Fruit du corossolier, le corossol bio est connu spécialement pour sa saveur unique et son apport nutritionnel très important. Appelé également Graviola ou Guanabana, le corossolier pousse dans les régions tropicales d’Afrique, d’Amérique (Amazonie) et d’Asie.

Il faut dire que la nature n’a pas fini de nous surprendre avec tous les bienfaits qu’elle nous apporte. Bien plus qu’un fruit, le corossol bio est réputé pour sa myriade de propriétés médicinales. Mais, mis à part le goût délicieux de son fruit, le corossolier peut être utilisé pour divers traitements thérapeutiques. On peut notamment utiliser ses feuilles, son écorce, sa racine ainsi que les pépins de son fruit pour prévenir et traiter diverses maladies!

1- Traitement plus puissant que la chimio thérapie

Les feuilles du corossol bio peuvent éliminer de nombreuses cellules cancéreuses. En effet, le traitement du cancer avec les feuilles de corossol bio serait 1 000 fois plus efficace que la chimiothérapie !

D’ailleurs, une étude in vitro a prouvé son efficacité antiproliférative et sa capacité à détruire l’apoptose à une vitesse grand V. De plus, le traitement est sans effet secondaire et beaucoup moins cher que la chimiothérapie.

La tisane ou décoction de feuilles de graviola corossol est un anticancer naturel
La tisane ou décoction de feuilles de graviola corossol est un anticancer naturel

Pour ce faire, faites bouillir de l’eau et mettez-y quelques feuilles de graviola corossol bio. Vous obtiendrez alors une solution verte que vous laisserez refroidir pendant quelques minutes. Une fois refroidi, vous pouvez boire votre tisane de feuilles de corossol bio.

2- Pour traiter une infection urinaire

La tisane et décoction de feuilles de corossol bio peut également guérir les infections urinaires en détruisant les bactéries présentes dans les organes du système urinaire (vessie, reins, canaux urinaires).

3- Pour soulager le rhumatisme

Vous pouvez utiliser les feuilles de corossol bio pour alléger la douleur causée par le rhumatisme. Pour ce faire, écrasez les feuilles dans de l’eau bouillante, puis appliquer deux fois par jour la pâte sur la partie enflée de votre corps pour soulager la douleur.

4- Efficacité contre la goutte

En consommant régulièrement la tisane de feuilles de corossol bio, vous pouvez évacuer l’acide urique accumulé dans votre sang. Par ailleurs, les feuilles peuvent être utilisées comme un cataplasme sur la partie touchée pour soulager les douleurs liées à la maladie.

Mot clé : feuille de corossol mode d’emploi, comment preparer les feuilles de corossol, comment faire une infusion de feuille de corossol, feuille de corossol posologie, témoignage corossol et cancer, feuille de corossol et insomnie, comment manger le corossol contre le cancer, comment secher les feuilles de corossol, comment utiliser la poudre de corossol, comment preparer les feuilles de corossol, comment faire une infusion de feuille de corossol,
comment preparer les feuilles de corossol, feuille de corossol mode d’emploi, temoignage des feuilles de corossol,
feuille de corossol et insomnie, feuille de corossol posologie, comment secher les feuilles de corossol, feuille de corossol et hypertension, feuille de corossol et diabete, feuille de corossol posologie, témoignage corossol et cancer.

12 Commentaires sur “Les feuilles de graviola corossol bio peuvent détruire de nombreuses cellules cancéreuses

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      voici les produits naturels que nous vous conseillons pour le traitement naturel de la leucémie.
      – La spiruline en gélules
      Dans leurs recherches sur la leucémie, les scientifiques et chercheurs chinois ont montré que la phycocyanine agissait sur la production des cellules souches qui sont à la base de la formation sanguine. La spiruline permet de normaliser le nombre de globules blancs (leucocytes) et d’empêcher l’évolution de la maladie. La médecine actuellement a souvent recours à la greffe de moelle pour normaliser cette production de globules blancs, alors que la phycocyanine peut agir en amont et éviter une intervention aussi lourde. Cette action sur les cellules souches apporte de grands espoirs dans le traitement de la leucémie.
      – l’Aloe Vera en gélules
      Ceci est un meilleur remède naturel pour la leucémie qui sert de excellente purificateur de sang. Certaines études scientifiques ont également montré que Aloe Vera sert aussi détoxifiant de sang.
      – La curcumine du curcuma bio en gélules
      La curcumine est un constituant de curcuma qui est très efficace dans le traitement de la leucémie. Il a la propriété anti-cancer qui tue tous les types de cellules cancéreuses provoquant. Cette induit une apoptose qui est l’auto-destruction de cellules cancéreuses provoquant. D’où la curcumine sert remède naturel pour la leucémie.
      – Le Thé Vert bio en gélules
      Utilisation de thé vert est un traitement très simple et efficace pour guérir la leucémie. Il contient un composé appelé catéchine qui arrête le la prolifération des cellules cancéreuses et induit l’apoptose. Consommer du thé vert avec le curcuma produit des résultats efficaces.
      Chercheurs de la clinique Mayo ont découvert qu’un composant dans le thé vert aide à tuer les cellules de la leucémie plus courante aux États-Unis.
      La recherche à l’aide de cultures de cellules de laboratoire montre qu’une composante du thé vert, connu sous le nom épigallocatéchine-3-gallate (EGCG) [epi-gallo-cat-ekin-3-gal-ate] aide à tuer les cellules leucémiques en interrompant les signaux de communication dont ils ont besoin pour survivre.
      – Le Ginseng en gélules
      Le ginseng est un composé très efficace qui a la propriété anti-leucémie qui se bat contre le cancer. Il empêche non seulement la leucémie, mais aussi détruit les cellules leucémiques.
      – La feuille de graviola corossol
      Cette plante qui est originaire de Chine, est utilisé dans le traitement de divers types de cancer. Dans les cas de leucémie, elle favorise l’apoptose. En Chine, elle est utilisé en tant que manière traditionnelle de traitement du cancer. Ceci est le remède naturel compétents pour la leucémie dans ce pays.
      – La Mûres blanche
      Ce type de fruit qui a des propriétés antioxydant à hauteur de 40% est efficace dans le traitement du cancer. Ce cancer guérit par affectant les cellules cancéreuses et des gènes qui sont responsable du cancer.
      – La racine de pissenlit
      La racine de pissenlit a été utilisé en Chine depuis des siècles pour certains types de cancers( leucémie ), des problèmes de foie, de rein et lacunes.
      Les extraits de racine de pissenlit sont cytotoxique pour les trois types de cellules de leucémie humaine testées, tuant jusqu’à 96 % des cellules LMMC.
      – L’écorce de lapacho
      Lapacho est un arbre que l’on retrouve dans la jungle de l’Amérique du Sud. C’est le seul arbre de ces régions qui est complètement immunisé contre les infections provenant des champignons, c’est pourquoi on l’utilise avec succès pour toutes les infections fongiques (Candida Albican), parasitaires, bactériennes et virales. Selon des rapports provenant des Indiens Incas d’Amérique du Sud, l’écorce interne du Lapacho a été utilisée depuis des siècles pour traiter le cancer et une foule d’autres maladies. Selon des experts en remèdes exotiques traditionnels, on ne devrait pas penser que les capacités du Lapacho se limitent au cancer, il a prouvé son efficacité pour éliminer les radicaux libres, diminuer la douleur et l’inflammation lors de problèmes rhumatismaux et arthritiques. De plus, il contient seize quinones qui se sont avérés efficaces dans le traitement de l’anémie, la leucémie, la maladie de Hodgkin, la maladie de Parkinson, l’artériosclérose, les problèmes gastriques, colite, polypes, les inflammations du système reproducteur, leucorrhée, cystite, prostatite, et les problèmes cutanés tels que lupus, eczéma et psoriasis.
      – Les graines de nigelle
      Des chercheurs malaisiens ont noté dans une étude de 2013, qui il y a un intérêt croissant pour l’utilisation de composés naturelle de la médecine traditionnelle qui ont un potentiel anti-cancer. Nigella sativa est l’une des plantes les plus largement étudiées. Cette plante annuelle pousse dans les pays riverains de la Méditerranée et de l’Inde.
      La thymoquinone est un principe actif isolé de Nigella sativa. L’effet anti-cancer de la thymoquinone, par l’induction de l’apoptose résultant d’un dysfonctionnement mitochondrial, a été évaluée dans une lignée cellulaire de leucémie aiguë. Les chercheurs ont constaté que le traitement des cellules leucémiques avec la thymoquinone encourage l’apoptose résultant une la mort cellulaire. Ces résultats indiquent que la thymoquinone de graines noires pourrait être un agent prometteur pour le traitement de la leucémie.
      – L’armoise
      De précédentes recherches portant sur des cellules leucémiques ont donné des résultats marquants. Elles ont été éliminées en seulement huit heures. La concentration en fer des cellules leucémiques pourrait expliquer ces résultats. Elles peuvent, en effet, avoir une concentration en fer 1 000 fois plus élevée que des cellules normales.
      L’activité anticancéreuse de l’artémisine a été également testée contre 55 lignées cellulaires cancéreuses au National Cancer Institute des États-Unis. L’artémisine était plus active contre les lignées de cellules de leucémie et de cancer du côlon. Plus prometteur encore, la forte activité de l’artémisine contre des lignées de leucémie résistantes aux médicaments. D’autres lignées de cellules cancéreuses indiquant une certaine réaction à l’activité de l’artémisine incluaient le mélanome, les cancers du sein, de la prostate, des reins et du système nerveux central comme le glioblastome et le neuroblastome.

      Tous ces produits sont disponibles sur la boutique http://www.biologiquement.com
      Au plaisir de vous servir
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement.com

  1. bourlier says:

    bonjour,
    j ai fait un bilan complet et mon TSH n est pas bon, je dois refaire un controle dans 3 mois. je dois aussi aller voir un cardiologue .
    que me conseillez vous en attendant, j ai 51ans donc les inconvenients de la ménopose qui commencent…..retention , fatigue, nervosite, angoisse, stress…..
    merci en attendant vos conseils

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      la feuille de graviola corossol peut équilibrer ces disfonctionnement dû à l’âge, mais nous vous conseillons de l’associer à la maca bio en poudre ou en gélules.
      La maca originaire du Pérou est riche en vitamines, en minéraux et en acides aminés.
      Connue comme étant « la plante de la ménopause », la maca a des propriétés tonifiantes et lutte contre la fatigue et la baisse d’énergie.
      Dans le cas de syndrome prémenstruel, cette plante permet de réguler les troubles menstruels et de lutter contre la sécheresse vaginale.
      En tant qu’alternative naturelle à l’hormonothérapie, la racine de Maca biologique joue un rôle de stimulant hormonal et prévient l’apparition des bouffées de chaleur et autres symptômes de la ménopause.
      Ce qui est surprenant à propos de la racine de Maca biologique, c’est qu’elle contient des substances naturelles qui stimulent l’hypothalamus et la pituitaire; stimulant alors les ovaires, et la thyroïde pour les rajeunir; ainsi, certains médecins conseillent la maca pendant la :
      Préménopause : la racine de Maca biologique est utilisée avant la ménopause pour combattre les symptômes liés à la préménopause. Les femmes qui ont un cycle menstruel irrégulier l’utilisent pour corriger le cycle normal ; ainsi, la racine de Maca biologique combat efficacement les sautes d’humeur, la sécheresse du vagin, et la baisse du désir sexuel. Les femmes qui sont dans la préménopause, ont besoin en général d’une dose moindre (environ 1500 MG, 1 petite cuillère de poudre de maca bio ou 4 gélules) pour pouvoir diminuer les syndromes prémenstruels liés au déséquilibre hormonal. Les femmes, qui commencent déjà à prendre la racine de Maca biologique pendant leur pré ménopause, se plaignent moins au début et pendant la ménopause.
      Ménopause: la racine de Maca biologique peut être une alternative sûre et naturelle pour l’hormonothérapie substitutive (HTS). En premier lieu, les femmes ont besoin d’une dose élevée pour combattre les effets désagréables de la ménopause (comme la sécheresse vaginale, la peau sèche, les bouffées de chaleur et transpirations, etc). La femme à ce stade doit prendre environ 2500-5000 MG (une cuillère de poudre de maca bio par jour ou 6 gélules). Aucun produit n’est la panacée universelle, mais les résultats de la racine de Maca biologique sont étonnants. Beaucoup de femmes éprouvent déjà un soulagement après la première semaine et ensuite, les symptômes liés à la ménopause ne font que diminuer. Les médecins qui conseillent la prise de maca pendant cette étape sont de plus en plus nombreux.
      Post-Ménopause : les femmes qui sont dans la post-ménopause devraient prendre une dose mineure de racine de Maca biologique aussi. L’usage de racine de Maca biologique peut être bénéfique, parce que la racine de Maca biologique ralentit le processus de vieillissement, garde la peau jeune, et a un effet préventif contre la sécheresse du vagin et l’atrophie. La racine de Maca biologique renforce aussi les os, étant riche en minéraux comme par exemple le calcium et le fer. Pour cette raison, la Maca est utilisée pour combattre l’ostéoporose, pas seulement au Pérou mais également partout dans le monde de nos jours.
      Au plaisir de vous servir

  2. lise says:

    j’ai un problème d’hypothyroidie Est-ce que la racine de Maca pourrait aider ? Egalement dépression et très fatiguée que pourrais-je prendre svp merci.
    Cordialement,
    lise

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      Les utilisations médicinales et nutritives de la moringa concernent: l’anémie et la dénutrition, les douleurs inflammatoires et arthritiques, l’asthme, les problèmes cardiaques et la haute pression, digestifs et intestinaux, les maux de tête, les pierres aux reins, la rétention de liquides, les infections bactériennes, virales, parasitaires et fongiques et les troubles de la thyroïde. Et bien plus …
      La feuille de moringa exerce une action régulatrice sur la glande thyroïde. Et des études in vivo on démontré qu’un extrait au méthanol de la feuille aurait des effets protecteurs contre les radiations.
      Les feuilles de Moringa contiennent des acides aminés, dont les 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être synthétisés par l’organisme. Par conséquent, il faut les trouver au travers de l’alimentation ou des compléments alimentaires.

      Phénylalanine contenu dans la feuille de moringa bio joue un rôle dans le système nerveux, notamment en stimulant la glande thyroïde, en atténuant la douleur, en participant à la synthèse de certains neurotransmetteurs. Elle est également considérée comme un stimulant intellectuel.
      Le produit naturel qui peut aussi beaucoup vous aider , c’est la maca bio (Lepidium meyenii)
      Il s’agit d’une plante qui pousse dans les Andes péruviennes et dont les propriétés médicinales sont connues depuis plus de 5 000 ans.
      Des recherches récentes démontrent que la maca a une action stimulante sur l’hypophyse et l’hypothalamus, ce qui explique son rôle considérable dans le bon fonctionnement des autres glandes endocrines telles que les ovaires, les testicules, les glandes surrénales, le pancréas ainsi que la glande thyroïde.
      Les effets anti-fatigue de la maca se manifestent rapidement (dans les 72 heures) et cette augmentation de l’énergie serait due à l’action régulatrice que la maca exerce sur la glande thyroïde.
      Nous proposons sur la boutique la maca bio en sachet de 100g ou en gélules.
      Au plaisir de vous servir
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement.com

  3. vahineriidoudoute says:

    Pour un cancer au sein , peut on combiner Graviola et Armoise annua …j’ai commandé les deux en gélules. Merci

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction avec des traitements chimiques.
      Ces deux produits sont compatibles et complémentaires pour la lutte contre le cancer.
      Nous vous conseillons contre le cancer du sein, d’ajouter de la capsaïcine extraite du piment en gélules, vous trouverez ce produit sur la boutique.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement.com

  4. vahineriidoudoute says:

    J’aimerais avoir la posologie des gélules d’armoise annua et des gélules de Graviola pris simultanement. Merci

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      Nous vous conseillons de respecter les dosages indiqués sur les sachets.
      Avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
      Le dosage minimum indiqué sur les sachets correspond à de la prévention et le dosage maximum à un traitement.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement.com

  5. ROGER Céline says:

    bonjour,
    j’aimerai savoir quoi prendre après l’ablation des 2 seins quite à un cancer.
    proposition de chimiothérapie, de radiothérapie et d’hormonothérapie après comme soin pour tout enrayé au cas où.j’ai une semaine pour me decider pour la prise de rv pour la chimiothérapie.
    que me conseillez vous de prendre à la place de ces 3 traitements.

    • David Hervy says:

      Bonjour,
      La radiothérapie et la chimiothérapie ont des effets cancérigènes qui peuvent être à l’origine d’un second cancer des années après. Ces effets s’expliquent par le mode d’action de ces thérapies, qui ne sont efficaces au niveau de la tumeur qu’en raison de leur toxicité. Il n’existe pas de modèle pour prédire cette toxicité à long terme.

      La question se pose donc des cancers secondaires éventuellement induits par une radiothérapie. Bien que des progrès aient été réalisés avec l’utilisation d’électrons et de particules plus lourdes, ainsi qu’avec la curiethérapie, aucune technique ne peut à ce jour restreindre l’irradiation aux seuls tissus tumoraux.

      Le traitement du cancer en Europe est devenu une grande industrie. En fait, cette industrie du cancer est trop prospère pour permettre une guérison. Elle prend les gens comme des clients plutôt que des malades. Croyez-le ou non, la chimiothérapie et la radiothérapie, qui sont les deux traitements anticancéreux les plus couramment utilisés, ont été trouvés pour favoriser le cancer.
      Bien que le cancer puisse être survécu, les traitements conventionnels utilisés causent des dommages irréparables notamment l’apparition du cancer secondaire.
      Les cancers secondaires ne sont pas liés aux cancers d’origine, mais ils peuvent être provoqués par les mêmes déséquilibres ou les agents qui ont conduit à l’élaboration de la première situation cancéreuse. Les médecins se réfèrent souvent au risque du second cancer comme «tir ami» qui est le traitement pour un cancer menant à l’initiation du deuxième cancer.
      La chimiothérapie fonctionne en endommageant l’ADN des cellules cancéreuses et en les divisant très rapidement. Le problème avec ce traitement est qu’il affecte également les cellules saines. Le risque du cancer secondaire dépend de la dose, ainsi que de la durée du traitement. L’AML (lymphoïde leucémie aiguë) et le MDS (syndrome myélodysplasique) sont les deux cancers les plus courants associés au traitement par la chimiothérapie.
      Le taux de survie à long terme des patients de chimiothérapie sont grandement exagérés parce que la plupart de ces patients finissent par mourir de maladies sans relation avec le cancer d’origine, mais liés au traitement.
      Les produits de chimiothérapie (surtout les agents d’alkylation) sont réputés pour occasionner d’autres cancers dont la leucémie, et nombre de ces médicaments tombent dans cette catégorie. Les agents d’alkylation endommagent directement l’ADN de toutes les cellules. Ces agents ne sont pas spécifiques à une phase ; en d’autres mots, ils sont actifs dans toutes les phases du cycle cellulaire. Comme ces drogues endommagent l’ADN, ils peuvent nuire à long terme à la moelle osseuse et par conséquent affecter l’immunité future. Avec ces produits existe le risque de développer un cancer secondaire à bas bruit mais son diagnostic est inévitable. Des études ont indiqué que le risque commence à augmenter environ deux ans après le traitement, qu’il est le plus élevé entre 5 et 10 ans. C’est la raison des décès de patients par chimiothérapie entre 10 et 15 ans après le traitement.

      La radiothérapie peut accroître le risque de développement d’un cancer chez la plupart des gens. Les variétés de cancers secondaires à une radiothérapie sont vastes, mais consistent principalement en leucémies et sarcomes. Ces cas se révèlent habituellement après exposition aux rayons avec un pic de risque cinq à dix ans environ après. De nouveau, la plupart des patients qui suivent une radiothérapie développent des cancers secondaires en lien avec le traitement et non comme la conséquence du cancer d’origine. Les cancers radio-induits ont explosé ces vingt dernières années car il y a eu une recrudescence de traitements de ce genre, souvent suite à une chimiothérapie.

      D’autres cancers sont liés aussi à une radiothérapie. Des tumeurs peuvent se développer à l’endroit de la zone exposée aux rayons ou tout près, même dix ans ou plus après le traitement. Ces risques semblent être plus élevés dans certaines zones du corps, comme les seins et la thyroïde. Dans certains cas, l’âge au moment de la radiothérapie va jouer un rôle. Par exemple des patientes jeunes atteintes de cancer du sein sont plus susceptibles de développer un cancer secondaire par une thérapie par les rayons que des patientes âgées.

      Pour éviter la récidive, l’important est de renforcer le métabolisme pour l’aider à faire face à la maladie, la phytothérapie, faire de l’exercice et une alimentation équilibrée sont les clés d’une guérison rapide et durable.
      C’est votre corps qui combat le plus efficacement la maladie.
      Vous pouvez prendre des anti tumoral (anti cancer) comme la feuille de graviola corossol, l’artemisia annua, le lapacho, la capsaïcine, la bromelaine, le thé vert, la café vert et la racine de pissenlit…
      Dans le même temps pour renforcer votre système immunitaire ( du sang et aussi très important la flore intestinale ), vous pouvez prendre de la baie de goji, de la poudre de baobab Baomix, du moringa, de la spiruline, de la maca…
      Enfin pour remédier aux effets secondaires de la chimiothérapie vous avez le desmodium (excellent pour le foie, quand le foie va bien tout va bien), du Ginseng rouge, du ginkgo biloba, de la myrtille…
      L’homme depuis des millions d’année trouve dans la nature les produits pour faire face à la maladie, qu’elles soient tumorales ou infectieuses.
      Avec tout notre soutien
      L’équipe de Biologiquement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *