D’après mon thérapeute, un traitement avec des produits naturels évite des rechutes souvent fatales, car on a aider le corps à ce défendre contre la maladie.
    j’ai de nouveau une vie normal

    • FATIMA AZZOUZ :

      Bonjour,
      Pouvez vous me préciser exactement les doses que vous a pris pour combattre votre cancer. J’ai mon frère qui a tumeur cérébrale en stade 4. J’aimerais qu’on essaie cette solution. Merci d’avance.

  4. Nadia Lyon :

    Effectivement suite à ma rechute du cancer du sein traité par chimiothérapie, j’ai voulu tester avec les produits naturels, et surtout pour ne pas avoir les effets secondaires encore une fois de chimiothérapie qui me détruisait le corps, je me suis traitée avec les amandes amères d’abricot associé avec la feuille de Graviola et la capsaïcine , et je suis maintenant sorti d’affaire en 3 mois

  5. Pauline Dijon :

    Je suis ravi de trouver ce produit sur votre boutique, Je l’acheter avant chez mon herboriste mais apparemment le lobby pharmaceutique est encore passé par là puisqu’il ne peut plus s’en procurer. Ces amandes amères associée à la feuille de Graviola m’ont déjà sauvé d’un cancer et et je n’avais pas l’intention d’arrêter mon traitement pour éviter la récidive. Merci aussi pour votre sympathie au téléphone et vos conseils
    Pauline de Dijon

  6. Claudine Montpellier :

    Excellent produit, et merci pour votre professionnalisme au téléphone, et pour les conseils par email

  7. K.hourri :

    Bonjour, dans les conseils d’utilisation vous préconiser 2 a 8 gélules le matin a jeun, peut on en prendre au cour de la journée sachant qu’on ne sera pas a jeun si on veut prendre le maximum de gélules préconiser a savoir 8 par jour? Où faut il prendre 8 gélules le matin a jeun?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      vous pouvez prendre vos gélules matin midi ou soir, car ce n’est pas des excitant, par contre il est préférable de les prendre 20 ou 30 minutes avant le repas, et ceci pour éviter que le produit ne stagne trop longtemps avec d’autres aliments dans l’estomac si vous les prenez pendant le repas, ou après le repas.
      si vous prenez vos gélules avant le repas elles seront plus facilement et plus rapidement assimiler
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  8. micheline :

    Bonjour quand vous dites 8 gélules elle doivent être prises en 1 seul fois où peut on les prendre en deux fois

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, vous pouvez prendre ces gélules en une fois ou en deux fois, cela n’a pas beaucoup d’importance, l’important c’est de ne pas les oublier, car avec les produits naturels c’est la régularité qui prime.
      Idéalement vous devriez les consommer avant le repas matin midi ou soir avec un verre d’eau l’estomac vide.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      c’est exactement le même produit, les gélules d’amandes amères d’abricot sont juste plus simple à consommer.
      Les gélules sont rempli de poudre d’amandes, à l’abri de l’aire la poudre ne s’oxyde pas, les propriétés thérapeutique sont donc les même.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  9. rocheorocheo :

    bonjour
    mon frere 68 ans après un cancer de la prostate opérée il y a un moment, a fait 7 seances de chimio pour en finir avec les cachets à vie. Durant ses seances il s est chopé une tumeur cancereuse de 2 cm dans un rein. 3 mois après il a repassé un scanner (la semaine dernière). La tumeur n a pas evolué et est est restée stable, le taux de psa a diminué mais des points noirs ont été detectés vers les os. Il doit faire une synthygraphie en fin de semaine.
    depuis deux mois, il a supprimé la viande et a fait des jeûnes intermittents et consommé le produit preconisé par le père Romano Zaro (miel, aloe arborescents et alcool).
    que me conseillez vous pour lui ?
    je vous remercie d avance

  10. françois :

    Bonjour
    Je me suis procuré ce produit hélas trop tard pour aider mon père. Le Docteur M Dogma insiste pour recommander très régulièrement des nettoyages de colon durant la cure de Laétrile. Ce produit aiderait drastiquement le corps à se débarrasser des toxines accumulées par la maladies et ses traitement radicaux, le nettoyage régulier du colon au café permettrait d’éliminer ces toxines, que le laétrile accumule dans le foie, le pancréas, les intestins et les reins.
    Je trouvais ce protocole un peu contraignant, quelqu’un parmi ceux qui ont utilisé ce produit (Nadia de Lyon; Pat de Nice où autre), pourrait il me dire si vous avez aussi pris tant de précautions avec. Merci

  11. Touzeau :

    Bonsoir
    J’ai un cancer stade 4,du colon découvert en mars2017 métastases ++,foie et poumons.
    Deux ans et demi de chimio là je suis lasse de ces traitements mais en forme ,de bons bilans sanguins mais un cancer qui ne régresse pas .
    Pas de douleurs.
    Que me conseillereriez vous
    Noyaux d’abricot ?
    Quel autre complément ?
    Je mange cétogène donc très très peu de glucides et je prends le traitement metabolique du Dr Schwartz.
    Et je prends le Realbuild de chez Beljanski pour stimuler le système immunitaire et ça fonctionne.
    Tout ça agit sur ma forme mais pas sur la régression du cancer.
    Alors si vous pouvez m’aider ce serait super car la chimio je n’en peux plus. Je vais finir le cycle mais après j’arrête ou diminue sérieusement les doses.
    Merci beaucoup pour votre aide
    Cordialement
    chantal Touzeau

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement les amandes amères d’abricot sauvage peuvent-être consommé tout au long de l’année en petite quantité pour prévenir des pathologies lourdes comme les cancers.
      vous pouvez prendre par exemple 5 amandes une fois par semaine ou deux amandes tous les 3 jours.
      L’important avec les produits naturels c’est la régularité et c’est aussi la variété des produits que vous consommez, un peu comme les fruits et légumes, il est conseillé de consommer même en toute petite quantité des produits naturels qui préviennent le cancer, car nous ne sommes pas tous égaux devant tel ou tel principe actif. Vous pouvez donc prendre en prévention du cancer des amandes amères d’abricot sauvage, des tisane de feuilles de Graviola corossol, des gélules de pissenlit, des gélules de curcuma, et de l’armoise annuelle en teinture mère en poudre en gélules.
      cordialement
      l’équipe du laboratoire biologiquement.com

  12. hupont.daniel :

    Bonjour. j’ai lu quelque part dans vos articles que l’on pouvais prendre jusque 50 amandes par jour sans être malade mais pas conseillé. ou puisje trouver cette ecriture sur votre site.j’aimerais le relire
    Cordialement

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci beaucoup pour votre message, c’est sûrement notre ami et partenaire Michel Dogna Qui vous a donné cette information.
      Effectivement il est possible de manger 50 amandes par jour si elles ne sont pas mangé en une seule fois, cela ne pose aucun problème de santé.
      Nous nous conseillons maximum 10 amendes par jour, car le plus important avec les produits naturels c’est la régularité et moins la quantité, le corps prend ce qu’il a besoin pour faire face à la maladie et élimine le reste par les voies naturelles.
      Il n’y a donc pas de problème de toxicité si vous consommez maximum 10 amandes par jour, les tests scientifiques sur la santé ont été fait avec 50 amandes consommé dans la journée, comme tous les principes actifs biologiquement très efficace, la concentration a son importance, si vous ne dépassez pas les doses prescrite, vous ne vous exposer à aucun danger.
      Au plaisir de vous servir
      Toute l’équipe du laboratoire biologiquement

  13. G.Faure :

    Bonjour,
    Mon epouse estcatteinte d’un lymphome non hodgkinien a larges cellules de niveau 4, agressif et refractaire.
    Elle suit un traitement de chimio R-Gemox et est hospitalisée.
    Je voudarais avoir un conseil pour qu’elke prenne de la B17 en gellules amandes d’abricot, quelle posologie?
    Peut-on prendre la poudre sans la gélule pour qu’elle n’ai pas à boire trop d’eau pour absorber lecproduit, elle a déjà d’autres docs allopathiques à prendre en plus?
    Merci pour tous vos conseils, et une reponse rapide.
    Cdlt.

  14. TARIC Brussels :

    depuis 4 ans on m’a déclaré 3 cancer, 3 grosseur donc qui sont cancéreuses, pour le moment ces grosseur ne gêne pas les organes aux alentours, j’ai donc refusé la chimiothérapie. Pour tout traitement j’ai pris des amandes amères et de la poudre Baomix, et je suis en pleine forme, je pense que si j’avais commencé le moindre traitement chimique je ne serai pas là à écrire ce message, merci

  15. brigitte :

    bonjour! je connais une jeune femme de 36 ans qui est atteinte d’un cancer du pancréas elle est actuellement a l’hopital elle est très faible pouvez vous me dire si les noyaux d’abricots peuvent vraiment l’aider a ce stade ! merci de me répondre rapidement!

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,Merci pour votre message, tous les produits naturels anti cancer sont efficaces à tous les stades de la maladie, Vous avez en tête de liste la teinture mère d’Armoise annuel Artemisia Annua, les feuilles de Graviola corossol, les amandes amères d’abricot sauvage, les racines de pissenlit, le curcuma et le lapacho.Dans un premier temps il faudrait renforcer le système immunitaire, pour permettre à la personne de retrouver sa vitalité, et idéalement quitter de le milieu hospitalier pour rentrer chez elle et se soigner. Pour cela nous vous conseillons de lui donner de la poudre de fruit de baobab Baomix, des feuilles de Moringa en gélules ou en poudre, et du Desmodium pour l’aider à drainer toute la chimie qu’elle a dû consommer pour son traitement, et qu’ils ont dû gravement abîmé son système immunitaire et sa flore intestinale.
      Le Desmodium va aussi beaucoup soulager son foie, c’est un des organes qu’il faut vraiment chouchouter, tout comme la flore intestinale, qui représente à peu près 1,5 kilos de votre masse corporelle, c’est donc pratiquement le poids de votre tête, vous comprenez alors l’importance de cet “organe”, et l’urgence de le revitaliser.
      C’est d’abord en renforçant son système immunitaire qu’elle va pouvoir combattre la maladie.
      CordialementL’équipe du laboratoire de Biologiquement

  16. Sophie Tourcoing :

    Merci pour la qualité de vos produits et pour la rapidité d’expédition, toutes mes amies trouvent leur bonheur sur votre site pour une meilleure santé
    Merci Biologiquement
    Sophie de Tourcoing

  17. FROM THE OVEN :

    C’est trés trés interessant ;Je découvre ce laboratoire ( biologiquement ) aprés une recherche sur la capsaïcine !

  18. BOYER :

    Bonjour,
    Ma mère a un cancer du colon avec métastase importante au foie. Elle suit une chimiothérapie depuis 1 an. Elle fait également toutes les 3 semaines environ une infection urinaire .Que me conseillez-vous comme traitement ? En vous remerciant

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, si votre mère suit une chimiothérapie depuis 1 ans, il ne faut pas s’étonner que son système immunitaire soit complètement détruit, vous ne devriez jamais accepter de prendre des traitements qui détruisent le système immunitaire, c’est la base même de la vie, et d’une bonne santé, surtout face à la maladie.
      Il est tout à fait normal dans ce cas-là qu’elle subissent des attaques virales en permanence. Elle devrait prendre pour renforcer son système immunitaire du curcuma en gélules, de la poudre de fruit de baobab et la poudre de feuilles de Moringa.
      Le cancer est un symptôme ce n’est pas une maladie, il révèle un dérèglement du métabolisme, les produits que nous venons de vos conseillers vont beaucoup aider votre mère dans ce sens.
      Il faut absolument qu’elle change soit son alimentation soit ses habitudes de vie (pas assez de mouvements du corps pour le système lymphatique), les traitements chimiques qu’elle avait, soit ses produits détergents pour la peau (douche) pour laver ces vêtements ou la maison, tout autant de facteurs de déclenchement du cancer.
      Pour régénérer son foie il lui faut absolument du Desmodium, et pour combattre les cellules cancéreuses elle pourrait prendre des racines de pissenlit en gélules, de l’Artemisia annua en teinture mère, des amandes amères d’abricot, et de la feuille de Graviola corossol.
      Au plaisir de vous servir
      Courage
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

  19. grandpapet59 :

    Bonjour
    Je viens de commander des amandes amères d’abricot.Sur votre paquet ,il est indiqué jusqu’à 8 amandes par jour.Faut- il les prendre en une seule fois ou fractionner les prises?A quel moment les prendre?
    Merci pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, effectivement si vous êtes face à la maladie vous pouvez même prendre jusqu’à 8 amandes par jour, vous pouvez les prendre en deux fois, matin et soir cela n’a pas d’importance car ce n’est pas un excitant.
      En médecine chinoise, la posologie recommandée s’étend de cinq à onze grammes par jour d’amande amère d’abricot.
      Michel Dogna, notre ami naturopathe, préconise par ailleurs de pulvériser soi-même les amandes. Côté posologie, voici ses recommandations :
      En prévention, sur la durée : trois amandes en poudre, au petit-déjeuner.
      En cure, en cas de problème : huit amandes en poudre matin et soir.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de laboratoire biologiquement.com

      • lyndamoun :

        Bonjour,
        Les médecins on détecté un cancer du poumon avec aussi ganglions il est hospitalisé pour une infection pulmonaire mais n a encore rien commencé pour son cancer, je voudrai commander des gélules de pissenlit, graviola, artemesia, et amande d’abricot n y a t il pas de contre indication à tout prendre en même temps ?
        Quelles sont les doses à préconiser et sur combien de temps ?
        Merci pour votre aide.

  20. ptitcock :

    Bonjour,
    Un ami soufre d une cirrhose alcoolique ancienne (arrêt alcool depuis 2 ans) qui dégénère en carcinome hepatocellulaire. Les amandes amères ne sont elles pas contre indiquées pour un foie malade ? À l inverse peuvent elles en plus d agir sur le cancer, aider à soigner la fibrose hépatique et régénérer les cellules détruites du foie? a Quelle dose les prendre par jour svp ? D avance merci. Cordialement.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le foie est la glande la plus volumineuse de l’organisme ce qui lui permet d’assurer un travail colossal indispensable à la vie. Notre foie est une usine de production, de transformation, une plateforme logistique, un centre administratif, et une station d’épuration ! Certaines de ses fonctions ne se reposent jamais (la science lui connaît jusqu’à 800 fonctions).
      Voici les produits indispensables pour la régénérescence du foie endommagé.
      Pour régénérer le foie, il existe un remède hépatique suprême, c’est le desmodium adscendens. Avec le Desmodium adscendens l’on obtient des résultats spectaculaires, le desmodium adscendens est vraiment l’allié du foie. Utilisée depuis fort longtemps par les praticiens africains de médecine traditionnelle, cette légumineuse se montre active dans le traitement préventif et curatif des affections hépatiques sévères, telles qu’hépatites virales et médicamenteuses, cirrhose, etc. En cas d’hépatite virale, on peut généralement observer une rapide normalisation du taux des transaminases hépatiques, en principe dès le premier mois de traitement. Dans des cas anciens, plusieurs mois peuvent être nécessaires, mais même dans des cas graves de ce type, on constate une rapide diminution du taux des transaminases. En fait, les différentes études menées jusqu’à ce jour n’ont jamais pu démontrer une action proprement antivirale du desmodium bio. De récents travaux montrent que les gélules de desmodium bio présente un effet protecteur et anti-inflammatoire marqué sur les cellules hépatiques humaines.
      Les principales indications cliniques sur les insuffisances hépatiques cellulaires portent :
      – Hépatite virale aiguë ou chronique en complément des thérapeutiques habituelles
      – Hépatite toxique (alcoolique…)
      – Hépatite médicamenteuse (CO, chimiothérapie…)
      – Hépatite auto-immune
      – Stéatose hépatique non alcoolique
      En médecine traditionnelle chinoise, on consomme quotidiennement les puissants antioxydants et polysaccharides présents dans la baie de goji séchée pour protéger et reconstruire le foie.
      Les graines de papaye contiennent des nutriments qui aident à guérir la cirrhose du foie. Broyez ou écrasez 5 – 6 graines de papaye et prenez-les avec vos aliments ou dans un jus, en particulier, le jus de citron. Vous devriez continuer cela pendant 30 jours. Par ailleurs, manger quelques graines de papaye régulièrement aide à détoxifier le foie et évite les maladies du foie.
      La vitamine E pour vous aider, elle viendra compléter ces actions. Composée de plusieurs fractions dont l’alpha-tocophérol est la plus importante. Antioxydante, elle agit en régularisant les troubles hormonaux déclencheurs des fibromes. Elle s’oppose à la fibrose en général et combinée aux plantes intensifie leur action. Elle assure la stabilité des structures cellulaires. Son action sur la fibrose a été documentée notamment lors fibroses dues à l’exposition aux radiations. Son absence de toxicité, même à forte dose et son efficacité en font un complément de choix dans le traitement des fibromes. L’huile de nigelle contient des acides gras, polyinsaturés, monoinsaturés et saturés. Elle est riche en acide oléique, en acide palmitique, en oméga 3 et en vitamine E, ce qui fait d’elle un puissant antioxydant. Elle aide par ailleurs à l’élimination des toxines et active la microcirculation sanguine.
      Le curcuma (Curcuma longa) est une plante vivace herbacée originaire du Sud de l’Asie. Très apprécié comme épice dans la cuisine indienne, on utilise généralement le rhizome (= tige souterraine) du curcuma en poudre dans les préparations phytothérapeutiques. Le curcuma contribue à stimuler la digestion, soulager les symptômes de la dyspepsie et traiter les ulcères gastroduodénaux, ainsi que les pathologies du foie. La médecine traditionnelle chinoise (MTC) et la médecine ayurvédique utilisent depuis plusieurs siècles le curcuma pour favoriser la sécrétion de la vésicule biliaire et ainsi faciliter la digestion. Les nombreuses vertus qu’on lui confère seraient en partie attribuables à la présence de curcuminoïdes dans la plante, des substances aux propriétés antioxydantes. L’efficacité des rhizomes du curcuma est officiellement reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Commission E dans le traitement des troubles digestifs (dyspepsie) tels que les douleurs abdominales dans la région de l’estomac ou du foie, les nausées ou vomissements, les sensations de lourdeur et les ballonnements. Un essai clinique mené auprès de 116 personnes atteintes de dyspepsie fonctionnelle a démontré l’efficacité du curcuma (250 mg (une gélule), 4 fois par jour) dans le soulagement des troubles digestifs. Le curcuma aurait également la capacité de protéger la muqueuse gastrique, contre le cancer, et d’empêcher la formation et de détruire la bactérie Helicobacter pylori, à l’origine de nombreux cas d’ulcères gastroduodénaux.
      Le pissenlit est une plante très dépurative qui aide à éliminer facilement les liquides retenus dans l’organisme. Pour cette raison, le pissenlit est également un grand allié de la circulation sanguine. Ce puissant tonique qui nettoie le sang favorise en outre la circulation sanguine.
      Le pissenlit est aussi connu comme «nettoyeur du sang». Cette vieille notion de «charge sanguine» peut être comprise par tous. De nombreux déchets sont véhiculés en circulation sanguine et doivent être éliminés rapidement par le foie. Lorsque le foie tourne au ralenti, le sang devient «sale». Le pissenlit, en activant le métabolisme de ces déchets au niveau du foie, peut nettoyer le sang.
      La feuille de Moringa oleifera pour traiter la fibromyalgie. Le Moringa est une plante à haute teneur en calcium qui combat la dégénérescence osseuse. Sa composition élevée en potassium aide donc à corriger le fonctionnement du cerveau et aussi à stimuler le système nerveux central. La feuille de moringa est également riche en flavonoïdes tels que la quercétine, idéale pour traiter l’inflammation du foie.
      Des études ont mis en évidence des pistes intéressantes concernant l’amande amère d’abricot. Une action anti-proliférative a été observée sur des lignées cellulaires de cancer du foie‌. Dans le cas des cellules de cancer pancréatique, le noyau amer semble activer une autre voie. L’amygdaline ou la vitamine B17 contenu dans les amandes amères d’abricot sauvage réduit les dommages inflammatoires dus à une insuffisance hépatique. Elle régule notamment les protéines liées à l’inflammation, et améliore la récupération du foie‌.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  21. saadya ansion :

    Bonjour,
    cela fait un mois et demi que je prend des amandes amères et j’attend de voir de résultats ; J’ai une question et j’aimerais avoir votre réponse: je met des cataplasmes de l’argile verte sur la tumeur dois-je arrêter de faire cela et de me contenter de prendre les amandes et les tisanes de l’artemisia?.

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, l’application de cataplasme d’argile verte sur la tumeur est tout à fait compatible et complémentaire avec un traitement naturel contre le cancer.
      L’argile est une terre volcanique naturelle utilisée à des fins curatives, c’est une source naturelle de minéraux et d’oligo-éléments (notamment silice, silicates d’aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse…) qu’elle renferme dans des proportions variables. L’argile désigne une grande variété de roches argileuses, qui peuvent être de différentes couleurs (verte, rouge, bleue, jaune, grise, blanc, brune, rose…) Sa couleur varie en fonction des oxydes de fer (limonite) qu’elle renferme.
      Riche en silice et en minéraux, l’argile verte est le médicament naturel à toujours avoir à la maison. Elle purifie, désinfecte, et soulage certaines douleurs.
      Faites des cataplasmes appropriés à base d’argile et de cire d’abeille avec de l’huile d’olive.
      Mettez l’argile verte (poudre ou morceaux) dans un bol (verre, terre-cuite ou bois ou à défaut porcelaine – PAS DE MÉTAL OU DE PLASTIQUE). Ajoutez de l’eau pour couvrir l’argile – couvrez le bol avec une plaque en verre, pierre, bois, ou porcelaine. Après 10 minutes, versez l’eau et laissez macérer l’argile pendant 90 à 120 minutes. Si l’argile est trop liquide ajoutez un peu d’argile en poudre. Prenez un grand mouchoir, un morceau de vieux drap ou de tissu similaire pour prendre l’argile nécessaire du bol.
      Mettez toujours un cataplasme d’abord sur le ventre – L’argile verte doit être en contact direct avec la peau. Formez un second cataplasme et appliquez-le sur l’endroit à guérir. Celui-ci peut être une blessure, une tumeur, un os brisé ou simplement un endroit douloureux.

      Le naturopathe français Raymond Dextreit du XXème siècle, soignait les tumeurs avec de l’argile verte. Son livre « L’argile qui guérit » présente plusieurs témoignages de personnes ayant vaincu le cancer et attribuant leur guérison à ce traitement naturel.

      Si la science se désintéresse à l’argile verte, c’est aux patients de la faire avancer ! Après tout, la Genèse nous raconte que Dieu créa l’être humain avec un peu d’eau et d’argile ( le nom Adam vient du mot Adama, qui signifie la terre en hébreu.) Et cette terre semble de nature à éveiller des pouvoirs autocuratifs lorsque nous absorbons ou l’appliquer en cataplasme. Ce matériau biblique n’est-il pas un cadeau divin, une sorte de panacée du terrain, une ressource thérapeutique inépuisable offerte aux êtres vivants.
      Certains témoignages, il est vrai, montrent que des personnes ont réussi à éradiquer leur cancer (ou d’autres maladies graves) grâce à l’argile (ou d’autres méthodes naturelles). Il est également vrai que certaines guérisons sont intervenues alors que la médecine classique condamnait ces personnes à une mort certaine.
      Pour les personnes qui font de la radiothérapie pour lutter contre le cancer, nous conseillons l’application d’argile verte en cataplasme au niveau local des rayons APRÈS la séance de radiothérapie, l’argile verte limitera les risques de brûlures et effets secondaires.
      Au cours de la maladie, il conviendra d’adapter l’alimentation au traitement suivi : chimiothérapie, radiothérapie, corticothérapie, hormonothérapie, antibiothérapie… À chaque situation correspond une alimentation particulière. Mais une fois le traitement terminé, il faudra revenir au régime méditerranéen que l’on complétera régulièrement par des cures de probiotiques (comme le fruit de baobab Baomix), de chlorophylle (comme la feuille de moringa) et d’argile verte afin de reconstituer la flore et la muqueuse intestinale, malmenées par les thérapies anticancéreuses.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  22. cathdelafontaine60 :

    A la lecture des sujets exposés, je suis vraiment touchée de vos réponses qui me parlent complètement. J’ai personnellement expérimentée les préconisations pour le cancer du sein et la maladie de Lyme. Merci à l’Equipe de Biologiquement.com, votre amabilité et vos explications sont claires et font du bien.

Leave a comment / comment / testimony

Your email address will not be published. Required fields are marked *