La baie de goji bio Himalaya riche en antioxydant puissant

La baie de goji bio Himalaya produite par Biologiquement

La baie de goji bio de l’Himalaya, un fruit riche en antioxydants

Les baies de Goji sont une source riche en antioxydants naturels puissants. Selon le site des antioxydants bio, les baies de goji contiennent plus d’antioxydants bêta-carotène que les carottes. Les baies de Goji peuvent avoir jusqu’à 500 fois plus d’antioxydant et de vitamine C que les oranges, en plus de contenir de la vitamine E. Un article sur le site “Web du Rapport sur la santé du Royaume-Uni” indique que ces baies ont également le sélénium antioxydant et un article de Nouvelles naturel indique que les baies de Goji contiennent la lutéine antioxydante.

La baie de goji bio Himalaya produite par Biologiquement
La baie de goji bio Himalaya produite par Biologiquement

 

Bêta-carotène

Selon la US National Library of Medline Plus, base de données en ligne de médecine : le bêta-carotène et d’autres caroténoïdes sont considérés comme «pro-vitamines», qui sont des substances que notre organisme utilise pour renforcer les défenses immunitaires. L’organisme transforme ensuite les caroténoïdes et le bêta-carotène en vitamine A, en rétinol et en acide rétinoïque. Une étude publiée dans le “Journal of the American College of Nutrition” indique que le bêta-carotène et d’autres antioxydants présents dans les aliments aident à lutter contre les radicaux libres, et prévient le risque de cancer. En outre, le site Stuff vitamine suggère que le bêta-carotène est un antioxydant puissant anti-vieillissement.

Vitamine C

L’Office of Dietary Supplements affirme que la vitamine C peut améliorer la production d’oxyde nitrique et la vasodilatation pour aider à améliorer la circulation. En outre, la vitamine C aide votre corps à prévenir l’accumulation de plaque et de l’instabilité artérielle qui se produit à l’athérosclérose. Il peut aussi aider à protéger les personnes exposées à des environnements froids ou des régimes de conditionnement physique extrêmes en améliorant le fonctionnement du système immunitaire.

Vitamine E

L’Office of Dietary Supplements de la National Institutes of Health affirme que la vitamine E est associée à la réduction du taux des maladies cardiaques et de mortalité. En outre, la vitamine E peut bloquer la formation de substances cancérigènes dans l’estomac, tandis que la consommation à long terme peut réduire le risque de décès par cancer de la vessie. La vitamine E peut également aider à réduire le risque ou ralentir la progression de la dégénérescence maculaire liée à l’âge, ainsi que de réduire le risque de formation de la cataracte.

Sélénium

Le site Web du Guide Antioxydant bio affirme que le sélénium peut réduire le risque de cancer en signalant les cellules cancéreuses. Les molécules de radicaux libres oxydent les cellules de l’organisme. Ces cellules oxydées peuvent entraîner la formation du cancer, mais le sélénium participe à la régénération de la vitamine C pour une meilleure hygiène alimentaire.

La lutéine

La lutéine est comme le bêta-carotène, un membre des caroténoïdes, que votre corps peut utiliser pour synthétiser la vitamine A ou rétinol et l’acide rétinoïque. La lutéine est un antioxydant liposoluble qui permet de protéger les plantes contre les rayonnements et de l’oxygène ainsi que la substance nutritive principale située dans la partie centrale de la rétine des yeux ultraviolet toxique. La lutéine peut aider à protéger vos yeux contre la dégénérescence musculaire liée à l’âge, ou de développer des cataractes, parce que la carence lutéine peut augmenter le risque de développer des cataractes.

2 avis / commentaires / témoignages sur “La baie de goji bio Himalaya riche en antioxydant puissant

  1. nathalie.izq65 :

    Madame Monsieur que me conseillez vous pour soigner la sclérose en plaque ou en tout cas eviter les poussés
    merci de votre réponse rapide

    Respectueusement

    • David Hervy :

      Bonjour,
      voici quelques pistes pour vous aider face aux maladies auto immunes.
      La feuille de graviola bio, la baie de goji et la feuille de papaye pour contrôlez et luttez contre les maladies auto-immunes.
      la feuille de papaye associée à la feuille de graviola bio sont des antioxydants d’exception qui neutralise les radicaux libres, inhibent l’oxydation des lipides et retardent certaines pathologies liées aux radicaux libres. Ainsi :
      elles retardent le vieillissement.
      Elles diminuent l’impact de la pollution environnementale.
      Elles ralentissent l’évolution des maladies dégénératives : Parkinson (son utilité chez les patients résistant au traitement L-Dopa a été démontrée), Alzheimer, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique… et de toutes les affections liées à un stress oxydant (elle protègent par exemple les lipides des membranes cellulaires, notamment chez les sujets atteints d’hépatite B ou de diabète insulinodépendant ou améliorent l’état de thalassémie, anémie de type héréditaire).
      Outre cette capacité à moduler dans l’organisme l’équilibre oxydant/antioxydant, les feuilles et les graines de papaye associées à la feuilles de graviola stimulent et modulent le système immunitaire en activant la production de tous nos “petits soldats” : cellules macrophages, lymphocytes T et B, cellules “tueuses naturelles” (NK), interféron.
      Enfin la marijuana bio, ou plus précisément le cannabis bio, fait beaucoup parler de lui en ce moment. Non seulement le CBD « apparait comme légal », selon le ministère de la Santé français depuis fin 2017, mais l’autorisation de commercialisation de Sativex depuis 2014 pour le traitement de la sclérose en plaques, laisse présager des résultats optimistes.
      Trouble de la vision, engourdissement du bras ou de la jambe, trouble des mouvements ou même sensation de décharges électriques, font partie des symptômes de la sclérose en plaques les plus connus. Maladie auto-immune chronique, appelée aussi SEP, elle est caractérisée par une dégénérescence du système nerveux. Le coupable ? Le système immunitaire. Considérant la myéline, paroi protégeant les fibres nerveuses, comme étant étrangères, celui-ci se met à la détruire.

      Cette démyélinisation, provoque alors des « poussées ». De façon chronique, cette dégénérescence provoquera ainsi des réactions d’inflammation. Lorsque la victime de cette maladie n’a plus de poussée, cette gaine de protection se reforme naturellement. Lorsque ces périodes, variant de quelques jours à quelques mois, ne laissent plus suffisamment de temps pour une réparation totale : le danger peut être mortel.

      Parmi les origines qui sont citées, on notera les causes génétiques mais aussi environnementales. Il pourrait ainsi s’agir d’un virus attrapé durant l’enfance, en même temps d’une autre infection virale.

      Non seulement l’évolution des poussées de sclérose en plaques est imprévisible, mais il n’existe pas à ce jour de traitement curatif. Les seules solutions médicamenteuses visent ainsi à favoriser le renouvellement de la myéline et atténuer les douleurs. Les conséquences sont soignées, et non leurs causes.

      Analgésique, le CBD aura d’abord un puissant effet sur la perception de la douleur. Considéré comme un des symptômes les plus invalidants de la sclérose en plaques, les cannabinoïdes bio du chanvre peuvent effectivement soulager l’inflammation de la myéline.

      Alors qu’une étude prouverait l’efficacité supérieure du THC sur le CBD, les huiles CBD et autres produits issus du cannabidiol, sont disponibles légalement en France et en Europe. En effet, à condition que ceux-ci ne dépassent pas le taux prescrit par la loi : Ils apparaissent comme légaux.

      Aussi, le cannabis bio thérapeutique et le CBD, réduirait la fréquence des spasmes musculaires, des troubles abdominaux et des épisodes de dépression.

      Les cannabinoïdes bio sont naturellement produits par le corps humain : On parle d’endocannabinoïdes. Analgésiques naturellement libérés dans l’organisme, ils luttent contre la sensation de douleur. Le Sativex, médicament autorisé en France depuis 2014, et principalement composé de THC et CBD, vise à soulager des douleurs éprouvées lors des poussées de la sclérose en plaques. Ses effet seraient ainsi plus puissants que ceux des médicaments actuellement sur le marché. Il réduirait grandement les contractions musculaires douloureuses et autres symptômes de spasticité. À ce jour, la France est malheureuse un des seuls pays européens où les médecins ne sont toujours pas autorisés à prescrire du Sativex. Il est également impossible de le trouver dans les pharmacies.

      Ce spray buccal, aux extraits végétaux de cannabis, possède néanmoins des espoirs de soulagement encourageants. Pour rappel, ce n’est que dans les années 1930 que le cannabis a été banni de toute la pharmacopée française. De nombreux remèdes existaient alors à base de cannabis, depuis plusieurs siècles.
      Cordialement
      L’équipe du laboratoire Biologiquement

Laisser un avis / commentaire / témoignage

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *