Prévenir et traiter le cancer et autres maladies avec le graviola corossol

Ce fruit est non seulement délicieux, mangés directement ou bu en jus, mais les feuilles aussi, sont très utiles pour surmonter et prévenir les cancers, ainsi que plusieurs autres maladies, telles que les maladies du foie, les rhumatismes, les ulcères, les hémorroïdes, et quelques autres.

Outre la teneur en eau, le Graviola Corossol contient également des glucides sous forme de glucose et de fructose avec des niveaux supérieurs à 80% du contenu total.

Ce fruit contient très peu de gras (0,3 g pour 100g), ce qui est bénéfique pour la santé. L’acide acétique dans le fruit provient des acides organiques non volatiles, en particulier l’acide malique, l’acide nitrique et d’acide isocitrate.

La vitamine C contenue dans ce fruit est du type le plus dominant de la vitamine, ce qui représente environ 20 mg pour 100 grammes de chair du fruit. C’est l’apport journalier en vitamine C par personne (60 mg) qui peut être obtenu en consommant 300 grammes de cette pulpe de fruit. En raison de la forte teneur en vitamine C dans ce fruit, le Graviola Corossol est une bonne source d’antioxydants, augmente les anti-corps immunitaires et ralentit le processus de vieillissement.

La feuille de graviola corossol l'anti cancer naturel le plus puissant au monde
La feuille de graviola corossol l’anticancer naturel le plus puissant au monde

En outre, le Graviola Corossol contient aussi du phosphore et du calcium, ce qui en fait un dominant en termes de teneur en minéraux. Les niveaux de ces deux types de minéraux sont respectivement d’environ 27 mg et 14 mg par 100 grammes. Ainsi, le Graviola Corossol est également très bon pour la formation osseuse et inhibe le risque d’ostéoporose.

Relativement élevés en teneur en fibres, le Graviola Corossol ajoute également un avantage supplémentaire pour la santé, notamment pour faciliter la digestion et le transit intestinal, cette teneur est d’environ 3,3 grammes pour 100 grammes de chair du fruit. Au moins, 13% des besoins quotidiens en fibres alimentaires peuvent être satisfaits en consommant 100 grammes de cette pulpe du fruit.

Non moins important, le Graviola Corossol contient également des composés phytochimiques bénéfiques pour la santé, comme le traitement des calculs biliaires, la constipation, la goutte, et peut aussi augmenter l’appétit.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université Purdue montrent que les feuilles de Graviola Corossol peuvent tuer les cellules cancéreuses de manière efficace, en particulier les cellules cancéreuses de la prostate, du pancréas et des poumons.

Détails sur le résultat de cette recherche:

Sûr et efficace en attaquant les cellules cancéreuses tout naturellement, sans entraîner de nausées, perte de poids, perte de cheveux, comme cela se produit dans le traitement à base de chimiothérapie.

Protéger le système immunitaire et prévenir les infections mortelles.

Augmenter l’aspect énergétique et physique.

Efficace dans la sélection d’une cible et tuer les mauvaises cellules, pour tous types de cancer, notamment le cancer du colon, du sein, du poumon et du pancréas.

Comparativement à l’Adriamycine et a la chimiothérapie, les feuilles de Graviola Corossol ont une capacité 10.000 fois plus puissante dans le processus de ralentissement de la croissance des cellules cancéreuses.

Très sélectif pour tuer les cellules qui sont soupçonnées d’être dangereuses, sans tuer les cellules saines.
Fantastique, n’est-ce pas?

Comment utiliser le Graviola Corossol comme plantes médicinales traditionnelles?

Voici quelques recettes de Graviola Corossol pour prévenir et traiter différents types de maladies et de cancers.

1./ Traitement du Cancer.

L’avantage du Graviola Corossol est qu’il est de loin supérieur à la chimiothérapie, parce qu’il est intelligent dans la sélection des cellules qui se développent anormalement et laisse les cellules normales croître.

Prenez 10 feuilles séchées de Graviola Corossol, puis porter à ébullition avec 5 verres d’eau, il doit rester l’équivalent de 3 verres après ébullition. Buvez trois fois par jour pendant 3 mois.

2/. Le mal de dos.

Prenez 10 feuilles de Graviola Corossol, puis faire bouillir avec 5 verres d’eau, jusqu’à environ 3 tasses restantes. Buvez 3 tasses une fois par jour.

3/. La diarrhée chez le bébé.

Choisir un Graviola Corossol mature. Puis presser et filtrer, récupérer son eau. Faire boire aux nourrissons atteints de diarrhées entre 2-3 cuillères à soupe. Vous pouvez aussi utiliser de la poudre de fruit de Graviola.

4/. hémorroïdes.

Choisir un Graviola Corossol matures. Puis presser et filtrer jusqu’à obtenir 1 verre de son eau. Buvez deux fois par jour, le matin et l’après-midi. Vous pouvez aussi utiliser de la poudre de fruit de Graviola.

5/. Ulcères.

Prenez les feuilles de Graviola Corossol, les fires cuires et les placer en cataplasme sur les zones affectées par des ulcères.

6/. infections des voies urinaires.

Choisir un Graviola Corossol à moitié murs et le sucrer (au goût). Peler et bouillir, ajouter du sucre, et 2 tasses d’eau. Ensuite filtrer et boire.

7/. Douleur à la vessie.

Préparer un Graviola Corossol à demi-mûrs, le sucrer et le saler (au goût). Tous les ingrédients sont mélangés et cuits. Manger comme d’habitude, et répéter régulièrement, chaque jour pendant 1 semaine. Vous pouvez aussi utiliser de la poudre de fruit de Graviola.

8/. Les maladies du foie.

Vous devez faire le jeûne sur tous les aliments et ne boire que du jus de Graviola Corossol pendant 1 semaine. Ou faire une boisson à base d’eau et de poudre de Gravioal Corossol.

9/. Eczéma et Rhumatisme.

Broyer les feuilles de Graviola Corossol jusqu’à obtenir une consistance lisse, et appliquer sur la douleur ou les zones touchées.

Il y a de nombreuses plantes et fruits qui peuvent lutter contre le cancer et autres maladies. Imaginez seulement tous les avantages du Graviola Corossol. Même l’aspirine a été dérivée d’extraits de plantes pour guérir des maladies diverses

19 avis / commentaires / témoignages sur “Prévenir et traiter le cancer et autres maladies avec le graviola corossol

  1. cazalbon :

    j ai déjà commandé et consommé des gélules de corossol durant 3 mois en complément des soins d un cancer du poumon métastasé sur 1 surrénale. Le dernier scan est propre = maladie à ce jour maitrisée.
    je voudrais savoir quelle posologie en gélule prendre en prévention ou entretien ?
    Merci

  2. sylmoun :

    Bonjour
    J’ai un cancer du canal anal et je termine ma radiothérapie et ma chimio fin de cette semaine. J’ai commandé la poudre de corossol graviola . Quelle est la posologie ? A ce jour je dilué une cuillère à café par jour dans un jus de fruit. Est ce suffisant ? Je ne savais pas que il ne fallait pas manger sucre quant on a un cancer ? A ce niveau jai du faire pas mal d’erreur. Quel est le bon régime alimentaire ? Sachant que j’ai une stomie et que tout ce qui est cru m’est déconseillé. N’est il pas un peu tard pour moi pour espérer guérir sachant que je prends vos produits que maintenant ? Et dernière question je me sens très fatiguée que me conseillez vous de prendre ? D’avance merci
    Cordialement
    Sylvie

    • David Hervy :

      Bonjour,
      Merci pour votre message, pour combattre un cancer naturellement, nous vous conseillons d’associer la feuille de graviola, la racine de pissenlit, les amandes amères d’abricot bio, le lapacho, le curcuma, de la capsaïcine et la poudre de baobab bio Baomix pour le fer, la vitalité et le système immunitaire.
      Tous ces produits sont compatibles avec une chimio.
      Pour la guérison complète il faut du temps, la maladie a mit du temps à s’installer, il faut du temps pour qu’elle parte.
      En générale un cure doit durer 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause thérapeutique d’une semaine et reprendre.
      Mais cela dépend de votre état général.
      Nous vous conseillons de rester les dosages indiqués sur les sachets.
      Avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction avec des traitements chimiques.
      Dans le même temps il faut arrêter tout ce qui donne le cancer, le sucre (tout ce qui est sucré à part le miel bio et les fruits), la viande, qui est chargée en hormones, produits chimiques ingéré par l’animal, antibiotiques… et les produits laitiers, qui sont des matières grasses, qui concentrent encore plus tous ces agents cancérigènes.
      Mangez un maximum de fruits et légumes crus.
      Il faut aussi vous forcer à faire des exercices tous les jours.
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

  3. yvonne BELLERA :

    Bonjour, est-ce que les feuilles de graviola corosol et les gélules d’écorce de Lapacho seraient bénéfiques pour la rectocolite hémorragique ? Merci d’avance

    • David Hervy :

      Bonjour,
      La maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique est une maladie inflammatoire touchant le rectum et le côlon gauche, elle est favorisée par la consommation de viande. La viande n’est en effet pas totalement absorbée dans l’intestin grêle (première partie des intestins, après l’estomac), elle passe dans le côlon où elle va fermenter sous l’effet des bactéries de la flore intestinale. Cette fermentation produit des dérivés toxiques qui attaquent la muqueuse de l’intestin. Cela peut provoquer des saignements, diarrhées et douleurs abdominales pénibles caractéristiques de la maladie de Crohn.
      Si vous souffrez de la maladie de Crohn, voici un produit pour vous aider à en maîtriser les symptômes, c’est la poudre de pulpe de fruit de baobab bio de la marque Baomix, excellent pour les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin.
      La poudre Baomix pour renforcer votre système immunitaire. Baomix est très riche en probiotiques naturel, il va rééquilibrer et renforcer votre flore intestinal, cette flore représente 1,5 kilogramme de votre masse corporelle, c’est pratiquement le poids de la tête vous comprenez alors pourquoi c’est un organe très important dans le bon fonctionnement du métabolisme.

      L’artemisia annua ou l’armoise annuelle c’est pas seulement une plante aromatique mais aussi une plante médicinale dont les vertus font l’objet d’un regain d’intérêt ces dernières années. A l’échelle cellulaire, l’artemisia annua appelée aussi armoise annuelle à la capacité d’inhiber la production d’une molécule essentielle dans le déclenchement du processus inflammatoire appelée TNF-alpha.

      Une étude conduite en 2015, chez 40 patients atteints de la maladie de Crohn, a montré une grande efficacité de la poudre de l’artemisia annua. Parmi le groupe recevant un placebo 16 patients sur 20 ont vu leurs symptômes s’aggraver. Au contraire, parmi le groupe recevant de la poudre d’artemisia annua ( 6 comprimés de 250 mg par jour) 13 patients sur 30 ont vu leurs symptômes s’atténuer ou disparaître après 10 semaines de traitement.
      L’huile de nigelle en capsules a une actifs positive sur les intestins, l’action antioxydante et anti-inflammatoire de la graine de nigelle en fait un protecteur et un nettoyant intestinal. Son action anti-inflammatoire en fait un remède préventif contre les maladies des intestins, particulièrement les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), comme la maladie de Crohn ou la RCH (Recto-Colite Hémorragique).
      L’aloe vera est une plante contenant des centaines de composés nutritifs et d’éléments bénéfiques à l’organisme. Ainsi, elle propose un grand nombre de vertus intéressantes pour l’être humain. L’aloe vera est capable de soigner la maladie de Crohn. La plante influe sur ses symptômes, permettant de les diminuer et de les soulager efficacement. Le gel d’aloe vera en gélules agit sur l’équilibre général de notre système digestif. Ses pouvoirs permettent de réduire l’incidence des affections extérieures sur l’organisme et sur le tube digestif. Mais ce n’est pas tout. La plante permet également de limiter les symptômes de la maladie, tout en prévenant leur récidive.
      Les composants de la plante d’Aloe vera en gélules et leurs principes actifs participent à réduire les symptômes et à soulager les douleurs causées par plusieurs types de maladies intestinales. L’efficacité de la plante a d’ailleurs pu être démontrée contre la colite ulcéreuse, une maladie très proche de la maladie de Crohn (Pharmacol Ther. 2004). Pour profiter de ces vertus, il faut consommer le gel en gélules d’aloe vera sous la forme de cures régulières qui durent le plus souvent quatre semaines. On utilise l’aloe vera contre la plupart des difficultés gastro-intestinales, qu’elles soient liées à la maladie ou non. La plante soulage l’estomac, mais permet aussi d’améliorer la digestion. Et ce n’est pas tout. Son gel dispose également de propriétés désinfectantes, coagulantes et cicatrisantes, en plus d’importantes vertus bactéricides. Ainsi, l’aloe vera préserve notre système immunitaire des agressions extérieures. De plus, la plante est aussi réputée pour ses effets anesthésiants sur les ulcères. Ainsi, les boissons confectionnées à partir d’aloe vera ou les gélules de gel d’Aloe vera aident à réduire les sécrétions d’acide gastrique. Cela est rendu possible par le pH neutre de la plante et de ses composants. Une meilleure digestion permise par l’aloe vera. Il faut savoir que l’aloe vera agit d’une manière globale sur l’organisme. Ses composants agissent donc sur le procédé de digestion pour le rendre plus confortable et efficace. Le jus d’aloe vera permet notamment une meilleure détérioration des aliments durant la digestion, ce qui favorise l’assimilation des nutriments par l’organisme. De plus, les bienfaits de la plante ciblent également le gros intestin, ce qui a pour effet de renforcer notre confort intestinal. La plante stimule et soutient les défenses de l’organisme face aux agressions extérieures, et notamment face aux affections gastro-intestinales. Chaque jour, cette plante nous aide à mieux digérer. La maladie de Crohn et le gel d’aloe vera semblent liés, en raison de l’influence de la plante sur les symptômes de la maladie. Réaliser des cures régulières est un bon moyen de maintenir un certain équilibre dans le tube digestif, et de prévenir l’apparition des symptômes liés aux crises.
      Il faut aussi prendre du curcuma en gélules, la curumine est un pigment issu des racines de la plante curcuma longa ( connue comme épice, notamment comme ingrédient principal du curry). Les travaux scientifiques sur la curcumine sont aujourd’hui nombreux et avancés notamment en oncologie ( traitement contre différents types de cancer).
      Tout comme l’armoise annuelle, la curcumine a la capacité de réduire la production cellulaire de TNF-alpha. Les propriétés anti-inflammatoires de la curcumine sont aujourd’hui bien documentées.
      Nous avons eu beaucoup de retours très positifs de clients qui ont associé ces produits et qui se sont débarrassés de cette maladie.
      Dans le même temps, il est conseillé d’arrêter les produits laitiers et les viandes, et de manger exclusivement des fruits et des légumes, le plus souvent crus. Il faut absolument éviter de consommer des produits contenant du gluten. C’est un régime qu’il faut suivre pendant au moins 3 mois.
      Enfin le corps et l’esprit sont indissociables, et on entend souvent dire que le ventre est notre deuxième cerveau. Stress, fatigue et émotions fortes peuvent sérieusement impacter notre digestion. De plus, évacuer ses émotions négatives et reconnecter avec son corps, peuvent amener d’excellents résultats sur la digestion. Méditation, auto massage et yoga sont autant de pistes accessibles pour apaiser l’esprit.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  4. Micheline :

    Bonjour sur vos conseil je prend des gélules de graviola et gélules de racines de pissenlit pour un cancer colon et foi mais vous parlé régulièrement de feuilles en tisanes qu’est-ce qui est le mieux merci je prend des gélules depuis 15 jours à peut près

    • Biologiquement.com :

      Bonjour merci pour votre message, effectivement nous avons beaucoup de patients qui consomment les gélules de feuilles ou de fruit de Graviola et qui les associe à de la tisane de feuilles de Graviola pour amplifier les effets thérapeutiques, et accélérer la guérison.
      Pour un cancer au colon il faut absolument renforcer le système immunitaire de votre intestin, toute cette flore intestinale représente à peu près 1,5 kilo de votre masse corporelle, c’est à peu près le poids de votre tête, vous comprenez alors que c’est un organe très important.
      Pour renforcer son système immunitaire et mieux combattre la maladie nous vous conseillons de consommer quotidiennement de la poudre de fruit de baobab Baomix, en complément des produits naturels que vous prenez déjà contre la maladie.
      au plaisir de vous servir
      L’équipe de Biologiquement

  5. Turini nathalie :

    Bonjour, suite à un kc du sein en 2015, avec traitement par chimio et rayons, j’ai une récite aujourd’hui avec des métastases osseuses. De nouveau le même traitement m’a été prescris. Puis je prendre le corrosol plutôt en gélules ou en tisane? Doit on l associé avec une autre plante? Merci pour votre réponse

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      en général nos clients associe une à deux tisanes de feuille de Graviola a des gélules de feuilles de Graviola corossol pour multiplier les effets thérapeutiques.
      Pour éviter la rechute de votre maladie et renforcer votre système immunitaire, vous pourriez consommer quotidiennement, et même en petite quantité, c’est-à-dire deux ou trois gélules de chaque par jour.
      Des gélules de feuilles de Graviola donc, mais aussi des gélules de racine de pissenlit, des amandes amères d’abricot, en gélules ou en amande à votre préférence, et pour votre système immunitaire, de la poudre de fruit de baobab, gélules de feuilles de Moringa, et des gélules de curcuma.
      cordialement
      l’équipe du laboratoire Biologiquement

  6. Danielle Sandri :

    Bonjour atteint d’un cancer de l’oesophage avec métastases hépatiques que me conseillez vous? Danielle

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Le cancer de l’œsophage est une tumeur qui se développe dans les cellules de l’œsophage. C’est un cancer avec un taux de mortalité élevé, car le diagnostic est souvent tardif.
      Bien que les causes exactes du cancer de l’œsophage ne soient pas entièrement connues, il existe certains facteurs pouvant déclencher la maladie comme le tabagisme, la consommation excessive d’alcool ainsi que de boissons chaudes ou brûlantes comme le thé ou le maté (c’est le cas surtout en Amérique du sud), des infections virales, etc.
      Le cancer de l’œsophage est comme son nom l’indique une tumeur qui prend naissance au niveau des cellules de l’œsophage, précisément dans la muqueuse œsophagienne.
      L’œsophage est un organe allongé en forme de tube reliant la partie supérieure du tractus digestif (bouche et gorge) à l’estomac. L’œsophage a pour fonction de conduire les aliments et liquides de la bouche vers l’estomac.
      Le type le plus fréquent de cancer de l’œsophage est le carcinome épidermoïde spinocellulaire touchant en général la partie supérieure de l’œsophage. Un autre type de cancer est l’adénocarcinome affectant surtout les cellules glandulaires au niveau de la partie inférieure de cet organe, en particulier dans son tiers inférieur.
      Il existe d’autres types de cancer plus rares comme le choriocarcinome, le lymphome, le sarcome ou le cancer à petites cellules.
      Le cancer de l’œsophage est parfois associé à un cancer de la gorge ou à un cancer au niveau broncho-pulmonaire, c’est le cas en particulier chez des fumeurs ou alcooliques.
      Dans la phase initiale, ce cancer ne présente en général pas de symptômes, ce qui rend le diagnostic précoce difficile. Avec l’avancée de la maladie et notamment la masse tumorale qui croît, des symptômes peuvent apparaître comme:
      – des difficultés à avaler ou à déglutir (dysphagie). Lire aussi sous complications
      – douleurs à la déglutition
      – douleur rétrosternale
      – douleur dans le thorax
      – sensation de blocage au niveau de l’œsophage
      – symptômes ressemblant à une brûlure d’estomac (acidité gastrique)
      – indigestion
      – fatigue
      – perte de poids sans cause apparente. A cause de la difficulté d’avaler, le patient peut perdre jusqu’à 10% de son poids corporel
      – toux et enrouement
      Le problème est que lorsque l’œsophage est atteint, il introduit des tas de problèmes en cascade, y compris sur le plan psychologique.
      Les probiotiques et les prébiotiques aident à rééquilibrer la flore intestinale, la pulpe de baobab Baomix est efficace pour prendre soin de votre flore intestinale.
      La poudre de baobab Baomix est une source de vitalité qui participe à la remise en forme de l’organisme et au tonus, mais elle rééquilibre aussi la flore intestinale grâce à ces probiotiques.
      La feuille de moringa bio en poudre ou en gélules peut aussi vous aider à régler cela, c’est aussi un aliment probiotique.
      Manger de la viande exceptionnellement et de préférence blanche, dans des plats où celle-ci n’est pas l’ingrédient principal. Priorité aux légumineuses (attention au mode de cuisson, qui doit rester léger), avec des petites bouchées de viande. C’est aussi ainsi que l’on se nourrit encore dans les pays les plus démunis et l’on ne s’en porte pas plus mal malgré la pauvreté.
      Se gaver de produits laitiers, c’est donc se gaver d’hormones de croissance inadaptées à notre organisme. Ce n’est pas un hasard si les nouveaux traitements en cancérologie passent pas des thérapies ciblées sur le tissu tumoral, des anti-angiogéniques, autrement dit des anti-facteurs de croissance.
      Le gluten des produits à base de blé, de maïs, de seigle, d’orge, mais aussi de kamut ou d’épeautre favorise la porosité intestinale. Autrement dit l’intoxication générale de nos organes : les mauvaises molécules comme celles du lait, au lieu d’être évacuées par notre côlon, vont aller réveiller nos cellules à potentiel de cancérogénicité. Et détruire notre système immunitaire, d’où l’explosion des maladies auto-immunes.
      Pour combattre efficacement et naturellement ce cancer c’est pour guérir le plus rapidement possible nous vous conseillons de consommer quotidiennement de la poudre de fruit de baobab bio Baomix, de la feuille de Moringa bio, de la poudre de feuilles de Graviola corossol (prenez-la en gélules si le goût vous dérange), et enfin des gélules de pissenlit et des amandes amères d’abricot bio sauvage.
      Le gel contenu dans les gélules de plante d’aloe vera contient de la vitamine B, des mucilages et des acides aminés essentiels qui aident à réduire l’irritation de l’œsophage et du tube digestif.
      Sa consommation contrôle la production excessive de jus acides et protège la muqueuse gastrique contre les irritations qui peuvent produire des ulcères.
      Enfin, des chercheurs du Centre de recherche sur le cancer de l’Université de Cork, ont traité des cellules oesophagiennes cancéreuses avec un composé chimique provenant du curcuma : la curcumine. Celle-ci ont alors commencé à détruire les cellules cancéreuses après 24h d’exposition. La curcumine attaque les cellules par un système de signaux cellulaires alternatif, tout comme la feuille de graviola corossol.
      Vous pouvez prendre tous ces produits en petite quantité mais régulièrement.
      Tous ces produits sont tout à fait compatibles et peuvent être consommé en même temps, ils très complémentaires et vous aideront à guérir rapidement.
      Pour renforcer et protéger votre foie:
      Le foie est la glande la plus volumineuse de l’organisme ce qui lui permet d’assurer un travail colossal indispensable à la vie. Notre foie est une usine de production, de transformation, une plateforme logistique, un centre administratif, et une station d’épuration ! Certaines de ses fonctions ne se reposent jamais (la science lui connaît jusqu’à 800 fonctions).
      Le traitement à base de gélules de feuilles de graviola est tout à fait indiqué dans le cas de votre mère. Au bout de trois mois, selon la taille de cette grosseure, elle pourra faire une pause de quelques jours (il n’y pas mauvais de créer aussi le manque pour le corps) et de reprendre si besoin.
      Voici les produits indispensables pour la régénérescence du foie endommagé.
      Pour régénérer le foie, il existe un remède hépatique suprême, c’est le desmodium adscendens. Avec le Desmodium adscendens l’on obtient des résultats spectaculaires, le desmodium adscendens est vraiment l’allié du foie.
      Enfin, en médecine traditionnelle chinoise, on consomme quotidiennement les puissants antioxydants et polysaccharides présents dans la baie de goji séchée pour protéger et reconstruire le foie.
      Au plaisir de vous servir
      L’équipe du laboratoire biologiquement.com

    • Biologiquement.com :

      Bonjour, merci pour votre message, lorsqu’un patient est face à la maladie et spécialement si c’est un cancer, il consomme des gélules de la poudre de feuille associer à des tisanes de feuilles de Graviola pour augmenter les effets thérapeutiques.
      Nous ne sommes pas tous égaux devant tel ou tel principe actif, il est donc aussi conseillé de prendre plusieurs produits naturels, même en petite quantité, pour combattre la maladie, plutôt que de se focaliser sur un produit.
      Les produits les plus achetés sur la boutique pour cette pathologie sont donc les gélules de feuilles de Graviola, les feuilles entières de Graviola, la teinture mère d’Artemisia annua, c’est un produit très concentré, les amandes amères d’abricot sauvage, les racines de pissenlit, et la Maca en poudre ou en gélules.
      cordialement
      L’équipe de Biologiquement

  7. Natacha :

    Bonsoir,
    j’ai été opéré d’un cancer du sein en février 2019 (stade 1).
    Je prends depuis des gélules d’amandes amères d’abricot sur les conseils de mon naturopathe.
    Avec quelles autres gélules, je peux associer le traitement ?
    Metci

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,

      Merci pour votre message, pour une rémission naturelle, nous vous conseillons d’associer la feuille de graviola, l’artemisia annua (en teinture mère pour plus d’efficacité), la racine de pissenlit, les noyaux amères d’abricots, le desmodium (pour prévenir la destruction du foie si il y a des traitements chimiques) les gélules de curcuma et les gélules de capsaïcine.

      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction négative et travaillent en synergie avec des traitements chimiques.

      Ces produits naturels renforce le métabolisme et s’attaquent aussi aux cellules tumorales résistantes à la radiothérapie ou à la chimiothérapie, ils protègent de toutes rechutes futur.

      Dans le même temps il faut renforcer le système immunitaire car c’est lui qui combat le plus efficacement le cancer.

      Il faut donc prendre pour le système immunitaire de la poudre de fruit de baobab Baomix et de la poudre de feuilles de moringa (elle est riche en fer pour faciliter l’action de l’artemisia annua).

      Pour la guérison complète il faut du temps, la maladie a mit du temps à s’installer, il faut du temps pour qu’elle disparaisse.

      En générale une cure doit durer 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause thérapeutique d’une semaine et reprendre, si besoin, cela dépend de votre état général.

      Nous vous conseillons de respecter les dosages indiqués sur les sachets (dose minimum pour la prévention, dose maximum conseillée pour la guérison).

      Avec les produits naturels c’est la régularité qui importe et moins la quantité.

      Il faut en plus arrêter tout ce qui donne le cancer, le sucre (tout ce qui est sucré à part le miel bio et les fruits), la viande, qui est chargée en hormones, produits chimiques ingéré par l’animal, antibiotiques… et les produits laitiers, qui sont des matières grasses, qui concentrent encore plus tous ces agents cancérigènes.

      Mangez un maximum légumes de préférence crus ou cuit à la vapeur, et des fruits, moins que les légumes

      Il faut aussi vous forcer à faire des exercices tous les jours, pour activer le système lymphatique, qui n’est stimulé que par le travail des muscles, contrairement au sang qui est véhiculée par les contractions du coeur.

      Le système lymphatique constitue l’une des parties les plus importantes du système immunitaire, car il protège le corps des maladies et des infections.
      Bien à vous
      L’équipe de Biologiquement

  8. Toto :

    Bonjour,
    J’ai un cancer du poumon métastasé.
    Je prends des gélules de feuilles de corossol combinées à des gélules d’artemissia annua. Je prends respectivement 2 gélules de chaque 3 fois par jour. Je rajoute même, à chaque prise, une gélule de fruit du corossol .
    Mon cancer s’est aggravé, que puis je faire ?

    • Biologiquement.com :

      Bonjout Toto,
      Le cancer est un système très intelligent, il est mis en place par votre système lymphatique, votre système immunitaire, et votre système sanguin, le métabolisme va l’utiliser tant qu’il en aura besoin.
      Nos produits aident à rééquilibrer et à renforcer le métabolisme pour que le corps s’en défasse au plus vite du cancer.
      Si la tumeur augmente c’est que le corps en a besoin, et personne n’est en mesure de vous expliquer pourquoi.
      Vous pouvez réunir tous les grands spécialistes du monde, ils ne seront jamais aussi intelligents que votre métabolisme.
      Si la tumeur augmente c’est que vous avez quelque chose à changer dans votre quotidien, par exemple est-ce que vous pensez à transpirer au moins une fois par jour.
      Cela peut venir aussi d’une intoxication (passée ou présente, lessive….) aux produits chimiques, qui demande encore un effort au métabolisme pour l’isoler car il n’arrive pas à l’éliminer.
      Malgré tout c’est la tumeur augmente cela ne doit pas forcément vous inquiétez car c’est le métabolisme qui fait son travail, et ne pense pas pouvoir prendre sa place pour prendre des bonnes décisions, vous vous poser une question à laquelle vous ne trouverez jamais de réponse et ça c’est très anxiogène.
      Vous devriez dans un premier temps arrêtez de vous poser autant de questions, quel intérêt de mesurer chaque mm de la tumeur, vous devriez concentrer votre énergie sur le renforcement de votre corps, laissez-le prendre les décisions qu’il a à prendre.
      Faites-vous du sport quotidiennement?
      Voici les produits les plus achetés sur la boutique pour ce genre de pathologie : la feuille de graviola, l’artemisia annua, la racine de pissenlit, les noyaux amères d’abricots, le desmodium (pour prévenir la destruction du foie si il y a des traitements chimiques) les gélules de curcuma et les gélules de capsaïcine.
      Tous les produits du laboratoire Biologiquement sont compatibles et complémentaires, ils ont aussi été sélectionnés car ils n’ont pas d’interaction négative et travaillent en synergie avec des traitements chimiques.
      Le cancer est un système très intelligent, il est mis en place par votre système lymphatique, votre système immunitaire, et votre système sanguin, le métabolisme va l’utiliser tant qu’il en aura besoin. Nos produits aident à rééquilibrer et à renforcer le métabolisme pour que le corps se défasse au plus vite du cancer.

      Il faut donc prendre pour le système immunitaire de la poudre de fruit de baobab Baomix (2 cuillères à café par jour, 250 g par mois) et de la poudre de feuilles de moringa (elle est riche en fer pour faciliter l’action de l’artemisia annua).
      Pour la guérison complète il faut du temps, la maladie a mis du temps à s’installer, il faut du temps pour qu’elle disparaisse.
      La vitamine C Acide L-Ascorbique pure est aussi un bouclier pour les cellules cancéreuses. L’apport en vitamine C Acide L-Ascorbique pure par l’alimentation est connu pour être fondamental en raison de ses propriétés antioxydantes. Mais des chercheurs chiliens viennent de démontrer qu’il sert également de bouclier aux cellules tumorales dans différents types de cancer.
      En général une cure doit durer 3 mois, vous pouvez par la suite faire une pause thérapeutique d’une semaine et reprendre, si besoin, cela dépend de votre état général.

      Avec les produits naturels, c’est la régularité qui importe et moins la quantité.
      Il faut en plus arrêter tout ce qui donne le cancer, le sucre (tout ce qui est sucré à part le miel bio et les fruits), la viande, qui est chargée en hormones, produits chimiques ingéré par l’animal, antibiotiques… et les produits laitiers, qui sont des matières grasses, qui concentrent encore plus tous ces agents cancérigènes.
      Mangez un maximum de légumes de préférence crus ou cuits à la vapeur, et des fruits, mais moins que les légumes (et bio de préférence).
      Il faut aussi vous forcer à faire des exercices tous les jours, pour activer le système lymphatique, qui n’est stimulé que par le travail des muscles, contrairement au sang qui est véhiculé par les contractions du cœur.
      Le système lymphatique constitue l’une des parties les plus importantes du système immunitaire, car il protège le corps des maladies et des infections.

      “Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire varié et équilibré.
      Nous souhaitons que vous trouviez notre site Biologiquement informatif et utile.
      Nous nous permettons ici de respectueusement rappeler aux utilisateurs que le recours à ce site et à internet en général est de leur propre responsabilité, et qu’aucune information sur ce site ne constitue un conseil ou avis médical ou autre et que les informations sur nos produits ne sont jamais destinées à remplacer un professionnel de santé qualifié.”
      Bien à vous,
      L’équipe du laboratoire Biologiquement.com

  9. Gaillard :

    Bonjour, J’ai 75 ans, et je souffre d’une Leucémie Lymphoïde Chronique. suis suivie par un medecin qui pratique l’Endobiogénie. (potions à base de plantes)
    Par contre j’aimerais que vous me disiez quoi prendre en plus faire descendre le taux mes globules blancs. (pour éviter de prendre pas souvent, +/- 1 à 2 x par an du Leukeran = chimio orale, médicament ancien) D’Avance Merci.
    Bien à vous, C. Gaillard

    • Biologiquement.com :

      Bonjour,
      Il existe plusieurs formes, notamment la leucémie myéloïde et la leucémie lymphoïde. La différence entre ces deux cancers du sang réside dans le type de cellule souche touchée. Les cellules souches sont les cellules mères qui donnent naissance aux autres cellules de l’organisme.
      La leucémie myéloïde chronique (LMC) est un cancer qui prend naissance dans les cellules souches du sang. Les cellules souches sont des cellules de base qui se transforment en différents types de cellules qui ont des fonctions distinctes. En se développant, les cellules souches du sang deviennent des cellules blastiques (blastes), qui sont des cellules sanguines immatures. Dans le cas de la leucémie, il y a une surproduction de cellules blastiques. Ces cellules blastiques se développent anormalement et ne deviennent pas des cellules sanguines matures. Avec le temps, les cellules blastiques prennent la place des cellules sanguines normales, les empêchant ainsi d’accomplir leurs tâches. Quand on diagnostique une leucémie, ces cellules blastiques peuvent être appelées cellules leucémiques.
      La leucémie lymphoïde chronique (LLC) est une maladie touchant des cellules du sang appelées les lymphocytes B. Ces cellules sont produites par la moelle osseuse. Elles jouent un rôle important au niveau du système immunitaire, c’est-à-dire de l’ensemble des mécanismes assurant la défense contre les agents extérieurs (bactéries, virus, champignons…).
      Comme toutes les cellules, les lymphocytes B ont normalement une durée de vie limitée, de l’ordre de quelques jours à quelques mois. Passé ce délai, ils meurent et sont remplacés par de nouvelles cellules, la production des lymphocytes étant continue.

      Au cours de la LLC, une partie des lymphocytes B ne meurt plus. Leur cycle de vie est en quelque sorte bloqué lorsqu’ils parviennent à maturité. Comme leur production se poursuit, ces lymphocytes B finissent par s’accumuler dans le sang, dans les ganglions*, la rate et la moelle osseuse, ce qui explique l’augmentation de volume des ganglions et de la rate.
      Une alimentation saine est essentielle pour une personne subissant un traitement contre la leucémie lymphoïde chronique.

      Le régime alimentaire peut être une arme puissante dans la lutte contre la leucémie.

      Il est important pour les patients de manger des aliments pleins d’antioxydants qui aident à combattre le cancer et donnent de la force au corps pour continuer le combat.
      Armez-vous des bons aliments lorsque vous souffrez d’une leucémie :

      Sachez qu’une alimentation saine pour quelqu’un atteint de leucémie lymphoïde chronique, est assez similaire à une alimentation saine pour n’importe quelle personne en général, néanmoins avec la leucémie il est encore plus important de suivre les directives alimentaires saines et riche en antioxydants naturels puissants, car le traitement de la leucémie peut affaiblir les patients en les rendant nauséeux et en réduisant leur appétit…etc.

      Les vitamines, minéraux, antioxydant…etc, qu’on trouve dans la spiruline, le fruit de baobab Baomix, le moringa en poudre et la baie de goji sont connus pour combattre les cellules cancéreuses, et les personnes atteintes de leucémie ont besoin de les consommer en plus grande quantité.

      Il existe a ce jour 655 études publiées sur les effets anticancéreux du curcuma et de la feuille de graviola corossol dont 78 uniquement au sujet de la leucémie. Sur ces 655 études 584 ont été réalisées il y a moins de 10 ans. Et il en sort au moins 2 ou 3 par semaine aujourd’hui. Pourquoi un tel intérêt? La curcumine et les acétogénines sont des molécules non toxiques les plus efficaces contre le cancer connues à ce jour.
      Les 3 effets principaux connu de la curcumine et des acétogénines
      Anti Angiogénique: il réduit la vascularisation tumorale. Ce n’est pas l’effet le plus décisif contre les leucémies mais il pourrait s’avérer utile pour des cancers très vascularisés comme le cancer du côlon par exemple.
      Pro Apoptotique: il peut provoquer le suicide des cellules cancéreuses… et seulement des cellules cancéreuses. De nombreuses études confirment cet effet sur les différentes leucémies.
      Anti MDR: (excusez le néologisme, on dit aussi chimiosensibilisant) le phénomène MDR (pour Multi Drug Resistance) est l’une des difficultés les plus sérieuses des chimiothérapies. Certaines cellules cancéreuses développent une protéine qui leur donne la capacité d’expulser les éléments toxiques et donc d’être protégées contre les molécules de chimiothérapie. C’est le facteur qui assombrit le pronostic en cas de récidive. La curcumine et les acétogénines contenu dans la feuille de graviola corossol abaissent la production de cette protéine et peuvent donc permettre une amélioration des effets des chimiothérapies conventionnelles.
      Il est conseillé d’associer le curcuma à la bromélaïne d’ananas en gélules pour favoriser l’absorption et la biodisponibilité de la curcumine.
      Le biochimiste de l’Université de Windsor, Siyaram Pandey, a en effet reçu l’autorisation de Santé Canada pour tester de la racine de pissenlit pour soigner des patients atteints de cancer en phase terminale.
      La possibilité de lutter contre le cancer grâce à des gélules de pissenlit a déjà fait ses preuves en laboratoire.
      M. Padney et son équipe ont montré que l’extrait de pissenlit déclenche chez les cellules cancéreuses le processus d’apoptose, ou mort cellulaire programmée, sans atteindre les cellules saines.
      Il a ainsi été démontré que les gélules de pissenlit pouvaient tuer les cellules cancéreuses causant la leucémie, le mélanome, et le cancer du pancréas chez les souris.
      Enfin ce traitement naturel doit être complété avec du thé vert et de l’armoise annuelle (artemisia annua).
      L’armoise. L’armoise annuelle (artemisia annua), est une plante traditionnelle de la médecine chinoise ayant un effet prouvé pour lutter contre les maladies parasitaires du sang, en particulier le paludisme. Les études in vitro démontrent une efficacité dans les cas de leucémie.
      Après avoir démontré son efficacité sur le paludisme, depuis 30 ans la plante est aussi utilisée contre la malaria et s’avère intéressante sur certains patients atteints de leucémie ou de Bilharziose.
      D’autres études, menées par l’Université de Washington, mettent en évidence l’action puissante de l’armoise annuelle contre un grand nombre de cancers, notamment celui du sein, de la prostate ou des cellules de la moelle osseuse, leucémie.
      Est-ce un hasard si, à la charnière entre le 2° et le 3° Millénaire, on découvre que l’Armoise annuelle, et possiblement d’autres Armoises, possèdent des propriétés anticancéreuses.
      Ainsi, la Dihydroartémisinine a, in vitro, une cytotoxicité sur les cellules d’un cancer du sein radio-résistant, qui est exacerbée en présence d’ion ferreux. Ces cellules cancéreuses préalablement incubées en présence d’Holotransferrine deviennent beaucoup plus sensibles à l’action des dérivés d’Artémisinine (SINGH, 2001).
      Cette Dihydroartémisinine entrave aussi la prolifération de cellules leucémiques lymphoblastoïdes humaines (Molt 4), chez qui elle induisent l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire. Celle-ci est encore accentuée, si les cellules ont été enrichies en Holotransferrine (SINGH, 2004).
      En fait, il a été découvert que l’Artémisinine et ses dérivés comportent un « pont endoperoxyde » qui est activé par le fer de l’hème du Plasmodium falciparum. D’une façon similaire, l’Artémisinine et ses dérivés vont cibler davantage les cellules cancéreuses dont beaucoup possèdent en surnombre des récepteurs à la transferrine à leur surface et une charge en ion ferreux plus importante (NAKASE, 2008).
      Les Polyphénols de l’Artemisia annua inhibent aussi, in vitro, les cellules d’un cancer du sein hautement métastatique ; en empêchant leur adhésion à l’endothélium et la transition épithélio-mésenchymateuse (effraction tissulaire). Par ses polyphénols, l’Armoise annuelle entraverait le processus métastatique (KO, 2016).
      La Dihydroartémisinine et l’Artésunate, in vitro, et in vivo en clinique humaine, exercent une synergie avec la Cytarabine, qui est un antinéoplasique utilisé dans la Leucémie myéloïde aiguë. Cependant l’administration pluriquotidienne d’Artésunate associée à la Cytarabine n’est pas bien tolérée. Il y a une amélioration initiale, mais la survie reste la même (DRENBERG, 2016).
      Bien à vous
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *