Fruchtfleisch Pulver Bio Baobab Baomix

Le fruit de baobab bio Baomix produit par Biologiquement

Der afrikanische Baobab (digitata Andsonia) leicht 20 Meter hoch und 12 Meter im Durchmesser erreichen und in der Regel lebt 500-1000 Jahre.

Seine charakteristische Gangart, ein großer Kofferraum und konische Zweige sehen wie Wurzeln in den Himmel zeigt, ist es die Bezeichnung „upside down Baum“. Sein Name stammt aus der arabischen Bedeutung hibab Frucht viele Samen getrunken. Tatsächlich enthält jeder seiner ovalen Frucht oft Hunderte von Samen. Er trägt auch den Spitznamen „Flaschenbaum“ wegen seiner bauchigen Rumpf weichen schlammigen Holz.
Heilige für mehrere Kulturen, es ist auch ein sprechender Baum, die unangemessene oder profanes Schneiden ist. Dies ist der typische Baum des trockenen tropischen Afrikas und das Emblem des Senegal.

Baobab ist in einer länglichen Form ca. 10 cm Durchmesser und 20 cm lang. Es enthält Samen mit einem weißlich Zellstoff beschichtet im Allgemeinen, kann aber gelb oder rosa sein. Um Geschmack angenehm herb, wie ihr Affen daher der Name „Affenbrot“. Dieser Brei wird für seine Ernährungs- und nützliche Eigenschaften in Afrika traditionell verbraucht. Sie geht in die Herstellung eines Getränks „Bouye Saft“, die wir Sie Anwendungen suchen.

Der Nährwert von Affenbrotbaum Pulpe von Früchten auf der Basis seiner hohen Calcium, Vitamin C und Ballaststoffen. Es enthält auch ein signifikant Vitamine der Gruppe B (B1 Thiamin, Riboflavin B2 oder B3 Niacin) und Aminosäuren. Es enthält auch Kalium (6-mal mehr als Bananen) und Mangan, ein wichtiges Antioxidans. Es ist auch eine qualitativ hochwertige präbiotischen (unterstützt die Darmflora) aufgrund seines hohen Gehalts an löslichen Fasern.
Das Baobab Zellstoffpulver ist ein Tonikum für alle in Betracht gezogen: Kinder, älteren Menschen, Sportler und ist besonders zu empfehlen Fitness und Vitalität zu erhalten!

Le fruit de baobab bio Baomix produit par Biologiquement
Die Affenbrotbaum Frucht hergestellt von organischen Baomix Biologisch

 

Zutaten:
100% Zellstoffpulver aus Affenbrotbaum Frucht * (Adansonia digitata). Gluten
* Produktion von Bio-zertifiziert durch Ecocert (FR-BIO-01).
Herkunft: Senegal.

Der Biologiquement.com Anbieter in Senegal befindet, hat mehr als 10 Jahren entwickelt, ein Unternehmen, das mehr als 300 Mitarbeiter beschäftigt und bietet Einkommen, um Hunderte von Züchtern in Senegal und Mali. Die Zusagen für die Arbeitnehmer mit Fair-Trade-Kriterien erfüllen, und alle Garantien lange unsere Fragen zu beantworten, um nicht die natürlichen Ressourcen auf Kosten der lokalen Bevölkerung zu nutzen. Im Gegensatz dazu hat sich die Entwicklung der Baobab in der Lebensmittel- und Kosmetikindustrie eine sehr positive Auswirkungen auf die lokale Wirtschaft.

Nährwerte: 100 g
Energiewerte: 175 kcal / 732 kJ
Protein: 3 g
Kohlenhydrate: 37 g
Fett:> 1 g
Calcium: 300 mg (30% RDA *)
Kalium: 2310 mg (120% RDA *)
Mangan: 1 mg (40% RDA *)
Eisen: 2 mg (20% RDA *)
Vitamin C: 295 mg (300% RDA *)
Diätetische Faser: 44 g (150% RDA *)
einschließlich löslicher: 22 g
* Empfohlene Tagesdosis.

Produkt ohne Gluten

Anfahrt:
Nehmen Sie 2 bis 4 Teelöffel rasiert täglich zu den Mahlzeiten.
Nur sehr wenige allergen, kein Gluten enthält, kann es durch Menschen mit Zöliakie verzehrt werden.

Das Baobab Fruchtfleisch Pulver für ihre ernährungsphysiologischen Vorzüge verwendet wird, trinken (nur mit Wasser gemischt, gesüßt zB mit Kokosblüten Zucker, deren vollen Karamell schmeckt perfekt würzigen Geschmack des Fleisches) . Es kann auch in Joghurts, Fruchtkompott oder Saft eingearbeitet werden.

In Senegal, ein traditionelles Getränk namens „Bouye“ aus Affenbrotbaum Zellstoff- und Zuckerpulver (in gleichen Teilen) und Wasser hergestellt. Ein Bouye Cocktail kann auch durch Zugabe Ananassaft, Milch und Orangenblüte erreicht werden.

4 avis / commentaires / témoignages sur “Fruchtfleisch Pulver Bio Baobab Baomix"

  1. schwarze ::

    Bonjour j’ai 34 ans et j’ai des fibromes qui m’empêche d’avoir des enfants, après avoir parcouru votre site, je voudrais savoir si le YAM sauvage et les graines de Nigelle peuvent m’aider à combattre ses fibromes et avoir enfin un bébé. Si oui quelle serait la cure à faire, sinon quels produits me conseillez vous?

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Les fibromes utérins, appelés aussi tumeurs fibromes, se caractérisent par des excroissances solides apparaissant dans l’utérus.
      Une des causes est un déséquilibre en œstrogènes et progestérone, mais d’autres facteurs peuvent exister comme le stress, l’excès de poids.
      Combattre un fibrome par le biais naturel, demandera du temps, mais le résultat en sera définitif.
      Pour combattre un fibrome, il convient en premier lieu de bien nettoyer le foie pour l’aider à évacuer un fibrome (utérin ou mammaire) de lui-même.
      En effet, les substances imitant l’œstrogène provenant des pesticides et des toxines environnementales peuvent être “coincées” dans le foie et favoriser la croissance des fibromes.
      je vous conseil pour cela le desmodium en gélules, la racine de pissenlit.
      Il faut aussi améliorer votre nutrition en évitant les protéines animales (les remplacer un maximum par les protéines végétales).
      Les femmes ayant des fibromes devraient réduire ou éliminer de leur alimentation la viande rouge, les produits laitiers, les œufs, le blé et gluten, soja, l’alcool et les aliments riches en sucre, en caféine et en gras saturés de leur régime alimentaire.
      Pour le traitement naturel du fibrome, je vous conseil d’associer aussi le yam, la maca, l’huile de nigelle et la feuilles de graviola corosol.
      Ces remèdes à base de plantes atténuent aussi efficacement les symptômes communs liés aux fibromes tels que les douleurs abdominales et les saignements abondants.
      Enfin consommez des aliments et les plantes riches en vitamine C, complexe vitaminique B, zinc, magnésium et fer.
      Je vous conseil donc la poudre de baobab bio Baomix pour cela, et en plus c’est un fruit qui fortifie aussi à la résistance au stress.
      Éviter la caféine, l’alcool, les graisses et les aliments transformés et faites régulièrement de l’exercice.
      Au plaisir de vous servir
      David Hervy responsable de http://www.biologiquement.com

  2. christiane PALLEJA :

    bonjour , tout d’abord un grand merci pour votre site et vos produis. mon compagnon a eu ses marqueurs du cancer qui ont énormément baissé en seulement deux mois de traitement avec vos plantes! hallucinant! merci encore! une vrai mine d’or votre site ! Félicitations!
    Pourriez vous me dire s’il est possible de détoxifier un bébé de la vaccination avec vos plantes ? J’en doute vu qu’il a que 4 mois mais je me permets de vous poser la question?

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      voici les plantes et conseils pour se détoxifier des vaccins.
      Alors qu’aucun médicament ne peut être diffusé au niveau public sans AMM (autorisation de mise sur le marché), les vaccins en sont dispensés. L’industrie pharmaceutique n’est même pas obligée de déclarer avec précision tous leurs composants.
      Imaginez que subitement, une loi dispense les acteurs des chaines alimentaires diffusées dans les supermarchés de marquer sur les emballages la composition des produits et les traitements qu’ils ont reçu. Continueriez-vous à acheter ces produits les yeux fermés en toute confiance ? Mieux, si la loi vous interdisait d’acheter vos produits alimentaires ailleurs que dans les supermarchés, que feriez-vous ? Rien ? Or c’est exactement ce à quoi, vous êtes en train de vous soumettre avec les vaccins.
      Aujourd’hui, presque tout le monde sait que ces doses de vaccin contiennent du mercure, des composés d’aluminium, du formaldéhyde, de la nanotechnologie, des séquences de virus dangereux, etc. ! Par exemple, le formaldéhyde qui était anciennement un composant des vernis pour le bois a été interdit parce que les vapeurs du bois verni inhalées dans les chambres à coucher sont très nocives pour la santé… Mais pour nos enfants, il n’y a aucun problème à inoculer dans leur sang un tel poison ?
      Toutes les statistiques sérieuses et indépendantes convergent pour conclure que les enfants qui ont échappé au rouleau compresseur vaccinal (grâce à des parents intelligents, ou de classe sociale élevée) bénéficient d’une santé plus robuste et de meilleures défenses immunitaires.
      Les études les plus récentes indiquent que la multiplication et la généralisation des vaccins est liée intimement avec l’augmentation mondiale des maladies chroniques plus ou moins dramatiques qui sont dues à un dérèglement à vie du système immunitaire.
      En fait, le système immunitaire d’un nouveau-né ne ressemble pas du tout à celui d’un adulte ou même à celui d’un petit enfant. Au lieu de combattre les envahisseurs, il les accueille. La chose est logique parce que le fœtus dans le ventre de sa mère doit être en mesure d’accueillir tout ce qui passe au travers du placenta. Or, aussitôt la naissance, le système immunitaire qui acceptait toutes les substances étrangères, se met à les rejeter. Il faut environ six mois après la naissance pour que ce processus soit terminé – C’est en outre le temps minimum avant que le bébé soit sevré du sein de la mère, et pendant lequel il profite ainsi de ses défenses immunitaires. Voilà pourquoi les vaccins auraient, parait-il, tendance à mal fonctionner chez les nouveau-nés.
      Dans un monde parfait, les enfants n’auraient pas besoins d’être détoxifiés. Leur énergie vitale suffirait à les libérer au fur et à mesure des déchets cellulaires normaux produits par leur propre organisme et ils se porteraient magnifiquement bien. Or dans ce monde parfait, les enfants naîtraient tous naturellement loin de la médicalisation actuelle, ils pratiqueraient le peau à peau toute la journée et resteraient près de leur maman 24h/24, ils seraient allaités pendant trois ans, mangeraient 100% bio, et surtout, ils ne seraient pas vaccinés!
      L’enfant moderne a donc besoin d’un petit coup de pouce pour aider son organisme à s’auto-nettoyer et pour grandir bien droit, libre de tous les poisons qui rôdent autour de lui dès sa conception. Certains enfants s’en tirent mieux que d’autres, il en est ainsi. Mais ne vous en voulez pas si vous avez accouché par césarienne, donné des biberons de lait de vache, bourré votre enfant d’antibiotiques au moindre toussotement et vacciné contre toutes les maladies du monde. A l’impossible nul n’est tenu, et l’on ne peut faire un choix éclairé lorsque l’information n’est pas encore arrivée jusqu’à nous. Il n’est jamais trop tard pour offrir à son enfant une santé éclatante et lui construire une immunité au top, de bonnes habitudes et un terrain propre et vital qu’il gardera toute sa vie d’adulte.
      Voici la liste des produits* que l’on peut retrouver dans un vaccin et que l’on préférerait ne pas garder dans son organisme:
      Sulfate d’ammonium (substance toxique)
      Beta-Propiolactone (substance toxique et cancérigène)
      Levures génétiquement modifiées, ADN bactérien ou viral d’animaux
      Latex (grand allergène pouvant conduire à des chocs anaphylactiques)
      Glutamate de sodium (substance neurotoxique et mutagène)
      Aluminium (substance susceptible d’induire des désordres neurologique cf. Maladie d’Alzheimer)
      Formaldehyde (substance toxique et cancérigène utilisée dans les panneaux de bois agglomérés)
      Micro-organismes (virus ou bactéries vivants ou tués ou leurs toxines)
      Polysorbate 80 (substance cancérigène)
      Tri Butylphosphate (substance toxique)
      Glutaraldehyde (substance toxique responsable de malformations néonatales chez les animaux d’expérimentation)
      Gélatine (peau de veau et de bovins déclenchant des réactions allergies)
      Gentamycine de la Neomycine et de la Polymyxine B (substance toxique et antibiotique)
      Mercure (agent conservateur régulièrement utilisé dans les vaccins de première génération)
      Phenol et du Phenoxyethanol (substance antigel déréglant la réponse immunitaire)
      Cellules humaines (fœtus avortés) et animales
      Voici les produits autorisé pour la détoxification des vaccins pour un enfant en dessous de 12 ans :
      Appelée corossol, graviola, sapotille ou encore guanabana selon les pays, une seule et même plante se cache derrières ces appellations : l’Annona muricata, de la famille des Annonaceae. Toutes les parties de l’arbre sont utilisées : feuilles, fleurs racines, graines, fruits, écorce. Très prisée, la pulpe blanche de ses gros fruits hérissés d’excroissances, au goût de litchi, est consommée sous forme de jus de fruit, de smoothie, de beignets ou de sorbet. Le fruit du corossolier (l’arbre est parfois appelé Graviola ou Guanabana) est un aliment riche en vitamines, en minéraux, en acide aminés et en alcaloïdes. Il est également plein de glucides (surtout du fructose), ce qui en fait une source nutritionnelle très appréciée par les populations locales. Sa composition peut se décomposer ainsi (source) : protéines, de la vitamine C, glucides, fibres, magnésium, du potassium, de la vitamine B1, de la vitamine B2, du Fer, du Phosphore… Avec de tels éléments, le fruit est capable d’agir sur l’organisme de différentes façons : c’est un puissant diurétique, il joue un rôle dans la réduction de la tension, il aide à stabiliser le taux de sucre dans le sang, il agit comme un aliment detox en boostant les capacités du foie, il facilite le transit et agit comme un antispasmodique.
      De plus vous devez aussi consommer au quotidien de la poudre de fruit de baobab Baomix car elle aide à favoriser la synthèse du collagène et donc la santé des vaisseaux sanguins. Le fruit du baobab contribue à une circulation sanguine normale dans le corps humain en aidant à conserver l’élasticité des vaisseaux sanguins, par cette action, il contribue aussi à détoxifier le corps. Afin de restaurer la flore intestinale et l’équilibre du système immunitaire, les pro-biotiques de la poudre de fruit de baobab revêtent une importance extrême. Ils sont essentiels si un enfant a connu une réaction indésirable à un vaccin (comme l’eczéma, les infections de l’oreille, l’arthrite, le diabète, les maladies gastro – intestinales, etc.).
      Une fois toutes ces toxines remises en circulation, il faut les faire sortir! Les portes de sortie de l’organisme sont appelées les émonctoires. Il s’agit des reins, de la peau, des poumons et du couple foie/intestins.
      Veillez à ce qu’il pratique une activité physique en plein air et prenez plusieurs fois par jour un temps pour lui apprendre à respirer afin de libérer ses poumons. Adoptez le brossage à sec et le massage pour soutenir les fonctions d’élimination de la peau. Surveillez de près le transit de votre enfant, proposez du pollen frais ou du psyllium s’il souffre de constipation. Proposez de l’eau en grandes quantités pour aider les reins à éliminer les déchets et offrez chaque soir une bouillotte bien chaude à poser sur le foie de votre enfant pendant qu’il se détend pour la nuit.
      Encouragez votre enfant à boire beaucoup d’eau faiblement minéralisée comme la Mont Roucous ou la Rosée de la Reine. Les eaux faibles en teneur minérales sont plus à même de détoxifier l’organisme par phénomène d’osmose: les déchets contenus dans le corps seront attirés par l’eau à densité très faible. Elle se chargera ensuite des toxines qui seront ensuite éliminées par les urines. Si votre enfant a l’habitude des jus de fruits ou sodas et a du mal à boire de l’eau, ajoutez quelques gouttes de jus de citron et un peu de miel cru au départ puis diminuez petit à petit les quantités.
      Pour détoxifier un enfant au dessus de 12 ans ou pour un adulte :
      Grâce à tous ses micronutriments, ses antioxydants, mais aussi à sa concentration en chlorophylle et en acides aminés comme la méthionine, la feuille de moringa est idéal pour détoxifier les cellules de l’organisme sans perdre en nutriments. Pour rappel, la méthionine entre dans la composition des protéines et ne peut être obtenue que par l’alimentation. « Très répandu dans le monde végétal, ce pigment a des vertus considérables sur la purification de l’organisme, poursuit notre expert. La chlorophylle, qui donne aux végétaux leur belle couleur verte, favorise ainsi la détoxification des cellules de l’organisme et fait partie intégrante des cures détox. » Le moringa est aussi très riche en micronutriments. « La poudre de feuille renferme protéines, glucides et bons acides gras, notamment des oméga-3. Elle apporte aussi des vitamines (C, E et provitamine A), de nombreux minéraux (calcium, fer, potassium), des polyphénols et des fibres. »
      Aussi les graines de Moringa ont des actions dépolluantes. Elles sont même employées pour purifier l’eau dans certaines parties de l’Afrique. Présentes dans les formules de nombreux soins antipollution ou détoxifiants, elles ont la capacité de limiter l’adhérence des microparticules polluantes, de favoriser leur élimination, et de lutter contre les radicaux libres. Les graines de moringa en gélules doivent leur action dépolluante à une protéine connue pour éliminer les bactéries. En Afrique, elles sont même employées pour purifier l’eau. Cet actif est présent dans les formules de nombreux soins antipollution ou détoxifiants. Avec un triple objectif : limiter l’adhérence des microparticules polluantes, favoriser leur élimination (un peu comme un purificateur d’eau) et, enfin, lutter contre les radicaux libres.

      Le Desmodium est une plante sauvage et vivace originaire d’Afrique de l’Ouest. Elle est également très répandue en Amérique latine, au Pacifique et dans les zones équatoriales humides. Il s’agit d’une plante grimpante qui s’enroule autour des troncs des cacaoyers ou des palmiers à huile. Le Desmodium a été introduit en France dans les années 1970 par les docteurs Pierre et Anne-Marie Tubéry. Les chercheurs se sont alors penchés sur les vertus intéressantes de la feuille. Ils ont mis en évidence que le Desmodium aidait à la protection du foie et à son bon drainage. Si vous ne souffrez pas d’une maladie hépatique, il peut s’avérer tout de même judicieux de donner un coup de fouet à votre foie. En effet, le ralentissement de son fonctionnement peut se manifester par une fatigue inhabituelle, parfois associée à une diminution d’appétit ou un inconfort digestif. Le Desmodium se prête alors parfaitement à un programme de détoxification car il stimule les fonctions de drainage hépatique. Ainsi débarrassé de ces toxines, votre foie pourra se remettre sereinement au travail.

      Le pissenlit est une plante médicinale très utile pour nettoyer l’organisme, puisqu’il purgera tout en éliminant les toxines accumulées par une mauvaise alimentation, de mauvaises habitudes, le sédentarisme, etc. Il sera tout particulièrement bien adapté aux personnes qui souffrent d’hypertension, de la goutte, de problèmes cutanés puisque le pissenlit contient, entre autres, des vitamines A, B et C, des acides foliques (ou B9), du fer et des tanins.

      Le Lapacho permet d’éliminer les toxines, de stimuler le Système Immunitaire, de soulager l’asthme. Il est utilisé en phytothérapie. Le lapacho contient du potassium, du calcium, du fer, du baryum, du strontium et de l’iode, mais pas de caféine. Il contient aussi un puissant antibiotique, le lapachon. Quand les organes sont surchargés, il faut se détoxifier. C’est-à-dire quand la quantité de toxines est supérieure à la capacité d’élimination. Il devient alors indispensable de se débarrasser de tous ces déchets, pour cela le lapacho et le desmodium sont excellents. D’importance fondamentale, le nettoyage de notre terrain reste une des règles de base de l’hygiène de vie, chère aux naturothérapeutes. Indispensable en cas de problème physique, la cure de désintoxication est conseillée régulièrement à tous les changements de saison, en particulier à l’automne et au printemps. 5 organes-filtres, appelés émonctoires, se répartissent l’élimination de nos déchets et toxines, en fonction de leur composition : le foie, les intestins, les reins, les poumons et la peau.

      Les graines de papaye bio sont utilisées pour guérir les dommages au rein pendant le processus de filtrage. En mâchant des graines ou en les prenant en gélules, les produits chimiques médicinaux importants présents dans la graine atteignent directement la circulation sanguine et augmentent l’efficacité du traitement 50 fois.
      Il éradique facilement les toxines produites pendant le métabolisme dans tout le corps et excrète les toxines par l’urine. La carpaine est un alcaloïde présent dans les graines de papaye qui détoxifie les toxines en fabriquant un chélate facilement excrété.

      Véritables vecteurs de détoxification naturelle, certaines des molécules du thé vert en gélules agissent ainsi tels des pièges à l’encontre des radicaux libres et engendrent une diminution du stress oxydatif, principal responsable du vieillissement des cellules. Un autre élément à souligner est l’effet positif des composés chimiques amers et de polyphénols du thé sur le foie. Le thé vert ainsi que la poudre de thé vert Matcha ont un puissant effet detox sur le foie. En Chine, c’est une règle domestique ancestrale que chaque maison doit avoir un bon thé amer à disposition.

      Le Café Vert va permettre l’élimination de toutes les toxines, acides, produits chimiques, pesticides, métaux lourds et polluants, qui empêchent le bon fonctionnement des organes. Le Café Vert en gélules renforce très efficacement l’action des organes digestifs et éliminatifs importants pour la détoxination. Il améliore ainsi le fonctionnement des reins, des intestins, du foie, de la vessie, et de l’estomac, pour augmenter l’élimination des principaux produits néfastes. La poudre de Café Vert en gélules renforce très efficacement l’action des organes digestifs et éliminatifs importants pour la détoxination. Il améliore ainsi le fonctionnement des reins, des intestins, du foie, de la vessie, et de l’estomac, pour augmenter l’élimination des principaux produits chimiques toxiques.

      Aussi, le jeûne active un mécanisme de nettoyage et de recyclage cellulaire, appelé autophagie. Il permet en quelque sorte de se débarrasser des structures cellulaires non indispensables ou en mauvais état, ou encore infectées par des virus ou autres micro-organismes, et de les réutiliser à bon escient ou pour aider le corps à éliminer les agents infectieux.
      Le jeûne consiste en un arrêt total d’alimentation, avec maintien ou non d’une consommation d’eau.
      Le jeûne est sans doute l’une des plus anciennes approches d’autoguérison. Même dans la nature, les animaux cessent instinctivement de manger quand ils sont malades ou blessés. Le jeûne complet consiste à s’abstenir de tout aliment (solide et liquide), à l’exception de l’eau, pendant une période plus ou moins longue dans le but de reposer, détoxiquer et régénérer l’organisme.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Baomix Biologiquement

Hinterlassen Sie einen Kommentar / Kommentar / Zeugnis

Ihre Email-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *