La feuille de Graviola Corossol

Le corossolier, l’arbre qui produit le Graviola ou Corossol vient des profondeurs de la forêt amazonienne. Des recherches en laboratoire ont montré que la feuille de cette plante est miraculeuse pour la santé.

Ce traitement est entièrement naturel, il ne provoque ni nausées, ni perte de poids ou de cheveux, il protéger aussi le système immunitaire afin d’éviter les infections mortelles.
Les personnes qui consomment des feuilles de corossol quotidiennement se sentent plus fortes face à la maladie, elles ont plus d’énergie, le Corossol aide aussi à remonter le moral en cas de dépression.
Les tests de laboratoire effectués depuis 1970 montre son efficacité, pour tuer les cellules malignes.
Le corossol est puissant pour ralentir la prolifération anormale des cellules d’un tissu.
Contrairement à la chimiothérapie, la feuille de Graviola Corossol tue seulement les cellules malignes sans nuire aux cellules saines.
Le corossol peut aussi être consommé en prévention.

La feuille de graviola corossol anticancer naturel puissant
La feuille de graviola corossol anticancer naturel puissant

 

Un commentaire sur “La feuille de Graviola Corossol

  1. Bilal says:

    J’avais lu beaucoup de ces articles et dénonciateurs de mythes, et je fus surpris de l’argent donné à la recherche sur le cancer depuis tant d’années sans qu’il n’y ait eu aucune étude clinique avec des résultats mesurables.

    J’ai entendu de la bouche d’un docteur que le NCI (Institut National du Cancer des USA) avait étudié le corossol en 1976 et avait découvert qu’il était un puissant agent anticancer. Ce docteur parlait à un groupe de patients dont je faisait partie. Le 1er mars 2013 on m’a diagnostiqué un cancer du rein en phase 4 avec des métastases à la colonne vertébrale, aux poumons, et aux ganglions lymphatiques. On m’a opéré pour m’enlever le rein gauche. On m’avait dit que j’avais 7% de chances de survie et on m’a donné 12 mois à vivre. On m’a dit qu’il n’y avait pas de médicament reconnu qui pouvait me sauver la vie. Je devais juste écouter ce que les médecins me disaient et garder ma maison en ordre. J’ai décidé de m’intéresser aux médecines alternatives.

    J’ai appris que pour combattre le cancer, j’avais besoin de désintoxiquer mon corps, le rendre plus alcalin, renforcer mon système immunitaire avec des vitamines, des compléments alimentaires et des minéraux. Mon docteur n’avait jamais parlé de ces choses là avec moi. Il m’avait seulement proposé une médication qui devait ralentir mon cancer et me donner quelques mois de plus à vivre. Un ami de la famille m’a parlé du corossol. J’ai fait des recherches et trouvé des gens disant oui ou non. J’ai décidé d’essayer avec du jus d’autres plantes anti oxydantes, de l’eau alcaline et des compléments alimentaires naturels. Au bout de deux semaines j’ai constaté des changements significatifs dans mon corps. Ma pression sanguine était devenue normale, ainsi que mon taux de sucre dans le sang. Au bout de deux mois, je sis allé voir un oncologue ayant des penchants pour les thérapies holistiques. Elle m’a dit « je ne peux pas vous guérir. Vous avez 7% de chances de survie. Mais je veux vous soutenir dans ce que vous voulez faire ». Je lui ai dit que c’était suffisant pour moi. Elle fit tous les tests possibles et revint avec des résultats étonnants. Toutes les mesures faites étaient bonnes, en dehors des normes. Les nodules de mes poumons qui étaient censés me tuer avaient diminué. Le plus grand qui faisait 1,3 cm en mars ne faisait plus que 8,9 mm en mai. Elle était amusée et m’a dit qu’elle n’avait rien à me recommander, de continuer à faire ce que je faisait, parce que cela marchait. En avril 2014 j’étais libéré du cancer. Je n’ai eu ni rayons, ni chimiothérapie, ni autre médication. Je n’ai eu aucun effet secondaire venant du corossol. J’en prends toujours aujourd’hui.

    Cela me dérange que l’on soit prêt à rejeter des choses qu’on n’a pas pris le temps d’étudier […] Il est notoire que beaucoup de gens meurent plus des traitements de la médecine occidentale que par le cancer. Je n’ai entendu parler d’aucune personne décédée à cause du corossol. J’ai vu un ami, un membre de ma famille, un collègue mourir misérablement dans des conditions horribles après des chimiothérapies. J’ai vu des personnes dont le cancer n’était pas réputé mortel, dépérir et mourir en utilisant ces médications toxiques. J’ai vu des jeunes hommes et femmes dans la force de l’age s’en aller pour avoir pris ces produits chimiques. Ils étaient à peine reconnaissables lors de leur maladie. J’espère que vous allez claironner cela aussi fort que vous le pouvez. Si vous ne le faites pas, qui pourra vous prendre au sérieux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *